En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 40Bannière 10Bannière 42Bannière 20

 TSF4 des Carrets

Les Saisies (Espace Diamant)

Skirail

T2 ES
Description rapide :
Télésiège ayant remplacé 2 TK en 2010, et provenant d'une récupération datant de 1984. Assure un rôle d'ascenseur pour tous les résidents de la Forêt des Rennes ainsi que la desserte du principal secteur débutants de la station.

Mise en service en : 2010

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : 91@g
Section écrite le 07/11/2013 et mise à jour le 14/11/2013
(Mise en cache le 14/11/2013)

Bonjour !

Voici un reportage sur le

Image


Sommaire :
I- Historique du secteur
II- Le nouveau télésiège
III- Situations
IV- Caractéristiques techniques
V- Photos

Reportage réalisé en coopération avec sacha3245


I- Historique du secteur
La naissance du téléski du Lac, première remontée du secteur de la Forêt des Rennes
Les sports d’hiver aux Saisies ont véritablement commencé durant la saison d’hiver 1963/1964 avec la réalisation du premier téléski de Bisanne sur les pentes éponymes. Fort du succès de ce remonte-pente, la station construit ses premiers logements le long de la route du Col des Saisies sur le versant du Chard du Beurre et continue à développer son domaine skiable en installant notamment les téléskis du Manant et de la Forêt, puis celui de la Légette. Le plateau offert par le Col des Saisies est vaste, et de ce fait la station ne se contente pas uniquement de construire des logements sur le Chard du Beurre, mais également en face, sur le bas de la crête du Mont Bisanne, avec entre autre la réalisation d’un VVF à la fin des années 1960, au sein même de la forêt des Rennes.
Au fur et à mesure des saisons, la station ainsi que le domaine prennent de l’ampleur, et malgré cela, aucune réelle porte d’entrée n’existe pour les résidents de la forêt des Rennes au début des années 80, mise à part le TK de la Forêt accessible depuis le haut du quartier, ou bien le TK de la Légette pour ceux situés en bas. Cependant, ces deux appareils ne sont pas réputés pour leur facilité, ce qui pose problème pour tous les skieurs débutants logeant à la forêt des Rennes.
D’autre part, depuis le début des années 1970 sont présents sur le front de neige des Périots deux appareils destinés aux débutants : les TK des Champions et de l’Aiglon. Même si les pistes desservies par ces remontées sont adaptées pour l’apprentissage du ski, elles ont l’inconvénient d’être très mal placées sur le domaine skiable, puisque situées au bord d’un boulevard de ski très fréquenté, notamment depuis la construction du premier TS des Saisies, les Périos, partant à proximité des TK Champions et Aiglon. Il était donc nécessaire de trouver un autre secteur pour les débutants.
Les pentes présentes en-dessous de la forêt des Rennes sont planes et régulières, ce qui en fait un lieu idéal pour les débutants. Ainsi, la volonté de créer une porte d’entrée pour les résidents de la forêt des Rennes et celle d’aménager un autre secteur débutant dans la station entraînent la réalisation en 1984 d’une nouvelle remontée mécanique aux Saisies : le téléski du Lac, construit par Montaz Mautino en contrebas de la forêt des Rennes. D’une longueur de 1200 mètres pour une dénivelée d’un peu moins de 200 mètres, cet appareil permit d’étendre le domaine skiable sur le bas du Mont Bisanne en desservant une longue piste verte. Un an plus tard, la station déplaça le petit téléski de l’Aiglon, jusqu’alors situé sur le front de neige des Périots, au pied du TK du Lac, confortant de ce fait l’offre débutante du secteur.
A savoir que le nom choisi pour cet appareil vient d’un projet qui visait à réaliser un lac artificiel à proximité de la forêt des Rennes, lac qui ne verra jamais le jour.

Les Carrets, un nouveau souffle pour le secteur
Les saisons passent et la station continue de s’agrandir. Des projets immobiliers en tout genre fleurissent un peu partout, que ce soit au centre ou bien à la forêt des Rennes. Dans le même temps, le domaine s’étend, avec en 1984, la même année que la construction du TK du Lac, l’ouverture de l’espace Cristal, premier domaine relié entre Beaufortain et Val d’Arly, rassemblant les stations des Saisies et de Crest-Voland/Cohennoz. Puis, dans la seconde moitié des années 80, cette extension continue avec la réalisation du premier débrayable des Saisies sur le Mont Bisanne, la construction de pistes jusqu’à Hauteluce depuis le sommet de la Légette, ou bien la création de logements et de pistes à Bisanne 1500, nouveau quartier satellite de Villard-sur-Doron. Tout ceci amène une croissance de la demande en matière de ski durant les années 90, entraînant une saturation de certains appareils situés sur des points stratégiques du domaine, tel que le téléski du Lac, ce dernier étant l’unique moyen de rejoindre le domaine pour l’ensemble des résidents du quartier de la forêt des Rennes. Fin des années 90, le SIVOM des Saisies, dirigeant jusque-là le domaine skiable, décide de créer une entité indépendante pour gérer ce dernier : la régie des remontées mécaniques des Saisies. L’avantage de celle-ci est qu’elle a plus de souplesse pour l’entretien du domaine skiable que le SIVOM, lourdement endetté à la suite des nombreuses réalisations effectuées jusqu’au début des années 90.
Une des premières actions de la nouvelle régie fut de résorber les queues de la Légette et du Lac en remplaçant le premier par un TSF4, et en doublant le second par un TK, celui des Carrets. Par cette action, le débit offert fut plus que doublé (Carrets débitant plus que Lac), résolvant pour un temps les problèmes d’attente présents dans le secteur.

Le remplacement des téléskis
Au début des années 2000, le secteur de la forêt des Rennes est donc équipé de 3 appareils : l’Aiglon, exclusivement destiné aux débutants, et le Lac et les Carrets utiles pour les débutants mais également pour tous les résidents du bas de la Forêt des Rennes et du quartier de la Traie désirant rejoindre le reste du domaine skiable.
Cependant, de nouveaux projets immobiliers voient le jour, tels que le Hameau du Beaufortain, complexe de grands chalets au style montagnard du promoteur MGM, emblématique de l’agrandissement de la forêt des Rennes – notamment quand on voit la trouée effectuée dans la forêt –, la ZAC de Pierre à l'Âne située en bordure de la route de Bisanne, ou encore les chalets Emeraude, situés dans le quartier de la Traie et qui ouvriront définitivement leurs portes pour la saison 2013/2014. Malgré un débit bien augmenté, les 2 téléskis se retrouvent assez vite débordés par leur rôle, et il n’est pas rare de voir des queues se former en aval de ces appareils le matin et le soir en pleine période de vacances scolaires. De plus, il apparait que des téléskis de plus d’1km de long ne sont pas les remontées les plus adaptées pour l’apprentissage du ski, même si les lignes du Lac et des Carrets ne sont pas difficiles. Pour toutes ces raisons, il a été décidé de remplacer les téléskis des Carrets et du Lac par un télésiège à pinces fixes 4 places, permettant une augmentation du débit tout en facilitant l’accès pour les débutants.
Initialement, le nouveau télésiège était prévu pour la saison d’hiver 2013/2014. Cependant, le chiffre d’affaires de la régie des remontées mécaniques ayant été suffisant lors de la saison d’hiver 2009/2010, la construction du nouvel appareil a pu se faire durant l’été 2010.


II- Le nouveau télésiège
Un télésiège de récupération
Le remplacement des anciens téléskis par un télésiège s’est donc effectué pendant l’été 2010. Le nouvel appareil est assez particulier car il s’agit de la récupération du télésiège Skirail de la Grande Combe, en provenance de la station de Valmorel, qui avait lui-même été initialement implanté en 1984 à Val Thorens, où il était nommé Moutière. A Val Thorens, ce télésiège servait au retour vers le front de neige principal de la station, mais il fut remplacé en 1997 par un TSD6, puis revendu la même année à la station de Valmorel. Le télésiège de la Grande Combe quant à lui assurait anciennement la liaison entre Valmorel et Saint François Longchamp, constituant le domaine relié du Grand Domaine, en proposant une alternative plus rapide que le télésiège pulsé de la Madeleine.
A savoir que la société gérant le domaine de Valmorel, la DSV (Domaine Skiable de Valmorel), n'avait pas prévu le remplacement du télésiège de la Madeleine. Cependant, suite à des problèmes survenus sur cet appareil, la DSV décida de le remplacer de manière précipitée par un télésiège à attaches débrayables 6 places reprenant le nom de l'ancienne installation. Malgré l'arrivée d'un téléporté à gros débit, le télésiège de la Grande Combe étant situé en parallèle fut maintenu pour plusieurs raisons. Tout d'abord, comme le nouveau TSD6 n'était pas prévu dans le budget de la DSV, cette dernière a choisi de lui donner un débit initial de 1800 personnes/heure pour limiter les coûts, ce TS étant toutefois dimensionné pour atteindre un débit de 3000p/h. De plus, le départ du nouvel appareil se fait à 1600 mètres, altitude considérée par l'exploitant comme trop basse car pouvant être déficitaire en neige, ce qui empêcherait l'ouverture du TSD6 de la Madeleine et par conséquent de la liaison avec Saint-François Longchamp, rôle pouvant être assumé par le TS de la Grande Combe dont le départ s'effectue à 1800 mètres au-dessus du niveau de la mer. Cependant, la DSV a peu après remédié à ce problème par l'installation d'enneigeurs sur la piste arrivant en aval du TSD6.
De ce fait, et suite au passage en débit définitif du TSD6 de la Madeleine, le télésiège de la Grande Combe s'est retrouvé inutile, si bien qu'il n'a pas été exploité de la saison d'hiver 2009/2010. Pendant un temps, l'exploitant pensait déplacer ce télésiège vers le secteur du Crêt, où il aurait été implanté à proximité de nouveaux projets immobiliers. Toutefois, ces derniers n'ayant pas vu le jour, il a été décidé de vendre le télésiège de la Grande Combe, encore en état de servir. C'est comme ça que cette remontée mécanique, après avoir été premièrement implantée à Val Thorens puis à Valmorel, se retrouva aux Saisies.

Le caractère « écolo » des Carrets
Du fait de ce double déménagement en à peine 15 ans, la station des Saisies a lancé durant l’été et l’automne 2010 une campagne vantant le caractère « écolo » du télésiège provenant d’une récupération installée aux Saisies pour une concession de 30 ans. Ainsi, plusieurs reportages de chaines de télévision et de journaux sont parus pour relater la construction de cette nouvelle remontée mécanique « écologique ». A raison d'ailleurs, car l’ensemble des éléments principaux constituant l’ancien TS de la Grande Combe a été repris, tels que les gares ou les pylônes. A noter cependant que seulement 30 sièges Skirail ont été récupérés et rembourrés, le reste étant des Doudouk neufs. La coque de la gare amont a quant à elle probablement été récupérée et retapée pour reprendre le style des coques des autres appareils Skirail de la station.
A tout ceci, on peut également ajouter le fait qu’aucun déboisement n’a été effectué pour la réalisation de cet appareil, car celui-ci reprend le tracé des deux anciens téléskis, dont les lignes créaient un passage assez large dans la forêt pour laisser la place à un TSF4. La station a donc pu également s’appuyer sur le fait que le nombre de pylônes présents dans le secteur a été diminué de moitié, passant de 24 à 11.
Quant aux anciens téléskis, les gares de type lâché sous poulie ont été réutilisées pour remplacer les poulies flottantes des téléskis du Chard du Beurre et des Gentianes, ce dernier ayant été raccourci pour l’occasion. Ces poulies flottantes ainsi que le reste des éléments du TK des Carrets sont désormais en vente et sont depuis entreposés en contrebas du domaine nordique. Quant au TK du Lac, ses éléments ont soit été revendus, soit sont partis à la ferraille.

Pour finir sur cette partie, voici des liens redirigeant vers le suivi de la construction du télésiège des Carrets et du démontage du télésiège de la Grande Combe :
http://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=10500
http://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=4507&view=findpost&p=129589


Un télésiège pour les débutants, mais pas que…
Le télésiège à pinces fixes 4 places des Carrets reprend le nom du téléski construit en 1998, qui correspond à la dénomination du lieu-dit situé en contrebas de la station, de l’autre côté de la route de Bisanne par rapport au quartier de la Traie. Directement accessible depuis l’ensemble des résidences du quartier de la forêt des Rennes, ce télésiège en constitue la colonne vertébrale. Ceci est d’autant plus vrai qu’un parking, un point de rassemblement de l’ESF créé lors de l’ouverture de l’appareil ainsi que des caisses pour la vente des forfaits des remontées mécaniques sont présents à son aval.
Le rôle joué par ce TS est donc très important en proposant une véritable porte d’entrée du domaine des Saisies et de l’Espace Diamant. Son caractère indispensable pour le secteur est également souligné par le fait qu’il est situé dans un cul de sac, duquel on ne peut sortir qu’en traversant la route pour rejoindre le télésiège de la Légette, quelque 350 mètres plus loin, ou bien en prenant une navette nous ramenant au parking du Col.

D’après l’appel d’offre lancé en mai 2010, le débit du télésiège aurait initialement dû être de 2000 personnes/heure, en vue de résorber l’attente parfois présente en aval de ce TS. Cependant, il n’est pour l’instant que de 100 personnes à l’heure de plus que celui de ses prédécesseurs, ce qui laisse peut-être présager une élévation de débit si le besoin s’en fait ressentir dans les années à venir. Pour le moment, sa fréquentation est relativement limitée, mise à part les matins des vacances scolaires où il n’est pas rare de voir se former une file d’attente avant l’ouverture de l’appareil.
Même si ce n’est pas le cas du débit, le confort à la montée a été sensiblement augmenté, notamment pour tous les débutants et les enfants empruntant la belle piste verte des Carrets, malgré un temps de parcours plus élevé qu’auparavant, et des repose skis un peu hauts, empêchant certains utilisateurs de poser leurs spatules dessus. On peut aussi préciser que le télésiège ne tourne pas toujours à sa vitesse maximale de 2,3m/s, ce afin de faciliter l’embarquement des personnes les moins aguerries, et également en heures creuses lorsqu'il n'y a pas grand monde.
Ainsi, tout comme les téléskis des Carrets et du Lac, le nouveau télésiège assure son rôle de remontée débutante et d’accès au domaine pour tous les résidents de la forêt des Rennes.

Ce télésiège étant rarement saturé, mise à part en début de matinée et quelquefois le midi et le soir, il offre une alternative de ski propre agréable en proposant la desserte des pistes suivantes :
-la verte des Carrets, longue piste facile redescendant en aval du télésiège, et permettant de rejoindre le téléski de l’Aiglon
-la bleue Beaufortaine, piste passant à travers les résidences de la forêt des Rennes pour améliorer l’accès à ces dernières depuis le domaine skiable. Cette piste redescend également à l’aval de l’appareil
-les vertes Retour CCAS/Forêt des Rennes et Accès VVF, permettant un retour facile pour les résidents de la Forêt des Rennes en provenance du télésiège du Manant
-la bleue Forêt, qui permet de rallier le principal départ des remontées mécaniques de la station
D’une manière générale, le TS des Carrets s’inscrit dans le schéma des remontées présentes sur le versant est du Mont Bisanne qui proposent un certain nombre de pistes destinées aux débutants, aux moins aguerris ou aux adeptes du ski tranquille.


III- Situations
Sur le plan des pistes de l'Espace Diamant :
Image

Sur le plan des pistes des Saisies :
Image

En zoom :
Image

Sur le secteur :
Image


IV- Caractéristiques techniques

Voici les principales caractéristiques de l’installation :


  • Nom de l'installation : Carrets
  • Constructeur : Skirail
  • Année de construction : 1984
  • Année de réimplantation sur le domaine de Valmorel : 1998
  • Année de réimplantation sur le domaine des Saisies : 2010
  • Saison d'exploitation : Hiver
  • Capacité : 4 personnes
  • Altitude aval : 1543 m
  • Altitude amont : 1710 m
  • Dénivelée : 167 m
  • Longueur développée : 1206 m
  • Pente maximale : 32 %
  • Pente moyenne : 13,85 %
  • Débit : 1675 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 2,3 m/s
  • Emplacement motrice : amont
  • Emplacement tension : amont
  • Sens de montée : gauche
  • Type d'embarquement : dans le sens de la ligne
  • Nombre de pylônes : 11
  • Temps de trajet : 8 min 44 sec
  • Nombre de véhicules : 123 (30 Skirail, 93 Doudouk)
  • Type de véhicules : Skirail / Doudouks
  • Type de gare aval : retour fixe Skirail
  • Type de gare amont : tripode Skirail


V- Photos

Les photos ont été prises le 29 décembre 2010 et le 29 août 2011.

La gare aval
La gare aval du télésiège est située en bordure de la route du Mont Bisanne (la D123), juste en contrebas du quartier de la Traie. Elle est directement accessible via les vertes des Carrets et de l'Aiglon, ainsi que depuis le parking des Carrets.
Il s'agit d'une gare monofût retour fixe de chez Skirail intégrant un balancier 8C/8C. L'ensemble de ses éléments a été récupéré du télésiège de la Grande Combe à Valmorel, sur lequel elle était d'ailleurs située en amont. A noter que la gare a été repeinte en gris lors de son installation aux Saisies, sa couleur étant noire lorsqu'elle était à Valmorel.

En approche de la gare aval depuis la piste verte des Carrets :
Image

Image

Image

Image

Image

La gare et le début de la ligne :
Image

Avant d'embarquer :
Image


La ligne
La ligne du télésiège des Carrets ne présente aucune difficulté, ce qui se constate rapidement par le faible pourcentage moyen et par le fait qu'elle ne dispose que de pylônes supports, le balancier intégré à la G1 étant le seul compression de l'appareil. La ligne démarre sur les champs de neige plats de Pierre à l'Âne à côté des pistes de l'Aiglon puis de la Beaufortaine, avant de longer peu après le pylône 5 la forêt des Rennes, pour finir en bas de la Crête de Bisanne, à 1710 mètres d'altitude.
Tout comme la gare aval, les pylônes ont été récupérés du télésiège de la Grande Combe à Valmorel, à l'exception des échelles qui sont neuves. Les pylônes ont également été repeints lors de l'été 2010.
A noter que la numérotation de la ligne est inversée.

Le début de la ligne et la forêt des Rennes :
Image

p11 :
Image

p10, avec la piste de l'Aiglon à gauche :
Image

p9 :
Image

p8 et la piste de la Beaufortaine sur la gauche de la photo :
Image

p7 :
Image

p6, avant le passage au-dessus de la piste d'accès au domaine depuis la forêt des Rennes :
Image

p5, avant de longer la forêt. Passage au-dessus de la piste verte de retour vers les logements de la Forêt des Rennes :
Image

p4 :
Image

p3 :
Image

p2, avec le sommet du Mont Bisanne sur la droite :
Image

p1, dernier pylône :
Image

Arrivée en gare amont :
Image


La gare amont
La gare amont est située au pied de la Crête du Mont Bisanne, sur les hauteurs de la forêt des Rennes, à 1710 mètres d'altitude. Elle donne accès aux pistes verte des Carrets et bleues de la Beaufortaine et de la Forêt.
Techniquement, il s'agit d'une gare tripode classique de chez Skirail assurant la tension ainsi que la motorisation de l'appareil, la deuxième de ce type du domaine des Saisies avec le télésiège de Grattary réalisé en 2005, et provenant de la récupération de l'ancien télésiège du Chard du Beurre. Là encore elle a été récupérée du télésiège de la Grande Combe à Valmorel, où elle était située à l'aval, et a été repeinte en gris. A noter que la coque qui recouvre l'ensemble des éléments d'entraînement a vraisemblablement été refaite à neuve, afin qu'elle reprenne le schéma de couleur gris adopté par la station pour ses gares Skirail depuis quelques années.

L'imposante gare tripode :
Image

Vue d'ensemble :
Image


En été
Voici pour finir quelques vues de la ligne en été :

La gare aval :
Image

Le début de la ligne :
Image

Au niveau de la forêt :
Image

Image

La gare amont :
Image

Une des anciennes fondations du TK des Carrets :
Image



Voilà pour ce reportage !
Je tiens particulièrement à remercier Valmo* pour les informations concernant le télésiège de la Grande Combe. ;)/>/>


Bonne soirée !



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09622 secondes. 38 requete(s).
144 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés