En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 25Bannière 23Bannière 1Bannière 7

 TSF3 du Col des Vés

Tignes (Espace Killy)

Poma

T1 ES
Mise en service en : 1981

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : remontees
Section écrite le 28/04/2015 et mise à jour le 10/05/2015
(Mise en cache le 11/05/2015)

Image


Au sommaire du reportage :

  1. Tignes : la station la plus sportive de France
  2. L'histoire du ski au Col des Vés
  3. Col des Vés, pour du ski de haut niveau
  4. Ligne et infrastructures du télésiège du Col des Vés
  5. Col des Vés : un secteur authentique



Tignes : la station la plus sportive de France

Tignes est une station de ski située en vallée de Haute-Tarentaise, étalée entre 1550 et 3430 mètres d'altitude, des Brévières au sommet du téléphérique de la Grande Motte. C'est donc un domaine très varié tant au niveau de l'altitude que des reliefs et des paysages (forêt, glacier, haute-montagne, lacs).
On y trouve 57 remontées mécaniques dont de nombreux appareils à particularités (le télésiège de Bollin-Fresse, les télécabines de la Sache et de Tovière pour ne citer que celles-ci). Elles desservent 64 pistes dont 10 noires, 18 rouges, 35 bleues et une verte. Grâce à l'Espace Killy, il est possible de rejoindre skis aux pieds le domaine voisin de Val d'Isère.

Image
^^ Découvrez une introduction plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


L'histoire du ski au Col des Vés

Le télésiège du Col des Vés est l'un des premiers appareils construits sur le secteur du Palet, une quinzaine d'années après le téléski du Palet.
L'objectif était de desservir une zone assez sauvage est reculée du domaine skiable de Tignes, où le ski engagé est roi. Initialement, le télésiège desservait la piste rouge du Col des Vés et une variante balisée noire sur le bas du télésiège.

Image
Ancien plan des pistes de Tignes sur lequel on peut encore voir la piste rouge du col des Vés (D.R.).

Cette dernière a rapidement disparu. Au fil du temps, la piste rouge du Col des Vés est devenu noire (correspondant à l'actuelle piste Pramecou).

Image
Quelques années après, on peut voir que la piste du col des Vés est devenue noire (D.R.).

Dans le début des années 2000, la piste noire du Col des Vés a atteint le statut d'une piste noire non damée et a été allongée jusqu'au Val Claret. La piste du Col des Vés était intégrée à l'offre du "spot", un terrain de freeride à proximité directe des remontées mécaniques du domaine de Tignes.

Image
La piste du col des Vés dans sa configuration longue.

Image
Vue vers les télésièges du Grattalu et du Col des Vés en avril 1998 (http://ski.inmontanis.info).

En 2005, la ligne a été raccourcie de 190 mètres par l'amont. Cela a permis de diminuer légèrement le temps de montée tout en évitant les obstacles liés au premier mur de la piste du col des Vés. En effet, il était très pentu et souvent mal enneigé, ce qui empêchait d'ouvrir le télésiège régulièrement.

Quelques vues de l'ancienne ligne :

Image
La partie finale raccourcie.

Image
La gare amont avec les deux derniers pylônes.

Vers 2005, date du raccourcissement par le haut du télésiège, la piste des Vés a été raccourcie par le bas et son tracé a été modifié. Au lieu d'évoluer vers le dôme de Pramecou, elle a été déviée pour devenir la piste Guerlain Chicherit.

Image
Le secteur du Col des Vés avec la nouvelle piste Guerlain Chicherit.

Vers 2009, le "spot" a été abandonné : le télésiège du Col des Vés ne dessert plus que la piste noire non damée Guerlain Chicherit. Puis en 2010, il est décidé de créer la piste noire damée de Pramecou, reprenant le tracé de la première piste du Col des Vés. La piste noire Guerlain Chicherit devient alors la piste noire non damée la plus difficile et la plus proche des autres itinéraires hors-pistes accessibles au sommet du télésiège du Col des Vés.

Image
Avant-dernière configuration des pistes du secteur du Col des Vés, après suppression du "spot".




Col des Vés, pour du ski de haut niveau

Aujourd'hui, le télésiège du Col des Vés dessert une offre ski assez accessible pour les très bons skieurs avec d'une part la piste noire damée de Pramecou, et d'autre part la piste noire non damée de Guerlain Chicherit, pour du ski nettement plus engagé.
La desserte d'itinéraires hors-pistes est très vaste. Autour des pistes balisées desservies par le télésiège du Col des Vés, il reste encore de nombreuses pentes hors-pistes non sécurisées, comme par exemple entre les pentes de la Grande Balme et la piste bleue Carline ou vers l'Aiguille Noire de Pramecou pour ne citer que ces deux secteurs du versant du Val Claret.
De l'autre côté de la crête des Vés en passant par le col des Vés à proprement dit, on peut ensuite randonner vers les cols de la Tourne, de la Sachette, de la Croix des Frettes ou même du Palet. De là, de nombreux itinéraires évoluent dans le parc de la Vanoise vers Champagny ou Peisey.

Image
Situation du télésiège du Col des Vés sur le plan des pistes de Tignes.


Le télésiège du Col des Vés est l'un des rares appareils Pomagalski à posséder une gare quadripode, variante de la gare Tripode, déjà peu répandue car commercialisée durant seulement trois ans. Cette gamme s'intercale entre deux modèles phares de l'isérois : l'Alpha et la Delta.

Récapitulons les caractéristiques techniques de ce télésiège :

Caractéristiques administratives

TSF-Télésiège à pinces fixes : COL DES VÉS
Maître d'œuvre : CETARM73
Maître d'ouvrage : STGM (Société des Téléphériques de la Grande Motte)
Exploitant : STGM (Société des Téléphériques de la Grande Motte)
Constructeur : POMAGALSKI
Installation électrique : SEIREL
Année de construction : 1981

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 3 personnes
Débit : 1350 personnes/heure (1330 personnes/heure *)
Vitesse d'exploitation maximale : 2,3 m/s

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2420 m
Altitude amont : 2770 m (2842 m *)
Dénivelée : 350 m (422 m *)
Longueur développée : 1855 m (2045 m *)
Longueur horizontale : 1750 m
Portée la plus longue : 236 m
Hauteur de survol maximale : 25 m
Pente maximale : 60 %
Pente moyenne : 20 % (environ 23 % *)
Temps de trajet : 13 minutes 27 secondes (14 minutes 50 secondes *)

Caractéristiques techniques

Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Courant continu
Puissance développée : 332 kW
Emplacement tension : Aval
Tension nominale : 28 000 daN
Pression nominale : 120 bars
Nombre de pylônes : 18 (23 *)
Sens de montée : Gauche
Type de véhicules : Doudouk3 de rénovation
Nombre de véhicules : 198 (221 *)
Dispositif d'accouplement : UNIGRIP
Espacement : 8 s

Caractéristiques du câble (1981)

Fabricant du câble : TRÉFILEUROPE
Diamètre du câble : 38 mm
Type de câblage : Lang à droite
Âme : Textile
Composition : 6×17 fils
Résistance à la rupture : 94 700 daN
Section du câble : 588 mm²
Section du toron : 98 mm²
Pas de câblage : 229 mm
Pas de toronage : 106 mm

* Valeurs avant 2005.


Ligne et infrastructures du télésiège du Col des Vés

La gare aval

La gare aval du télésiège du Col des Vés est située à 2420 mètres d'altitude au point le plus bas du front de neige du secteur du Palet, en contrebas du départ du téléski du Col du Palet et du télésiège débrayable du Grattalu. On y accède par un petit chemin qui n'est autre que la fin de la piste noire de Pramecou. Pour éviter les mauvaises surprises, l'exploitant a prévu une petite piste bleue rejoignant la bleue de la Carline pour les skieurs s'étant trompés.
On retrouve une gare motrice-tension de type quadripode. Elle assure la mise en mouvement et la tension du câble par deux vérins de tension. Elle est également réglable en hauteur.

Image
Vue de trois-quarts depuis la piste noire de Pramecou.

Image
Vue de côté.

Image
Vue rapprochée.

Image
Vue de trois-quarts.

Image
Vue opposée avec l'Aiguille noire de Pramecou.

Image
La poulie motrice et le réducteur jaune entre ses rayons.

Image
L'embarquement.

Image
Gare aval vue depuis la ligne.



La ligne

La ligne du télésiège du Col des Vés est très irrégulière. Le début de la ligne se fait quasiment à l'horizontale jusqu'au niveau de l'altiport. Le pylône 2 amorce en effet une belle descente dans une cuvette qui se termine au niveau du pylône 4. S'en suit une forte montée dans un terrain en dévers jusqu'au pylône 7. La pente redevient ensuite plus faible voire négative au niveau du survol de la piste noire de Pramecou. Au terme de cette petite descente, les pylônes 10 et 11 réamorcent une nouvelle forte montée. Même si la pente reste forte, elle faiblit petit à petit à mesure que l'on arrive aux pylônes 15 et 16. S'en suit une dernière section assez plate et évoluant dans un cirque bordé par la crête des Vés.

Notons que la ligne a subi de nombreuses modifications depuis sa mise en place. En 1995, le massif du pylône 16 a été totalement refait et le pylône 17 a été réimplanté à 2 mètres en amont de l'ancien. En 1996, le pylône 17 a été une nouvelle fois fait l'objet de travaux de confortement. En 2005, la ligne a été raccourcie par l'amont. Les pylônes 19 à 23 ont été supprimés, le pylône 18 a reçu les balanciers du pylône 23 et le pylône 17 a été équipé d'un massif neuf. En 2011, le pylône 16 a été mis sur un massif en béton équipé d'un châssis de réglage. Même chose pour le pylône 17 en 2014. Ces châssis de réglage permettent de déplacer les pylônes latéralement afin de compenser les mouvements du glacier rocheux sur lequel ils sont implantés.
Le pylône 10 semble avoir aussi subi une rénovation par Doppelmayr, du moins la potence.

Pomagalski a équipé la ligne de 18 pylônes dont 2 compressions, 3 supports-compressions et 13 supports :

  • P1 : 6S/6S
  • P2 : 8S/6S
  • P3 : 6S/4S
  • P4 : 2S+12C+2S/16C
  • P5 : 2S+8C+2S/S+12C+S (+ roulette en compression sur le brin montant, dispositif analogue aux téléskis débrayable)
  • P6 : 2S+8C+2S/8C
  • P7 : 8S/8S
  • P8 : 8S/8S
  • P9 : 6S/6S
  • P10 : 16C/16C
  • P11 : 16C/16C
  • P12 : 6S/4S
  • P13 : 8S/4S
  • P14 : 6S/4S
  • P15 : 6S/6S
  • P16 : 8S/6S
  • P17 : 6S/4S
  • P18 : 8S/6S



Image
P1.

Image
P2.

Image
Portée en forte descente vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
P4. On remarquera la présence d'un dispositif de protection du fût sur la gauche du pylône.

Image
P5. On remarquera la présence d'un dispositif de protection du fût sur la gauche du pylône.

Image
Portée vers le pylône 6.

Image
P6.

Image
Vue de dos depuis la portée entre les pylônes 6 et 7. On voit très bien l'arrivée du télésiège du Tichot et la gare aval du télésiège du Grattalu.

Image
Les pylônes 7 et 8 marquent la fin de cette première importante montée.

Image
P9.

Image
Portée vers le pylône 10 au-dessus de la piste noire de Pramecou. Sur notre droite, on peut voir le mur principal de la piste noire Guerlain Chicherit.

Image
P10.

Image
Demi-tour sur le pylône 11.

Image
P12.

Image
P13.

Image
Portée vers le pylône 14 au-dessus de la piste noire Guerlain Chicherit.

Image
P14.

Image
P15.

Image
P16.

Image
Portée vers le pylône 17 face à la crête des Vés.

Image
P17.

Image
P18.



La gare amont

La gare amont, composée d'un retour-tension déplacé en 2005, est située à 2770 mètres au pied de la crête des Vés, sous le véritable col des Vés.

Image
Gare amont vue depuis la ligne.

Image
Vue opposée.

Image
Vue de trois-quarts.

Image
Vue de profil.

Image
Vue en contre-plongée depuis le début de la piste noire de Pramecou. En arrière-plan, on admire la crête des Vés.


[size="3]Véhicules et pinces[/size]

Le télésiège du Col des Vés est équipé de sièges Doudouk3 de rénovation commercialisés par Pomagalski à partir de 2010 dans le cadre de la mise en conformité des sièges Goutte d'eau. En 2011, l'arceau du siège a donc été remplacé mais les assises, le garde-corps et la pince restent d'origine.

Image
Anciens sièges Goutte d'eau.

Image
Siège Doudouk3 de rénovation.

Image
Pince fixe.


Vues depuis les pistes…

Image
La ligne vue depuis le début de la piste noire de Pramecou.

Image
Vue de la ligne depuis le début du mur principal de la piste noire Guerlain Chicherit. On peut apercevoir le front de neige du Palet et une partie du Val Claret.

Image
Vue des portées entre les pylônes 7 et 10 depuis la fin de la piste noire Guerlain Chicherit.


Col des Vés : un secteur authentique

Le télésiège fixe du Col des Vés est un appareil atypique. Sur le secteur très fréquenté du Col du Palet, il permet de desservir une zone de haute altitude préservée et très peu fréquentée, totalement à l'abri des flux principaux évoluant par les télésièges du Tichot et du Grattalu. Il ne dessert en effet que des pistes noires assez difficiles et des itinéraires hors-pistes sauvages.
Aujourd'hui, la STGM ne cherche pas à remplacer cet antique télésiège fixe afin de conserver un espace de ski préservé. Avec l'aménagement des pistes Pramecou et Guerlain Chicherit à la place du "spot", Tignes a essayé de créer un espace de ski propre varié adapté aux très bons skieurs. Depuis le raccourcissement par le haut de 2005, le télésiège du Col des Vés ouvre beaucoup plus et est devenu véritablement un secteur de ski propre d'altitude incontournable.

Image
Col des Vés, un appareil atypique à l'ombre du domaine principal.



Photos : Kaldini, j'ib et remontees (sauf mention contraire)
Texte, bannière et mise en page : remontees



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.11504 secondes. 34 requete(s).
70 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés