En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 6Bannière 8Bannière 20Bannière 34

 TSF4 des Fontagnoux

Les Karellis

GMM

T3 ES
Description rapide :
Le premier Télésiège 7+ des Karellis

Mise en service en : 2000

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 08/08/2009 et mise à jour le 19/09/2009
(Mise en cache le 13/10/2013)

Image


La station des Karellis est une petite station Mauriennaise située entre Saint Jean et Saint Michel de Maurienne. La station au caractère familial possède un domaine skiable compris entre 1500 mètres d’altitude et 2520 mètres d’altitude. Les soixante kilomètres de piste balisées qu’offre le domaine sont desservis par 12 remontées mécaniques. Le Télésiège des Fontagnoux est le troisième télésiège quadriplace à avoir été construit sur le domaine skiable des Karellis


Les débuts de la station des Karellis

La commune de Montrichier-Albanne est une petite commune de montagne qui comme beaucoup d’autres à l’époque vivait essentiellement de l’agriculture. Dans la fin des années 1950 afin de limiter l’exode vers la vallée de ses habitants, la commune va entreprendre un vaste projet pour endiguer cet exode et garder ses habitants. La commune va donc décider de racheter les terrains situés au dessus du Plan Thimel afin d’y implanter une station de ski. Contrairement au modèle de développement des autres stations à la même époque, ici la commune à fait le choix de garder la maitrise des remontées mécaniques et plus tard des logements afin de s’orienter vers une forme de tourisme accessible à tous.

Les premières remontées mécaniques des Karellis voient le jour en 1963. L’extension se fera progressivement avec la construction de plusieurs infrastructures dont le Télésiège fixe deux places du Plan du Four. En 1969, la station atteint la Tête d’Albiez à 2472 mètres d’altitude grâce à un téléski. La réalisation de ce téléski marque une pause dans les investissements de la commune en matière des remontées mécaniques.


L’aménagement du secteur de Casse Massion

Ces investissements reprendront six ans plus tard avec la volonté de la station d’exploiter un nouveau secteur de son domaine skiable. Il s’agit d’un secteur situé sous la pointe de Casse Massion qui culmine à 2433 mètres d’altitude. En 1975 sera donc crée un téléski portant le même nom que cette pointe. L’accès à ce secteur sera amélioré en 1976 avec l'installation du Télésiège de Porte Brune. Un autre aménagement sera réalisé en1982 pour diversifier l’offre avec la création du Téléski des Faysses. Cette date marque la fin de l’équipement du secteur de Casse Massion où il n’y a plus beaucoup de place pour installer d’autres remontées.

Le secteur restera en place comme ça durant plusieurs années. En 1990 la station investit dans son premier Télésiège Débrayable afin d’améliorer l’accès à ses remontées mécaniques d’altitude. Le téléski de Casse Massion est directement accessible depuis ce nouvel appareil. En plus d’une partie du flux arrivant du Télésiège de Porte Brune, Casse Massion va donc récupérer également une partie arrivant du nouveau Plan du Four. Au fur et à mesure du développement de la station et de la clientèle grossissante, les jours de fortes affluences, la queue de ce téléski qui permettait de rester en altitude sur cette partie du domaine skiable pouvait atteindre des longueurs assez conséquentes.


Le télésiège des Fontagnoux : la nouvelle remontée principale du secteur de Casse Massion

Afin d’améliorer le débit sur cette partie du domaine skiable qui offre de belles pistes bien pentues, la régie autonome des Karellis va procéder à l’implantation d’un téléporté. Le tracé retenu du téléporté va permettre de doubler le Téléski de Casse Massion. En effet le tracé du Télésiège part à coté de ce téléski et se termine quelques dizaines de mètres plus loin que son sommet. Le télésiège est donc directement empruntable depuis le sommet des appareils Plan du Four et Porte Brune. Il sera donc le maillon essentiel pour accéder aux pistes du secteur de Casse Massion. Le téléski sera conservé afin d’avoir du débit supplémentaire en cas de fortes affluences ou d’ouvrir le secteur quand il y’a trop de vent pour exploiter le télésiège. Le nouvel appareil donne donc accès aux mêmes piste que le téléski ainsi il permet de rejoindre notamment le Téléski des Faysses qui est situé à l’extrémité du secteur de Casse Massion.

Le télésiège des Fontagnoux, nom tiré d’un ruisseau coulant dans le coin a permis de résorber une grande partie de l’attente qui se faisait auparavant au téléski. Le succès est tel que le débit initialement de 1480 personnes par heure sera poussé à 1800 personnes par heure par l'ajout de 18 sièges. Désormais Le Télésiège des Fontagnoux et le Téléski de Casse Massion sont bien seuls sur ce secteur depuis le démontage en 2005 du Télésiège de Porte Brune et du Téléski des Faysses en 2008 ceci en raison de la difficulté des pistes et de l’exposition moindre au soleil durant les vacances de Noël. Par conséquent ce secteur est moins fréquenté que celui des Arpons qui offre l'avantage d'être mieux exposé et accessible à tout le monde. Le télésiège tout comme le téléski de Casse Massion permet de rester en altitude et d'effectuer plusieurs rotations sur cette partie du secteur grâce aux pistes qu’il dessert. Toutefois depuis son sommet on peut également prendre la direction des appareils situés dans le secteur de la Tête d’Albiez avec les Téléskis du même nom et le Télésiège des Chaudannes. On rejoint également d’autres pistes qui permettent de rejoindre le bas de la station. D’un ordre général les pistes dans ce secteur sont assez difficiles car la plupart d’entre elles sont classées rouges. D’ailleurs au sommet de cet appareil ce sont trois pistes classées rouge qui sont accessibles :

- La piste Fontagnoux qui redescend au pied de cet appareil. Elle donne accès à un chemin permettant de revenir sur le sommet du Télésiège du Plan du Four. Au pied de la piste on peut poursuivre en direction de la station par la piste bleue Guetton.
- La piste Embrunes qui permet elle aussi de rejoindre le bas de cet appareil. Elle permet également de rejoindre la piste Guetton qui redescend au bas de la station.
- La piste Vordaches, l’une des plus belles pistes des Karellis qui rejoint le bas de la Guetton. C’est grâce à cette piste que l’on pouvait rejoindre le Téléski des Faysses depuis Fontagnoux.

Du sommet de cet appareil on rejoint également le stade de slalom des Karellis. Toutefois les usagers de cet espace montent le plus souvent avec le Téléski de Casse Massion qui leur est désormais plus ou moins réservé.

Situation sur le plan des pistes
Image


Les Caractéristiques techniques de l’installation


Caractéristiques Administratives

TSF-Télésiège à attache fixe : FONTAGNOUX
Maître d’œuvre : ERIC
Exploitant : REGIE AUTONOME DES KARELLIS
Constructeur : GIMAR MONTAZ MAUTINO
Année de construction : 2000
Montant de l’investissement : 2.287.000 €

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personne(s)
Débit à la montée : 1800 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2.3 m/s
Tapis d'Embarquement : Non


Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 1900 m
Altitude Amont : 2255 m
Dénivelée : 355 m
Longueur développée : 1080 m
Pente Maxi : 58 %
Pente Moyenne : 35 %
Temps de Trajet : 7min52


Caractéristiques Techniques

Type de Gare : 7+
Tension : Aval
Type de Tension : Hydraulique
Motrice : Aval
Type de motorisation : Courant continu
Puissance Développée : 215 KW
Sens de montée : Gauche
Dispositif d'accouplement : Monopince à attache fixe
Embarquement : Sens de la ligne
Nb Pylônes : 9
Largeur de la voie : 4m70
Nb Sièges : 116
Espacement : 18.4 m


Caractéristiques du Câble

Fabricant du câble : TREFILEUROPE
Diamètre du câble : 40.5 mm
Ame : Compacte
Type de Câblage : Lang à droite
Galvanisation : Oui


Infrastructures et Ligne du Télésiège fixe des Fontagnoux


  • La Gare Aval

La gare aval de cet appareil est située quelques mètres plus bas que le sommet du Télésiège du Plan du Four. Elle se trouve à cotée du Téléski de Casse Massion et d’un restaurant d’altitude. C’est au niveau de cette gare que l’on trouve le poste de conduite. La gare aval est de type motrice-tension mais nous aurons l’occasion de revenir plus en détails sur cette gare au cours de ce reportage.

Diverses vues sur la gare aval :
Image

Image

Image

Image

Image

L’embarquement :
Image


  • La Ligne

La ligne de cet appareil monte rapidement pour franchir les premières pentes qui s’opposent à elle. Ensuite au niveau du P2, la pente diminue et elle va rester quasiment constante pendant un bon moment. On trouvera dans cette partie aussi quelques longues portées. Au niveau du P8 et P9, la ligne est remise sur un plan quasi horizontal. Après être passée au dessus d’un bout de piste, elle arrive en gare amont.

Au total la ligne comporte 9 pylônes répartis comme suivant : 1 compression et 8 supports

Dans l’ordre de la montée cela donne :

P0 : 8C/8C
P1 : 8C/8C
P2 : 8S/8S
P3 : 6S/6S
P4 : 6S/6S
P5 : 6S/6S
P6 : 6S/6S
P7 : 6S/6S
P8 : 8S/8S
P9 : 8S/8S

La ligne depuis le bas de l’installation :
Image

En avant sur la ligne avec la gare aval du Téléski Casse Massion :
Image

On se remet dans le sens de la marche :
Image

Le P2 :
Image

Le stade de slalom que l’on va longer pendant quelques temps :
Image

Le tracé du Téléski Casse Massion sur la droite :
Image

Une longue portée :
Image

Le P4 :
Image

La pointe de Casse Massion sur la droite :
Image

Le P5 :
Image

On continue de longer le stade de slalom :
Image

Toujours le tracé du Téléski Casse Massion sur la droite :
Image

On poursuit :
Image

Le P8 :
Image

Le P9 et le sommet du Téléski Casse Massion :
Image

Les derniers mètres de ligne :
Image

Arrivée en gare amont :
Image


  • La Gare Amont

La gare amont est située à 2255 mètres d’altitude. C’est une gare de type retour-fixe montée sur un fut métallique. Elle intègre un balancier 4S en entrée/sortie de gare.

Vues sur la gare amont :
Image

Image

Image


Véhicules et pinces

Siège GMM :
Image

Le véhicule de service :
Image

Pince GMM :
Image

Passage de la pince sur un balancier de type support :
Image


Au cœur du Télésiège des Fontagnoux

La gare motrice employée sur cet appareil est une gare de type 7+, gare qui a été commercialisée à partir de 1998 par le constructeur Français Gimar Montaz Mautino. Fontagnoux est le deuxième appareil de cette gamme à avoir été installé sur un domaine skiable. La gare motrice est montée sur un unique fût en béton armé qui arbore le logo du constructeur. L’ensemble de la chaine cinématique est abrité par une couverture fabriquée par Sigma, entreprise filiale du Groupe Pomagalski. Cette couverture offre un espace assez large autour des différents organes de la chaine cinématique facilitant ainsi les opérations de maintenance. Dans notre cas la gare aval inclue le système de tension du câble de l’appareil. L’ensemble de la gare est esthétiquement très joli avec des lignes fluides.


En exploitation normale, la mise en mouvement du câble est assurée par un moteur électrique à courant continu. Le moteur vient d’Italie du motoriste Sicmemotori et développe une puissance de 215 KW :
Image

Sur l’arbre rapide sortant du moteur électrique principal on trouve un volant d'inertie sur lequel est monté le frein de service électromagnétique de l’appareil :
Image

Cet arbre rapide entre dans un réducteur du fabricant Allemand Santasalo. Le rapport de réduction est de 153:1 c'est-à-dire que l’arbre rapide devra faire 153 tours pour que la poulie motrice fasse un tour :
Image

La poulie motrice est reliée au réducteur par un arbre lent :
Image

En cas de coupure du réseau électrique, un moteur thermique Caterpillar permet d’évacuer la ligne de l’appareil à vitesse réduite. L’arbre partant du moteur thermique entre également dans le réducteur grâce à une seconde entrée :
Image

A coté du moteur nous trouvons la centrale hydraulique qui pilote le frein de poulie :
Image

Le frein de poulie vue de dessus :
Image

Le frein 2 au niveau de la poulie motrice :
Image

La tension du câble est comme d’accoutumée chez Gimar Montaz Mautino effectuée par un auto-vérin hydraulique. Cet auto-vérin possède une course utile de 3 mètres.
Image


Diverses Photos

Ligne avec la vallée de la Maurienne :
Image

Le haut de la ligne depuis la piste Fontagnoux :
Image

Ligne avec les crêtes de la Tête d’Albiez :
Image

Idem :
Image

La ligne avec une partie du stade de slalom depuis le Téléski Casse Massion :
Image


Pour Conclure

La station des Karellis signe ici un très bel investissement qui permet de desservir avec efficacité les pistes du secteur Casse Massion. La réalisation de ce Télésiège était devenue nécessaire pour absorber le flux de clients. On regrettera simplement que la station ait un peu délaissé par la suite ce secteur avec le démontage des appareils Porte Brune et Faysses, toutefois le skieur amateur de pistes plutôt technique y trouvera son compte.

Image

Ainsi se termine ce reportage
A Bientôt



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10001 secondes. 31 requete(s).
85 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés