En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 12Bannière 4Bannière 10Bannière 25

 TSF4 du Boulevard

La Plagne (Paradiski)

Poma

T1 ES
Mise en service en : 1998

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : remontees
Section écrite le 20/06/2015 et mise à jour le 26/02/2016
(Mise en cache le 26/02/2016)

Image


Au sommaire du reportage :

  1. La Plagne : toute la montagne en onze stations !
  2. Le premier télésiège du Boulevard
  3. Boulevard, entre ski débutant et liaison interne à Plagne Centre
  4. Ligne et infrastructures du télésiège du Boulevard
  5. Boulevard, une grande réussite



La Plagne : toute la montagne en onze stations !

La Plagne est l'une des plus grandes stations de la Savoie, située à cheval sur les communes de Bellentre, Aime en vallée de la Tarentaise et Champagny-en-Vanoise en vallée de Bozel. Reliée aux Arcs/Peisey-Vallandry par le téléphérique Vanoise-Express, elle propose un immense domaine skiable composé de 130 pistes et 115 remontées mécaniques entre 1230 et 3120 mètres d'altitude en haut du télésiège du Glacier sous le sommet de Bellecôte.

Image
^^ Découvrez une introduction plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Le premier télésiège du Boulevard

La station de la Plagne a ouvert officiellement le 22 décembre 1961. On y trouvait alors deux téléskis autour de la zone qui est actuellement le front de neige de Plagne Centre. Le téléski de la Lovatière desservait le front de neige et la zone débutante, et celui du Biolley permettait de skier sur des pentes plus importantes, aujourd'hui desservies par le télésiège débrayable du Bécoin. C'est l'entreprise phare de l'époque, Montaz-Mautino, qui a construit ces premières remontées mécaniques plagnardes.
Montaz-Mautino construit deux nouveaux téléskis l'année suivante : le Télé-École et le Z, tandis que le téléski de la Lovatière est supprimé. C'est notamment en 1962 que la piste de la Marie-Chantal est créée.
Le téléski du Cabri est venu doubler en 1964 le téléski du Z afin de créer une zone débutante à Plagne Centre.
L'année suivante, en 1965, Bell&Krens viennent construire le téléphérique débrayable 2S 6 places de la Grande Rochette, un appareil révolutionnaire qui dessert de longues pistes offrant un large dénivelé (Carina, Véga et Mira offrent alors chacune plus de 500 mètres de dénivelé).
En 1966, la SAP a complété l'offre de ski en construisant en aval de ce front de neige le télésiège fixe du Boulevard. Il permettait ainsi de relier l'emplacement où se trouvait alors la gare aval du téléski des Aollets au front de neige supérieur de Plagne Centre, où l'on trouvait notamment le 2S de la Grande Rochette, puis plus tard les télésièges du Colorado et du Véga.
C'était un télésiège fixe Montaz-Mautino à sièges carrés pouvant également venir de chez Pomagalski. Destiné aux débutants, Émile Allais avait eu l'idée d'y installer un mécanisme permettant le ralentissement du câble pour s'adapter à la clientèle.

Image
La gare aval (cliché http://www.perso-laplagne.fr).

Image
Le début de la ligne vu en été (cliché http://www.perso-laplagne.fr).

Image
Le dernier pylône avant la gare amont (cliché http://www.perso-laplagne.fr).

Néanmoins, le télésiège se faisait trop vieux, inconfortable, et offrait un débit trop faible. C'est pourquoi il a été remplacé en 1998 afin d'améliorer les performances de cet axe stratégique de Plagne Centre.


Boulevard, entre ski débutant et liaison interne à Plagne Centre

Le télésiège fixe du Boulevard a pour but d'effectuer le lien entre les fronts de neige inférieur et supérieur de Plagne Centre. Ainsi, lorsque l'on arrive depuis le Dou du Praz par la piste bleue du Dou du Praz ou depuis Plagne 1800 par le télésiège des Mélèzes, il permet d'atteindre le funitel de la Grande Rochette ainsi que les télésièges du Colorado et du Bécoin bien plus rapidement qu'en empruntant le télésiège débrayable de la Bergerie.

De plus, le télésiège du Boulevard dessert une piste verte qui peut être apparentée à une piste débutante, en complément du téléski du France qui longe la fin de la ligne.

Le télésiège fixe du Boulevard dessert donc trois pistes :

  • La piste verte du Boulevard, qui après être passée sous l'immeuble du France revient au front de neige inférieur de Plagne Centre.
  • Un chemin variante passant le long des bâtiments de la SAP avant d'atteindre le Télébus.
  • Un chemin desservant toutes les remontées mécaniques du front de neige supérieur de Plagne Centre jusqu'au télésiège du Bécoin.


Image
Situation du télésiège du Boulevard sur le plan des pistes de la Plagne.

Image
Situation du télésiège du Boulevard sur le plan de Plagne Centre.


Le télésiège du Boulevard présente la particularité d'être équipés de gares de la gamme « mini-télésiège » de Poma, aussi utilisée sur le télésiège du Belvédère à Morzine. Le freinage est effectué par deux freins électromagnétiques agissant sur la joue inférieure de la poulie motrice. Enfin, la tension est effectuée en amont par une poulie motrice montée sur un lorry mobile déplacé par un dispositif à ressort sur un châssis ressemblant à ceux utilisés sur les lâchers-sous-poulie (LSP) 9T équipant les téléskis.

Voici les caractéristiques de ce télésiège :

Caractéristiques administratives

TSF-Télésiège à pinces fixes : BOULEVARD
Maître d'œuvre : CETARM73
Maître d'ouvrage : SAP (Société d'Aménagement de la Plagne)
Exploitant : SAP (Société d'Aménagement de la Plagne)
Constructeur : POMAGALSKI
Installation électrique : SEMER
Année de construction : 1998

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personnes
Débit : 2400 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 2,1 m/s
Sens de la montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1950 m
Altitude amont : 2005 m
Dénivelée : 55 m
Longueur développée : 453 m
Portée la plus longue : 125 m
Hauteur de survol maximale : 13 m
Pente maximale : 38 %
Pente moyenne : environ 12 %
Temps de trajet : 3 minutes 36 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare : Mini-télésiège
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Hydraulique
Puissance développée : 90 kW
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Hydraulique
Pression nominale : 167 bars
Tension nominale : 36 500 daN
Nombre de pylônes : 5
Nombre de véhicules : 73
Espacement : 6 s
Type de véhicules : Arceau 4 places
Type de pinces : Mono2100

Caractéristiques du câble

Fabricant : FATZER
Diamètre : 40,5 mm
Type de câblage : Lang à droite
Composition : 6×25 fils
Âme : Textile thermo-compactée
Résistance à la rupture : 117 350 daN
Section du câble : 671 mm²
Section du toron : 111 mm²
Pas de câblage : 292 mm
Pas de toronage : 119 mm



Ligne et infrastructures du télésiège du Boulevard


La gare aval

La gare aval du télésiège du Boulevard est située à 1950 mètres d'altitude, non loin de l'arrivée du télésiège fixe des Mélèzes, à une centaine de mètres du départ du télésiège de la Bergerie.
On retrouve une gare motrice fixe de type « mini-télésiège », équipée de deux moteurs hydrauliques, et montée sur un seul massif en béton.

Image
Vue en plongée de la gare amont du télésiège des Mélèzes et de la gare aval du télésiège du Boulevard depuis le télésiège débrayable de la Bergerie.

Image
Vue de trois-quarts de la gare aval depuis la piste verte du Boulevard.

Image
Vue rapprochée où l'on repère bien le balancier 12C de sortie de gare.

Image
Vue de côté.

Image
Vue d'ensemble de la gare aval.

Image
Vue de trois-quarts.

Image
Vue arrière.

Image
L'embarquement.

Image
Demi-tour vers la gare aval.

La mise en mouvement est réalisée par un moteur électrique à démarrage « étoile-triangle » entraînant deux pompes, reliées à un autre moteur hydraulique Poclain. Il n'y a donc pas de réducteur intermédiaire, et les deux moteurs sont situés sous et sur la poulie motrice, à l'air libre. En cas d'avarie, une chenillette de damage est utilisée comme source d'énergie et est raccordée aux moteurs hydrauliques.

Image
Vue d'ensemble de la poulie motrice avec ses deux moteurs.

Image
Le moteur supérieur, caché sous un capot.

Image
Le moteur inférieur avec ses circuits hydrauliques et vannes associées.



La ligne

En sortie de gare aval, la pente augmente de manière à sortir de l'emplacement où elle est implantée et survoler la piste verte du Boulevard. On longe ensuite les pentes situées sous des quartiers résidentiels de Plagne Centre, tout en survolant un parking. Entre les pylônes 3 et 4, la ligne présente la particularité de longer la barre d'immeubles du France. On arrive ensuite en gare amont, alors que la pente faiblit de plus en plus.

Pomagalski a donc équipé la ligne de 5 pylônes supports :

  • P1 : 8S/6S
  • P2 : 8S/6S
  • P3 : 6S/4S
  • P4 : 4S/4S
  • P5 : 6S/6S


Image
Vue de la ligne depuis la gare aval.

Image
P1.

Image
Début de la longue portée vers le pylône 2 au-dessus de la piste verte du Boulevard.

Image
Fin de la portée dans un terrain en dévers.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3 au-dessus d'un parking de Plagne Centre.

Image
P3.

Image
Portée le long de l'immeuble du France. Juste derrière les terrasses, sur notre droite, on aperçoit d'ailleurs une partie de la gare aval du téléski du France.

Image
P4.

Image
P5.

Image
Portée vers la gare amont.



La gare amont

La gare amont est située à 2005 mètres d'altitude dans un renfoncement situé à proximité d'un petit bois, sous la fin de la piste bleue du Bridge. Grâce à cet emplacement, la gare aval est protégée des forts flux de skieurs arrivant de Plagne Centre, tout en permettant un accès confortable par gravité aux différentes remontées mécaniques.
On retrouve une gare retour-fixe de la gamme « mini-télésiège », où un vérin hydraulique déplace un lorry sur lequel est monté la poulie retour.

Image
Gare amont vue depuis la ligne.

Image
Vue en plongée de la gare amont depuis la fin de la piste bleue Bridge.

Image
Vue opposée.

Image
Vue de trois-quarts.


Véhicules et pinces

Le télésiège fixe du Boulevard est équipé de sièges Arceau 4 places reliés au câble par des pinces fixes Mono2100. Notons que depuis la saison 2014/2015, des reposes-pieds ont été ajoutés aux garde-corps, et que depuis la saison 2015/2016, la SAP a ajouté des dispositifs d'anti-sous-marinage pour toutes les places.

Image
Un siège Arceau 4 places places.

Image
Pince fixe Mono2100.


Vues depuis les pistes…

Image
Vue vers les pylônes 2 et 3 depuis la variante de la piste verte du Bouelvard permettant d'accéder au Télébus.

Image
Le début de la ligne vu depuis le chemin reliant la gare aval du Télébus au front de neige inférieur de Plagne Centre. On peut voir au fond les gares des télésièges des Mélèzes et de la Bergerie.

Image
Vue en contre-plongée de la ligne depuis la fin de la piste verte du Boulevard.

Image
Vue opposée depuis la gare aval.


Boulevard, une grande réussite

Le télésiège du Boulevard joue donc parfaitement son rôle de liaison entre les deux fronts de neige de Plagne Centre tout en desservant un espace de ski débutant, même si la piste du Boulevard est très fréquentée. Le nouveau télésiège du Boulevard s'intègre parfaitement dans le paysage des remontées mécaniques de Plagne Centre, offrant une alternative agréable au télésiège de la Bergerie, le tout confortablement et rapidement.
Boulevard ne devrait donc vraisemblablement pas être remplacé ou démonté dans les années à venir. On notera d'ailleurs que, depuis le déplacement du télésiège des Mélèzes en 2009, on observe un regain d'intérêt pour le Boulevard, qui permet d'accéder directement au front de neige de Plagne Centre en évitant les queues du télésiège de la Bergerie.

Image
Boulevard, une liaison centrale dans Plagne Centre et un appareil pratique pour l'apprentissage du ski.


Je tiens à remercier tout particulièrement le webmestre du site http://www.perso-laplagne.fr pour la mise à disposition des photos historiques.

Bannière : Bovinant
Photos, texte et mise en page : remontees
Date des photos : 6 et 7 mars 2013, 23 et 26 février 2016.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.11302 secondes. 41 requete(s).
132 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés