En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 15Bannière 18Bannière 31Bannière 29

 TSF4 d'Andagne

Bonneval-sur-Arc

Montaval

T2 ES
Mise en service en : 1995

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 26/03/2016 et mise à jour le 30/03/2016
(Mise en cache le 05/04/2016)

Image



Au sommaire de ce reportage
  1. Bonneval-sur-Arc
  2. Historique : le téléski d’Andagne
  3. Andagne, accès à la partie haute du domaine skiable
  4. Ligne et infrastructures du télésiège d’Andagne
  5. Andagne version télésiège, un appareil efficace et indispensable


Bonneval-sur-Arc

Bonneval-sur-Arc est une station de ski située en vallée de Haute-Maurienne, étalée entre 1791 et 3005 mètres d'altitude, du village de Bonneval-sur-Arc au sommet du télésiège fixe du 3000. C'est donc un domaine assez varié tant au niveau de l'altitude que des paysages (forêt et haute montagne).

On y trouve 12 remontées mécaniques dont 3 télésièges, 8 téléskis et 1 tapis roulant réservé à l'ESF. Elles desservent 25 kilomètres de pistes dont 2 noires, 4 rouges, 9 bleues et 5 vertes.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique : le téléski d’Andagne

Le domaine skiable de Bonneval-sur-Arc a ouvert pour la saison 1968-1969. On y trouvait alors deux appareils : le télésiège du Vallonnet et le téléski de Chalençon tous deux fournis par Poma. Vallonnet partait de la station, sur la rive gauche de l'Arc, et rejoignait le plateau du Criou pour desservir deux pistes au-dessus de la future station de Bonneval-sur-Arc : la Tralenta. Le téléski de Chalençon permettait quant à lui de desservir un espace débutant sur le plateau du Criou, à l’arrivée du télésiège du Vallonnet.

Image
Le télésiège du Vallonnet à la fin des années 1960 (D.R).


Avec la sortie de terre des premiers bâtiments de la station de Tralenta en 1970, le télésiège du Vallonnet est allongé de 150 mètres par l’aval pour partir sur la rive droite de l’Arc, juste au pied de la station naissante pour faciliter l’accès à son départ.

Image
Vue en plongée sur le nouvel emplacement de la gare aval du télésiège du Vallonnet depuis la piste bleue Polo Boniface (D.R).


En 1972 puis 1973, le secteur de ski autour du plateau du Criou est agrandi avec l’installation du téléski de la Barme puis du Moulinet. Le premier dessert deux pistes bleues agrandissant l’espace débutant du téléski du Chalençon et le second ouvre un nouveau secteur de ski à l’écart du domaine, dominé par le glacier du Vallonnet.
L'année suivante, le téléski d’Andagne est construit pour agrandir l’espace skiable d’altitude. En effet, celui-ci ouvre l'accès à 4 nouvelles pistes dont une rouge et une noire. Il partait en contrebas de l'arrivée du télésiège du Vallonnet pour arriver au niveau de deux lacs en altitude. C'était un téléski difficile, avec une pente maximale supérieure à 60 %.

Image
Le plateau du Criou en 1978. De gauche à droite, le téléski de ChaÉJ‰x2525u00E7on, de la Barme, la gare amont du télésiège du Vallonnet et au fond le tracé du téléski débrayable d’Andagne (D.R).


Enfin, en 1979, le téléski débrayable du Lac est construit pour rejoindre le téléski à enrouleurs du 3000 installé la même année. Ces deux appareils ont permis d’étendre le domaine skiable avec 5 nouvelles pistes, dont l'une des deux seules noires de Bonneval-sur-Arc, partant de 3000 mètres d’altitude.


A partir de 1988, le domaine skiable de Bonneval-sur-Arc commence à moderniser ses installations. En effet, cette année-là, le télésiège du Vallonnet est remplacé par un téléporté 4 places fourni par Poma.
Puis, en 1995, après une vingtaine d'années d'exploitation, le téléski d'Andagne est démonté et remplacé sur un tracé différent par le télésiège fixe 4 places du même nom afin de rendre la montée plus confortable et plus accessible pour une plus grande partie de la clientèle de la station. En effet, la montée sur le téléski d'Andagne n'était pas aisée pour les skieurs moyens et son débit restait un peu faible pour assurer son rôle primordial de liaison vers les pistes d'altitude.
Enfin, notons que la piste de montée du téléski était très caillouteuse et nécessitait une quantité assez importante de neige pour l'ouvrir.

Avant de continuer ce reportage, revenons aux caractéristiques du téléski à perches découplables d'Andagne :

Caractéristiques administratives

TKD-Téléski à perches découplables : ANDAGNE
Maître d'œuvre : DDE
Maitre d'ouvrage : COMMUNE DE BONNEVAL-SUR-ARC
Exploitant : COMMUNE DE BONNEVAL-SUR-ARC
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1974
Année de démontage : 1995

Caractéristiques d'exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 500 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 3,5 m/s
Sens de montée : Par la gauche

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2016 m
Altitude amont : 2477 m
Dénivelée : 461 m
Longueur développée : 1106 m
Portée la plus longue : 139 m
Pente maximale : 62 %
Temps de trajet : 5 minutes 16 secondes

Caractéristiques techniques

Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Électrique
Puissance développée : 66 kW
Emplacement tension : Amont
Type de gare amont : Poulie flottante
Type de tension : Contrepoids
Nombre de pylônes : environ 15

Caractéristiques des véhicules

Type de véhicules : Perches télescopiques
Nombre de véhicules : 87
Masse à vide : 10 kg
Dispositif d'accouplement : Douille auto-coinçante
Espacement : 7 secondes


Andagne, accès à la partie haute du domaine skiable

Le télésiège d’Andagne est un appareil très important sur le domaine de Bonneval-sur-Arc. En effet, il a tout d'abord un rôle de liaison entre plateau du Criou et le secteur d’altitude de la station. Ainsi, les skieurs sont obligés de l’emprunter pour faire la jonction entre le sommet du télésiège du Vallonnet et le départ des téléskis du Lac 1&2.
De plus, il dessert une zone de ski propre assez large, allant de la bleue à la noire, convenant à tous les types de skieurs. Notons qu’une seule piste part du sommet du télésiège d’Andagne, qui se sépare en plusieurs itinéraires qui ne commencent qu’après le passage sous la ligne de l’appareil, au niveau du pylône 8.

Résumons l’offre de ski proposée par le télésiège d’Andagne, accessible par le début de la piste bleue des Tétras :
  • La piste bleue des Tétras, débutant au sommet du télésiège d'Andagne et se partageant en plusieurs itinéraires après le passage sous la ligne du télésiège au niveau de son pylône 8.
  • La piste bleue de l’Accenteur, une variante de la bleue des Tétras sur sa partie intermédiaire.
  • La piste bleue du Tétras Lyre qui est la suite de la piste bleue des Tétras.
  • La piste rouge du Pinson, qui se compose d'une deuxième partie à partir de son croisement avec la bleue du Tétras Lyre.
  • La piste noire de l’Aigle, qui suit l’ancienne partie basse de la piste de montée du téléski d’Andagne.

Image
Situation du télésiège d’Andagne sur le plan des pistes de Bonneval-sur-Arc.


Andagne est un appareil fourni par Montaval, ressemblant beaucoup à son homologue du Rogoney à Val d’Isère installé lui en 1990. En effet, les gares aval et amont ont le même design, chose rare pour ce constructeur qui dessine le plus souvent des gares différentes pour chaque nouveau téléporté.


Voici donc les caractéristiques de ce télésiège :

Caractéristiques administratives

TSF-Télésiège à pinces fixes : ANDAGNE
Maître d'ouvrage : STVI (Société des téléphériques de Val d’Isère)
Exploitant : COMMUNE DE BONNEVAL-SUR-ARC
Constructeur : MONTAVAL
Année de construction : 1995

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personnes
Débit à la montée : 1300 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 2,3 m/s
Sens de la montée : Par la gauche

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2023 m
Altitude amont : 2490 m
Dénivelée : 467 m
Longueur développée : 1127 m
Longueur horizontale : 1026 m
Portée la plus longue : 139 m
Hauteur de survol maximale : 16 m
Pente moyenne : 45,52 %
Pente maximale : 63 %
Temps de trajet : 8 minutes 10 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare motrice : Motrice-fixe monopode Montaval
Emplacement motrice : Amont
Type de motorisation : Courant Continu
Puissance développée : 212 kW
Type de gare retour : Retour-tension bipode
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Pression nominale : 86 bars
Tension nominale : 15 000 daN
Nombre de pylônes : 11
Largeur de la voie : 4,50 m

Véhicules et pinces

Type de véhicules : Arceau 4 places Skirail
Nombre de véhicules : 90
Masse à vide : 160 kg
Type de pinces : Pinces fixes Yan/Skirail
Espacement : 11,1 secondes

Caractéristiques du câble

Câble récupéré du TSD du FOND 1 à Val Thorens, qui avait été déposé à cause de déformations successives.

Année de fabrication : 1991
Année de pose : 1995
Diamètre : 40 mm
Type de câblage : Lang à droite
Composition : 6*25 fils
Type d'âme : Textile
Section du câble : 683 mm²
Section du toron : 113 mm²
Pas de câblage : 294 mm
Pas de toronage : 123,40 mm
Résistance à la rupture : 115 027 daN


Ligne et infrastructures du télésiège d’Andagne

La gare aval

La gare aval du télésiège d’Andagne est située à 2023 mètres d’altitude, au pied des pylônes 7 et 8 du télésiège du Vallonnet.
Au niveau technique, cette station assure la mise en tension du câble par le biais d’un vérin hydraulique relié à un lorry où est montée la poulie motrice qui avance ou recule suivant les besoins.

Image
La gare aval depuis le télésiège du Vallonnet.

Image
Zoom sur l'arrière de la gare aval depuis le télésiège du Vallonnet.

Image
Vue de trois-quarts.

Image
Vue de profil depuis le chemin d’accès à la gare aval depuis le haut du plateau du Criou.

Image
Vue de trois-quarts arrière.

Image
Vue opposée.

Image
Le vérin hydraulique.

Image
La zone d’embarquement.

Image
Vue depuis la ligne.



La ligne

Après l'embarquement, les balanciers compressions intégrés à la gare aval impriment une montée relativement constante. Puis, la pente augmente à partir du pylône 6, qui est même maximale au passage d'une falaise avant le septième ouvrage de soutien.
Enfin, les pylônes 10 et 11 redressent le câble avant une portée assez plate qui précède la gare amont.

Montaval a ainsi équipé la ligne de 11 pylônes supports :
  • P1 : 4S/4S
  • P2 : 8S/4S
  • P3 : 8S/4S
  • P4 : 4S/2S
  • P5 :4S/2S
  • P6 : 8S/4S
  • P7 : 8S/4S
  • P8 : 8S/4S
  • P9 : 8S/4S
  • P10 : 8S/4S
  • P11 : 8S/4S

Image
P1.

Image
P2.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
P5.

Image
P6.

Image
Portée vers le pylône 7.

Image
Fin de la portée.

Image
P7.

Image
Portée vers le pylône 8.

Image
Portée vers le pylône 9.

Image
P9.

Image
P10.

Image
P11.

Image
Portée vers la gare amont.



La gare amont

La gare amont est située à 2490 mètres d’altitude, au-dessus du départ des téléskis du Lac 1&2.
Au niveau technique, il s'agit d'une gare motrice fixe monopode Montaval, identique à celle du télésiège fixe du Rogoney à Val d’Isère.

Image
Gare amont depuis la ligne.

Image
Vue arrière.

Image
Vue de trois-quarts arrière.

Image
Vue opposée.

Image
Vue en contre-plongée depuis la piste bleue du Tétras.

Image
Vue sur la gare amont depuis les téléskis du Lac 1&2.

Image
La gare amont dans son environnement depuis la piste rouge du Choucas.


La gare amont assure donc la mise en mouvement du câble grâce à un moteur électrique à courant continu de 212 kW qui entraîne la poulie motrice par le biais d’un réducteur assurant une diminution de la vitesse fournie par le moteur et l’augmentation du couple.

Image
La couverture de la machinerie et la poulie motrice.

Image
Les balanciers en entrée de gare.



Véhicules et pinces

Le télésiège d’Andagne est équipé de 90 sièges Arceaux 4 places Skirail reliés au câble par une pince fixe Yan/Skirail.
Ceux-ci proposent un confort assez sommaire malgré l’utilisation des pinces Yan/Skirail, assurant un passage doux sur les pylônes. En effet, les dossiers, en lattes métalliques ne sont pas rembourrés et sont ainsi très inconfortables.

Image
Un siège Arceau 4 places Skirail en ligne. On notera en arrière-plan le début des lignes des téléskis du Lac 1&2.

Image
Croisement de deux sièges avant la gare amont.

Image
La suspente et la pince du siège 72.

Image
Une pince fixe Yan/Skirail vue de dessous.



Autres vues…

Image
La fin de la ligne.

Image
Le dernier pylône et la gare amont.

Image
Les pylônes 10 et 11.

Image
Depuis la piste des Tétras, vue sur le pylône 8.

Image
Vue opposée.

Image
Le pylône 7.

Image
La ligne, entre les pylônes 7 et 9.

Image
Vue sur une très grande partie de la montée à partir du troisième ouvrage de ligne, depuis le télésiège du Vallonnet.



Andagne version télésiège, un appareil efficace et indispensable

Le télésiège d’Andagne est donc un appareil indispensable puisqu’il permet à la fois de desservir une offre de ski propre assez large et de donner accès au sommet de la station en empruntant par la suite les téléskis du Lac 1&2 puis le télésiège du 3000.
Le télésiège fixe d’Andagne remplace avantageusement le téléski du même nom en apportant un certain confort en voyageant assis, et du débit pour supprimer les attentes, mêmes courtes malgré un débit bien faible pour un téléporté 4 places.
Ainsi, ce télésiège reste tout à fait dimensionné à sa tâche. Il n’est donc pas près de disparaître du paysage de Bonneval-sur-Arc.

Image
Andagne, l’un des rares télésièges construits par Montaval et le premier installé en dehors de Val d’Isère.


Je tiens à remercier valcelouis et Monts-Jura pour les photos de l’appareil ainsi que Bovinant pour la bannière.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : Monts-Jura et valcelouis
Date des photos : 6 août 2010, 10 janvier 2012, 20 et 28 décembre 2015.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09672 secondes. 36 requete(s).
128 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés