En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 11Bannière 27Bannière 33Bannière 43

 TSF4 de la Mayt

Vars (Forêt Blanche)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Un télésiège assez particulier.

Mise en service en : 1993



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Ju2A
Section écrite le 07/06/2009 et mise à jour le 07/06/2009
(Mise en cache le 23/08/2013)

Voici un reportage sur un télésiège quadriplace du constructeur Pomagalski le

[size=4]TSF4 de la Mayt
à Vars, domaine de la Forêt Blanche.[/size]

Image



La station:

Vars est une commune alpestre, du département des Hautes-Alpes, située sur l'axe qui relie les communes de Guillestre et de Barcelonnette, par le col de Vars à 2 108 m.
Du haut du col, en regardant vers le sud, il est possible de distinguer les gorges de l'Ubaye.

La commune est composée de quatre hameaux : Saint-Marcelin (altitude : 1 500 m), Sainte-Marie (altitude : 1 650 m), Sainte-Catherine (altitude : 1 750 m) et Les Claux.
Ce dernier hameau, qui constitue le cœur de la station de ski actuelle, s'étage entre 1 800 m et 1 950 m.
Vars se situe aux portes du Parc naturel régional du Queyras.
Une partie de la commune, la réserve du Val d'Escreins, une des premières réserves municipales de France créée en 1664, est intégrée au parc depuis 1977.
A 3 385 m d'altitude, la Font Sancte est à la fois le point culminant de la commune et du parc régional du Queyras.

Les premières remontées mécaniques datent de 1937 avec un téléautoski à proximité du refuge Napoléon (entre la sortie de Vars les Claux et le col de Vars) et le téléski de Peynier démonté en 1977 (prédécesseur de l'actuel téléski de Peynier 1).
Le téléski qui permettra de rejoindre le sommet de Peynier a été construit en 1952 (remplacé en 1977 par le téléski de Peynier 2). Par la suite une multitude de remontées mécaniques seront construite entre Vars Sainte-Marie et Vars les Claux dont la 1ère Télécabine 12 places des Alpes du Sud, la télécabine de Chabrières.

Vars constitue, avec Risoul, le domaine de la Forêt Blanche entre 1 650 m et 2 780 m d'altitude.
Ce domaine compte 180 kilomètres de pistes, 109 pistes et 50 remontées mécaniques.

Malgré un abandon progressif ces derniers années, Vars reste un site majeur pour le ski de vitesse ou kilomètre lancé (KL).
Sur une pente raide (maximum de 98%, soit un angle proche de 45°), des skieurs s'élancent dans le but d’atteindre la vitesse la plus élevée possible.
Vars a ainsi détenu pendant quelque temps le record du monde de l'épreuve (Philippe Billy, 243,902 km/h, 1997).



La remontée:

Le télésiège de la Mayt est donc une remontée du constructeur :angry: .
Ce télésiège fait parti de la gamme Alpha de ce constructeur et est du type Alpha 350. Comme la plupart des gares Alpha, cette station est en charge de la mise en mouvement et en tension du câble via deux vérins hydrauliques commandés par une centrale. La gare retour est classique et est de type retour fixe.

Le départ de cette remontée est située à proximité du restaurant des Cassettes. Il est accessible soit par les télésièges des Peyniers ou des Claux puis par le téléski du Lièvre, soit par la télécabine douze places de Chabrières.

Le télésiège de la Mayt est une remontée principale et centrale dans le domaine. En effet il est l'une des installations en charge de la liaison avec le domaine de Risoul.

Comme l'autre télésiège quatre places construit la même année de la station, le télésiège du Col de Crévoux, la Mayt est une remontée longue (1916 mètres) et lente (2,3 m/s).
Ces caractéristiques font de la montée un calvaire si le temps n'est pas au beau fixe. La montée se fait en 13 minutes et 53 secondes sans ralentissements ou arrêts qui peuvent être fréquents pour ce type d'appareil.

Ce télésiège ne remplace pas le téléski du même nom, téléski de la Mayt, qui partait à côté du départ du téléski des Plans (démonté en 2006) et montait en direction du sommet des Pategous. Cette installation remplace, sur un tracé différent le téléski des Heureux.

Pendant un moment il fut question de le raccourcir au niveau de l'arrivée du téléski du Lièvre mais, faute de moyens, ce projet est abandonné! Ce raccourcissement a été programmé du fait de la forte prise aux vents de la partie supérieure de la ligne qui obligeait soit à ralentir sa vitesse de croisière (ce qui contribuait à encore allonger le temps à passer sur le siège), soit à arrêter son exploitation.

Les pistes desservies par cette remontée sont de niveau moyennement facile à difficile et sont les pistes des Crêtes de Pategous, des Heureux et du Berger qui permettent toutes les trois de redescendre au départ de notre installation.
Quand à la piste du Jas du Boeuf elle permet de rejoindre la gare d'arrivée de la TC12 et le secteur des Claux. Les pistes du Pategous et de l'Olympique Supérieure permettent quant à elles de rejoindre de TSD6 de Peyrol.



Les caractéristiques techniques:

TSF - Télésiège à attaches fixes: Mayt
Constructeur: ;)
Exploitant: SEM SEDEV
Année de construction: 1993
Altitude aval: 2119 m
Altitude amont: 2582 m
Dénivelée: 463 m
Longueur de la ligne: 1916 m
Pente moyenne: 25 %
Pente maximale: 59 %
Gare motrice tension: Aval
Type de gare motrice: Alpha 350
Station retour fixe: Amont
Type de tension: 2 vérins hydraulique
Débit maximum: 1800 Pers/h
Type de sièges: Arceau 4 places
Nombre de sièges: environ 210
Sens de montée: Gauche
Vitesse d'exploitation: 2,3 m/s
Temps de montée: 13 mins et 53 secondes.
Saison d'exploitation: Hivernale
Nombre de pylônes de ligne: 21
Dont:

  • 17 Pylônes avec des balanciers de type support
  • 3 Pylônes avec des balanciers de type compression
  • 1 Pylône avec un balancier de type support/compression




La situation de ce télésiège sur le plan des pistes:

Image



Les informations présentes au pied de ce télésiège:

Image



Les photos:

ж La gare aval est située en contrebas de la gare d'arrivée de la télécabine de Chabrières à 2119 mètres d'altitude.
Dans cette gare nous trouvons toute la cinématique de l'entrainement du câble.
Cette station est aussi en charge de la mise en tension du câble.


La gare aval:
Image

Image

Image



La gare aval depuis la file d'attente:
Image

Image



La gare aval et le début de la ligne:
Image



жLa ligne possède un bon nombre de difficultés tout au long de la montée et n'est pas symétrique pour la plupart des équipements.
De la gare aval jusqu'au pylône compression six, la ligne a une pente régulière et faible.
S'en suit d'une montée beaucoup plus prononcée jusqu'au P13. Les véritables difficultés commencent à partir du P14 qui est un demi-pylône de type compression.
Cet équipement a été rendu nécessaire du fait des hauteurs de survol qui auraient été trop importantes pour ce type d'appareil si il n'avait pas été présent.
Le fait que ligne retour passe en aérien a été rendu possible grâce à la non exploitation de la descente.
Afin de rester dans les normes deux autres pylônes demi-voie ont été mis en place.
Du P14 au P20 la ligne est tout en devers et l'inclinaison de la ligne faible.
Le P21 est là pour remettre le câble dans le plan horizontal avant d'arriver à la poulie retour.




Le P1 (12C/12C) est directement attaché à la gare aval (1S/1S).

Le P2 (6S/4S), de type support:
Image



Le P3 (8S/6S), on poursuit notre ascension:
Image



Le P4 (6S/6S).

Le P5 (4S/4S), on approche du second pylône compression de la ligne:
Image



Le P6 (12C/16C) donne à la ligne une montée plus franche.

Le pylône n°7 (8S/8S):
Image



On continue notre progression avec le P8 (6S/4S):
Image



Le P9 (8S/6S).

Le P10 (4S/4S):
Image



Le P11 (6S/6S).

Le P12 (6S/4S) qui aurait été le dernier pylône de la ligne si celle-ci avait été raccourcie:
Image



Le P13 (8S/8S) et passage au dessus de la ligne du téléski du Lièvre:
Image



On voit bien la différence de hauteur entre les deux brins:
Image



Le pylône 14 (16C/-) et le début des difficultés:
Image



Le pylône 15 (8S/-) ramène le brin montant quasiment au même niveau que le brin descendant:
Image



Le P16 (6S/4S) qui est commun aux deux brins:
Image



Le pylône 17 (6S/4S).

Le pylône 18 (2S/8C/2S/-) limite la hauteur des sièges par rapport au sol et est de type support/compression:
Image

Image



Le P19 (6S/8S):
Image



Les deux derniers pylônes de la ligne les P20 (8S/8S) et P21 (6S/6S) et arrivée en gare amont (1S/1S):
Image



ж La gare amont située à 2582 mètres d'altitude est en charge uniquement du renvoi du câble, elle est du type fixe.


La gare amont:
Image

Image



Le siège Pomagalski de type Arceau 4 places:
Image

Image



La mono pince ;) fixe:
Image



La ligne depuis les différentes pistes desservies par ce télésiège:
Image

Image

Image

Image

Image



C'est ainsi que ce termine le reportage sur cette installation aux caractéristiques exceptionnelles. Aucun projet de remplacement n'est prévu d'autant plus que le raccourcissement qui était programmé a été annulé faute de moyens.

A bientôt. :P





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.1001 secondes. 38 requete(s).
149 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés