En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 13Bannière 12Bannière 1Bannière 24

 TSF4 du Corbier

Le Corbier (Les Sybelles)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Premier télésiège fixe du Corbier. Ce dernier permet d'atteindre la pointe du Corbier qui est le point culminant de la station.

Mise en service en : 1987

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 29/05/2008 et mise à jour le 24/09/2009
(Mise en cache le 12/10/2013)

Image


La station du Corbier est située dans la Vallée de la Maurienne au dessus de la ville de Saint Jean de Maurienne. Cette station possède un domaine skiable compris entre 1500 mètres d’altitude et 2265 mètres d’altitude. Depuis 2003 le domaine skiable du Corbier - Saint Jean d’Arves est relié aux domaines des Sybelles. Le Télésiège Quadriplace du Corbier est le premier téléporté fixe de ce type du domaine. Construit en 1987 cet appareil vient remplacer un téléski débrayable.

Le Corbier, commence à aménager ses pentes en 1967 avec la réalisation de trois appareils. Cette année est réalisé entre autre le Télésiège Fixe biplace du Plan Vernier et le Téléski Débrayable du Corbier. Ce téléski directement empruntable depuis le sommet du Télésiège du Plan Vernier permet d’accéder au sommet de la Pointe du Corbier et à son superbe panorama notamment sur la vallée de l’Arvan.

RDP –Téléski à perche débrayable : CORBIER
Constructeur : MONTAZ MAUTINO
Année de construction : 1967
Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne(s)
Altitude Aval : 1815 m
Dénivelée : 450 m
Longueur développée : 1303 m
Débit : 603 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 3,6 m/s
Temps de Trajet : 6min01
Motrice : Aval
Tension : Amont
Puissance développée : 92 KW

Ce téléski est donc resté longtemps le seul et unique moyen d’accéder au sommet du Corbier. La station se développant et le nombre de clients augmentant, le Téléski n’offrait plus assez de débit pour rejoindre le haut du domaine. Ainsi en 1987, la SATVAC opte pour le remplacement de cet appareil par un téléporté fixe quadriplace du constructeur Français Pomagalski. Cet appareil sera une première puisqu’il s’agit du tout premier téléporté quadriplace du Corbier. Toutefois le téléski n’est pas démonté tout de suite. La ligne comporte même un pylône commun avec la ligne du nouveau Télésiège. Cependant le téléski n’est que rarement ouvert. A la fin il ne servait plus que pour le personnel de la station afin qu'il puisse rejoindre rapidement au sommet du domaine. Finalement en 1996,l’appareil est démantelé, mais est réinstallé ailleurs sur le domaine skiable.

Situé sur le plateau intermédiaire de 1800, cet appareil propulse les clients au sommet de la Pointe du Corbier tout comme l’ancien téléski mais sur un tracé légèrement différent. Cet appareil est directement accessible depuis les Télésièges du Sybelles Express, de la Verne et du Grand Crozat, télésièges qui partent tous les trois du bas de la station. Les clients venant depuis la liaison Sybelles peuvent également directement rejoindre cet appareil.
Cet appareil était (tout comme l’ancien Téléski à son époque) le seul moyen pour accéder au Téléski du Plan des Chamois qui longe la piste noire du Casse Pipe. En 2005 avec la réalisation du Télésiège Débrayable du Sybelles Express, ce téléski est devenu également accessible par cet appareil. Cependant le Télésiège du Corbier est le seul appareil qui permet de rejoindre par gravité le haut de la piste du Casse Pipe depuis que l’exploitation du Téléski du Plan des Chamois a été suspendue suite à des problèmes sur le tracé de cet appareil.

En 2003 la liaison Sybelles a été ouverte. De ce fait cet appareil est devenu le seul appareil qui permettait de rejoindre les pistes donnant accès au point de liaison de l’Ouillon. Ceci n’a duré que deux saisons puisqu’en 2005 a été réalisé le Télésiège Débrayable du Sybelles Express permettant un accès direct depuis la station et surtout beaucoup plus rapide. De nos jours il permet toujours cet accès vers la liaison Sybelles par l’Ouillon. Autre avantage de cet appareil, c’est que depuis son sommet on peut rejoindre par gravié, les remontées donnant accès à Saint Jean d’Arves sans avoir à reprendre le Télésiège de l’Epaule du Corbier ou les Téléskis de la Vadrouille.

L’appareil dessert trois pistes : une verte une rouge et une noire.

- La piste verte Plan de la Guerre qui permet de prendre la direction de la liaison Sybelles ou de redescendre sur le Corbier via la piste bleue des Raccourts .
- La piste rouge de la Combe qui redescend au bas de l’appareil. Cette piste donne accès à la piste rouge de la Frite ainsi qu’à la piste verte Traversée qui permet de prendre la direction de Saint Jean d’Arves
- La piste noire du Casse Pipe qui tombe sur la piste verte des Tétras

De part sa situation et les pistes qu’il dessert cet appareil est relativement bien emprunté. En effet il permet aux skieurs de rester en altitude sans avoir à forcément repasser par le Sybelles Express. La seule chose que l’on pourrait reprocher à ce Télésiège est son temps de monté qui avoisine les dix minutes. Cependant ceci est compensé par le fait que depuis son sommet on peut accéder quasiment à tous les secteurs du domaine skiable du Corbier – Saint Jean d’Arves.

Coté technique nous avons ici une gare de type Alpha, gare qui fut un succès commercial pour son constructeur. Plus précisément nous avons sur cet appareil, une Alpha 350 ce qui veut dire que les pieds de la gare sont droits et non inclines comme sur les Alpha 120/210. Classiquement sur un télésiège fixe, la tension et la motrice sont situées en gare aval. Le treuil de façon classique chez Poma se compose d’un moteur électrique à courant continu, d’un moteur thermique de secours et d’un réducteur planétaire PK (Poma-Kissling). Chaque moteur est situé de part et d’autre du réducteur. La marche de secours est effectuée par un arbre provenant du moteur thermique qui fait tourner le réducteur via une seconde entrée sur ce dernier.


Situation sur le plan des pistes
Image

Vue Globale du tracé
Image


Les Caractéristiques techniques de l’installation


Caractéristiques Administratives

TSF-Télésiège à attache fixe : CORBIER
Maître d’Ouvrage : SATVAC
Exploitant : SATVAC
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1987


Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personne(s)
Temps de Trajet : 9min52
Débit à la montée : 2000 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2.3 m/s
Tapis d'Embarquement : Non


Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 1830 m
Altitude Amont : 2265 m
Dénivelée : 435 m
Longueur développée : 1361 m
Pente Maxi : 76 %
Pente Maxi : 34 %


Caractéristiques Techniques

Type de Gare : Alpha 350
Tension : Aval
Type de Tension : Hydrauliques
Motrice : Aval
Type de motorisation : Courant continu
Puissance Développée : 300 KW
Largeur de la voie : 4,6 m
Sens de montée : Gauche
Dispositif d'accouplement : MONO2100
Embarquement : Sens de la ligne
Nb Pylones : 18
Nb Sièges : 162
Espacement : 16.56 m
Diamètre du câble : 40 mm


Les photos de l’installation

La Gare Aval

La gare aval de cet appareil est située à proximité des arrivées des Télésiège de la Verne et du Grand Crozat. C’est donc ici que l’on va retrouver toute la partie motrice et commande de l’appareil.

Image

Image

Image

Image

Image

La poulie motrice encagée:
Image

L’un des deux vérins de tension :
Image

L’embarquement
Image


La Ligne

La première partie de la ligne monte doucement de façon régulière jusqu’au P6. Ensuite au niveau du P7, la montée va se faire de façon plus prononcée. La ligne va passer sur un passage en dévers entre les P9 et P11. Ensuite le P12 va imprimer une montée plus forte qui va se radoucir au niveau du P13. Par la suite la ligne entame une partie quasi plate jusqu’au sommet de l’installation.
Au total la ligne comporte 18 pylônes répartis comme suivant : 2 compressions et 15 supports et 1 support-compression.


Dans l’ordre de la montée cela donne :

P0 : 16C/16C
P1 : 12C/12C
P2 : 6S/6S
P3 : 6S/6S
P4 : 6S/6S
P5 : 4S/4S
P6 : 4S/4S
P7 : 16C/16C
P8 : 8S/8S
P9 : 8S/8S
P10 : 8S/8S
P11 : 4S/4S
P12 : 4S-8C/4S-8C
P13 : 8S/8S
P14 : 8S/8S
P15 : 8S/8S
P16 : 8S/8S
P17 : 6S/6S
P18 : 6S/6S

La ligne depuis le bas de l’installation :
Image

En avant sur la ligne :
Image

Le P1, 12C en portique :
Image

Image

L’arrivée du TSF4 de la Verne sur la droite :
Image

Première partie avec passage au dessus de la partie basse de la piste de la Combe :
Image

Image

Image

Première montée plus importante :
Image

Le P8 anciennement commun avec le Téléski du Corbier :
Image

Image

Dans la plus grande portée (182 mètres) :
Image

Image

Le P12 S/C à dominante compression :
Image

Image

Image

Image

Passage au dessus de la piste de la Combe :
Image

Image

Arrivée en Gare Amont :
Image


La Gare Amont

La poulie de retour, classiquement de type retour-fixe :

Image

Image


Véhicules et pinces

Siège 4 Places Arceau :
Image

Pince :
Image

Passage d’un support :
Image

Passage d’un compression :
Image


Diverses Photos

La ligne avec notamment la station d’Albiez-Montrond et la Cime Caron en toile de fond :
Image

Le haut de la ligne depuis la piste Combe :
Image

Image

Vue de la ligne avec le Mont-Charvin et les Aiguilles d’Arves : :
Image

Le bas de la ligne :
Image

Image


En conclusion un appareil bien agréable sur le domaine, permettant d’accéder au sommet de la station et permettant l’accès à de nombreux secteurs. Pour le moment ce télésiège a encore de longues années devant lui, aucun projet de remplacement n’est évoqué.


Ainsi se termine ce reportage
A Bientôt



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09651 secondes. 39 requete(s).
129 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés