En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 6Bannière 16Bannière 20Bannière 38

 TSF4 de la Tête du Torraz

La Giettaz (Portes du Mont Blanc)

Poma

T1 HS
Mise en service en : 1988
Fin de service en : 2012

Remplacé par les appareils suivants : Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : evasion ski
Section écrite le 21/03/2007 et mise à jour le 07/03/2012
(Mise en cache le 24/08/2013)


Voici un tout nouveau reportage sur le...
Image

I/ Description et situation

La Giettaz est situé dans le massif des Aravis. La station est équipée d'un télésiège et de 6 téléskis. Cette petite station s'est vue reprendre une certaine vie avec la création en 2004 de la liaison Megève Jaillet - La Giettaz, grâce à la création de deux pistes (Tréffléanaise et Controverse) et à la construction de 4 nouvelles remontées mécaniques (remplacements côté Megève avec les TSD6 Christomet et TSF4 Prés, et création de deux TKE1, le Bonjournal et les Charmots). Cependant, côté Giettaz, aucun changement, si ce n'est plus de monde du fait des skieurs venant de Combloux et Megève. Depuis la saison 2008 - 2009, l'espace est désormais appelé "Les Portes du Mont Blanc", ce qui maintenant en fait un domaine à part entière, mais reste tout de même ancré dans le domaine Evasion. Pour accéder au coeur du domaine de La Giettaz, deux solutions se présentent: où l'on empreinte le télésiège, ou bien l'on prend les trois téléskis (Rare I, Rare II, et Torraz), bien sportifs car possédant une pente supérieure à 60%, la deuxième étant sans doute la plus rapide, surtout en dehors des périodes de forte affluence.

Ce télésiège fixe 4 places est donc situé sur le domaine de La Giettaz, en Savoie. Il est le seul télésiège de ce massif, et en constitue d'ailleurs la porte d'entrée principale. Il est surtout connu pour sa terrible longueur, ce qui est normal, étant donné qu'il mène directement au point culminant du domaine, la Tête du Torraz, d'où son nom. Ainsi il donne accès à toutes les pistes du massif, mais également à la liaison vers Megève via les TKE1 des Charmots et de Bonjournal. On ne peut donc pas nier son importance au sein du domaine des Portes du Mont Blanc.

Cependant, son importance n'est pas vraiment en accord avec son débit: il n'effectue que 1100 p/h, ce qui est d’ailleurs vraiment très peu pour un TSF4 comme celui-ci. Par conséquent, lors des périodes de forte affluence, la queue est longue, et la solution d'empreinter les téléskis n'est pas non plus adapté au plus grand nombre.

Techniquement parlant, cet appareil fait parti de la génération à gare Alpha de chez POMA. Et comme nous avons pu le dire précédemment, ce type d'appareil n'est pas le plus adapté à la longueur de la ligne.

La configuration de la ligne est plutôt régulière, malgré une légère accentuation de la pente au niveau du P7. Le massif où se situe le domaine est tout de même en bonne pente, ce qui se reflète sur le niveau des pistes, qui sont plutôt rouge ou noire. C’est en cela également que les téléskis sont si difficiles !

Il est à noter aussi l’ouverture de ce télésiège aux piétons à la montée comme à la descente en hiver, ainsi que l’été, aux randonneurs et aux VTTistes. La période d'ouverture estival se situe sur juillet et août, du lundi au jeudi chaque semaine.

Ce télésiège n’a remplacé aucune remontée mécanique, mais il s’est plutôt ajouté aux téléskis existant déjà l’époque. En fait, le domaine se configurait avant 1988 avec deux grands téléskis : le Rare, qui ne faisait qu’un avant 1990, avec sans doute un tracé infernal, et le Torraz. Le télésiège est arrivé deux ans avant la séparation du TKD en 2 (Rare I et Rare II actuels), sans doute pour un meilleur accès au domaine. Depuis 1990, ce massif n’a quasiment pas changé, si ce n’est le remplacement du petit TKD Covagnet par un TKE1 en 2007.

Voici la situation du télésiège sur le plan des pistes:
Image

II/ Caractéristiques générales de l'appareil

- Géographie
Altitude départ : 1200 m
Altitude arrivée : 1930 m
Dénivelé total : 730 m
Pente moyenne : 37 %
Pente maximale : 61 %
Longueur du télésiège : 2069 m

- Technique
Type d'appareil : Télésiège fixe 4 places POMA
Type de véhicules : Arceaux
Type de gares : Alpha
Sens de la montée : Droite
Vitesse maximale d'exploitation : 2,3 m/s
Station motrice : Aval
Station tension : Amont
Nombre de pylônes : 17
Nombre de véhicules : 138
Débit opéré : 1100 p/h
Capacité des véhicules : 4 personnes

- Administratif
Constructeur : POMA
Saisons d'exploitation : Hiver et été
Année de construction : 1988
Commune : La Giettaz (Savoie)
Ouverture : 9H00
Durée du parcours : Env. 15 minutes

III/ Reportage photo

Il y a deux series de photos dans ce reportage : la majorité (ligne) ont été prises le 11 janvier 2010, et les premières (gare aval) le 8 mars 2010. Les voici :

La gare aval

Voilà ce que l’on voit à l’arrivée de la piste Tréffléanaise :
Image

Image

Image

Les deux photos suivantes datent du 10 mars 2008 :
Image

Vue du tout début de ligne et de la gare aval depuis un siège :
Image

La ligne

Peu après le P1 (8S/C):
Image

P2 (6S)
Image

P3 (4S)
Image

P4 (6S)
Image

Passage au dessus de la piste Blanchots
Image

P5 (4S)
Image

P6 (4S)
Image

P7 (8C)
Image

P8 (6S)
Image

P9 (8S)
Image

P10 (6S)
Image

P11 (4S) avec sortie de la forêt :
Image

P12 (8S)
Image

P13 (6S), on aperçoit bien la fin de ligne et la gare amont du TKD Torraz, et les deux skieurs se trouvent sur la piste Chamois :
Image

P14 (6S) avec aperçu du haut de la piste Crête :
Image

P15 (8S) et P16 (8S) annonçant la fin du parcours:
Image

Les derniers pylônes vus de la piste :
Image

P17 (4S)
Image

La gare amont

Je me surprends moi-même, je n’ai pas pris de photos de l’amont cette année, j’en remets donc une du 18 mars 2007 :
Image


IV/ Conclusion sur l’appareil

Cette remontée mécanique, constituant la principale porte d'entrée du domaine de La Giettaz, malgré son extrême lenteur, reste très discret dans le paysage, et nous permet d’apprécier le charme de la montagne, le silence… de plus les sièges sont très confortables, donc nous n’avons pas tellement à nous plaindre !
J’avoue que je serais pour ces raisons plutôt contre un remplacement de cette remontée, car mise à part quelques périodes de forte fréquentation, l'installation n'est pas surcharger. Un TSD6 tournerait réellement à vide les ¾ de la saison ! Ou alors il faudrait supprimer le TKD Rare I mais bon je n’en vois pas l’intérêt. Je trouve le domaine très bien comme il est, et je souhaite qu’il garde son calme et son charme actuel.

Ce reportage est maintenant terminé. Merci de votre attention.

Evasion Ski, mai 2010



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09147 secondes. 39 requete(s).
106 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés