En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 17Bannière 21Bannière 26Bannière 29

 TSF4 des Crozats

Montchavin - Les Coches (Paradiski)

Poma

T1 ES
Mise en service en : 1986

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : remontees
Section écrite le 27/08/2015 et mise à jour le 29/08/2015
(Mise en cache le 29/08/2015)

Image


Au sommaire du reportage :

  1. La Plagne : toute la montagne en onze stations !
  2. Crozats, entre ski propre et liaison de premier plan
  3. Ligne et infrastructures du télésiège des Crozats
  4. Crozats, un appareil inadapté à son rôle



La Plagne : toute la montagne en onze stations !

La Plagne est l'une des plus grandes stations de la Savoie, située à cheval sur les communes de Bellentre, Aime en vallée de la Tarentaise et Champagny-en-Vanoise en vallée de Bozel. Reliée aux Arcs/Peisey-Vallandry par le téléphérique Vanoise-Express, elle propose un immense domaine skiable composé de 130 pistes et 115 remontées mécaniques entre 1230 m et 3120 m en haut du télésiège du Glacier sous le sommet de Bellecôte.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Crozats, entre ski propre et liaison de premier plan

Le télésiège des Crozats est un axe structurant majeur pour le domaine d'altitude de Montchavin-les Coches.
Crozats est avec le télésiège fixe 6 places de la Salla l'un des deux appareils de liaison entre le secteur de Montchavin-les Coches et le versant des stations d'altitude de Belle Plagne et Plagne Bellecôte. Il reste néanmoins plus long et offre un débit plus faible que son voisin. De plus, Salla offre à son sommet une plus large offre de pistes bleues plus larges pour effectuer la liaison confortablement.

Image
La liaison avec Belle Plagne et Plagne Bellecôte se fait depuis le sommet du télésiège des Crozats par l'étroite piste bleue des Barrières. En face, on aperçoit l'arrivée des télésièges de l'Arpette et de la Salla, non loin du Mont Saint-Jacques.


Situé dans le prolongement du télésiège des Bauches, construit en 1978, Crozats se place comme son second tronçon pour desservir l'accès au télésiège des Inversens, mais aussi à la piste noire des Crozats (après avoir pris la piste rouge des Marmottes) ou à la piste noire de Malatray (après avoir pris la piste bleue des Teppes). Enfin, contrairement au télésiège du Carroley qui part non loin du télésiège des Crozats, ce dernier permet de revenir sur Plagne Bellecôte et Belle Plagne directement après avoir évolué sur le secteur des Bauches sans avoir à emprunter la longue chaîne Carroley / Salla.
Il permet aussi, grâce à la piste rouge des Marmottes, de rallier le télésiège des Inversens qui permet, moyennant environ 15 minutes, de rejoindre le sommet de la Roche de Mio, d'où l'on peut ensuite accéder au secteur du Glacier par la télécabine de Bellecôte, à Champagny-en-Vanoise par la longue piste bleue du Levasset ou tout simplement profiter de l'offre de ski propre du secteur. Cette possibilité fait de Crozats un appareil prisé, permettant d'éviter en période scolaire les longues queues du front de neige de Plagne Bellecôte.

Enfin, Crozats peut également desservir du ski propre tranquille pour les skieurs moyens, à l'écart des pistes plus fréquentées des stations d'altitude, grâce à la piste bleue des Teppes, uniquement accessible par ce télésiège.

Le télésiège des Crozats dessert plusieurs pistes offrant des liaisons de grande qualité :

  • La piste bleue des Barrières, assez court chemin longeant la ligne de crête avant de rejoindre les pistes bleues Arpette et Laines, d'où l'on peut ensuite atteindre Belle Plagne ou Plagne Bellecôte.
  • La piste bleue des Teppes, belle piste peu pentue évoluant sous le télésiège des Crozats avant de revenir au niveau de sa gare aval. Elle permet aussi d'atteindre la piste noire Malatray qui descend jusqu'au hameau des Bauches.
  • La piste rouge des Marmottes, très beau chemin pentu permettant de rejoindre le télésiège des Inversens en direction de la Roche de Mio. Cette piste permet aussi d'atteindre la noire des Crozats, descendant au niveau des Bauches et offrant une très longue et belle descente avec du dénivelé.


Image
Situation du télésiège des Crozats sur le plan des pistes de la Plagne.

Image
Vue en situation du tracé du télésiège des Crozats (photo remontees - montage Bovinant).

Le télésiège des Crozats est un classique télésiège à gare Alpha, même si sa ligne est très particulière avec des survols à flanc de falaise par deux fois et des ruptures de pente fréquentes ayant justifié l'installation d'un très grand nombre de pylônes eu égard à la longueur développée.
Notons que le télésiège a subi quelques modifications successives visant à sécuriser et faciliter son exploitation. En effet, la poulie motrice a été encagée en 1998, un volant d'inertie a été monté en 2001, la centrale du frein 2 a été remplacée par une Ethywag en 2002, et les équipements électriques et autres automatismes ont été remplacés en 2005 par SEMER.


Voici donc les caractéristiques de ce télésiège :

Caractéristiques administratives

TSF-Télésiège à pinces fixes : CROZATS
Exploitant : SAP (Société d'Aménagement de la Plagne)
Maître d'œuvre : CETARM73
Maître d'ouvrage : SAP (Société d'Aménagement de la Plagne)
Installation électrique : SEMER
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1986

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personnes
Débit à la montée : 2400 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 2,3 m/s
Equipement d’aide à l’embarquement : Non

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2000 m
Altitude amont : 2314 m
Dénivelée : 314 m
Longueur développée : 1133 m
Longueur horizontale : 1076 m
Portée la plus longue : 147,5 m
Hauteur de survol maximale : 25 m
Pente maximale : 61 %
Pente moyenne : 29,18 %
Temps de trajet : 8 minutes 13 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare : Alpha 350
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Continu
Puissance développée : 359 kW
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Pression nominale : 150 bars
Tension nominale : 34 700 daN
Nombre de pylônes : 24
Nombre de véhicules : 165
Espacement : 6 s
Type de véhicules : Arceau 4 places
Type de pinces : Pince fixe AR2800

Caractéristiques du câble

Fabricant du câble : BRIDON ROPES LIMITED
Diamètre du câble : 42,5 mm
Âme : Textile
Type de câblage : Lang à droite
Composition : 6×25 fils
Section du câble : 725 mm²
Section du toron : 120 mm²
Pas de câblage : 307 mm
Pas de toronage : 123 mm



Ligne et infrastructures du télésiège des Crozats


La gare aval

La gare aval du télésiège des Crozats est située à 2000 mètres d'altitude, au bord d'un chemin, en contrebas du départ du télésiège du Carroley. Elle est donc facilement accessible par gravité depuis le bord de la fin de la piste bleue du Carroley ou par la piste bleue des Teppes qui contourne le pylône 1 avant de longer la gare aval.
On retrouve une gare Alpha 350 jouant les rôles de mise en mouvement et de tension dynamique du câble.

Image
Emplacement du télésiège des Crozats par rapport à celui du Carroley.

Image
Vue de trois-quarts depuis le début de la piste bleue des Bauches.

Image
Vue en plongée zoomée de la gare aval depuis la file d'accès à l'embarquement du télésiège du Carroley.

Image
Vue de côté avec le pylône 1 depuis ce même chemin d'accès.

Image
Vue de trois-quarts depuis la fin de la piste bleue des Teppes.

Image
Vue arrière.

Image
L'embarquement.

Image
Zoom sur l'un des deux vérins.


La ligne

La ligne du télésiège des Crozats est assez mouvementée. En sortie de gare, le pylône 1 amorce une première montée où l'on survole notamment les pistes des Teppes et des Bauches. Cette montée se termine au niveau du pylône 3 où la pente redevient assez faible, avant que la pente ne reprenne très rapidement avec l'enchaînement des pylônes 5, 6 et 7. La portée suivante est d'ailleurs assez longue et impressionnante de part la hauteur de survol. Les sièges du brin montant passent largement sous ceux du brin descendant. En avançant, la ligne survole ensuite des bosses rocheuses plus ou moins régulières avant de s'aplanir aux alentours du pylône 11. S'ensuit une portion assez tranquille face à la montagne du Carroley : on survole d'ailleurs une fois la piste bleue des Teppes avant de la longer. Le pylône 15 vient même amorcer une légère descente avant que les pylônes 17, 18, 19 et 20 n'amorcent la montée finale au-dessus de falaises en dévers où l'on peut apercevoir de petits sapins qui tentent de pousser. Les quatre derniers pylônes remettent le câble dans le plan horizontal avant d'arriver en gare amont.

Pomagalski a ainsi équipé la ligne de 24 pylônes dont 6 compressions et 18 supports :

  • P1 : 16C/16C
  • P2 : 8S/6S
  • P3 : 8S/8S
  • P4 : 4S/4S
  • P5 : 12C/12C
  • P6 : 16C/16C
  • P7 : 4S/4S
  • P8 : 8S/6S
  • P9 : 8S/8S
  • P10 : 8S/6S
  • P11 : 8S/6S
  • P12 : 8S/4S
  • P13 : 6S/4S
  • P14 : 6S/6S
  • P15 : 8S/8S
  • P16 : 6S/4S
  • P17 : 16C/16C
  • P18 : 16C/16C
  • P19 : 16C/16C
  • P20 : 6S/4S
  • P21 : 8S/8S
  • P22 : 8S/8S
  • P23 : 8S/8S
  • P24 : 8S/8S


Image
Vue de la ligne depuis les abords directs de la gare aval.

Image
P1.

Image
Demi-tour vers la gare aval et le pylône 1. Sur la droite, on voit la fin de la piste bleue des Teppes, et en arrière-plan Peisey-Vallandry avec l'Aiguille Grive et plus au fond le Mont Pourri et l'Aiguille Rouge sur les Arcs.

Image
Le pylône 2 marque le survol du début de la piste bleue des Bauches.

Image
P3.

Image
P4.

Image
Enchaînement des pylônes 5, 6 et 7 au-dessus de la piste noire Malatray.

Image
Demi-tour sur le pylône 7. On aperçoit la piste noire Malatray, et sur la gauche de la ligne la gare aval du télésiège du Carroley et l'arrivée du télésiège des Bauches.

Image
Longue portée vers le pylône 8.

Image
P8.

Image
P9.

Image
P10.

Image
P11.

Image
Le pylône 12 annonce le survol de la piste bleue des Teppes.

Image
P13.

Image
P14.

Image
P15.

Image
P16.

Image
Enchaînement des pylônes 17, 18, 19 et 20.

Image
Demi-tour vers le pylône 20.

Image
Portée vers le pylône 21.

Image
Enchaînement des pylônes 21, 22 et 23.

Image
Le pylône 24 est équipé de guides supplémentaires sous les galets.


La gare amont

La gare amont est située à 2314 mètres d'altitude au niveau de la crête de la montagne du Carroley, entre la tête des Arpettes et le rocher du Grand Lognan, dans la continuité de la crête des Bourtes.
Elle est donc située sur une plate-forme isolée en crête où l'on ne retrouve que cet appareil. Après le débarquement, la vue est dégagée à 180° sur l'ensemble du domaine skiable de la Plagne jusqu'à la Roche de Mio et au secteur du Biolley.
On retrouve une gare retour-fixe très discrète permettant de limiter l'impact sur cet environnement très sauvage et préservé.

Image
Gare amont vue depuis la ligne.

Image
Vue de trois-quarts depuis le début de la piste bleue des Teppes.

Image
Vue de face avec la zone de débarquement.

Image
Vue de trois-quarts en partant en direction de la piste bleue des Barrières.



Véhicules et pinces

Le télésiège fixe des Crozats est équipé de sièges Arceau 4 places reliés au câble par des pinces fixes AR2800.

Image
Un siège Arceau 4 places.

Image
Vue de dessous d'une pince fixe AR2800.



Crozats, un appareil inadapté à son rôle

Le télésiège des Crozats est donc un appareil très important du plateau d'altitude de Montchavin-les Coches. Outre la liaison avec les stations d'altitude de la Plagne qu'il permet en complément du télésiège fixe de la Salla, il assure aussi la desserte de ski propre en tandem avec le télésiège des Bauches et l'accès à la Roche de Mio, à Champagny-en-Vanoise et au Glacier grâce au télésiège des Inversens qui mène à la Roche de Mio.
Le télésiège des Crozats devrait être remplacé en 2018 par un télésiège débrayable 8 places qui arriverait sur la crête entre l'arrivée de l'actuel télésiège fixe et la tête des Arpettes. Ainsi, les télésièges fixes de la Salla et du Carroley seraient également démantelés puisque le nouvel appareil desservirait plus efficacement les pistes du Carroley tout en évitant le très lent télésiège fixe de la Salla. En effet, sa vitesse semble décourager beaucoup de skieurs qui viennent gonfler les files d'attente du télésiège des Crozats, plus rapide mais ayant un temps de trajet bien plus conséquent ! Cette phase de rationalisation a pour but de limiter les pylônes sur le secteur d'altitude de Montchavin-les Coches tout en desservant rapidement toutes les pistes, effectuant la liaison avec le télésiège des Inversens et les stations d'altitude, et en raccourcissant le temps de rotation sur les pistes noires des Bauches. Avec le remplacement du télésiège des Inversens en 2022, la Plagne aura enfin un nouvel axe rapide permettant aux skieurs arrivant des Arcs et de Montchavin-les Coches d'éviter les queues du front de neige de Plagne Bellecôte.

Image
Crozats, un télésiège de liaison et de desserte de ski propre en passe d'être remplacé.


Bannière : Bovinant
Photos : remontees
Texte et mise en page : remontees
Date des photos : 23 décembre 2012, 22 avril 2012, 7 mars 2013 et 21 février 2014.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10077 secondes. 36 requete(s).
133 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés