En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 14Bannière 11Bannière 10Bannière 12

 TSF4 des Sures

Auris-en-Oisans (Alpe d'Huez Grand Domaine Ski)

Poma

T2 ES
Mise en service en : 1988



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Thibaut
Section écrite le 04/01/2009 et mise à jour le 28/04/2012
(Mise en cache le 23/08/2013)

Image

La station d’Auris en Oisans

Auris en Oisans, est une station de sport d'hiver, située en Isère, dans le massif de l'Oisans.
A 1550 mètres d'altitude, avec vue sur la Meije et les Deux Alpes, elle borde la forêt de Piegut, forêt d'épicéa la plus haute d'Europe, s'étalent de 1400 mètres à 1800 mètres d'altitude.
La station bénéficie d'un très bon ensoleillement toute l'année, tout comme sa voisine de l'Alpe d'Huez.

Les premières remontées mécaniques, sur la station furent, le télésiège des Sures et le téléski des Bauchets construits, en 1970 par le constructeur Weber.
En 1971 la SAMHO, (la Société d'Aménagement de la Montagne de l'Homme), fait construire le téléski de Fontfroide, le télésiège biplace du Signal de l'Homme et le télésiège biplace de Gorges remontant les skieurs des gorges de Sarennes.
Bien que très près de l'Alpe d'Huez, les deux domaines ne sont pas encore reliés.

Pour ce faire, la SAMHO installa le télésiège de Rif Brillant et la liaison fut donc opérationnelle pour la saison 1971/1972.

Cependant en 1972, la SAMHO, suite à des problèmes financiers, lègue l'exploitation des remontées mécaniques d'Auris, à la SATA, qui entreprend alors la construction de nouveaux appareils.
Son plus gros projet fut de vouloir relier la station à celle des Deux Alpes, pour créer un immense domaine skiable. Mlgrès la construction de plusieurs appareils le projet n'aboutira pas.

C'est seulement en 2006, que la SATA, recommence la modernisation du parc de remontées mécaniques d'Auris, avec la construction du télésiège débrayable des Louvets, puis suive en 2010 la construction du nouveau télésiège Fontbelle et en 2011 la construction du nouveau TSD6 Fontfroide.
Il est notamment prévu de remplacer le TSF2 de Piegut par l'ancien télésiège de Fontfroide cette année.

Actuellement l’espace ski d’Auris propose plus de 40 kilomètres de ski alpin réparti sur 24 pistes, entre 1450 mètres au Chatelard et 2150 mètres au Signal de l’Homme.
L’Alpe d’Huez Grand Domaine, quant à lui offre plus de 250 kilomètres de pistes de ski alpin, réparti sur 133 pistes et entre 1100 mètres à l’Enversin d’Oz et 3330 mètres au Pic Blanc.

Le télésiège des Sures

L'actuel télésiège des Sures emprunte, le trajet historique de son prédécesseur, qui fut le premier téléporté de la station.
Effectivement le télésiège biplace des Sures et le téléski des Bauchets, furent les premières remontées mécaniques qui avec le premier bâtiment l'Etendard I, créèrent la station des orgières.
La construction de ses appareils et de la station se doit aux deux créateurs de la SAMHO, messieurs Soucher et Bardagli et le maire de l'époque Louis Ponce.
Les installations, construit par Weber, ont été inaugurées par le maire et le préfet de l'Isère, le 21 décembre 1970.

A noter qu'au début de son exploitation le télésiège était équipé d'une gare aval retour tension.

Image

Dès la saison 71/72 le télésiège joue un rôle très important, puisqu'il permet d'assurer la liaison avec la station de l'Alpe d'Huez, grâce à lui et une chaîne de 4 appareils tous opérationnels dès décembre 1971 :

- le TSF2 du Signal de l'Homme donnant accès au Signal de l'Homme depuis le col de Maronne,
- le téléski de Fontfroide installé sur les pentes de Fontfroide rejoignant également le Signal de l'Homme,
- puis les deux télésièges biplaces, Gorges et Rif Brillant qui assurent la liaison entre les deux domaines par les gorges de Sarennes, dès la saison 1971/1972, grâce à la construction du TSF2 Rif Brillant.

Voici une illustration de ce qu'aurait pu être le plan des pistes à l'époque, montrant les appareils cités :

Image

Entre 1970 et 1980, la gare aval fut changée, par une gare Montaz Mautino Bi-alp, qui sera plus compacte et plus pratique, les sièges sont également changés par des sièges Doppelmayr :

Image


Image

Le domaine skiable n’étant pas très accessible au débutant, il fut décidé de le restructurer. Un nouveau télésiège fut donc construit en 1980.
Cette nouvelle installation, le télésiège biplace du col part à côté du télésiège des Sures et rejoint le col de Maronne.
Il permet donc d’emprunter le TSF2 du signal de l’homme directement, sans passer par le télésiège des Sures, pour rejoindre la liaison avec l’Alpe d’Huez.
Le télésiège des Sures perd alors donc son statut d’installation de liaison, avec l’Alpe d’Huez.

Voici une vue des deux télésièges :

Image

En 1988, l’installation fut démonté et remplacé par l’actuel télésiège quadriplace des Sures.
Cette nouvelle installation, est construite par le constructeur Isérois Poma.

Le télésiège des Sures permet donc de nos jours de rejoindre le sommet des Sure et dessert le stade de slalom d’Auris.
Il peut également être emprunter pour rejoindre rapidement le secteur de Maronne.

Cet appareil dessert 4 pistes :
- La piste bleue Gentianes, qui redescend au col de Maronne en rejoignant la piste bleue du Col.
- La piste bleue Corniche, qui descend sur le secteur de Piegut.
- La piste rouge Stade, qui est le stade de slalom de la station, cette piste finie par rejoindre une branche de la piste des Gentianes.
- La piste rouge Rhodos, qui redescend à proximité de la gare amont du télésiège de Maronne et descend rejoindre la piste des Farcis.

Au niveau technique l’appareil est équipé, en aval, d’une gare motrice/tension de type Alpha 210 Poma, et la gare amont est une station retour monofut.
Il faut noter que les armoires qui se trouvaient dans la gare motrice, ont été descendues dans le poste de conduite en 2008.

Situation de l’installation sur le plan des pistes :

Image

Zoom sur l’appareil

Image

Les Caractéristiques de l'installation

Caractéristiques Administratives :

TSF-télésiège à pince fixe : SURES
Exploitant : SATA
Constructeur : POMA
Année de construction : 1988

Caractéristiques d'Exploitation :

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personnes
Débit : 2400 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2.3 m/s
Temps de trajet : 5 min 38 sec

Caractéristiques Géométriques :

Altitude aval : 1601 m
Altitude amont : 1873 m
Dénivelée : 274 m
Longueur développée : 775 m
Pente maximal : 53 %
Pente moyenne : 38 %

Caractéristiques Techniques :

Tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Motrice : Aval
Type de Motorisation : Courant Continu
Puissance Développée : 226 KW (307 CV)
Sens de montée : Gauche
Nb de Pylônes : 11
Nb de sièges : 115
Espacement sièges : 10 m
Type de gare : Alpha 210


La gare aval

La gare aval est située à 1601 mètres d’altitude, à proximité immédiate de la G1 du TSD Auris Express.
Les bornes de contrôles des forfaits skidata, sont communes aux deux télésièges.
Cette gare est de type Alpha 210, du constructeur Poma.

Quelques vues de la gare aval :

Image

Image

Image

Image

L’embarquement :


Image

Les commandes du poste de conduite

Armoire 1 :

Image

Armoire 2 :

Image

Image

Image

Télécommande extérieure :


Image

La ligne

La ligne, longue de 775 mètres, présente un dénivelé de 274 mètres et possède une pente maximale de 53 %.

La ligne est assez courte, on ne met que 5 minutes pour monter les 775 mètres.
Néanmoins, la première partie est assez raide avec plus de 58 % de pente et il un survol de petites barres rocheuses.

Les galets de chaque pylône, dans l'ordre de la montée :
(A gauche le brin montant et à droite le brin descendant)

Gare aval : 16C / 16C
P1 : 12C / 16C
P2 : 12C / 16C
P3 : 6S / 4S
P4 : 6S / 4S
P5 : 6S / 4S
P6 : 8S / 8S
P7 : 8S / 8S
P8 : 4S / 4S
P9 : 6S / 4S
P10 : 6S / 6S
P11 : 6S / 8S
Gare amont : 2S / 2S

Départ sur la ligne :

Image

P1 :

Image

Le pylône 1 et 2 :

Image

P3 :

Image

P4 :

Image

P5 :

Image

P6 :

Image

P7 :

Image

P8 :

Image

P9 :

Image

Image

P10 :

Image

P11 :

Image

La gare amont


La gare amont est située à 1873 mètres d’altitude, au sommet des Sures.
Il s'agit d'une station retour monofut.

Plusieurs vues :

Image

Image

Image

Image

Véhicules et pinces :

Un siège :

Image

Une pince :

Image

Diverses photos de la lignes :

Image

Image

Je remercie Monchu et Benj, qui mon permis d’afficher leurs photos, dans mon reportage.

Site de la station : http://www.auris-en-oisans.fr/
Page facebook de la station : https://www.facebook.com/#!/aurisenoisans/





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09025 secondes. 30 requete(s).
76 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés