En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 10Bannière 38Bannière 4Bannière 8

 TSF4 de Pyrénées 2000 - Nord

Font-Romeu - Pyrénées 2000

Poma

T2 ES
Description rapide :
Télésiège desservant deux magnifiques pistes et remplaçant un vieillissant TSF2.

Mise en service en : 2006

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : j'ib
Section écrite le 24/06/2014 et mise à jour le 28/06/2014
(Mise en cache le 30/06/2014)

Télésiège de Pyrénées 2000 - Nord
Font-Romeu / Pyrénées 2000 (66)


Image


Bienvenue à Font-Romeu / Pyrénées 2000

La station de ski de Font-Romeu / Pyrénées 2000 est située en Cerdagne, dans les Pyrénées-Orientales, à proximité de la frontière franco-espagnole. Cet espace de ski est le plus grand du département et fait parti intégrante du rassemblement de stations nommé « Les Neiges Catalanes » regroupant Formiguères, Les Angles, La Quillane, Puyvalador, l'Espace Cambre-d'Aze, Err-Puigmal (en ce moment plus en exploitation), Porté-Puymorens ainsi que Font-Romeu et Pyrénées 2000.

A noter que Font-Romeu / Pyrénées 2000 ainsi que sa région sont considérés comme l'un des endroits les plus ensoleillés de France avec pas plus de 325 jours d'ensoleillement par an. C'est pour cela que l'on retrouve à Odeillo, situé un peu plus en contrebas de Font-Romeu, un four solaire captant l'énergie solaire construit en 1968 et appartenant au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique).

Le four solaire d'Odeillo
Image

Le domaine skiable est implanté sur le sommet de Gallinéra (2127 mètres d'altitude) ainsi que sur le Roc de la Calme (2213 mètres d'altitude). En haut de ces dernières montagnes, on peut apercevoir toute la chaîne du Carlit composé des étangs éponymes, du lac des Bouillouses (site très réputée été comme hiver) ainsi que du plus haut sommet des Pyrénées-Orientales, le Pic Carlit culminant à 2921 mètres d'altitude. De plus, il est possible d'observer toute la Cerdagne avec les stations de l'Espace Cambre-d'Aze et d'Err-Puigmal ainsi que l'Espagne avec la Sierra del Cadi (2660 mètres d'altitude) et les stations de ski de La Molina et de Masella.

L'accès aux pistes peut s'effectuer depuis quatre endroits : le village de Font-Romeu via la télécabine des Airelles, le front de neige des Airelles, celui de la Calme ou encore celui de Bolquère - Pyrénées 2000. Le ski se pratique entre 1777 (front de neige de Pyrénées 2000) et 2213 mètres d'altitude (sommet du télésiège du Roc de la Calme). Le domaine est divisé en quatre secteurs : la Calme, les Airelles, le secteur Nord des Aveillans, et Pyrénées 2000. Ces derniers sont composés de 20 remontées mécaniques (1 télécabine, 8 télésièges dont 4 débrayables, 11 téléskis) et desservent un total de 43 pistes (9 pistes noires, 9 pistes rouges, 10 pistes bleues, 15 pistes vertes) représentant 43 kilomètres. Enfin le centre de ski de Font-Romeu / Pyrénées 2000 est la station possédant le plus grand parc d'enneigement artificiel de France par rapport au nombre de pistes. En effet, on retrouve environs 500 canons à neige disposés sur 85 % du domaine.

La piste noire de la « Record », mythique piste du domaine skiable situé sur le secteur Nord
Image

L'aménagement du secteur de Pyrénées 2000

Les débuts du ski à Pyrénées 2000 ont commencé en 1969 avec la construction par Pomagalski du premier télésiège fixe biplace du Belvédère. Ce dernier était classique pour l'époque, et disposait de sièges « carrés » ainsi que de pylônes non équipés de potences, comme la première version du télésiège de l'Estagnol sur la station de Porté-Puymorens. Quelques années plus tard en 1972, le téléski de Serrat de l'Ours a fait son apparition sur le front de neige dans le but de desservir un nouvel espace de ski propre. Un an plus tard le pied des pistes de Pyrénées 2000 s'est vu se faire équipé d'une nouvelle installation : le téléski du Baby. Il s'agissait de la première remontée du secteur desservant un espace débutants.

Le front de neige de Pyrénées 2000 avec le téléski de Serrat de l'Ours à gauche ainsi que la première version du télésiège du Belvédère à droite
Image

A la fin des années 1970, Pomagalski s'est occupé du remplacement du premier télésiège du Belvédère par une autre installation fixe biplace, composée d'une gare motrice Delta, de pylônes avec potences, et de sièges Gouttes d'eau. L'essor du ski alpin dans cette station a de plus mené l'exploitant à doubler le téléski de Serrat de l'Ours par l'actuel téléski de la Soulane en 1981. Six ans plus tard nous assistons à l'extension du domaine skiable avec les constructions du téléski des Colchiques et du télésiège de Pyrénées 2000 – Nord permettant à eux deux de former une chaîne desservant du ski propre sur des pistes magnifiques de tous niveaux.
Alors jusque là non relié commercialement, Font-Romeu et Pyrénées 2000 le sont désormais avec la mise en place du téléski fixe en 1987 de la Liaison situé au sommet du col del Pam et permettant donc la liaison entre les deux stations. En 1997 arrive le second télésiège débrayable du domaine skiable qui est venu remplacer le vieillissant télésiège fixe du Belvédère. Ce dernier permettait donc un retour plus facile et plus rapide sur Font-Romeu depuis le front de neige de Pyrénées 2000.
Après plus de dix ans sans investissements, Altiservice remet complètement à neuf ce centre de ski avec au programme trois nouvelles constructions sur le secteur de Pyrénées 2000. En effet, le téléski fixe de la Liaison s'est vu se faire détruire et remplacé par un téléski débrayable flambant neuf. En ce qui concerne le télésiège fixe de Pyrénées 2000 – Nord, il a lui aussi était démonté pour être remplacé par un appareil sur un tracé identique. Néanmoins, sa capacité a été améliorée avec la mise en place de sièges 4 places pour des performances supérieures. Enfin, le plus gros investissement sur ce secteur à cette date fut la construction du télésiège débrayable six places du Belvédère en remplacement de l'ancien quatre places débrayable. Ce dernier a quant a lui eu une seconde vie en allant rejoindre l'emplacement de l'ancien télésiège des Aveillans, sur le même domaine skiable.

Pyrénées 2000 – Nord version Delta

Le télésiège fixe quatre places de Pyrénées 2000 – Nord a remplacé durant l'été 2006 un vieillissant télésiège fixe deux places. Ce dernier avait été construit en 1987 par Poma. La ligne prenait exactement le même tracé que l'installation d'aujourd'hui, et les gares étaient placées au même endroits. La seule nouveauté dans cet investissement fut donc la remontée en elle-même.

Situation de la remontée sur un ancien plan des pistes de Font-Romeu / Pyrénées 2000
Image

Cette installation permettait donc de desservir un espace de ski propre depuis sa construction en 1987. Elle desservait deux magnifiques pistes réservées aux skieurs de niveau confirmés puisqu'il s'agissait d'une noire et d'une rouge.
La vétusté (1987), le non-confort (sièges fixes deux places étroits) ainsi que le débit faible (800 personnes par heure) de cet appareil causait problème à la station. C'est pour cela que l'exploitant du domaine skiable, alors à ce jour Altiservice, a décidé de le remplacer par un appareil d'occasion quatre places plus performant.

Techniquement on retrouvait en aval une poulie retour fixe classique. La ligne aussi longue que l'actuelle était composée de huit pylônes. La gare amont était la station motrice – tension de l'installation. C'était une infrastructure neuve de type Delta provenant du manufacturier isérois Poma. La tension était effectuée comme sur toutes les gares Delta par deux vérins hydrauliques situés sur les extrémités de la gare. Enfin, les sièges étaient des Arceaux deux places.

L'ancienne ligne de ce télésiège vue depuis la gare aval
Image

Pyrénées 2000 – Nord : La fusion de deux télésièges

En 2006, Altiservice décide de rénover totalement le domaine skiable pour un coup total de 14,29 millions d'euros.
Pour la construction du « nouveau » télésiège fixe quatre places de Pyrénées 2000 – Nord, il a été décidé de récupérer le maximum de pièces d'occasion afin de minimiser les coûts de l'installation. En effet, la gare amont de type Alpha 350 provient de l'ancien télésiège des Aveillans qui était situé sur le secteur Nord du domaine skiable. Ce dernier appareil a quant a lui été remplacé la même année par un télésiège débrayable quatre places. Ensuite la gare aval, certains pylônes ainsi que quelques trains de galets arrivent de l'ancien télésiège fixe des Airelles placé sur le secteur éponyme et remplacé en 2004 par un télésiège débrayable six places. On remarquera enfin que tous ces matériaux de récupération proviennent des anciennes installations du domaine skiable afin d'économiser encore plus les coûts de l'investissement.

Les actuels pylônes du télésiège Pyrénées 2000 – Nord dans leur ancien emplacement sur le télésiège des Aveillans
Image

Pyrénées 2000 – Nord : Télésiège desservant une zone de ski propre

Le télésiège de Pyrénées 2000 – Nord est situé sur le secteur éponyme, excentrée des autres installations du domaine. Cet appareil a été construit en 2006 par Poma.
L'installation permet de desservir un espace de ski propre sur des pistes de niveau confirmés. En plus de tout cela, elle dessert quelques petits hors pistes sympathiques dans les arbres.
A noter que l'accès à ce télésiège ne se fait que par les pistes desservies par cette remontée. De ce fait, seuls les skieurs confirmés peuvent l'emprunter. Au sommet du télésiège, on a le choix entre revenir sur ce dernier ou rejoindre le front de neige de Pyrénées 2000.

Côté ski, le télésiège de Pyrénées 2000 – Nord dessert trois pistes :

  • La piste noire de la Bouton-d'Or : Magnifique piste serpentant entre les arbres et composée de plusieurs murs considérablement raides.
  • La piste rouge du Perce-Neige.
  • La piste bleue Primevère : Seule piste ne rejoignant pas le télésiège dont ce reportage fait l'objet, mais permettant d'accéder au front de neige de Pyrénées 2000.

On notera que ces trois pistes sont équipées d'un dispositif d'enneigement artificiel, ce qui garanti une ouverture jusque tard dans la saison.

Voici sa situation sur le plan des pistes :

Image

Caractéristiques

Caractéristiques Administratives

TSF-Télésiège à attache fixe : PYRÉNÉES 2000 - Nord
Exploitant : Altiservice
Constructeur : Poma
Année de construction : 2006

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personnes
Débit : 2000 p/h
Vitesse d'exploitation : 2,3 m/s
Temps de trajet : 4 min 49 sec

Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1773 mètres
Altitude amont : 1996 mètres
Dénivelée : 223 mètres
Longueur développée : 664 mètres
Pente maximale : 54 %
Pente moyenne : 36 %

Caractéristiques Techniques

Gare motrice : Amont
Gare tension : Amont
Gare retour : Aval
Nombre de pylônes : 8
Nombre de sièges : 82
Sens de montée : Gauche
Type de G1 : Poulie retour fixe
Type de G2 : Alpha 350
Type de tension : Hydraulique
Type de sièges : Arceau de rénovation

Ligne et infrastructures du télésiège de Pyrénées 2000 – Nord

Gare aval :

La gare aval est la station retour de l'installation. Elle est située à 1773 mètres d'altitude à la jonction des pistes du Perce-Neige et de la Bouton-d'Or. L’infrastructure est une poulie retour fixe s'intégrant très bien dans la forêt environnante.

La gare aval vue depuis la fin de la piste noire de la "Bouton-d'Or"
Image

La gare aval et le poste de vigie
Image

La gare aval vue de face
Image

Le panneau d'informations sur le télésiège
Image

La ligne :

La ligne est longue de 664 mètres et se compose de 8 pylônes.

Caractéristiques de la ligne :


  • P1 : 8C/8C
  • P2 : 6S/6S
  • P3 : 4SC/4SC
  • P4 : 6S/6S
  • P5 : 6S/6S
  • P6 : 6S/6S
  • P7 : 8S/8S
  • P8 : 8S/8S

P1
Image

Retour en arrière sur le P1 et la G1
Image

P2
Image

Portée P2 - P3
Image

P3
Image

Détail de la tête de pylônes de type support/compression
Image

Portée P3 - P4
Image

P4
Image

P5
Image

Portée P5 - P6
Image

P6
Image

P7
Image

P8
Image

Gare amont :

La gare amont est la station motrice – tension de l'installation. Elle est située à 1996 mètres d'altitude, juste au dessus de la piste bleue Primevères et excentrée des autres appareils. Son intégration à travers les arbres est réussie. Néanmoins, l'infrastructure dégage beaucoup de bruit qui peut s'entendre jusqu'à environ cent mètres.
On retrouve une gare de type Alpha 350 Poma provenant de l'ancien télésiège des Aveillans. La tension dynamique du câble est effectuée par deux vérins hydrauliques situés sur les extrémités de la gare.

Image

La poulie motrice avec les deux freins de poulie
Image

La gare amont vue de face
Image

La gare amont vue de trois quarts
Image

La gare amont vue en partant sur la piste bleue "Primevère"
Image

Image

Image

Sièges et pinces

Le télésiège fixe de Pyrénées 2000 – Nord est équipé de 82 sièges de type Arceau de rénovation et pouvant accueillir jusqu'à quatre personnes.

Image

Les sièges sont reliés au câble grâce à des mono-pinces fixes.

Image

Un télésiège idéal

Le remplacement de l'ancien télésiège fixe deux places fut une bonne initiative de la part de l'exploitant. En effet, ce dernier ne répondait plus aux performances requises de nos jours.
Aujourd'hui, le télésiège quatre places de Pyrénées 2000 – Nord remplace à merveille cette ancienne installation. Rappelons qu'il permet de desservir une zone de ski propre sur des pistes de niveau confirmés. Le temps de montée reste convenable, ainsi que le débit et le confort sont au rendez-vous. Cette remontée a encore de belles journées devant elle !

Image

J'ib, Juin 2014

Photos : J'ib
Texte, bannière et mise en page : J'ib
Date des photos : 5 Février 2011, 13 Février 2013 & 12 Février 2014



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.11189 secondes. 35 requete(s).
151 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés