En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 24Bannière 32Bannière 3Bannière 14

 TSF4 du Droset

Villaroger (Paradiski)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Troisième maillon de la chaine de remontées permettant d'aller de Villaroger à Arc 2000.

Mise en service en : 2002
PDF Ce reportage possède 2 documents PDF

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 15/05/2011 et mise à jour le 23/05/2011
(Mise en cache le 08/07/2014)

Image


Le domaine skiable des Arcs est situé en tarentaise au dessus de la commune de Bourg Saint Maurice. Ce domaine comprend six villages et s’étend de 1200 mètres jusqu’à 3226 mètres d’altitude au sommet de l’Aiguille Rouge. Ce domaine offre 200 kilomètres de pistes desservies par 54 remontées mécaniques allant du petit téléski au Funiculaire d’une capacité de 270 personnes. Depuis 2003 le domaine des Arcs est relié à celui de la Plagne formant ainsi l'espace de ski dénommé Paradiski. Le télésiège du Droset est la troisième remontée construite sur le secteur de Villaroger.


Villaroger le village rural devenu station de ski

Villaroger est une commune située en plein cœur de la Haute-Tarentaise entre Boug Saint Maurice et Val d'Isère. Dominée par plusieurs sommets comme le Mont Pourri et l'Aiguille Rouge, la commune comporte plusieurs hameaux sur les quelques replats que proposent le relief. Située non loin du Parc National de la Vanoise, la commune de Villaroger à voulu conserver son charme d'antan. En effet le village et son aspect rural offre aux visiteurs la chance de vivre au rythme des traditions montagnarde le tout avec un charme et un calme inégalé, comparé aux grandes stations de ski situées à proximité.

Avec l'aide de la STAR, société exploitant le domaine skiable des Arcs, Villaroger va devenir également station de ski. Un an après la conquête de l'Aiguille Rouge grâce au téléphérique du même nom, les skieurs peuvent découvrir un tout nouveau secteur: celui de Villaroger. Un secteur qui depuis sa création et jusqu'à nos jours a été aménagé un peu à l'image de l'ambiance de Villaroger. Ce secteur est en effet la partie calme du domaine des Arcs. On est très loin des grands axes de ce domaine. Le coté nature est largement ressenti puisque les pistes évoluent principalement dans la forêt du Rhonaz. Villaroger propose donc dès 1982 une porte d'entrée sur le domaine des Arcs pour les clients venant loger ici augmentant son attractivité pour les passionnés de nature et de ski.


Les premières remontées de Villaroger

En 1982, sont construits deux remontées qui permettent l'ouverture du secteur de Villaroger. Pour les clients arrivant des villages des Arcs, l'accès se fait via le secteur de l'Aiguille Rouge situé au dessus d'Arc 2000. L'ouverture du secteur de Villaroger a été l'occasion pour la société d'exploitation du domaine d'aménager une longue piste partant du sommet du téléphérique et rejoignant le bas de Villaroger. Cette piste baptisée Aiguille Rouge offre des caractéristiques qui l'ont très vite rendue mythique : sept kilomètres de long, dénivellation négative de 2026 mètres, le tout avec des paysages variés allant de la haute-montagne au sommet du téléphérique au ski nature en arrivant sur le haut de Villaroger. Un autre axe principal permet de rejoindre cette partie du domaine. Il s'agit de l'axe des Lanchettes qui rejoint la piste Aiguille Rouge au début de sa partie intermédiaire. Un troisième accès de "secours" est mis en place quand les appareils Lanchettes et Aiguille Rouge ne peuvent être ouvert. Il consiste à passer par le fond de la Vallée de l'Arc via le téléski du Rhonaz, un appareil très peu connu et bien caché qui permet d'assurer l'ouverture du domaine de Villaroger lorsqu'il fait mauvais temps.

Tout au bas du secteur de Villaroger, on se trouve au niveau du hameau du Pré. C'est depuis ce dernier qu'est situé l'accès au domaine pour ceux partant de Villaroger ainsi que la voie de retour vers les Arcs pour ceux arrivant d'Arc 2000. Le premier maillon de l'itinéraire est réalisé grâce au télésiège du Replat relativement court nous mène au niveau du lieu-dit du Plan. De là, les clients vont pouvoir enchainer avec un deuxième appareil : le télésiège du Plan des Violettes. Nettement plus long que Replat, ce dernier assure la plus forte remontée avec ses 715 mètres de dénivelée. A son sommet, on arrive suffisamment haut pour rejoindre par gravité les remontées d'Arc 2000. Là où le bas blesse c'est que la piste Rhonaz emmène les clients tout au bas de la vallée de l'Arc et d'Arc 2000. En effet, cette piste les emmènent au lieu dit du Pré Saint Esprit. En arrivant à cet endroit ces derniers n'ont que deux options. Une option difficile en empruntant le redoutable téléski de Comborcière. Une option plus facile avec le télésiège Pré Saint Esprit. Toutefois le télésiège du Pré Saint Esprit avec ses 1967 mètres de long offre un temps de remontée assez long. En 1985, le téléski de Comborcière est remplacé par un télésiège améliorant quelque peu les choses même si la montée reste relativement longue.

Du coup si la descente sur le secteur de Villaroger est appréciée et son coté nature tout autant, l'attrait de ce coin du domaine skiable est quelque peu entaché par la longue remontée qu'il faut entreprendre pour sortir de ce cul-de-sac. Rien qu'en temps de montée théorique passé sur les appareils, il faut plus de 30 minutes pour gagner le bas d'Arc 2000 via le Pré Saint Esprit. Au bout de vingt ans d'un parcours long et laborieux, la SMA va entreprendre d'améliorer la remontée depuis Villaroger en créant un troisième appareil sur ce secteur : le télésiège du Droset.


Droset : le véritable dernier maillon depuis Villaroger

En 2002 s'ouvre donc enfin le véritable troisième maillon de la chaine de remontées partant de Villaroger. Le télésiège du Droset est une toute nouvelle installation crée sur un tracé jusqu'alors inexistant. Son arrivée se trouve au dessus de la station d'Arc 2000 à environ cinq cents mètres du sommet du télésiège des Lanchettes. Avec son départ positionné au niveau du sommet de la chaine existante, le retour sur Arc 2000 est plus que facilité bien que l'itinéraire historique reste possible. Mais le point principal que Droset va arranger c'est le temps de montée du troisième maillon. En effet le temps de montée est d'environ sept minutes avec ce dernier. Avec ce tracé plus direct, il permet un gain de la même valeur sur le temps de montée théorique passé sur les appareils (23 minutes contre 30). Même si la remontée depuis Villaroger reste relativement longue cet investissement a permis de redonner de l'intérêt à ce secteur même si ce dernier reste moins fréquenté que les autres. L'accès à Arc 2000 reste facile avec la piste bleue du Réservoir qui depuis son sommet conduit les clients au bas de ce village.

Droset présente également l'avantage de faciliter l'accès aux remontées permettant de rejoindre les villages d'Arc 1800 et d'Arc 1600 notamment depuis 2003. En effet cette année là s'ouvre le télésiège débrayable du Bois de l'Ours, appareil directement accessible depuis Droset qui apporte plus de facilité pour rejoindre ces deux stations depuis Arc 2000. Il donne accès également aux télésièges Saint Jacques et Marmottes ainsi qu'à la télécabine du Varet. Les télésièges situés au fond de la Vallée de l'Arc sont également accessibles directement depuis le sommet de cet appareil. Malgré les différentes possibilités qu'il offre cet appareil n'est pas du tout surchargé. Avec ses 1800 personnes par heure, il absorbe parfaitement les clients qu'il doit remonter tout au long de la saison. En plus de cela, le Droset n'est pas vraiment un appareil conçu pour desservir du ski propre. Sa fonction est plutôt de rapatrier rapidement les clients sur le secteur d'Arc 2000 tout en leur offrant une vue remarquable sur la vallée de l'Arc.

Au sommet de cet appareil, on compte trois pistes accessibles :
- La piste bleue Réservoir qui descend sur Arc 2000
- La piste rouge Aiguille Rouge qui permet de descendre sur le secteur de Villaroger.
- La piste noire Droset, piste Natur' qui rejoint les appareils Comborcière et Pré Saint Esprit.

Situation sur le plan des pistes
Image


Les Caractéristiques de l’installation

Caractéristiques Administratives

TSF-Télésiège à attache fixe : DROSET
Maître d’Ouvrage : SMA
Maître d’Œuvre : DCSA
Exploitant : SMA
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 2002
Montant de l'investissement : 2 040 000€


Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personne(s)
Débit à la montée : 1800 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2.3 m/s
Temps de Trajet : 7min33


Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 2116 m
Altitude Amont : 2345 m
Dénivelée : 229 m
Longueur développée : 1043 m
Pente Maxi : 60 %
Pente Moyenne : 22 %


Caractéristiques Techniques

Type de Gare : ALPHA 350
Sens de montée : Gauche
Tension : Aval
Type de Tension : Hydraulique
Motrice : Aval
Type de Motorisation : Courant Continu
Puissance Développée : 267 kW
Réducteur : PK
Dispositif d'accouplement : Mono2100
Nb Pylônes : 12
Nombre de véhicules : 114
Type de véhicules : Arceau
Espacement : 18.30 m


Caractéristiques du Câble

Fabricant du Câble : Trefileurope
Diamètre du câble : 40.5 mm
Câblage : Lang à droite
Ame : Compacte


Ligne et Infrastructures du télésiège du Droset

Ce télésiège a été réalisé par la société iséroise Pomagalski, société qui a réalisé la majeure partie des installations sur le domaine des Arcs. Le constructeur de Voreppe a fourni ici un télésiège classique équipé de la célèbre gare Alpha. Il possède une configuration tout à fait ordinaire sur un télésiège fixe puisque la gare motrice-tension se trouve en aval. Le retour en amont est donc fixe. Le télésiège avec ses 114 sièges assure un débit de 1800 personnes par heure à la vitesse de 2.3 mètres par seconde.


  • La gare aval

La gare aval de Droset est située en face de la gare amont du télésiège du plan des Violettes à 2116 mètres d'altitude. La gare est située en bordure du tracé de la piste Aiguille Rouge. Cette dernière étant la gare motrice, c'est donc ici que se trouve le poste de conduite de l'installation.

Vues sur la gare aval
Image

Image

Image

Image

La poulie motrice
Image

L'un des deux vérins de tension
Image

L’embarquement
Image


  • La ligne

La ligne prend rapidement de l'inclinaison, les premières pentes étant situées juste au pied de la gare aval. On remonte pratiquement le long du petit mur que décrit la piste Aiguille Rouge pour atteindre le Plan des Violettes. Une fois passé cette partie, l'inclinaison diminue et s'en suit un passage plus calme le long de cette piste. Le tracé va devenir quasi plat à partir de P5. Au niveau de P3, ce dernier donne l'impulsion pour gravir la pente finale en survolant d'une seule portée un important dévers qui accueille le tracé de la piste Droset. Une fois passé cette piste, les deux derniers ouvrages de ligne restant à passer remettent progressivement le câble sur un plan horizontal avant l'arrivée en gare amont.

La ligne de cet appareil comporte au total 12 pylônes ancrés sur des massifs en béton. Comme sur les installations récentes des Arcs, la numérotation des ouvrages de ligne sur Droset est inversée.
Dans l’ordre de la montée cela donne :

P13 (Intégré à la gare) : 8C/8C
P12 : 8C/8C
P11 : 8S/8S
P10 : 6S/4S
P9 : 6S/4S
P8 : 6S/4S
P7 : 6S/4S
P6 : 8S/6S
P5 : 8S/6S
P4 : 6S/4S
P3 : 8C/12C
P2 : 68S/6S
P1 : 8S/8S

Ligne depuis le bas
Image

En avant sur la ligne
Image

Le tracé de la piste Aiguille Rouge sur la gauche
Image

Portée P11-P10
Image

P9
Image

L'inclinaison diminue
Image

On continue
Image

On survole le tracé de la piste Aiguille Rouge…
Image

P6
Image

Au loin sur la gauche, la gare amont du téléphérique de l'Aiguille Rouge
Image

On poursuit encore un temps le survol de la piste Aiguille Rouge
Image

On aborde la montée finale
Image

Croisement avec la piste Natur' du Droset
Image

P2
Image

Dernier pylône
Image

Arrivée en gare amont
Image


  • La gare amont

La gare amont est placée au croisement entre le piste Aiguille Rouge et Réservoir. Il s'agit d'une classique poulie de retour fixe.

Vues sur la gare amont
Image

Image


Véhicules et pinces

Siège Doudouk4
Image

Pince fixe
Image

Passage de la pince sur un balancier support
Image


Diverses Photos

Vue depuis la ligne sur la Pointe du Four et le vallon de Comborcière sur la droite
Image

Vue sur Arc 2000 et Arc 1950 depuis la ligne
Image

Depuis la piste Aiguille Rouge avec le Mont Blanc et la station de la Rosière
Image


Droset, le dernier atout charme de Villaroger

Avec la création d'un véritable troisième maillon à la chaine de remontées partant de Villaroger, la SMA a offert à ce secteur un accès plus rapide au village d'Arc 2000. Avec ce télésiège la SMA a réussi à combiner efficacité tout en gardant le coté calme de ce secteur. Le gain de 25% sur le temps de remontée théorique en appareils redonne un peu plus d'intérêt à ce secteur nature du domaine des Arcs et notamment à la descente mythique de la piste de l'Aiguille Rouge. Un investissement attendu et pleinement réussi sur cet agréable secteur de Villaroger.

Image

Ainsi se termine ce reportage de cette installation
A Bientôt



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09639 secondes. 30 requete(s).
120 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés