En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 24Bannière 19Bannière 29Bannière 3

 TSF3 Gmahbahn

Alpbach

Doppelmayr

T2 ES
Description rapide :
Court TSF3 à motrice amont enterrée.

Mise en service en : 1986



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : monchu
Section écrite le 02/01/2014 et mise à jour le 02/01/2014
(Mise en cache le 02/01/2014)

Image


Deux télécabines relient la vallée d’Alpbach à la partie haute du domaine skiable du Wiedersbergerhorn. L’une part du chef-lieu, l’autre depuis le village d’Inneralpbach. Elles se rejoignent sur la crête de la Tête de Gmah. Leurs gares supérieures sont distantes de quelques centaines de mètres à peine. Un troisième appareil permet de passer de l’une à l’autre, tout en desservant un secteur très intéressant pour le ski propre : voici le TSF3 Gmahbahn.



Sommaire :

1. Au carrefour du domaine
2. Historique succinct
3. Caractéristiques techniques
4. G1 « Asthütte »
5. En ligne
6. G2 « Hornboden »
7. Sièges





1. Au carrefour du domaine…


La vallée d’Alpbach

Longtemps isolé de la vallée de l’Inn, le village d’Alpbach est devenu tardivement une destination prisée été comme hiver en raison de ses chalets à l’architecture préservée. Le petit domaine skiable né sur les pentes du Wiedersbergerhorn s’est progressivement étendu vers Inneralpbach et l’amont de la vallée, puis vers la région voisine de la Wildschönau en 2012 pour former un ensemble baptisé Ski Juwel ou le « joyau du ski ».

Une présentation détaillée de la vallée d’Alpbach est disponible à cette adresse :

Image
^ Cliquez sur l'image pour accéder à la présentation de la station. ^



Le télésiège de Gmah

Le télésiège Gmahbahn dessert un ensemble de larges pistes situées sur le haut du domaine du Wiedersbergerhorn. Il relie la Asthütte à la Tête de Gmah ou Gmahkopf. Il assure aussi la desserte du Fun Park qui propose aux clients un halfpipe et un boarder-cross.

Image
Le télésiège Gmahbahn dessert le secteur d’altitude au pied du Wiedersbergerhorn.


Image
Détail des pistes desservies par le télésiège.


Image
La ligne remonte en léger dévers les champs de neige situés sous la crête.





2. Historique succinct

Les débuts du ski à Alpbach remontent à 1961, avec la construction d’un télésiège monoplace entre la vallée et l’alpage de Kriegalm, à l’emplacement de la gare intermédiaire de la télécabine actuelle. Cinq ans plus tard, un second tronçon de télésiège est construit jusqu’au pied du Wiedersbergerhorn. Les deux appareils sont livrés par l’entreprise tyrolienne Felix Wopfner. Un troisième appareil, le TKE2 Gmahlift, permet de rejoindre la tête de Gmah ou Gmahkopf, et d’enchaîner les rotations sur le haut du domaine. C’est alors le,plus haut appareil du domaine.

L’équipement du domaine skiable se poursuit avec la construction d’une chaîne de TSF2 depuis Inneralpbach, qui permet d’atteindre en 1984 la tête de Gmah. L’ouverture d’un second ascenseur depuis la vallée apporte un afflux de clients sur le haut du domaine, rendant inéluctable le remplacement dès 1986 du TKE2 par un téléporté au débit supérieur : le TSF3 Gmahbahn.




3. Caractéristiques techniques


  • Constructeur : Doppelmayr
  • Année de construction : 1986
  • Saison d'exploitation : hiver
  • Capacité : 3 personnes
  • Altitude Aval : 1 624 m
  • Altitude Amont : 1 895 m
  • Dénivelée : 271 m
  • Longueur développée totale : 751 m
  • Débit maximum : 2 000 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 2 m/s
  • Emplacement motrice : amont
  • Emplacement tension : aval
  • Nombre de véhicules : 139
  • Pente moyenne : 37%
  • Pente maximale : 51%





4. Station inférieure "Asthütte" (G1)

Situation

La gare aval est implantée à la limite de la forêt, à côté du chalet-restaurant de la Asthütte.

Image
A la limite de la forêt, la gare aval surplombe le village d’Alpbach, que l’on aperçoit au fond.



Equipements

La gare aval est retour tension, le raccordement au réseau électrique étant plus facile en amont. La tension de la ligne est assurée par un contrepoids. La course du lorry peut atteindre 6 mètres. Pour autant, il n’a pas été nécessaire de terrasser une fosse pour le contrepoids : d’une part, les câbles de tension sont déviés d’abord vers le haut puis vers le bas, au moyen de deux jeux de poulies ; d’autre part, l’extrémité de la gare a été placée juste sur une rupture de pente prononcée.

Image
Chalet Asthütte et G1.


Image
G1 de type tripode.


Image
Lorry de tension, duquel sont solidaires les portillons d’embarquement.


Image
Contrepoids.


Image
Portillons.


Image
Embarquement.





5. Ligne


Généralités

La courte ligne de 751 mètres est implantée sur des alpages, sans obstacle notable. Elle est tracée en léger dévers, car l’appareil assure un rôle de liaison entre le secteurs d’Alpbach et d’Inneralpbach. Ainsi, la G1 se trouve au droit de la station supérieure de la TCD6 Wiedersbergerhorn en provenance d’Alpbach, tandis que sa G2 côtoie la station amont de la TCD8 Pöglbahn qui monte d’Inneralpbach.

Comme presque partout en Autriche, la ligne de sécurité est enterrée.

Détail de l’équipement des pylônes :
P1A-B : 2x 6C/6C
P2 à P7 : 8S/4S
P8A-B-C : 3x 8S/6S


Image
Vue d’ensemble du parcours.



En ligne

Image
Double pylône de compression en sortie de gare aval.


Image
Passage au-dessus de la piste bleue « familiale » n°46, et de la piste rouge n°47a « Gmah ».


Image
Traversée d’un bosquet isolé.


Image
P3.


Image
P4.


Image
Second passage au-dessus de la piste bleue « familiale » n°46.


Image
Remontée le long de la piste rouge n°47a « Gmah ».


Image
Passage au-dessus de la piste de liaison n°52 vers le secteur du Horn.


Image
Triple pylône de crête.


Image
Les trois têtes sont solidarisées mécaniquement.



Vues depuis les pistes

L’alpage sur lequel est implantée la ligne présente des caractéristiques idéales pour l’équipement : des pentes régulières, soutenues et l’absence d’obstacle et de végétation en font un des secteurs les plus prisés du domaine.

Image
Partie supérieure du tracé.


Image
Piste rouge “Gmah”.


Image
Télécabine Pöglbahn et télésiège Gmahbahn.


Image
Champs de neige sous l’appareil.





6. Station supérieure "Gmahkopf" (G2)


Situation

La gare amont est implantée sur l’arête descendant du Gmahkopf et le long de laquelle se trouvent les sommets des principaux appareils du domaine. La station amont de la télécabine Pöglbahn en provenance d’Inneralpbach se trouve ainsi à proximité immédiate de la G2 du TSF3, tandis que les arrivées de 4 autres appareils se situent dans un rayon de 500 mètres sur la même crête : les TSF4 Kohlgruben et Brandegg ainsi que les TKE1 Muldenlift et Hornboden.

Image
Arrivée sur la crête du Gmahkopf, à côté de la TCD8 Pöglbahn.



Equipement

La gare amont est la station motrice de l’appareil, comme tous les appareils de la crête qui bénéficient de la proximité du réseau moyenne tension. A la demande de l’exploitant, la motrice a été enterrée pour limiter l’impact visuel et diminuer la sensibilité de l’appareil au givre.

L’entraînement et les différents équipements électriques ont été fournis par la Société ELIN – UNION de Vienne, Société pour l’INdustrie ELectrique ou Aktiengesellschaft für ELektrische Industrie, devenue de nos jours Siemens Autriche.

Image
Vue d’ensemble de la motrice enterrée.


Image
Sur le brin descendant, une passerelle escamotable permet d’intervenir sur les pinces.


Image
L’appareil dispose de 2 réducteurs : un premier à renvoi d’angle est disposé dans la salle des machines, un second directement sous la poulie motrice.


Image
Les freins d’urgence viennent serrer une piste métallique placée perpendiculairement à la poulie.





7. Véhicules


La ligne est équipée de 139 sièges triplaces. En 1986 déjà, la règlementation autrichienne autorisait des espacements entre véhicules plus faibles et des débits plus importants qu’en France. Ainsi, le cadencement entre deux sièges est réduit à 5,4 secondes, ce qui permet d’atteindre le débit de 2 000 skieurs/heure.

Image
Sièges en ligne.







Et demain…

Le télésiège Gmahbahn s’achemine doucement vers ses 30 ans de fonctionnement. Grâce à la motrice enterrée, l’exploitant bénéficie d’une bonne disponibilité de l’appareil, tandis que le débit élevé permet d’absorber sans trop d’attente les flux de clients. Cependant, depuis l’ouverture de la liaison Alpbachtal – Wildschönau, le domaine du Wiedersbergerhorn souffre la comparaison avec le voisin du Schatzberg, mieux équipé en télésièges débrayables. C’est pourquoi l’exploitant a prévu de remplacer à moyen terme le TSF3 de Gmah par un appareil plus performant. Cet investissement ne verra toutefois pas le jour avant deux autres projets d’envergure : l’équipement en neige de culture du secteur Alpbach et le remplacement de la TCD6 du Wiedersbergerhorn.




Image





Informations pratiques

Exploitant :
Alpbacher Bergbahnen
Site : http://www.alpbachtal.at/de

Vidéo:
Film publicitaire de l’exploitant : http://www.youtube.com/watch?v=ariXwMRPq_c
(télésiège visible à partir de 0’49ʺ et 3’00ʺ)

Ouverture :
Saison d’hiver de début décembre à fin mars

Accès :
Par la route :
A 8 km de la sortie d’autoroute Kramsach sur l’axe Innsbruck – Munich (A12)
Par le rail :
gare ÖBB Eurocity/Intercity/ICE à Jenbach (10 km) puis transfert gratuit en bus
Par les airs :
aéroport d’Innsbruck à 50 km


Remerciements

Remerciements appuyés aux membres du personnel.


Fil de discussion

Accès au fil de discussion consacré à l’appareil sur le forum.





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09979 secondes. 35 requete(s).
87 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés