En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 44Bannière 41Bannière 42Bannière 19

 TSF4 du Clocheret

Les Arcs (Paradiski)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Télésiège permettant la bascule avec Arc 2000 depuis le versant Arc 1600/1800 via la combe de Comborcière ainsi que la desserte de belles pistes en amont du plateau de l'Arpette

Mise en service en : 1989

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 16/09/2013 et mise à jour le 23/10/2013
(Mise en cache le 11/07/2014)

Image


La station des Arcs est située en Tarentaise au-dessus de la ville de Bourg Saint Maurice. Elle bénéficie d’un accès routier mais également d’un accès par funiculaire situé à proximité de la gare SNCF de Bourg Saint Maurice. Avec cette liaison pratique, les Arcs bien que situés aux portes de la Haute-Tarentaise reste l’une des stations les plus facilement accessible pour les touristes. La station des Arcs est composée de 4 quatre ensembles séparés et aux vocations bien différentes :
- Arc 1600, village à taille humaine destiné principalement à la clientèle familiale
- Arc 1800 qui est le plus gros de tous les ensembles des Arcs avec de nombreux restaurants et bars. Cet ensemble dispose de la plus grande capacité en termes de lits.
- Arc 1950 est le dernier ensemble à avoir été formé. Il se trouve en contrebas d’Arc 2000. Il est surtout destiné à une clientèle internationale haut de gamme
- Arc 2000 est le plus éloigné de Bourg Saint Maurice. Il est surtout destiné à une clientèle sportive puisque tout est conçu pour la pratique des sports de glisse. Beaucoup de galeries sont en souterrain afin de rendre possible la vie même en cas de tempête.


Le téléski du Clocheret

Les premiers aménagements des pentes situées au-dessus de Bourg Saint Maurice commencent en 1961. La station possédait déjà huit remontées mécaniques avant son lancement officiel. Parmi ces remontées, on va trouver les téléskis Charmettes 1 et Cachette 1. Ces deux installations ont été mises en service en 1967 préparant ainsi l’ouverture de la station d’Arc 1600 en formant une nouvelle chaine d'accès au plateau de l'Arpette. L’ouverture officielle des Arcs se fera en 1968 avec l’ouverture d’Arc 1600. Afin d'offrir un domaine skiable ayant un certain intérêt, cette année-là, plusieurs remontées vont être construites. Parmi les six téléskis construits au cours de l'été 1968 se trouve le téléski du Clocheret.

Clocheret est un appareil d'altitude située sur le plateau de l'Arpette. D'ailleurs la gare aval de cet appareil se trouve à proximité de la gare aval du télésiège fixe de l'Arpette construit en 1964. Le téléski permet la bascule avec la vallée de l'Arc dont l'équipement a été entamé à la même époque que sa construction. En effet ce dernier s'arrête à un petit col sous la pointe du Petit Fond Blanc. Les clients peuvent ainsi passer la chaîne de montagne faisant office de frontière naturelle entre cette vallée et le plateau de l'Arpette. Cette installation du constructeur Pingon permet donc d'étoffer l'offre de ski sur le plateau en ouvrant de nouvelles pentes un peu à l'image du téléski de la Vagère lui aussi réalisé en 1968. A sa construction, on le rejoint soit par le téléski des Deux-Têtes soit par la nouvelle chaine d'accès de la Cachette. En 1970, le télésiège du Gollet partant d'Arc 1600 offre également un accès direct à cet appareil. En 1974, s'ouvre le village d'Arc 1800. Le téléski est alors joignable notamment par le télésiège ou le téléski du Col des Frettes qui sont mis en service à cette date.

Au fil des années, le téléski traverse le temps et l'évolution du domaine skiable. Toutefois le fait son débit assez faible va devenir à terme un handicap. En 1986, un nouveau télésiège de l'Arpette remplace l'antique télésiège installé en 1964. Malgré la modernisation de cet axe et le renfort du télésiège du Col des Frettes, l'Arpette est un passage quasi incontournable pour rejoindre la vallée de l'Arc et le village d'Arc 2000 qui est sorti de terre au début des années 1980. Afin de proposer une alternative à l'Arpette, la société en charge de l'exploitation va décider d'implanter une remontée mécanique plus performante qui va atteindre le petit col situé sous la pointe du Petit Fond Blanc. En 1989 sort de terre un télésiège baptisé Clocheret qui atteint donc ce col. Le téléski répondant au même nom ne sera cependant pas démonté tout de suite. Il va être raccourci à hauteur du virage que possédait la ligne. Il continue ainsi à étoffer l'offre de ski propre disponible sur le plateau de l'Arpette. Le téléski du Clocheret sera finalement démonté en 1997 laissant alors seul le télésiège sur cet axe.

Les principales caractéristiques du téléski du Clocheret suite raccourcissement

RDP-Téléski à attaches débrayable : CLOCHERET
Constructeur : PINGON
Année de construction : 1968

Débit à la montée : 820 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 3.5 m/s
Temps de Trajet : 3min43

Altitude Aval : 1955 m
Altitude Amont : 2153 m
Dénivelée : 198 m
Longueur développée : 782 m
Pente Maxi : 35 %
Pente Moyenne : 25 %

Puissance Développée : 74 kW
Nb Perches : 101

Le télésiège du Clocheret : entre nouveau point de bascule et plus de ski

Avec son tracé différent et plus long que le téléski du Clocheret, le télésiège construit en 1989 permet d'ouvrir un nouveau point de liaison avec la vallée de l'Arc et le secteur d'Arc 2000. Toutefois cet accès est réservé aux bons skieurs. La piste qui permet de basculer sur le secteur de la vallée de l'Arc débouche en plein sur la piste noire qui évolue dans la combe de Comborcière. Au terme de cette belle descente technique sur plus de 600 mètres de dénivelée, les clients pourront rejoindre le secteur d'Arc 2000 via le télésiège du Pré Saint Esprit ou enchainer une nouvelle descente de la piste Comborcière en empruntant le télésiège éponyme. Ce n'est certes pas l'accès le plus direct pour rejoindre cette partie du domaine skiable mais il offre une alternative peu fréquentée à l'écart des grands axes que sont l'Arpette et celui du Transarc inauguré en 1991. A sa construction, il est accessible par les axes principaux partant d'Arc 1600 à savoir Cachette, Gollet, et Deux Têtes. Depuis Arc 1800, les téléskis de la Vagère ainsi que le télésiège du Col des Frettes sont les appareils permettant de rejoindre le Clocheret. Etant plus facilement accessible depuis Arc 1600, ce sont principalement les clients de ce village qui vont bénéficier de l'itinéraire bis qu'il propose. De nos jours le caractère secondaire de cet accès reste entier surtout depuis la mise en service du télésiège débrayable de l'Arpette en 2009.

Son accessibilité depuis Arc 1800 a été améliorée avec la mise en service du télésiège débrayable de la Vagère en 2002. On peut également le rejoindre directement depuis Arc 2000 via le télésiège du Bois de l'Ours. Plus récemment, il est devenu directement accessible depuis le télésiège débrayable du Mont Blanc installé en 2011 sur le secteur d'Arc 1600.. Toutes ces modernisations ont permis de rendre plus attractif ce télésiège qui en plus de cet accès à la vallée de l'Arc propose de belles pistes descendant sur le plateau de l'Arpette. Même si le téléski a été démonté, toutes les pistes sur ce versant ont été conservées, d'ailleurs l'une d'entre elle emprunte en partie le tracé de l'ancien appareil. La suppression du téléski aura permis également de rendre le tracé de ces pistes un peu plus long, le télésiège arrivant plus haut en altitude. L'exposition des pistes sur le versant Arc 1600/1800 les rend très largement ensoleillée l'après-midi et en fond un coin agréable pour effectuer les dernières descentes avant la fermeture du domaine. De plus les pistes descendant de ce côté offrent un magnifique panorama sur le Mont Blanc, la vallée de la Tarentaise et les monts du Beaufortain. Outre la piste noire assurant la bascule vers Arc 2000 ce sont une piste rouge et une piste bleue qui sont à disposition des clients; rendant donc cet appareil accessible à tous. Après avoir descendu l'une des deux pistes du versant Arc 1600/1800, les clients pourront directement rejoindre le front de neige d'Arc 1600 ou celui d'Arc 1800. Ils pourront également facilement rentrer sur Arc 2000 via le télésiège de l'Arpette. Malgré plusieurs atouts, c'est un appareil où l'attente y est quasi nulle à l'exception de quelques après-midi lors des périodes d'affluence. Le temps de montée est peut être un frein même si ce dernier est tout à fait raisonnable.

Au sommet de cet appareil trois pistes sont accessibles :
- La piste bleue Clapet, piste qui emprunte en partie sur sa partue haute le tracé de l'ancien téléski. Elle débouche au niveau du sommet du télésiège débrayable de la Cachette. De là, les clients peuvent rejoindre directement Arc 1600 via les pistes rouges accessible depuis cet endroit. La piste Belvédère permettant de rejoindre Arc 1800 et Arc 1600 via la piste Arpette est également disponible
- La piste rouge Clocheret qui retourne au bas de l'appareil. Elle rejoint donc la piste Arpette qui assure le retour vers Arc 1600. La piste Belvédère est également accessible depuis cette piste.
- La piste noire Muguet, piste qui permet la bascule vers le secteur Arc 2000. Même si en réalité cette piste n'est pas spécialement compliquée elle est classé noire car elle débouche sur la piste de Comborcière qui est classée de cette couleur.



    Situation sur le plan des pistes
    Image


Les Caractéristiques techniques de l’installation

Caractéristiques Administratives

TSF-Télésiège à attache fixe : CLOCHERET
Constructeur : POMAGALSKI
Exploitant : ADS
Maître d’Œuvre : SMA
Année de construction : 1989

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personne(s)
Débit : 2000 personnes/heure
Temps de Trajet : 8min45
Vitesse d'exploitation : 2.3 m/s
Tapis d'embarquement : Non

Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 2030 m
Altitude Amont : 2375 m
Dénivelée : 345 m
Longueur développée : 1208 m
Pente Maxi : 67 %
Pente Moyenne : 30 %

Caractéristiques Techniques

Type de Gare : ALPHA
Tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Motrice : Aval
Type de motorisation : Courant Continu
Puissance Développée : 331 kW
Sens de montée : Gauche
Nb Pylônes : 14
Largeur de la voie : 4.90 m
Nombre de Véhicules : 146
Espacement : 16.56 m
Type de Véhicules : Arceau 4
Dispositif d’accouplement : Mono2100

Caractéristiques du Câble

Fabricant du câble : TREFILEUROPE
Diamètre du câble : 40.5 mm
Ame : Compacte
Câblage : Lang à droite


Ligne et Infrastructure du télésiège du Clocheret

Le télésiège du Clocheret a été installé par la société Française Pomagalski. Il s’agit d’un télésiège Alpha quadriplace tout à fait classique. Motrice et tension sont regroupées en aval de l’installation pour des raisons évidente de commodités vu le peu de place en amont. Par conséquent, la gare sommitale assure uniquement le renvoi des sièges. Le débit théorique sur cet appareil est de 2000 personnes par heure à la vitesse de 2.3 mètres par seconde grâce aux 147 sièges installés.


  • La gare aval

La gare aval a été encastrée dans une petite plateforme située à la droite des pistes Clocheret et Arpette. Ceci la rend très discrète dans le paysage car on ne l'a voit pratiquement qu'au dernier moment en allant en sa direction. Cette gare étant la gare motrice, c'est ici que se trouve le poste de conduite de l'installation.

    Vue en plongée sur la gare depuis la piste du Clocheret
    Image

    Vue en arrivant sur la plateforme terrassée de la gare
    Image

    Zoom sur la gare
    Image

    La gare depuis la file d'accès
    Image

    La poulie motrice et la baguette déclenchant l'ouverture des portillons
    Image

    L'un des deux vérins assurant la mise en tension du câble
    Image

    L'embarquement
    Image



  • La ligne

Au début du parcours, la ligne monte très rapidement, la gare aval étant encastrée au plus proche de la pente. Une fois sortie de cette zone, l'inclinaison diminue un coup. La ligne continue sur ce rythme pendant quelques instants avant que l'inclinaison diminue une seconde fois suite au passage du P11. Evoluant sur la partie haute du plateau de l'Arpette, la ligne suit les mouvements de terrain tout en conservant de grandes phases où l'inclinaison reste quasi constante. Une fois la ligne arrivée au P5, celle-ci subit une forte déviation pour passer une barre rocheuse et entamer la partie finale du tracé. Le P4 situé en haut de la barre, radoucit l'inclinaison de quelques degrés. La ligne reste sur cette dynamique jusqu'au deux derniers ouvrages de ligne qui remettent le câble sur un plan horizontal avant l'arrivée en gare amont.

Les 1208 mètres de ligne sont supportés par 15 ouvrages de ligne. Comme la plupart des appareils sur le domaine, la numérotation est inversée sur Clocheret
Dans l’ordre de la montée cela donne :

P16 (Intégré gare aval) : 12C/12C
P15 : 12C/12C
P14 : 6S/8S
P13 : 4S/4S
P12 : 4S/4S
P11 : 8S/6S
P10 : 4S/4S
P9 : 4SC/2S6C2S
P8 : 8S/6S
P7 : 6S/4S
P6 : 4S/4S
P5 : 12C/16C
P4 : 8S/6S
P3 : 6S/4S
P2 : 8S/8S
P1 : 8S/8S

    En avant sur la ligne
    Image

    La partie basse de la piste Clocheret sur la droite
    Image

    On continue notre ascension le long de la piste Clocheret
    Image

    Portée pour atteindre P11
    Image

    Croisement avec la piste Belvédère
    Image

    On continue tranquillement notre voyage sur le plateau de l'Arpette
    Image

    Portée pour atteindre le P8
    Image

    Les hauts sommets faisant la frontière avec la vallée de l'Arc se rapprochent
    Image

    Le P6 avec le tracé de la pîste Clapet juste derrière
    Image

    La portée permettant de passer au-dessus de la piste Clapet et d'atteindre le P5
    Image

    Le P5 au pied de la montée finale
    Image

    Longue portée pour passer au-dessus d'une barre rocheuse
    Image

    Le P4 situé en haut de la barre rocheuse
    Image

    Le haut de la piste Clocheret sur la droite
    Image

    P3
    Image

    La dernière portée avant d'atteindre le col
    Image

    Les deux derniers ouvrages de ligne
    Image

    Arrivée en gare amont
    Image



  • La gare amont

Le col sur lequel a été implantée la gare amont se trouve à 2375 mètres d'altitude. De type retour fixe, la gare amont s'encastre parfaitement au niveau de col qui propose une largeur réduite. De par sa taille modeste, elle offre un espace suffisant pour que les clients aient de la place et puissent profiter du paysage offert.

    Gare amont coté débarquement
    Image

    Gare amont
    Image

    Gare amont de profil
    Image



Véhicules et pinces

    Pince fixe
    Image

    Passage de la pince sur un balancier support
    Image

    Siège Arceau 4 places
    Image



Depuis les pistes

    Le haut de la ligne
    Image

    Vers l'aval depuis la piste Clocheret avec le P4
    Image

    Partie finale depuis la piste Clapet
    Image

    Ligne au niveau du croisement avec la piste Clapet
    Image

    Ligne depuis la piste Belvédère
    Image

    Vers l'amont au niveau du croisement entre la piste Belvédère et la piste Clocheret
    Image

    Ligne avec la Pierra Menta depuis la partie basse de la piste Clocheret
    Image

    Bas de la ligne
    Image



Clocheret : l'atout ski du secteur Arc 1600

Avec le téléski installé aux premières heures des Arcs, la station s'est dotée sur ce secteur d'un atout ski. Etoffant l'offre de ski disponible en altitude, cet appareil a valorisé le potentiel qu'offrent les pentes situées en amont du plateau de l'Arpette. Une valorisation parachevée avec la mise en place du télésiège qui offre encore plus de possibilités que le téléski. Une fois le téléski du Clocheret démonté, le télésiège éponyme a pris seul la suite avec brio grâce à une accessibilité renforcé suite aux différentes modernisations réalisées sur le domaine skiable. Même s'il n'est pas vital au sein de l'organisation du domaine skiable, ce dernier offre un accès supplémentaire vers la vallée de l'Arc tout en proposant une superbe offre ski sur le secteur Arc 1600. Relativement peu fréquenté, peut-être à cause de son temps de montée, le télésiège du Clocheret reste malgré tout une étape agréable pour les amateurs de belles descentes.

    Image


Ainsi se termine ce reportage.
A Bientôt




Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09553 secondes. 35 requete(s).
152 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés