En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 35Bannière 29Bannière 1Bannière 15

 TSF4 de Moneul

Valmeinier (Galibier Thabor)

Poma

T3 ES
Mise en service en : 2007

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 19/08/2015 et mise à jour le 21/08/2015
(Mise en cache le 21/08/2015)

Image



Au sommaire de ce reportage :

  1. Valmeinier
  2. Historique : le téléski de la Combe
  3. Moneul, entre ski propre et liaison inter-stations
  4. Ligne et infrastructures du télésiège de Moneul
  5. Moneul, un appareil long mais efficace


Valmeinier

Valmeinier est une station de sports d’hiver située dans la vallée de la Maurienne, entre 1100 et 2600 mètres d’altitude au sommet du télésiège du Gros Crey. La station se décompose en deux ensembles touristiques : Valmeinier 1500 et Valmeinier 1800.

Le domaine skiable est quant à lui relié avec celui de Valloire formant ainsi le Galibier Thabor. On y trouve 29 remontées mécaniques (dont 2 télécabines, 16 télésièges et 11 téléskis). Elles desservent 85 pistes dont 8 noires, 31 rouges, 25 bleues et 21 vertes totalisant 150 kilomètres de pistes.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique : le téléski de la Combe

La première remontée mécanique du village de Valmeinier vit le jour en 1960 sous la volonté de l’hôtel de la Girodière. Le téléski de la Girodière desservait des pentes pas trop difficiles sur le massif du Crey du Quart, au-dessus de l’hôtel auquel il appartenait.
En 1974, la commune de Valmeinier créa son propre domaine skiable avec la construction du télésiège biplace des Grandes Drozes et du téléski de Plan Palais. Dès lors, il était possible de rejoindre la station de Valloire grâce au téléski du Plan Palais, le télésiège des Grandes Drozes étant alors le seul moyen d'accéder à celui-ci.
En 1983, Plan Palais, dont le débit n'était pas suffisant, fut doublé par le téléski de la Combe. Ce dernier permettait, grâce à un tracé très audacieux, de grimper au plus près du sommet du Crey du Quart afin de desservir de nouvelles pistes ainsi qu’une liaison secondaire avec Valloire pour les bons skieurs. Cette installation était très particulière. En effet, les brins de montée et de descente possédaient des tracés différents, afin de réduire la longueur du câble. La piste de montée était située en partie sur des crêtes, c’est pourquoi la ligne était aussi équipée de quatre virages, dont un à 90°.

Image
La gare aval (cliquez sur l'image pour accéder au reportage sur cette installation réalisé par Valloire++).

Image
La ligne, au niveau du pylône 9, décrivant un virage à 90°
(cliquez sur l'image pour accéder au reportage sur cette installation réalisé par Valloire++).

Image
La ligne au niveau du dernier virage, imprimé par les pylônes 15 et 16
(cliquez sur l'image pour accéder au reportage sur cette installation réalisé par Valloire++).


En 2000, afin de remédier aux saturations croissantes des téléskis de Plan Palais et de la Combe, la SEMVAL décida de doubler le tracé de Plan Palais, afin d'assurer une liaison confortable et à fort débit.

Image
Le départ des téléskis de Plan Palais en 2015 (cliquez sur l'image pour accéder au reportage lié à ces installations).


En 2004, le télésiège des Grandes Drozes, qui se faisait vieux, inconfortable et surtout souffrait d'un débit trop faible, fut remplacé par un télésiège débrayable 6 places sur un tracé un peu différent afin de faciliter l’accès aux téléskis de la Combe et de Plan Palais 1 & 2 ainsi qu’au versant de Valmeinier 1800 (aménagé dès 1988) grâce à la piste bleue de Pierre du Midi.
Avec ce gros porteur au départ des pistes, les téléskis de la Combe et de Plan Palais 1 & 2 ne suffisaient pas. C’est pourquoi il fut décidé de remplacer le difficile téléski de la Combe par un télésiège fixe sur un tracé direct, et donc plus court que son prédécesseur. Ce remplacement s'explique par le fait que ce téléski était très exposé au vent de par son tracé sur des crêtes donc difficile à exploiter. De plus, la pente était très prononcée et les nombreux virages dont un à 90° en pleine pente, ce qui réservait donc cette liaison aux bons skieurs.


Moneul, entre ski propre et liaison inter-stations

Le télésiège de Moneul est situé sur les pentes du massif du Crey du Quart du domaine de Valmeinier, dans la continuité du télésiège débrayable des Grandes Drozes. L'appareil est l'axe principal du haut du domaine skiable, en parallèle des téléskis de Plan Palais 1 & 2. En effet, ce télésiège est orienté vers une liaison directe et confortable vers tous les secteurs de Valloire, dont le massif de la Sétaz que l'on peut rallier en empruntant ensuite le télésiège débrayable de Cornafond. De plus, il permet via la piste bleue de la Pierre du Midi, accessible via la piste rouge de Praz Viollette, de rejoindre la station de Valmeinier 1800 grâce au télésiège débrayable des Inversins, ou alors revenir sur le massif du Crey du Quart en enchaînant avec la piste de la Neuvache puis des télésièges de la Girodière et des Grandes Drozes.
Enfin, il dessert une petite offre de ski propre accessible à une clientèle assez large.

Le télésiège de Moneul dessert quelques pistes sur le massif du Crey du Quart, tant sur le versant de Valmeinier que celui de Valloire :

→ Versant Valmeinier :

  • La piste bleue de la Combe. Belle piste agréable à skier dans la combe de Plan Palais. Elle est jonchée de passages plus pentus, mais reste accessible à tous puisqu'elle est très large. Elle est assez fréquentée sur sa partie basse, à partir du sommet des téléskis de Plan Palais.
  • La piste rouge de Praz Violette. Débutant au sommet du télésiège débrayable de la Brive 2, elle se termine à l'arrivée du télésiège des Grandes Drozes.
  • La piste bleue de la Pierre du Midi, qui permet de rejoindre la piste bleue de la Combe Orsière. Il est alors possible de continuer avec la piste bleue de la Neuvache pour revenir sur le télésiège de la Girodière.

→ Versant Valloire :

  • La piste verte de l’Escargot.
  • La piste bleue de Soldanelle, placée sur la droite du téléski de la Crête, longe la ligne de ce dernier dans son intégralité. C’est une piste large et facile, qui propose une magnifique vue sur la vallée de la Maurienne.

Image
Situation du télésiège de Moneul sur le plan des pistes de Valmeinier.


Au niveau technique, on retrouve un télésiège fixe classique de la gamme Orion développée par Poma. Notons que cet appareil peut évoluer en télésiège débrayable. En effet, les pylônes sont dimensionnés pour être utilisés sur un télésiège débrayable. De plus, ils sont orientés vers un possible allongement de l'installation vers le sommet du télésiège de la Brive 2. Cet allongement ne se fera que si l'appareil est transformé en débrayable.
C'est pour des raisons de coût et de rapidité d'exécution, qu'un télésiège fixe a été installé sur un tracé plus court que le projet initial.


Voici donc les caractéristiques de ce télésiège :

Caractéristiques administratives

TSF-Télésiège à pinces fixes : MONEUL
Maître d'œuvre : CNA
Maître d'ouvrage : SEMVAL
Exploitant : SEMVAL
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 2007

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personnes
Débit à la montée : 1800 personnes/heure (2000 personnes/heure en définitif)
Vitesse d'exploitation maximale : 2,5 m/s
Sens de la montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1977 m
Altitude amont : 2442 m
Dénivelée : 465 m
Longueur développée : 1288 m
Longueur horizontale : 1191 m
Portée la plus longue : 164 m
Survol maximal : 15 m
Pente moyenne : 39,04 %
Pente maximale : 83 %
Temps de trajet : 8 minutes 35 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare amont : ORION
Emplacement motrice : Amont
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 500 kW
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Pression nominale : 203 bars
Tension nominale : 22000 daN
Type de gare aval : Retour-tension Unifix
Nombre de pylônes : 14
Largeur de la voie : 4,90 m

Caractéristiques des véhicules

Nombre de véhicules : 130
Année d'origine : 2007
Type de véhicules : Doudouk 4 places
Espacement : 8 s
Dispositif d'accouplement : Attache fixe MONO2800
Masse à vide : 163 kg

Caractéristiques du câble (2007)

Fabricant : TREFILEUROPE
Diamètre : 42,50 mm
Type de câblage : Croisé
Composition : 6x26 fils
Type d'âme : Compacte
Section du câble : 730 mm²
Section du toron : 121 mm²
Pas de câblage : 296 mm
Pas de toronage : 118 mm
Résistance à la rupture : 128000 daN


Ligne et infrastructures du télésiège de Moneul

La gare aval

La gare aval du télésiège de Moneul est située à 1977 mètres d’altitude, en contrebas des départs des téléskis de Plan Palais 1 et 2. Elle est facilement accessible depuis la gare amont du télésiège des Grandes Drozes grâce à la piste bleue des Arcosses.
Au niveau technique, cette gare assure la tension du câble grâce à un unique vérin hydraulique. Notons la présence d’un tapis d’embarquement afin d’augmenter la vitesse en ligne. La poulie retour est à la largeur de la voie.

Image
Vue sur la gare aval depuis la piste de liaison venant des gares aval des téléskis de Plan Palais.

Image
La gare aval en plongée depuis la piste noire des Grandes Drozes (Robert LACAS - POMAGALSKI).

Image
Vue de profil (Robert LACAS - POMAGALSKI).

Image
Vue opposée.

Image
Vue de face.

Image
Vue de trois-quarts arrière (Robert LACAS - POMAGALSKI).

Image
Vue arrière.

Image
Vue en contre-plongée des trois-quarts arrière de la gare (Robert LACAS - POMAGALSKI).

Image
Vue de trois-quarts avant (Robert LACAS - POMAGALSKI).

Image
Les portillons de cadencement (Robert LACAS - POMAGALSKI).

Image
Quatre clients à l'embarquement (Robert LACAS - POMAGALSKI).



La ligne

A la sortie de la gare aval, la ligne prend de l’inclinaison pour rejoindre le pylône 2. Le pylône suivant radoucit un peu la pente, qui est assez constante jusqu’au pylône 10. Ce dernier imprime une longue portée où la pente est maximale. Le pylône 12, situé le long d’une ligne de crête radoucit progressivement l'inclinaison du câble jusqu’à l'arrivée, située après le pylône 14.


Poma a ainsi équipé la ligne de 14 pylônes, dont douze supports, un compression et un support/compression :

  • P1 : 12C/12C
  • P2 : 6S/6S
  • P3 : 6S/6S
  • P4 : 6S/4S
  • P5 : 6S/4S
  • P6 : 6S/4S
  • P7 : 6S/4S
  • P8 : 6S/4S
  • P9 : 6S/4S
  • P10 : 4SC/4SC
  • P11 : 8S/6S
  • P12 : 10S/8S
  • P13 : 10S/8S
  • P14 : 8S/8S


Image
P1.

Image
P2.

Image
P3, implanté au milieu de la piste bleue de la Mine.

Image
P4. Sur la gauche, le tracé de l’ancien téléski de la Combe.

Image
P5.

Image
P6. On longe à présent la piste bleue de la Combe.

Image
P7.

Image
P8.

Image
P9.

Image
P10.

Image
Portée vers le pylône 11.

Image
P11.

Image
P12.

Image
P13.

Image
P14.



La gare amont

La gare amont est située à 2442 mètres d’altitude, en contrebas de l’arrivée du télésiège de la Brive 2 venant de Valloire. On peut donc facilement basculer sur Valloire grâce à la piste verte de l’Escargot.
On notera qu’il s’agit d’une gare motrice-fixe Orion assurant la mise en mouvement du câble, et que la poulie motrice est à la largeur de la voie.

Situation générale :

Image
Gare amont depuis la ligne.

Image
Vue arrière.

Image
Vue de trois-quarts.

Image
Vue de côté en partant sur la piste bleue de la Combe.

Image
Vue opposée (Robert LACAS - POMAGALSKI).

Image
Vue depuis la piste rouge de Praz Violette (Robert LACAS -POMAGALSKI).

Image
Vue de profil. (Robert LACAS - POMAGALSKI).

Image
Vue de trois-quarts avant (Robert LACAS - POMAGALSKI).


La machinerie :

La gare amont assure la mise en mouvement du câble par un moteur électrique asynchrone qui entraîne un arbre évoluant ensuite dans deux volants d'inertie. Le mouvement est ensuite redirigé vers la poulie motrice par un réducteur.

Image
Vue arrière du moteur électrique (Robert LACAS - POMAGALSKI).

Image
Vue opposée (Robert LACAS - POMAGALSKI).

Image
L'arbre rapide entre le moteur électrique et le réducteur est en jaune (Robert LACAS - POMAGALSKI).

Image
Le réducteur (Robert LACAS - POMAGALSKI).


La marche de secours est assurée par un groupe électrogène qui fait fonctionner une pompe mettant en mouvement deux moteurs de secours au-dessus de la poulie motrice. Ces moteurs s'accouplent sur la poulie motrice via des poulies crantées.

Image
Le moteur thermique de secours (Robert LACAS - POMAGALSKI).

Image
L'alimentation du moteur hydraulique entrainant la poulie motrice (Robert LACAS - POMAGALSKI).

Image
Le moteur hydraulique de secours (Robert LACAS - POMAGALSKI).

Image
L'accouplement du l'entrainement de secours sur la poulie motrice (Robert LACAS - POMAGALSKI).

Image
La poulie motrice (Robert LACAS - POMAGALSKI).

Image
Le frein de secours, agissant directement sur la poulie motrice (Robert LACAS - POMAGALSKI).

Image
La passerelle de maintenance en-dessous de la poulie motrice (Robert LACAS - POMAGALSKI).



Véhicules et pinces

Le télésiège de Moneul est équipé de 130 sièges Doudouk 4 places reliés au câble par des pinces fixes de type MONO2800.

Image
Un siège Doudouk 4 places en ligne.

Image
Une pine fixe MONO2800 vue de dessous.



Moneul, un appareil long mais efficace

Le télésiège de Moneul est l'un des appareils principaux du domaine de Valmeinier, dans la continuité du télésiège débrayable des Grandes Drozes. Il permet un accès aisé et confortable vers Valloire, ainsi qu'à deux belles pistes de ski propre très appréciées. Néanmoins, cet appareil reste assez long pour basculer sur Valloire, c'est pourquoi de nombreux skieurs préfèrent les téléskis de Plan Palais malgré le fait qu'ils montent moins haut.
Le télésiège de Moneul est réussi car il est plus confortable et débite plus que l'ancien téléski de la Combe. Néanmoins, son temps de montée reste long pour cet axe aussi important de liaison inter-stations.

Image
Moneul, un appareil apprécié tant pour rejoindre Valloire que pour le ski propre offert.


Je tiens à remercier j’ib pour les photos et Bovinant pour la bannière, sans oublier Jean-Pierre Gardet (Pomagalski) pour m'avoir transmis gracieusement les photos du télésiège de Moneul prises par Robert Lacas.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : Robert Lacas, j’ib et Valloire++ (ski-valloire.net)
Date des photos : 29 janvier 2008 et 24 mars 2015.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10971 secondes. 37 requete(s).
109 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés