En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 41Bannière 24Bannière 36Bannière 17

 TSF4 des Gueux

Notre-Dame-de-Bellecombe (Espace Diamant)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Un appareil ayant remplacé de manière efficace son prédécesseur, desservant un bon ski propre

Mise en service en : 2009
PDF Ce reportage possède 1 document PDF

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : 91@g
Section écrite le 30/05/2010 et mise à jour le 04/09/2010
(Mise en cache le 23/08/2013)

Bonjour à tous !

Voici un reportage sur l'une des nouveautés de cette saison 2009/2010 dans l'Espace Diamant...
Image


Sommaire :
I- Présentation générale
II- La restructuration du sommet
III- Le Télésiège des Gueux
IV- Situations
V- Caractéristiques
VI- Photos


Reportage réalisé en coopération avec François73


I- Les Gueux : première étape de la modernisation de la chaîne d'accès au mont Rond :
Construit en 2009 sur les pentes du Mont Rond, le Télésiège à pinces fixes 4 places des Gueux a remplacé un vieux Téléski datant de 1977, sur un tracé légèrement différent. Ce remplacement va dans le cadre de la restructuration du Mont Rond lancée par le groupe Rémy Loisirs et qui a pour but de moderniser ce secteur situé au coeur de l'Espace Diamant. Le Téléski des Gueux faisait partie d'une des chaînes de remontées permettant de rejoindre le sommet du Mont Rond depuis le bas de cette montagne, et donc depuis Notre-Dame de Bellecombe 1150 et Flumet via le Réguet et le TS du Planay. Pour ce faire, deux choix s'offraient à nous : soit prendre le Télésiège du Mont Rond, soit prendre le TK du même nom puis le TK des Gueux. Dans les deux cas, la montée était plutôt laborieuse, car le TS est long, lent et inconfortable, tandis que les Téléskis sont classés difficile, du fait de leur pente maximale qui dépasse 50% pour le Mont Rond et 60% pour les Gueux.
Mais le problème principal n'était pas tant l'inclinaison du Téléski mais surtout l'attente à son aval qui pouvait être longue en période de vacances scolaires. En effet, l'appareil desservait une rouge et l'une des deux noires du domaine. Autant dire que le petit secteur des Gueux était très prisé. A ajouter à cela les skieurs venant du TK du Mont Rond, cela donnait des queues pouvant durer une petite dizaine de minutes par moment.

Cependant, Rémy Loisirs n'a pas remplacé ce Téléski vieillissant uniquement parce qu'il était difficile et qu'il pouvait se former un peu d'attente en son aval. Si le projet de restructuration du Mont Rond prévoit effectivement le remplacement de cet appareil, il prévoit également le remplacement des Télésiège et Téléski du Mont Rond par un Télésiège débrayable 6 places. Le tracé retenu initialement pour ce Télésiège neuf est inédit : il partirait de quelques dizaines de mètres à droite des installations actuelles et arriverait là où arrive le TK du Mont Rond. Le désavantage de cette solution est que le TSD n'atteint pas directement le sommet du massif du Mont Rond, rendant ainsi le Téléski des Gueux le seul moyen pour rejoindre le secteur du Vorès depuis le TSD6. Autant dire que le vieux et poussif Téléski au petit débit n'aurait pu engloutir à lui tout seul le flux de skieurs qu'aurait amené le Télésiège débrayable du Mont Rond. D'où l'idée de remplacer aussi ce Téléski par un nouvel appareil : le TSF4 des Gueux.
Etant donné qu'il aurait pour rôle d'absorber l'arrivée de skieurs depuis le TSD6, l'exploitant a désiré acheter un Télésiège pouvant atteindre un débit similaire au TSD, à savoir 2400p/h. C'est pour cela qu'initialement, ce Télésiège aurait dû avoir ce débit dès la première saison. Néanmoins, il n'en est rien pour le moment.
Ceci est directement lié à la réalisation tardive du TSD6 du Mont Rond qui aurait normalement dû être construit en 2008. Mais des complications sont survenues quelques mois avant le début des travaux, comme par exemple la remise en cause du tracé par les locaux qui souhaitaient plutôt un remplacement sur le tracé même du TSF3 du Mont Rond. Cette solution paraît en effet être la meilleure, car il n'y aurait pas besoin de deux remontées mécaniques pour rejoindre le sommet. Depuis, des problèmes de terrains se sont immiscés dans les discussions, et ce, quel que soit le tracé retenu. C'est pour cela que le TSF4 des Gueux n'a pas été poussé au maximum, car rien ne sert de le faire tant que l'on ne connait pas encore le tracé du futur TSD6. En effet, si ce dernier reprend celui du TS du Mont Rond, le TSF4 des Gueux ne servirait plus qu'à desservir un secteur de ski propre. Son débit actuel de 1800p/h est donc largement suffisant pour assumer une telle fonction.


II- La restructuration du sommet :
Le Télésiège a donc été réalisé en été 2009, sur les pentes hautes du Mont Rond, qui a été le théâtre de gigantesques travaux de terrassement. Voici les différentes étapes de la construction de ce Télésiège :
- Début Août, les travaux tant attendus de restructuration du sommet Mont Rond débutent !
Le TK des Gueux est entièrement démonté et ses éléments, dont certains seront récupérés afin d'équiper le nouveau Téléski des 3 Coins à Praz sur Arly, sont entreposés à proximité du Lac de Plan Dessert. La seconde partie du TK de Plan Dessert 2 est également démontée et stockée au départ du TK du Vorès afin de faciliter les travaux de remodelages, en attendant sa reconstruction en parallèle au TK de Plan Dessert 1.
- Courant Août et Septembre sont réalisés les immenses travaux de terrassements ayant pour objectif le reprofilage complet de toute la crête du Mont Rond : une imposante plateforme censée recevoir les arrivées des TK de Plan Dessert est créée ainsi que son prolongement en pente douce vers la nouvelle Télécorde des Crêtes. Le départ de la piste bleue des Plans est également complètement retravaillé : élargie et équipée de nouveaux enneigeurs, elle permet désormais de gagner rapidement et simplement le secteur du Vorès sans grands efforts. Le chemin croisant l'ancien TK des Gueux est également remodelé afin d'accentuer la pente et de faciliter ici aussi l'accès vers les pistes du Mont Rond.
Parallèlement à ces travaux de remodelages, les fondations du Télésiège des Gueux sont coulées.
- Début Octobre sont acheminés et stockés au Lac de Plan Dessert les éléments neufs et de récupération du TS des Gueux, en attente du montage.
- Mi-Octobre, les pylônes du Télésiège ont été héliportés.
- Début Novembre, les travaux avancent bien : les terrassements désormais entièrement terminés, les équipes de montage procèdent à la reconstruction du TK de Plan Dessert 2 et au montage de la Télécorde. Le TS est quant à lui toujours en cours d'assemblage, notamment au niveau de la gare aval motrice.
- Dans le courant du mois, le câble du TS sera mis en place ainsi que les véhicules.
- Début Décembre, les travaux au sommet du Mont Rond sont quasiment terminés : il ne reste plus qu'à mettre en place la corde du TLC, réaliser l'épissure du câble du TK de Plan Dessert 2 et terminer les derniers détails du chantier comme la mise en place des bornes de forfaits et du portique d'entrée au départ du TS.

Et voici pour clôturer ce résumé deux liens vers les suivis des travaux où l'on retrouve diverses photos du chantier :
- http://www.forum-espacediamant.com/viewtop...f=89&t=1781
- http://www.remontees-mecaniques.net/forums...?showtopic=8587

Samedi 26 Décembre 2009, soit une semaine après l'ouverture officielle programmée par la station, le TS des Gueux ouvre enfin ses portes aux skieurs !
Pourquoi un tel retard, alors que l'enneigement, certes délicat sur la partie basse du domaine, permettait largement d'ouvrir le secteur ?
Malgré une livraison dans les temps, le Télésiège aurait cependant été victime lors de sa construction d'une erreur au niveau de la gare aval. La zone d'embarquement n'aurait en effet pas été correctement terrassée, rendant de ce fait l'embarquement des skieurs quasi-impossible (la distance séparant le sol des sièges avoisinant le mètre !).
L'ouverture de l'appareil n'étant bien évidemment pas envisageable dans ces conditions, Labellemontagne fût donc contraint à opter pour une solution provisoire, à savoir l'ajout de bottes de pailles sous la zone d'embarquement afin de rehausser les skieurs.
Affaire à suivre donc dès cet été avec une probable remise à niveau de la zone de départ voire même l'installation d'un tapis d'embarquement en cas de réalisation du TSD6 du Mont Rond sur le tracé de l'actuel Téléski du même nom.


Les travaux au sommet du Mont Rond étant assez lourds financièrement, Rémy Loisirs a opté pour un Télésiège d'occasion. D'ailleurs, certains éléments, comme la gare aval, auraient paraît-il été récupérés de l'ancien TSF4 du Cernix sur Crest-Voland. Les pylônes sont à moitié neufs et à moitié récupérés. Les n°1, 2 et 3 sont entièrement d'occasion, le fût haut et la tête du p4 aussi ainsi que la tête du p5. Le reste est neuf. La gare amont est d'occasion. Quant aux sièges, il s'agit d'Arceaux rénovés, donc récupérés aussi. Ceci a bien évidemment permis de réduire les coûts d'achat de l'installation, sans pour autant donner à l'appareil un aspect vieillot dû à l'ancienneté de l'appareil.


III- Le Télésiège des Gueux :
Le rôle actuel du Télésiège des Gueux est très semblable à celui de l'ancien Téléski. Il est d'une part situé sur l'une des deux chaînes de liaison entre le bas et le haut du Mont Rond. D'autre part, il dessert un ski propre de qualité avec la courte mais technique noire des Gueux, quasi jamais damée et qui est donc un véritable champ de bosses ! Il dessert également la bleue des Gueux qui était auparavant rouge mais qui a changé de couleur cette saison. Cependant, on peut dire que sa fonction est supérieure à celle du Téléski car il constitue désormais, avec le TK du Mont Rond, une véritable alternative au vieux TSF3. En effet, si avant les skieurs pouvaient être ralentis par le très raide (mais court) TK des Gueux, ce n'est plus le cas grâce au nouveau Télésiège et sa petite longueur qui fait que le trajet n'est pas long du tout. D'une liaison laborieuse, on est passés à une fin de parcours plutôt agréable du fait du confort du Télésiège, et ce malgré un début plutôt dur passé sur le Téléski du Mont Rond. La difficulté a en effet bien baissé, car ce TK n'est pas si difficile que ça. Certes, la piste de montée est raide (et parfois verglacée) sur quelques centaines de mètres, et les passages aux pylônes ne sont pas forcément des plus agréables. Mais globalement, au bout de quelques passages, on s'y habitue.

Le TS des Gueux a aussi facilité la circulation des skieurs en altitude en désengorgeant efficacement le goulet dans lequel est encastré le secteur, et qui est très prisé des skieurs de par sa magnifique piste noire qui en fera fléchir plus d'un lorsqu'elle est bosselée de partout. Cependant, mise à part la liaison depuis le bas du Mont Rond, le TS des Gueux est également l'unique moyen de rejoindre le secteur du Vorès depuis le Téléski de la Boulangère, dont un des rôles clés est d'assurer l'accès au domaine pour les résidents de Notre-Dame de Bellecombe 1450. Autant dire que ça devait bouchonner le matin au Téléski des Gueux, avec tous ces skieurs venant de la Boulangère. A ajouter l'attente au Téléski du même nom, la liaison au domaine était plus que médiocre. Le Télésiège des Gueux a donc permis d'améliorer au moins la deuxième partie d'accès aux pistes.


En conclusion sur ce TS : un appareil ayant remplacé de manière efficace son prédécesseur, desservant un bon ski propre.


IV- Situations :
Sur le plan des pistes de l'Espace Diamant :
Image

En zoom :
Image

Sur le secteur, depuis le sommet Ban Rouge :
Image

Et depuis le sommet du TK du Quézet :
Image


V- Caractéristiques :


  • Nom de l'installation : Gueux
  • Constructeur : :montagner:
  • Année de construction : 2009
  • Saison d'exploitation : Hiver
  • Capacité : 4 personnes
  • Altitude Aval : 1629m
  • Altitude Amont : 1767m
  • Dénivelée : 138m
  • Longueur développée : 440m
  • Pente Maxi : 60%
  • Pente Moyenne : 31,4%
  • Débit : 1800 personnes/heure (2400 selon le choix du tracé du futur TSD6 du Mont Rond)
  • Vitesse d'exploitation : 2,3m/s (2,7m/s selon le choix du tracé du futur TSD6 du Mont Rond)
  • Emplacement Motrice : aval
  • Emplacement Tension : aval
  • Sens de montée : gauche
  • Type d'embarquement : dans le sens de la ligne
  • Nb Pylônes : 6
  • Nb de sièges : 49
  • Temps de Trajet : 3min 11s (2min 43s selon le choix du tracé du futur TSD6 du Mont Rond)
  • Type de gare aval : Alpha 6 vitres :Poma:
  • Type de gare amont : Unifix :MM:



VI- Photos :
La gare aval
La gare aval est située en contrebas du sommet du massif du Mont Rond, sur une plateforme spécialement aménagée pour l'accueillir. Elle est accessible depuis la noire et la bleue des Gueux, cette dernière étant le seul accès possible au Télésiège depuis les TK de la Boulangère et du Mont Rond.
Il s'agit d'une gare Alpha de récupération, à 6 vitres et à pieds écartés, du constructeur français :) assurant la motorisation et la tension de l'installation.

La gare depuis la bleue des Gueux :
Image

Image

De profil :
Image
On aperçoit bien les bottes de paille installées pour remédier au problème de hauteur entre le sol et les sièges.

Image

Le portique d'entrée avec les bornes mains-libres Alfi nouvelle génération :
Image

De derrière :
Image


La ligne
Avec ses 440 mètres de longueur, il s'agit de la 2e ligne la plus courte des Télésièges de l'Espace Diamant, après celle du TS des Chardons aux Saisies. Elle suit un parcours régulier et soutenu, légèrement sur la droite du tracé de l'ancien TK des Gueux.
La ligne démarre sur une portion assez plate amorcée par le p1 avant d'entamer la plus forte difficulté du trajet à 60% grâce au p2 support/compression. Puis elle se redresse petit à petit pour croiser le chemin de liaison reliant les TK de Plan Dessert aux pistes du Mont Rond avant d'arriver au sommet du massif, à 1767m.
La ligne comporte 6 pylônes répartis de la manière suivante : 5 supports et 1 support/compression.

Vue sur la quasi totalité de la ligne depuis l'aire de départ :
Image

p1, avec la trace de l'ancienne ligne du TK à gauche :
Image

p2 support compression permettant d'entamer la pente maximale de la ligne à 60 % :
Image

p3 :
Image

p4 :
Image

p5 :
Image

p6, dernier pylône :
Image

Arrivée en gare amont :
Image


La gare amont
La gare amont est située au point culminant du massif du Mont Rond, à 1767 mètres d'altitude, à proximité de celle du TSF3 du Mont Rond et de la Télécorde des Crêtes. Elle offre un accès gravitaire aisé à toutes les pistes du massif, à savoir les bleues des Plans, du Chemin du Guï, des Gueux, des Lapins et de la Thuile, les rouges de la Boulangère, du Rouvier et du Mont Rond et les noires des Gueux et des Ebranchets. Elle permet également de rejoindre le restaurant d'altitude des Crêtes situé quelques mètres en contrebas.
Il s'agit d'une gare retour fixe tout à fait classique du constructeur :).

La gare :
Image

Image

Image


Les sièges et pinces :
Le Télésiège comporte 49 sièges à pinces fixes ;) de type Arceaux rénovés, tous de récupération.

Un siège :D :
Image

Une pince fixe :Poma: :
Image


Voilà pour ce reportage !
Bonne soirée ! ;)



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10033 secondes. 32 requete(s).
104 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés