En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 41Bannière 38Bannière 35Bannière 17

 TSF4 de l'Aiguille Croche

Les Contamines-Montjoie (Les Contamines-Hauteluce)

Poma

T3 ES
Mise en service en : 2004

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Partie 1
Auteur de ce reportage : rodo_af
Section écrite le 04/11/2012
(Mise en cache le 21/11/2014)

Image

Le domaine de ski des Contamines Montjoie - Hauteluce

Image
^^Cliquez sur l'image pour voir l’introduction à la station^^

Le télésiège de l’Aiguille Croche

Le télésiège de l’Aiguille Croche est situé sur les hauteurs du secteur des Tierces, l’appareil partage le titre de « sommet du domaine skiable » avec le téléski Véleray.
Cette installation est la seconde génération de remontée qui équipe l’Aiguille. En effet, ce télésiège, construit par Poma en 2004, a remplacé un téléski datant des années 1970.

L’histoire de cet appareil est assez particulière. En effet, le télésiège de l’Aiguille Croche est la réimplantation du TSF4 Montjoie, qui en 2004 a été remplacé par l’installation débrayable actuelle. Cette gestion intelligente a permis à l’exploitant de proposer deux nouvelles installations proposant un débit horaire satisfaisant, pour un prix modéré.

Le télésiège est situé directement à proximité de l’arrivée du TSD4 Tierces. Ces deux installations, plus le télésiège Jonction, forment une chaîne permettant aux skieurs de rejoindre rapidement le sommet du domaine depuis le goulet du Nant Rouge.

La gare aval de l’appareil est une station de type Alpha : qui est motrice et tension.
La ligne, d’une longueur développée de 547 mètres et disposant de 6 pylônes dont un balancier de type support/compression, est courte et justifie l’implantation d’un télésiège à pinces fixe.
L'installation est située entre les deux pistes desservies par le télésiège :
* La piste rouge « L’aiguille » toujours damnée et très bien entretenue.
* La piste noire « Croche » laissée au damage des skieurs et qui deviens au cours de l’hiver un agréable mur de bosses.

La gare amont est une station retour fixe. Le poste de conduite est sur pilotis conte tenu de certains records d’enneigement enregistré à cet endroit.
De nombreux itinéraires hors pistes sont accessibles depuis la gare amont, aussi bien vers Hauteluce, que vers le secteur Tierces.
La vue directe sur le massif du Mt Blanc depuis les hauteurs de l’Aiguille Croche est absolument magnifique. De plus l’Aiguille Croche est située juste à la verticale du secteur de la Côte 2000 de Megève. La vue plongeante sur Megève, son domaine et son Altiport est également très apprécié.

Photo de l'ancien téléski "Aiguille Croche",
Image

Pour plus d’information : Les Contamines Montjoie

Les photos ont été prises majoritairement le 11 février 2012

L’installation en rouge sur le plan des pistes :

Image

Image

Les caractéristiques de l’installation :

* Caractéristiques administratives :
TSF - Télésiège à pinces fixes: Aiguille Croche
Exploitant : SECMH
Constructeur : :Poma:
Année de construction : 2004

* Caractéristiques d’exploitation :
Saison d’exploitation : Hiver
Vitesse : 2,30 m/s
Durée du parcours : 4 min
Débit : 2200 p/h
Capacité : 4 Personnes

* Caractéristiques géométriques :
Altitude gare aval : 2268 m
Altitude gare amont : 2487 m
Dénivelé : 219 m
Longueur développée : 547 m
Pente moyenne de la ligne : 35 %
Pente maximale de la ligne : 61 %

* Caractéristiques techniques :
Type de gare : Alpha
Gare motrice/tension : Aval
Station retour : Amont
Type de tension : Hydraulique
Puissance du moteur principal : 172 Kw
Nombre de pylônes : 6
Type de sièges : Doudouk4
Nombre de véhicules : 74
Sens de la ligne : Droite
Equipements d’aide à l’embarquement : Non

La gare aval :

Vues d’ensemble présentant la gare aval. Sur la droite, l’arrivée du télésiège des Tierces,
Image

Image

Approche de la gare aval,
Image

La G1, de type Alpha station motrice-tension,
Image

Image

A l’étage la machinerie,
Image

Le panneau d’informations de la zone,
Image

La poulie motrice et les informations techniques de l’appareil,
Image

Les portillons de cadencement (ouverts) au premier plan,
Image

La zone d’embarquement,
Image

L’un des deux vérins hydrauliques qui effectue la tension du câble,
Image

La ligne :

* Caractéristiques de la ligne :
P1 :
6S / 4S
P2 : 4S/C - 4S/C
P3 : 6S / 6S
P4 : 6S / 6S
P5 : 6S / 6S
P6 : 8S / 8S

P1,
Image

P2,
Image

Balancier 4S/C - 4S/C,
Image

P3, sur la droite la piste noire « Croche »,
Image

Balancier 6S / 6S,
Image

P4,
Image

Balancier 6S / 6S,
Image

Image

P5,
Image

P6,
Image

La gare amont :

Sur la droite le poste de vigie,
Image

La zone de débarquement,
Image

La poulie retour fixe,
Image

Autres photos :

Le siège Doudouk,
Image

La pince fixe,
Image

Vue sur la ligne depuis la piste,
Image


:)

Texte : Rodo_Af
Photos : Géofrider & Rodo_Af

Lien vers le forum de discussion : http://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=1834&view=findpost&p=26303

Partie 2
Auteur de ce reportage : remontees
Section écrite le 20/06/2014 et mise à jour le 23/06/2014
(Mise en cache le 21/11/2014)

Avec l'autorisation de Jean-François Mermoud (SECMH), voici un complément technique :
« A moins qu'elles montrent des signes évidents de manque à la sécurité ou à la réglementation, il n'y a pas de problème. »

La gare aval

La gare aval du télésiège de l'Aiguille Croche est située à 2268 mètres d'altitude juste en-dessous de l'arrivée du télésiège débrayable des Tierces. C'est une gare motrice-tension de type Alpha 210.


Image
Vue rapprochée de la gare aval. On repère déjà les différents éléments constitutifs de la gare.


La poulie motrice

La poulie motrice est située en-dessous du bloc moteur de la gare Alpha et est constituée de dix rayons. Elle est équipée à l'avant de deux freins de poulie 30 tonnes associés à des galets supports permettant de guider le câble dans la gorge de la poulie. Ces freins de poulie 30 tonnes sont contrôlés par une centrale hydraulique est située sur un plateau juste à côté du réducteur. À l'arrière, la poulie est protégée par un bloc gris enveloppant un capteur de type tige souple permettant de contrôler les passages des sièges pour l'ouverture des portillons de cadencement.

Image
Vue sur la poulie motrice, un frein de poulie, l'encagement et l'accouplement avec le réducteur dans la gare Alpha.

Image
Vue en contre-plongée de la poulie motrice. On peut voir à gauche le capteur souple, à droite les freins de poulie et en arrière-plan un des deux vérins hydrauliques de tension.

Image
Zoom sur un frein de poulie et le galet support associé.

Image
On repère au loin la centrale hydraulique des freins de poulie.

Image
Vue par-dessus de la première centrale des freins de poulie. On repère le manomètre permettant de contrôler visuellement la pression dans le circuit hydraulique et la pompe à main.

Image
Le capteur souple de passage des sièges.


Les portillons de cadencement

Comme tout télésiège fixe en France, le télésiège de l'Aiguille Croche est équipé pour des raisons de sécurité et de praticité de portillons de cadencement. Ceux-ci permettent de réguler l'accès à la zone d'embarquement pour que les skieurs y soient lors du passage d'un siège. Cela évite par exemple l'afflux d'un nombre supérieur de skieurs à la capacité du véhicule ou des collisions entre un siège et des passagers.
De plus, les portillons de cadencement de cet appareil présentent l'avantage de se refermer au passage d'un client au portillon. Cela évite ainsi que deux skieurs se retrouvent sur une même place d'un siège !

Image
Vue d'ensemble de deux portillons de cadencement. On peut voir les cellules noires contrôlant le passage d'une personne.

Image
Zoom sur la cellule fermant le détecteur de passage de personnes.

Image
Le réglage d'un capteur de Télémécanique, équipant le portillon.


Le système de tension

La tension du câble sur une gare Alpha est assurée par deux vérins de tension situés sur les deux montants. Ils permettent ensuite de déplacer le bloc moteur roulant sur des rails d'avant en arrière afin de tirer sur le câble. Les vérins de tension sont contrôlés par une centrale hydraulique conçue par Ethywag et située directement dans le bloc moteur à côté du moteur thermique de secours

Image
Vue extérieure sur l'ensemble moteur.

Image
Le rail permettant au bloc moteur de se déplacer.

Image
Les roulettes permettant au bloc moteur de se déplacer.

Image
La centrale de gestion des vérins de tension avec ses différents circuits hydrauliques.

Image
Autre vue de la centrale hydraulique des vérins de tension.


La mise en mouvement du câble

La mise en mouvement du câble est effectuée sur Aiguille Croche par un moteur à courant continu Thridge Electric développant 172 kW. Celui-ci est relié à un arbre lent accouplé ensuite au réducteur transmettant la force motrice à la poulie tension. Pour les arrêts d'urgence, un frein de sécurité 1 peut enserrer un disque.

Image
Vue d'ensemble du treuil avec le moteur thermique de secours à l'avant, puis le réducteur et le moteur électrique principal au fond.

Image
Le moteur principal au fond et le frein à disque de sécurité.

Image
Le réducteur Poma-Kissling accouplé à l'arbre lent.


La marche de secours est effectuée par un moteur thermique situé à proximité directe du réducteur PK. Si besoin, l'opérateur peut accoupler ce second moteur à la place du moteur principal afin de pouvoir rapatrier les passagers, évitant ainsi une évacuation verticale.

Image
Vue de trois-quarts du moteur thermique.

Image
L'arrière du moteur thermique avec de larges gaines permettant l'échappement des gaz de combustion.

Image
Vue rapprochée sur le moteur thermique. On distingue l'emplacement des pistons et l'arbre entraîné.


La ligne

Quelques vues rapides de la ligne assez courte.

Image
Vue d'ensemble de toute la ligne depuis la gare aval.

Image
Vue en plongée sur le pylône 8C/8C intégré à la gare aval. On repère également les passerelles de service sous les balanciers.

Image
Détail du support-compression sur le pylône 2. On peut voir le système d'amortisseurs entre les 2C composant le 4SC. On distingue également bien les systèmes permettant de récupérer le câble en cas de déraillement.

Image
L'arrivée, directement surplombée par l'Aiguille Croche et ses premiers visiteurs de la journée.

Image
La ligne depuis l'amont. On aperçoit l'arrivée du télésiège des Tierces.

Image
Le pylône 6.

Image
Vue d'ensemble de la ligne depuis le chemin menant à l'Aiguille Croche.


La gare amont

La gare amont du télésiège de l'Aiguille Croche est située à 2487 mètres d'altitude, immédiatement sous le sommet géographique. On trouve juste à côté de celle-ci une table d'orientation offrant un panorama s'étendant jusqu'au beaufortain et la vallée d'Hauteluce.
Cette gare amont est un simple retour-fixe permettant une emprise au sol minimale et une pollution visuelle réduite.

Image
Vue en plongée sur la plate-forme d'arrivée.

Image
Détail de la gare amont et de la passerelle de service pour les opérations de maintenance sur la poulie retour.

Image
Vue en contre-plongée.

Image
Vue de profil qui permet de voir la finesse du pied vertical de la gare !

Image
Vue arrière.

Image
Zoom sur la poulie retour, son encagement et les galets permettant l'alignement du câble dans la gorge de la poulie.


Véhicules et pinces

Intéressons-nous à présent au véhicule de service et à la pince fixe Mono2100 équipant l'appareil.

Image
Le véhicule de service en ligne.

Image
Vue de dessus d'une pince fixe Mono2100 avec l'aiguille à l'arrière.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.0956 secondes. 32 requete(s).
150 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés