En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 37Bannière 36Bannière 33Bannière 10

 TSF3 du Pas du Roc

Valfréjus

Skirail

T1 HS
Mise en service en : 1983
Fin de service en : 2009

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 21/10/2015
(Mise en cache le 25/10/2015)

Image



Au sommaire de ce reportage :

  1. Valfréjus
  2. Pas du Roc, accès bis au sommet de Punta Bagna et desserte de ski propre
  3. Ligne et infrastructures du télésiège du Pas du Roc
  4. Pas du Roc, un télésiège vieux et obsolète


Valfréjus

Valfréjus est une station de ski située en vallée de Haute Maurienne, au-dessus de la ville de Modane. Implantée entre 1550 mètres d'altitude à la station et 2737 mètres d'altitude au sommet du télésiège de la Punta Bagna, on y trouve 10 remontées mécaniques desservant 23 pistes dont 3 noires, 6 rouges, 11 bleues et 3 vertes.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Pas du Roc, accès bis au sommet de Punta Bagna et desserte de ski propre

Le télésiège du Pas du Roc était un long téléporté Skirail situé sur le secteur de Punta Bagna et plus précisément sur le versant du Pas du Roc. A sa construction en 1983, cet appareil permit avec la télécabine de Punta Bagna 2 d'agrandir énormément le domaine skiable en ouvrant un nouveau secteur composé de sept pistes, dont quatre bleues, une rouge et deux noires.
Le versant du Pas du Roc était accessible depuis le plateau d'Arrondaz via le télésiège du Col 1 ou grâce à la télécabine de Punta Bagna 2. Le télésiège du Pas du Roc reliait l'arrivée des pistes venant de Punta Bagna ou du col d'Arrondaz au sommet de la station, la Punta Bagna. Ainsi, Pas du Roc permettait de doubler à la fois le télésiège du Col 2 et la télécabine de Punta Bagna 2 pour la desserte de toutes les pistes du secteur de Punta Bagna.
Compte tenu de son rôle secondaire, Pas du Roc n'ouvrait que durant les périodes de vacances scolaires afin de délester le télésiège du Col 2 et la télécabine de Punta Bagna 2, dont les débits respectifs ne suffisaient pas à résorber les attentes qui se créaient à leurs départs.
Néanmoins, en cas de mauvais temps, Pas du Roc fermait rapidement car il était très exposé au vent sur la partie sommitale de sa ligne.

Le télésiège du Pas du Roc permettait donc de rejoindre le sommet de la station où se trouvait un restaurant d'altitude, et desservait aussi la totalité des pistes du secteur de Punta Bagna.


Le télésiège du Pas du Roc desservait les pistes suivantes :

  • La piste bleue de la Combe. Magnifique piste évoluant à l'écart du domaine skiable. Le début était un chemin très plat sur le premier tiers de son parcours, mais après, son tracé était très sympathique et varié.
  • La piste bleue du Lac. Variante moins longue que la précédente, mais elle était tout aussi sympathique avec un tracé varié.
  • La piste bleue de la Crête. Jolie piste évoluant sur les crêtes de Punta Bagna, assez vallonnée avec des murs puis des replats. La descente pouvait être continuée jusqu’au plateau d'Arrondaz via la piste bleue du Col, ou vers le départ des télésièges du Pas du Roc et du Col 2 grâce à la piste bleue Dolce Vita.
  • La piste bleue du Jeu. Itinéraire très long permettant de revenir sur la station de Valfréjus. Débutant aux gares aval des télésièges du Col 2 et du Pas du Roc, elle proposait une très jolie balade dans le vallon du Charmaix.
  • La piste rouge du Pas du Roc.
  • La piste noire de Punta Bagna.
  • La piste noire de la Corniche.

Image
Situation du télésiège du Pas du Roc sur le plan des pistes de Valfréjus.

Image
Vue aérienne du tracé de l’appareil (© cliché Google - infographie stationsdemaurienne.fr).


Au niveau technique, on retrouvait l’un des tout premiers télésièges Skirail en France. Les gares assez massives, ressemblaient à celles produites par le constructeur américain Yan Lifts. Les véhicules étaient constitués d’assises rembourrées et de dossiers en lattes métalliques. Et pour finir, les garde-corps, assez bas, étaient dépourvus de repose-skis. Ainsi, la montée sur cet appareil était très inconfortable.


Voici quelques caractéristiques de cet appareil :

Caractéristiques administratives

TSF-Télésiège à pinces fixes : PAS DU ROC
Exploitant : TRANSMONTAGNE VALFRÉJUS
Constructeur : SKIRAIL
Année de construction : 1983
Année d'arrêt de l'exploitation : 2009
Année de démontage : 2011

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 3 personnes
Débit à la montée : 1345 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 2,3 m/s
Embarquement : Dans le sens de la ligne
Sens de montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2370 m
Altitude amont : 2761 m
Dénivelée : 391 m
Longueur développée : 1305 m
Longueur horizontale : environ 1205 m
Pente moyenne : environ 33 %
Pente maximale : 84 %
Temps de trajet : 9 minutes 27 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare amont : Motrice-fixe monopode
Emplacement motrice : Amont
Type de gare aval : Tripode retour-tension Skirail
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Contrepoids
Nombre de pylônes : 18
Type de véhicules : Arceaux Skirail
Type de pinces : Pinces fixes Yan Lifts


Ligne et infrastructures du télésiège du Pas du Roc

La gare aval

La gare aval du télésiège fixe du Pas du Roc était située à 2370 mètres d'altitude, toute proche du départ du télésiège du Col 2.
Au niveau technique, on retrouvait une station retour-tension tripode Skirail. La poulie retour était montée sur un lorry relié au contrepoids via des chaînes. Elle était aussi réglable en hauteur.

Image
Vue de trois-quarts avant.

Image
Vue arrière.



La ligne

La ligne du télésiège du Pas du Roc commençait par une petite portion tranquille entre la gare aval et le pylône 3. Puis, à partir de cet ouvrage de ligne, la pente augmentait progressivement jusqu’aux 84 % d'inclinaison imprimés par le pylône 8. Cette inclinaison importante durait jusqu’au passage des pylônes 12 à 14. Après un replat situé à la suite du pylône 14, le pylône 15 imprimait la montée finale vers la gare amont.
Les pylônes 16, 17 et 18 remettaient progressivement le câble sur le plan horizontal pour l'entrée en gare amont.

Skirail avait équipé la ligne de 18 pylônes tubulaires classiques.

Image
Le pylône 1, implanté au pied de la gare aval du télésiège du Col 2.

Image
P2 et le début de la portée vers le pylône 3, vus depuis le télésiège du Col 2.

Image
La partie basse de la ligne par rapport à celle du télésiège du Col 2 en hiver. Photo prise depuis la piste bleue du Lac.

Image
Les pylônes 6 à 8.

Image
Vue arrière des pylônes 7 et 6.

Image
La ligne en arrière-plan, du pylône 9 au pylône 14.

Image
P13.

Image
Portée vers le pylône 15.

Image
La montée finale avant la gare amont, vue depuis la piste rouge du Pas du Roc.



La gare amont

La gare amont était située à 2761 mètres d'altitude, à proximité de l'arrivée de la télécabine (puis du télésiège) de Punta Bagna. De ce point, nous avions accès à la quasi-totalité des pistes du secteur de Punta Bagna ainsi qu'au restaurant du même nom.
Au niveau technique, c'était une station motrice-fixe monopode très classique de Skirail du début des années 1980.

Image
Vue arrière.

Image
Vue de trois-quarts arrière.

Image
La gare amont et les trois derniers pylônes.

Image
Vue arrière de la gare amont.

Image
Situation de la gare amont du télésiège du Pas du Roc par rapport au sommet de Punta Bagna.



Pas du Roc, un appareil vieux et trop long

Le télésiège du Pas du Roc fut le premier appareil à desservir le versant du même nom. Il permettait de skier sur la totalité des pistes du secteur de Punta Bagna sans redescendre sur le plateau d'Arrondaz pour aller emprunter la télécabine de Punta Bagna 2. De ce fait, il permettait de délester à la fois le télésiège du Col 2 et la télécabine de Punta Bagna. Néanmoins, avec le remplacement de la télécabine de Punta Bagna 2 par un télésiège débrayable sur un tracé similaire, Pas du Roc devint inutile car l'enchaînement des télésièges du Col 2 puis de Punta Bagna permettait de skier bien plus, et le confort était bien meilleur.
Malgré des projets de réhabilitation de cet appareil, RMVF a finalement décidé de démonter Pas du Roc en 2011, après au moins deux ans de non exploitation.


Je tiens à remercier matval, l’administrateur du site www.stationsdemaurienne.fr, l’administrateur du site www.decouvrir-valfrejus.fr et Szodorai Imre [Hun] pour leurs photos.

Texte, mise en page et bannière : Alspace
Photos : matval (www.stationsdemaurienne.fr), Szodorai Imre [Hun], et decouvrir Valfréjus.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.1109 secondes. 30 requete(s).
150 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés