En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 35Bannière 10Bannière 44Bannière 25

 TSF4 1800

La Plagne (Paradiski)

Poma

T2 ES


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : remontees
Section écrite le 12/06/2015 et mise à jour le 15/06/2015
(Mise en cache le 16/06/2015)

Image


Au sommaire du reportage :

  1. La Plagne : toute la montagne en onze stations !
  2. Le premier télésiège de 1800
  3. 1800, un ascenseur, mais aussi une liaison secondaire
  4. Ligne et infrastructures du télésiège de 1800
  5. 1800, un sentiment d'inachevé



La Plagne : toute la montagne en onze stations !

La Plagne est l'une des plus grandes stations de la Savoie, située à cheval sur les communes de Bellentre, Aime en vallée de la Tarentaise et Champagny-en-Vanoise en vallée de Bozel. Reliée aux Arcs/Peisey-Vallandry par le téléphérique Vanoise-Express, elle propose un immense domaine skiable composé de 130 pistes et 115 remontées mécaniques entre 1230 et 3120 mètres d'altitude en haut du télésiège du Glacier sous le sommet de Bellecôte.

Image
^^ Découvrez une introduction plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Le premier télésiège de 1800

La station de Plagne 1800 a ouvert en 1982. Le site fut créé sur les terrains des anciennes mines, en amont de Plangagnant. Cette situation est très pratique car la station est accessible par gravité tant depuis Aime-la Plagne que depuis Plagne Centre. C'est pourquoi un premier téléski a été construit en 1981 ou 1982 afin de desservir les pistes bleues des hauteurs de Plagne 1800, à savoir Jean-Marie et Lovatière. Un second télésiège est construit en 1982 pour relier Plagne 1800 à Aime 2000 et à la piste bleue de Cornegidouille afin de faire la liaison avec Montalbert : le télésiège fixe 2 places de 1800. Une courte zone débutante avait également été installée du début de la ligne du télésiège.

Le télésiège 2 places de 1800 présentait la particularité d'être équipé d'une gare tripode, modèle assez peu commercialisé par Poma, mais que l'on retrouvait aussi sur l'ancien télésiège du Bijolin, et qui est toujours présente sur le domaine des Arcs avec les télésièges 3 places du Pré-Saint-Esprit et du Plan des Violettes.

Image
Gare aval et début de la ligne de l'ancien télésiège de 1800 (cliché http://www.perso-laplagne.fr).

Image
Demi-tour sur le début de la ligne (cliché http://www.perso-laplagne.fr).

Néanmoins, le télésiège de 1800 était régulièrement surchargé car il était le seul moyen de rejoindre les stations d'altitude, le téléski de la Lovatière ne permettant pas l'accès par gravité à Plagne Centre. C'est pourquoi le télésiège 2 places construit en 1982 a été remplacé en 2001 par un télésiège fixe plus moderne, aux performances accrues et au confort meilleur.


1800, un ascenseur, mais aussi une liaison secondaire

Le télésiège fixe de 1800 relie le front de neige inférieur de Plagne 1800 au plateau débutant d'Aime 2000, en-dessous d'un petit espace débutant situé en contrebas du « paquebot des neiges ». Il joue donc un rôle de liaison très important en direction d'Aime 2000, et peut permettre grâce au téléski du Dromadaire ou au télésiège du Golf de rejoindre le départ des pistes de la station, au niveau du « paquebot des neiges », puis Plagne Centre par gravité. C'est donc un itinéraire très pratique notamment pour atteindre le télésiège du Bécoin ou le secteur de Montalbert/la Roche depuis Plagne 1800. En effet, la chaîne constituée par le téléski du Praconduit et le télésiège des Mélèzes vise plutôt à faciliter l'accès aux stations d'altitude comme Plagne Soleil, Plagne Villages et Plagne Bellecôte.
Au niveau du ski propre, le télésiège de 1800 assure aussi la desserte par rotation avec le télésiège du Golf des pistes bleues Jean-Marie et Lovatière, prisées car bien exposées, assez longues, faciles et peu fréquentées.

Aussi, lorsque le télésiège du Bécoin est saturé, le télésiège de 1800 est très pratique pour assurer les retours vers Aime 2000 et Plagne Montalbert. Il n'est pas indiqué depuis Plagne Centre comme effectuant cette liaison, il n'est ainsi jamais saturé.

Le télésiège de 1800 dessert donc plusieurs belles pistes :

  • La piste bleue de la Cornegidouille, qui permet d'abord l'accès au téléski du Dromadaire et au télésiège du Golf. En continuant, on accède ensuite au télésiège des Adrets ou à la piste de la Pravendue pour basculer vers le domaine de Plagne Montalbert. Dans le cas contraire, la piste se termine au hameau de la Roche, d'où l'on peut remonter à Aime 2000 par le télésiège éponyme.
  • La partie basse de la piste rouge Émile Allais, longue piste rouge qui revient en bas du télésiège débrayable de la Roche.
  • La piste rouge André Martzolf, variante de la Émile Allais offrant une magnifique descente en forêt vers la Roche.
  • La piste noire Palsembleu, très raide mur en partie en forêt qui rejoint le chemin final des pistes Coqs, Morbleu et Étroits pour se terminer au niveau de la gare aval du télésiège des Adrets. Pour revenir au télésiège de la Roche, il faut ensuite obligatoirement emprunter la partie basse de la piste bleue de la Cornegidouille.
  • La piste noire du Crête-Côte, mur assez pentu et bosselé évoluant directement sous le télésiège de 1800. Elle permet de rejoindre le front de neige inférieur de Plagne 1800, d'où l'on peut accéder au télésiège éponyme ou au téléski du Praconduit pour remonter vers le télésiège des Mélèzes.


Image
Situation du télésiège de 1800 sur le plan des pistes de la Plagne.


Le télésiège fixe de 1800 a la particularité de posséder une gare aval retour-fixe et une gare amont Alpha motrice-tension, sûrement en raison de la forte pente, et donc du dénivelé. Comme le télésiège de la Traversée (ex-télésiège du Biolley), construit la même année, il tourne à 2,1 m/s et non 2,3 m/s comme la plupart des télésièges fixes n'ayant pas de tapis d'embarquement.

Voici les caractéristiques de ce télésiège :

Caractéristiques administratives

TSF-Télésiège à pinces fixes : 1800
Maître d'œuvre : CETARM73
Maître d'ouvrage : SAP (Société d'Aménagement de la Plagne)
Exploitant : SAP (Société d'Aménagement de la Plagne)
Constructeur : POMAGALSKI
Installation électrique : SEMER
Année de construction : 2001

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personnes
Débit à la montée : 2400 personnes/heure (100 %)
Débit à la descente : 1200 personnes/heure (50 %)
Vitesse d'exploitation maximale : 2,1 m/s (1,1 m/s en petite vitesse pour la descente)
Sens de la montée : Par la droite
Présence d'un tapis d'embarquement : Non

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1816 m
Altitude amont : 2019 m
Dénivelée : 203 m
Longueur développée : 600 m
Portée la plus longue : 124 m
Hauteur de survol maximale : 23 m
Pente maximale : 67 %
Pente moyenne : environ 35 %
Temps de trajet : 4 minutes 46 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare amont : Alpha 120/210
Emplacement motrice : Amont
Type de motorisation : Continu
Puissance développée : 267 kW
Type de réducteur : PK (Poma-Kissling) 3503
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Hydraulique
Pression nominale : 142 bars
Tension nominale : 42 800 daN
Nombre de pylônes : 9
Nombre de véhicules : 96
Espacement : 6 s
Type de véhicules : Doudouk 4 places
Dispositif d'accouplement : Pince fixe Mono2100

Caractéristiques du câble

Fabricant : TRÉFILEUROPE
Diamètre : 42,5 mm
Type de câblage : Lang à droite
Composition : 6×26 fils
Âme : Textile
Résistance à la rupture : 127 600 daN
Section du câble : 714 mm²
Section du toron : 119 mm²



Ligne et infrastructures du télésiège de 1800


La gare aval

La gare aval du télésiège de 1800 est située à 1816 mètres d'altitude, en bas du front de neige de Plagne 1800, en aval du départ du téléski du Praconduit. On retrouve une station retour-fixe Poma, assez discrète et limitant de fait les nuisances sonores.

Image
Vue de trois-quarts de la gare aval avec les deux premiers pylônes depuis la piste noire du Crête-Côte.

Image
Vue opposée.

Image
Vue rapprochée de la gare aval avec le pylône 1 et l'aire de débarquement à la descente.

Image
Vue d'ensemble de la gare aval en arrivant depuis la piste verte du Praconduit.

Image
Vue de trois-quarts.

Image
Vue arrière.

Image
L'embarquement.



La ligne

Dès la sortie de gare, la pente augmentait assez fortement grâce aux deux premiers pylônes de type compression, au-dessus d'un hors-piste variante de la piste noire Crête-Côte. Le pylône 3 vient encore accentuer la pente alors que l'on survole le mur principal de la piste noire du Crête-Côte. Les trois derniers pylônes remettent progressivement le câble dans le plan horizontal avant la gare amont.

Pomagalski a donc équipé la ligne de 9 pylônes dont 2 compressions, 1 support-compression et 6 supports :

  • P1 : 8C/8C
  • P2 : 8C/8C
  • P3 : 8S/8S
  • P4 : 4SC/4SC
  • P5 : 8S/8S
  • P6 : 6S/6S
  • P7 : 8S/8S
  • P8 : 8S/8S
  • P9 : 6S/6S


Image
Vue de la ligne depuis l'aval.

Image
Sortie de gare avec les pylônes 1 et 2.

Image
Demi-tour vers les pylônes 1 et 2.

Image
P3.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5 au-dessus de la piste noire du Crête-Côte.

Image
P5.

Image
Portée vers le pylône 6 au-dessus du mur de la piste noire du Crête-Côte.

Image
P6.

Image
P7.

Image
P8.

Image
P9. On remarque la présence d'un capteur autour du balancier montée afin d'empêcher de faire rentrer la benne de service avec le garde-corps de la passerelle supérieure relevé.



La gare amont

La gare amont est située à 2019 mètres d'altitude, sur un promontoire en bordure des pistes de la Cornegidouille et du Crête-Côte, au-dessus de la gare aval du télésiège du Golf. On peut donc facilement accéder par gravité à ce dernier, ainsi qu'au téléski du Dromadaire, mais aussi aux différentes pistes du secteur.
On notera qu'il s'agit d'une gare motrice Alpha 120/210 assurant la mise en mouvement et la tension dynamique du câble.

Image
Gare amont vue depuis la ligne.

Image
Vue en plongée depuis la piste bleue de la Cornegidouille.

Image
Vue depuis l'aire de débarquement.

Image
Vue de trois-quarts en partant vers le télésiège du Golf.

Image
Vue de côté depuis le télésiège du Golf.

Image
Vue opposée de trois-quarts. On aperçoit le chemin d'accès à l'embarquement pour la descente.

Image
Vue en contre-plongée depuis le début de la piste noire du Crête-Côte.

Image
Vue d'ensemble de la plate-forme de la gare amont depuis la piste noire du Crête-Côte.


Véhicules et pinces

Le télésiège fixe de 1800 est équipé de sièges Doudouk 4 places reliés au câble par des pinces fixes de type Mono2100.

Image
Un siège Doudouk 4 places en ligne.

Image
Demi-tour sur un siège Doudouk 4 places.

Image
La pince fixe.


Vues depuis les pistes…

Image
La fin de la ligne vue depuis la piste noire du Crête-Côte. En arrière-plan, on aperçoit le Mont Saint-Jacques.

Image
Vue d'ensemble de la ligne depuis le début du mur de la piste noire du Crête-Côte.

Image
Vue d'ensemble de la ligne depuis la fin de la piste noire du Crête-Côte.


1800, un sentiment d'inachevé

Depuis la construction du télésiège des Mélèzes en 2009, le télésiège de 1800 a perdu un peu de son importance, car il est maintenant bien moins rapide et pratique afin d'atteindre les stations d'altitude telles que Plagne Bellecôte, Plagne Villages, Plagne Soleil, ou même Plagne Centre ou Champagny-en-Vanoise.
1800 a donc aujourd'hui davantage un rôle de liaison directe vers Aime 2000 et Plagne Montalbert, tout en desservant par rotation avec le télésiège du Golf les pistes bleues de Lovatière et de Jean-Marie, conséquence du démontage du téléski de la Lovatière.
Néanmoins, le télésiège de 1800 reste assez lent et peu accessible. Il semblerait qu'il devrait être remplacé à moyen terme (après 2020) par le télésiège débrayable du Plan Bois. Reste à savoir si le tracé sera rallongé afin de desservir directement le front de neige principal d'Aime 2000 et ne pas avoir à emprunter le téléski du Dromadaire.

Image
1800, un appareil de liaison très pratique même s'il est un peu lent.


Je tiens à remercier tout particulièrement le webmestre du site http://www.perso-laplagne.fr pour la mise à disposition de la photo historique.

Bannière : Bovinant
Photos : pomaman et remontees
Texte et mise en page : remontees



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09309 secondes. 37 requete(s).
119 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés