En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 36Bannière 3Bannière 41Bannière 20

 TSF4 Bruchegg

Belalp - Blatten

Garaventa

T2 ES
Description rapide :
Extension du domaine skiable pour optimiser la répartition des skieurs sur le front de neige d'altitude de Belalp

Mise en service en : 1997



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 20/07/2014 et mise à jour le 24/01/2015
(Mise en cache le 24/01/2015)

Je vous présente un reportage sur le télésiège fixe 4 places « Bruchegg », à Blatten/Belalp

Image

Blatten-Belalp : Sports, paysage et authenticité

La région de Blatten-Belalp est située dans le Haut-Valais, à quelques kilomètres de la ville de Brig et du portail nord du tunnel ferroviaire du Simplon. Le village de Blatten est installé à une altitude de 1322 mètres et forme le cœur de la région Blatten-Belalp. Niché 700 mètres plus haut, le hameau de Belalp constitue le front de neige d’altitude de Blatten et est uniquement accessible par câble. La région de Belalp offre une vue splendide sur le glacier de l’Aletsch, le Cervin ou encore la chaîne des Mischabels.

Blatten-Belalp propose 60 kilomètres de pistes de ski alpin qui s’échelonnent entre 1322 mètres et 3112 mètres. Orientées plein sud, les pistes sont desservies par un téléphérique, une télécabine, deux télésièges débrayables et plusieurs téléskis, dont le dernier téléski bi-câble existant ! Les pistes s’adressent aussi bien aux débutants qu’aux skieurs plus expérimentés. A côté du ski, la destination Blatten-Belalp propose également une longue piste de luge avec plus de 700 mètres de dénivelé.

Situation dans le domaine skiable

Image
-Situation sur le plan des pistes

Réorganisation du front de neige d'altitude

Le village de Blatten connait à la fin de la seconde guerre mondiale, un petit boom immobilier avec la construction de nombreuses maisons de vacances. A cette époque, le hameau de Belalp était uniquement accessible à pied. Inspirée par les communes voisines et pour offrir un accès plus aisé au hameau de Belalp, la commune de Blatten envisage soit la construction d’une route, dans le prolongement de la route Brig-Blatten ou une liaison par téléphérique. Après plusieurs années d’incertitudes financières, la réalisation du téléphérique est officiellement lancée en 1953, pour une ouverture à l’été 1954. Jusqu’en 1957, le téléphérique est exclusivement exploité durant la saison estivale.

L’aménagement des pentes de Belalp pour la pratique du ski débute en 1963 avec la construction du premier téléski « Schönbiel » (tracé de l’actuel télésiège débrayable « Kelchbach »). Par la fusion des sociétés Luftseilbahnen Blatten-Belalp AG (exploitante du téléphérique) et Skilift Blatten-Belalp AG (exploitante des téléskis) en 1970, la destination Blatten-Belalp connait une nouvelle vague d’investissements pour l’amélioration et l’extension du domaine skiable. Plusieurs téléskis sont ainsi réalisés dans la foulée dont les téléskis « Schönbiel 1 » (remplacement du premier téléski construit à Belalp), « Sparrhorn » et « Hochstock », point culminant du domaine skiable à 3100 mètres. Pour faire face à l’affluence toujours plus forte, le téléphérique initial est remplacé en 1972, en parallèle à l’extension du domaine skiable par un téléphérique plus performant.

Afin de renforcer l’attractivité du domaine skiable et d’optimiser la circulation des skieurs à l’intérieur du domaine skiable, la société investit en 1997 dans deux télésièges, à savoir « Kelchbach », passage obligatoire pour accéder aux pistes du secteur d’altitude et « Bruchegg » garantissant un retour vers le secteur « Kelchbach » sans avoir à traverser le hameau de Belalp. Le télésiège fixe « Bruchegg » constitue une extension (n’a remplacé aucun appareil) du domaine skiable afin d’assurer une meilleure répartition des skieurs sur la partie inférieure du domaine skiable et d’offrir du ski propre sur les pentes ensoleillées du sommet « Schönbiel ».


Retour front de neige d’altitude par le haut

Ce télésiège fixe est installé entre le carrefour « Bruchegg » et le sommet du Schönbiel et accessible depuis le front de neige d’altitude de Belalp par le télésiège débrayable « Kelchbach ». Pour la clientèle séjournant à Blatten, l’accès est assuré par le téléphérique « Blatten – Tschuggen – Belalp » ou par la télécabine « Blatten – Belalp » en combinaison avec le télésiège débrayable « Kelchbach ». La gare aval de cet appareil est également accessible par gravité depuis la totalité du secteur d’altitude.

Situé sur le flanc du sud du sommet « Schönbiel », cet appareil permet de rejoindre par le haut le front de neige d’altitude de « Chiematte » sans voir à traverser le hameau de Belalp. Jusqu’à la construction de ce télésiège, la seule possibilité pour rejoindre « Chiematte » par le haut était d’emprunter la piste rouge Häx unten. En parallèle à cette liaison « par le haut », cet appareil dessert également deux courtes pistes de degré de difficulté facile et moyen.

Depuis la gare amont, il est possible d’accéder à quatre pistes, à savoir la piste bleue Nord qui regagne le carrefour « Bruchegg » avec les gares avals des télésièges « Sparrhorn » et « Bruchegg », la piste rouge Bruchji, alternative à la piste bleue précitée, la piste Tälli dont le tracé rejoint la gare aval du télésiège débrayable « Kelchbach » et la gare amont de la télécabine « Blatten – Belalp » et finalement la piste Loch qui assure le retour vers la gare amont du téléphérique « Blatten – Tschuggen – Belalp » ainsi qu’au hameau de Belalp.

Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: Blatten - Belalp
  • Type d'installation: Télésiège fixe 4 places
  • Exploitant : Belalp Bahnen AG
  • Constructeur: Garaventa
  • Année de mise en service: 1997
  • Ouverture au public : Décembre 1997
Géographie:

  • Altitude aval: 2143.15m
  • Altitude amont: 2304.50m
  • Dénivelé: 161.3m
  • Longueur horizontale: 558m
  • Longueur oblique: 584.67m
  • Pente moyenne: 28.91%
  • Pente maximale: 56.58%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 8
  • Largeur de voie: 4.8 m
  • Station motrice: Amont
  • Station tension: Aval
  • Système de tension: Hydraulique
  • Fabriquant du câble: Fatzer AG
  • Diamètre du câble: 38mm
  • Longueur du câble: 1250m
  • Poids du câble: 6387kg t
  • Commande électronique de: Sisag AG
  • Puissance du moteur (au démarrage): 177kW
  • Puissance du moteur (en service): 116kW
  • Puissance du moteur (de secours): 42kW
  • Type de pince: Garaventa
  • Constructeur des sièges: Garaventa
  • Type de sièges: Regau
  • Nombre de sièges: 36
  • Personnes/sièges: 4
  • Espacement entre les sièges: 32.9m
  • Cadencement : 14.3 sec
  • Débit maximal: 1000 p/h
  • Temps de trajet: 4.24 min
  • Vitesse maximale: 2.3 m/s
  • Sens de la montée: Droite


Infrastructures et ligne du télésiège fixe « Bruchegg »

Avec comme objectif de réorganiser la répartition des skieurs sur le secteur « Chiematte – Schönbiel Bruchegg », la société d’exploitation Belalp Bahnen AG a attribué la construction de cet appareil (y.compris la réalisation du télésiège débrayable 4 places « Kelchbach ») au manufacturier helvétique Garaventa. Assemblé durant la saison estivale 1997, Garaventa a livré un appareil avec des gares particulièrement compactes. La station amont motrice-tension se distingue effectivement par son extrême compacité avec la concentration des différents éléments (moteurs, réducteurs, freins, entrainement de secours) dans une couverture en forme de tube.

Le télésiège fixe « Bruchegg » adopte une configuration motrice-tension classique pour un appareil de ce type. La chaîne cinématique et le système de tension sont regroupés au sein de la même gare, plus précisément la gare amont pour ce téléporté. Equipé de 36 sièges et exploité à 2.3 m/s (vitesse d’exploitation maximale autorisée), cet appareil assure un débit de 1000 p/h.

Gare aval

La gare aval est située au lieu-dit « Bruchegg » à une altitude de 2143 mètres, à proximité de la gare aval du télésiège débrayable 6 places « Sparrhorn ». La structure de la gare aval se résume à un massif en béton monté d’une structure métallique supportant la poulie retour. L’embarquement est assuré dans le sens de la ligne.

Image
-Gare aval

Image
-Gare aval et pylône 1

Image
-Vue rapprochée

Image
-Zone d’attente

Image
-Poulie retour-tension


Ligne

La ligne, qui s’étend entre le carrefour « Bruchegg » et le sommet « Schönbiel » développe une longueur de 584 mètres pour un dénivelé de 161 mètres. Ce dénivelé est franchi par 8 pylônes. L’ascension débute par une longue et haute portée (pente maximale) jusqu’au pylône 2. A partir dudit pylône la pente décroit progressivement jusqu’en gare amont. Sur l’avant dernière portée, les sièges survolent la piste Nord.

Image
-Retour gare aval

Image
-Première portée

Image
-Pylône 2

Image
-Pylône 3

Image
-Portée

Image
-Pylône 4

Image
-Tête du pylône 5

Image
-Portée

Image
-Pylône 6

Image
-Portée

Image
-Pylône 7

Image
-Pylône 8


Gare amont

La gare amont est située au lieu-dit « Schönbiel » à une altitude de 2304 mètres, non loin de la gare amont du télésiège débrayable « Kelchbach ». L’architecture de la gare amont est composée d’un massif en béton sur lequel sont installés un lorry monté d’une couverture en forme de tube pour protéger les différents éléments de la chaine cinématique. La tension est assurée par un vérin hydraulique central qui met en mouvement l’ensemble de la structure de la gare située au-dessus du lorry.

Image
-Arrivée en gare amont

Image
-Gare amont compact avec le système de tension au centre

Image
-Gare amont. Poulie motrice

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont


Siège / Pinces

Image
-Siège

Image
-Pince


Photos diverses

Image
-Ligne depuis la gare aval

Image
-Portée aérienne

Image
-Dernières portées


Conclusion

Le nouvel aménagement du secteur «Chiematte - Schönbiel - Bruchegg », avec la construction des télésièges « Kelchbach » (débrayable) et « Bruchegg » (fixe) a permis à la station de Blatten-Belalp d’optimiser la rotation des skieurs sur le secteur inférieur du domaine skiable avec une meilleure desserte des principales pistes. Cette première étape constituait une étape indispensable pour anticiper le développement du secteur d’altitude.





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09665 secondes. 33 requete(s).
89 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés