En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 44Bannière 13Bannière 9Bannière 14

 TSF4 Col de Bellard

Saint-Colomban-des-Villards (Les Sybelles)

Poma

T3 ES
Description rapide :
Le dernier télésiège construit en date sur le domaine de Saint Colomban des Villards. Permet la liaison Sybelles depuis Saint Colomban.

Mise en service en : 2002

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 30/01/2010 et mise à jour le 17/10/2013
(Mise en cache le 07/07/2014)

Image


Saint Colomban des Villards est une petite station-village de Maurienne située à mi chemin sur la route menant au Col du Glandon dans la vallée des Villards. La station a gardé son charme puisque constituée de plusieurs hameaux avec des maisons typiquement savoyardes. Le domaine de Saint Colomban est compris entre 1100 mètres d’altitude et 2367 mètres d’altitude. Il offre 40 kilomètres de pistes desservies par neuf remontées mécaniques. Depuis 2003, la station a été reliée au domaine skiable des Sybelles qui offre un espace skiable de 310 kilomètres de pistes. Le télésiège du Col de Bellard est la dernière remontée en date à avoir été installée sur le domaine skiable de Saint Colomban des Villards.


L’aménagement du domaine de Saint Colomban

La commune de Saint Colomban se lance dans l’aventure du ski alpin en 1958 avec la réalisation d’un premier téléski au hameau du Chatelet. De taille modeste cet appareil débutant sera rejoint en 1970 par le téléski Rogemont au hameau du Nantchenu qui est tout aussi modeste. Le domaine skiable s’agrandira nettement grâce à la conquête du massif de l’Ormet en 1988. Deux remontées mécaniques sont mises en place par la mairie, le télésiège de l’Ormet qui est le tout premier appareil de ce type sur le domaine et le téléski de l’Ormet. Même si le domaine se développe, l’activité ski n’est pas la source principale de revenus de la station qui préfère attirer des skieurs de randonnées ou des pratiquants de raquette.

Une seconde extension interviendra dix ans plus tard avec la mise en service d’un second télésiège quadriplace dénommé Charmette. Cette même année là, la station atteint un nouveau sommet grâce à la conquête par un téléski du Mont Cuinat qui culmine à 2078 mètres d’altitude. Ces dernières installations ont été faites sous la maitrise d’œuvre de la SATVAC. Cette société qui exploite les remontées mécaniques du Corbier s’est vue confiée la délégation de service public des remontées mécaniques de Saint Colomban des Villards en 1997. Les deux remontées mécaniques construites en 1998 préparent le terrain à l’implantation d’une future installation afin de préparer l’ouverture d’un futur grand domaine et essayer de redynamiser un peu par la même occasion le tourisme à Saint Colomban des Villards et son domaine skiable.


Vers les grands espaces

En 1999, un terrain d’entente est enfin trouvé pour réaliser un projet vieux comme le monde qui est de relier les domaines de La Toussuire – Les Bottières, Le Corbier- Saint Jean d’Arves, Saint Sorlin d’Arves et Saint Colomban des Villards, le tout skis aux pieds. L’ouverture de ce futur espace de ski qui deviendra le quatrième domaine skiable de France, est prévue pour l’hiver 2003. Afin de préparer cette ouverture, la remontée permettant de rejoindre les pistes de liaison sera construite dès 2002 sur le domaine de Saint Colomban des Villards.

Cette liaison va être assurée par la réalisation d’un télésiège quadriplace. Initialement prévu pour monter au point de liaison de l’Ouillon, ce dernier a vu son tracé raccourci lors des négociations de la procédure UTN. Le sommet de cette installation se fait au sommet du Col de Bellard situé en contrebas du passage de l’Ouillon, lieu où seront implantés en 2003 les sommets des remontées mécaniques arrivant en provenance de la Toussuire, le Corbier et Saint Sorlin d’Arves. Réalisé en 2002, il ne sera pas exploité pendant une saison. Par contre il ouvrira bien ses portes en 2003, année de l’ouverture de la liaison Sybelles.

Cet appareil est le dernier maillon de la longue chaine de quatre remontées rejoignant la station de Saint Colomban des Villards au Col de Bellard. On le rejoint donc depuis Saint Colomban par le téléski du Mont Cuinat. Une fois à son sommet les clients voulant skier sur les Sybelles n’auront pas d’autres choix que de basculer sur le domaine de Saint Sorlin d’Arves à cause de son arrivée au Col de Bellard. De ce fait ceux qui veulent rejoindre la Toussuire ou le Corbier, devront forcément prendre le télésiège de l’Eau d’Olle pour rejoindre ces stations, télésiège qui est accessible depuis 2007 aux usagers du forfait Saint Colomban. Ceux qui veulent rejoindre le domaine principal de Saint Sorlin n’auront qu’à se laisser glisser pour récupérer le télésiège du Petit Perron.

Ce télésiège n’a pas vraiment vocation à desservir du ski propre puisqu’une seule piste permet le retour à son bas. Il s’agit en fait de la piste permettant d’accéder au domaine de Saint Colomban des Villards pour les clients arrivant des autres stations. C’est sans doute pour cette raison que le télésiège de l’Eau d’Olle a été rendu accessible au détenteur du forfait valable uniquement sur Saint Colomban. Par contre Col de Bellard permet de rejoindre une vaste zone hors-piste.

Au sommet de ce télésiège deux pistes sont accessibles :
- La piste rouge Col de Bellard qui rejoint le bas de ce télésiège. A son terme on débouche sur la piste bleue Liaison qui permet de retourner sur Saint Colomban des Villards
- Le bas de la piste Bellard qui débouche sur le bas de la piste Longe Combe qui emmène au pied des appareils Eau d’Olle et Petit Perron.


Situation sur le plan des pistes
Image

Vue Globale du tracé
Image


Les Caractéristiques techniques de l’installation

Caractéristiques Administratives

TSF-Télésiège à attache fixe : COL DE BELLARD
Maître d’Ouvrage : SATVAC
Maître d’Œuvre : MDP
Exploitant : SATVAC
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 2002
Montant de l’investissement : 1.700.000 €


Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personne(s)
Débit à la montée : 900 (1600*) personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2.3 m/s
Tapis d'Embarquement : Non


Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 2017 m
Altitude Amont : 2234 m
Dénivelée : 217 m
Longueur développée : 857 m
Pente Maxi : 73 %
Pente Moyenne : 25 %
Temps de Trajet : 6min12


Caractéristiques Techniques

Type de Gare : COLIBRI
Tension : Amont
Type de Tension : Hydraulique
Motrice : Aval
Type de motorisation : Courant continu
Puissance Développée : 199 KW
Largeur de la voie : 4.9 m
Sens de montée : Droite
Dispositif d'accouplement : AR 2100
Embarquement : Sens de la ligne
Nb Pylônes : 10
Nb Sièges : 47 (82*)
Espacement : 37 (20.7*) m

Caractéristique du Câble

Diamètre du câble : 40.5 mm
Âme : Compacte
Type de câblage : Lang à droite


Ligne et Infrastructures du télésiège Col de Bellard

La réalisation de ce télésiège a été confiée au constructeur français Pomagalski. Construit en 2002, le constructeur de Voreppe à mis en place un télésiège de la gamme COLIBRI. Ce modèle de gare compacte était destiné principalement aux télésièges de courte distance permettant ainsi d’offrir une alternative à l’encombrante gare Alpha. Long de 857 mètres ce télésiège est donc bien adapté pour ce type de gare. La gare aval est de type motrice fixe alors que la gare amont est de type retour-tension. Niveau débit l’appareil offre une capacité de 900 personnes par heure. Cela peut apparaître faible au premier abord mais ce débit équivaut à celui du téléski du Mont Cuinat. Ceci suffit amplement de nos jours et on ne fait pratiquement jamais la queue au départ de cet appareil. Toutefois l’installation est dimensionnée pour un débit de 1600 personnes par heure.


  • La Gare Aval

La gare aval est située en contrebas du Mont Cuinat à l'intersection des pistes Col de Bellard et Liaison. Elle intègre un balancier 8C en entrée/sortie de gare. Les différentes chaines cinématiques de l’appareil étant positionnée dans cette gare, c’est là que se trouve le poste de conduite de l’appareil.

Vues sur la gare aval :
Image

Image

Image

Image

Image

Image

L’intérieur de la gare est réduite à sa plus simple expression et les différents organes nécessaires au fonctionnement en marche normale et en marche de secours sont encastrés entre les structures de la gare.

Vue sur le moteur électrique à courant continu développant 199 KW. Il donne mouvement à un arbre rapide sur lequel on trouve deux volants d’inertie.
Image

Avant d’entrer dans le réducteur qui est placé sous la poulie motrice, un disque est placé faisant office de piste de freinage pour le frein de première sécurité de l’installation.

Vue sur ce frein et le second volant d’inertie :
Image

Sur ces appareils, la marche de secours est hydraulique. Un moteur thermique donne puissance à une pompe hydraulique. Cette dernière permet quand à elle de faire tourner un moteur hydraulique qui donne mouvement à la poulie motrice via une seconde entrée sur le réducteur.

Vue sur le moteur thermique :
Image

Vue sur la réserve d’huile
Image

L’embarquement :
Image


  • La Ligne

La ligne de cette installation ne comporte pas de grosses difficultés. Au début elle prend rapidement de la hauteur afin de passer au dessus du tracé de la piste Col de Bellard qu’elle croise tout de suite après le départ. Après le passage du P2, le profil redevient plus plat mais il reprend un peu d’inclinaison suite au passage du P3. Le passage sur le P6 remet la ligne sur un plan quasiment horizontal. On s’approche alors du P8 qui va imprimer une forte montée pour gravir la pente finale. Le dernier ouvrage de ligne que l’on croise se charge de remettre la ligne sur un plan quasiment horizontal avant de rejoindre le sommet de cet appareil.

Au total la ligne compte 10 pylônes répartis comme suivant : 1 Compression, 1 Support-Compression et 8 Supports
Dans l’ordre de la montée cela donne :

P0 : 8C/8C
P1 : 8S/8S
P2 : 4SC/4SC
P3 : 4S/4S
P4 : 4S/4S
P5 : 6S/4S
P6 : 8S/8S
P7 : 4S/4S
P8 : 12C/12C
P9 : 4S/4S
P10 : 12S/12S

La ligne depuis le bas :
Image

En avant sur la ligne :
Image

Le P2 et la piste Col de Bellard juste derrière :
Image

En approche sur le P3 :
Image

Croisement avec la piste Col de Bellard :
Image

Zoom sur le P4 :
Image

On continue :
Image

On va recroiser de nouveau la piste Col de Bellard :
Image

Le P6 :
Image

Petit passage en dévers :
Image

En approche du pylône imprimant la montée finale :
Image

Dans la partie où la pente est la plus forte :
Image

L’arrivée pointe le bout de son nez :
Image

Dernier pylône :
Image

Arrivée en gare amont :
Image


  • La Gare Amont

La gare amont est située au Col de Bellard à 2234 mètres d'altitude. Cette gare assure la tension du câble par un vérin hydraulique. La poulie de retour qui est à la largeur de la voie est donc montée sur un lorry et possède une structure un peu plus encombrante qu'une simple poulie de retour fixe. Elle intègre un balancier 4S en entrée/sortie de gare.

Vues sur la gare amont :
Image

Image

Image

Image


Véhicules et pinces

Pince fixe Poma :
Image

Passage de la pince sur un balancier de type support :
Image

Passage de la pince sous un balancier de type compression :
Image

Siège Doudouk 4 :
Image


Diverses Photos

Vue depuis le sommet :
Image

Vue avec au fond la station de Saint François Longchamp
Image

Partie haute de la ligne depuis la piste Col de Bellard :
Image

Ligne depuis la piste Col de Bellard :
Image

Le début du tracé avec le Mont Cuinat au fond :
Image


Pour Conclure

Un petit télésiège court mais qui a permis de désenclaver le domaine de Saint Colomban des Villards en le reliant au domaine des Sybelles. Le télésiège quant à lui rempli bien son rôle. On regrettera simplement que pour la commodité de la liaison son sommet ne se fasse pas au passage de l’Ouillon.

Image


Ainsi se termine ce reportage
A Bientôt



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09795 secondes. 39 requete(s).
121 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés