En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 37Bannière 19Bannière 2Bannière 15

 TSF4 du Grand Col

Les Arcs (Paradiski)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Télésiège situé sur le secteur d'Arc 2000 ayant remplacé deux téléskis

Mise en service en : 1995

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 20/06/2010 et mise à jour le 23/09/2010
(Mise en cache le 11/07/2014)

Image


Le domaine skiable des Arcs est situé en tarentaise au dessus de la commune de Bourg Saint Maurice. Ce domaine comprend six stations et s’étend de 1200 mètres jusqu’à 3226 mètres d’altitude au sommet de l’Aiguille Rouge. Ce domaine offre 200 kilomètres de pistes desservies par 54 remontées mécaniques allant du petit téléski au Funiculaire d’une capacité de 270 personnes. Depuis 2003 le domaine des Arcs est relié à celui de la Plagne formant ainsi l'espace de ski dénommé Paradiski. Le télésiège du Grand Col installé en 1995 vient remplacer deux téléskis.


Les débuts des Arcs et de l’aménagement de la vallée de l’Arc

Si la construction de logements dans la vallée de l’Arc, vallée où se trouve la station d’Arc 2000 remonte au début des années 1980, son aménagement à commencer en même temps que l’ouverture officielle de la station des Arcs en 1968. En cette année 1968 est réalisé le téléski de Comborcière, premier appareil de cette partie du domaine skiable des Arcs.

Le développement de la vallée sera poursuivi afin d’avoir une offre de ski importante pour la clientèle du domaine. En 1969 en même temps que la construction du téléski du Plan Vert sera réalisé, le premier téléski du Grand Col. Cet appareil part en contrebas du Col de la Chal et part en direction du Grand Col, col permettant l’accès au glacier du même nom qui se trouve dans le massif du Mont Pourri. Le téléski était accessible par celui du Plan Vert. Cependant il fallait s’affranchir d’une partie montante pour gagner cet appareil permettant d’accéder au point culminant du domaine skiable des Arcs à plus de 2800 mètres d’altitude. Le téléski a été installé par Pingon Transcable avec un débit de 600 personnes par heure à la vitesse de 3.9 mètres par seconde. D’une longueur de 1500 mètres il gravissait 386 mètres de dénivelée.

Le premier 3000 des Arcs

Isolé et relativement difficile d’accès ce secteur fut tout de même développé l’année suivante avec le doublement du téléski du Grand Col. Parallèlement la STAR ouvre le téléski double des Plagnettes qui permet de rejoindre ces appareils toujours au prix d’une petite montée. Ainsi l’offre sur le secteur du Grand Col, secteur où la neige est bonne en toute saison fut accrue. La venue de cet appareil a permis en même temps de préparer la venue de la première remontée mécanique qui allait atteindre franchir la barre symbolique des 3000 mètres d’altitude.

En effet en 1971, la STAR, société en charge à l’époque de l’aménagement du domaine des Arcs fait construire un téléski partant non loin des sommets des appareils du Grand Col. Cet appareil baptisé Cote 3000 ou Col du Grand Col atterrit au dessus du Grand Col à l’altitude de 3000 mètres d’altitude. De ce fait le domaine des Arcs rentre dans la cour des grands avec une remontée atteignant cette altitude symbolique. Cependant ce téléski n’aura eu qu’une très courte durée de vie sur le domaine puisque six ans après son installation il fut démonté. Il ya fort à parier que nombreux ont été les clients à être rebuté par l’accès difficile à ces appareil. A la place, la STAR mettra en service les deux téléskis du Lac Marlou qui ont eu pour but de nettement faciliter l’accès aux deux appareils du Grand Col puisque désormais, plus besoin de grimper pour les rejoindre, l’accès se faisant désormais entièrement par gravité.

Image
Organisation des remontées mécaniques en 1978 sur le grand col. Le tracé en gris schématise le tracé de l’ancien TK Côte 3000

Avec l’évolution rapide du nombre de clients aux Arcs et l’organisation de l’épreuve de Kilomètre Lancé dans le cadre des Jeux Olympiques de 1992, les téléskis du Grand Col ayant un débit cumulé de 1200 personnes par heure commençaient à avoir du mal à suivre la cadence. A cela s’ajoute que leur montée est longue et relativement difficile. En effet ces appareils ont une vitesse élevée et une pente maximale atteignant les 66% d’inclinaison. Depuis son rachat par la CDA, la STAR devenue SMA va procéder au remplacement de ces téléskis devenus obsolètes durant l’été 1995.


Le nouveau Grand Col

Pour remplacer les deux téléskis, la SMA a voulu mettre en place un appareil permettant une montée confortable tout en ayant plus de débit. La société fera construire un télésiège fixe quadriplace en lieu et place des deux anciennes installations. Le point de départ et d’arrivée restent inchangés par rapport aux anciennes remontées. L’appareil reste donc accessible directement depuis les téléskis du Lac Marlou. Afin de faciliter l’accès à cet appareil, la SMA ne réédite par l’erreur de proposer un accès peu pratique à ce secteur de haute altitude. Afin de permettre un accès aisé pour les clients arrivant depuis Arc 1800 via la télécabine du Transarc, un petit téléski baptisé Col de la Chal est réalisé. Long de 232 mètres et gravissant une trentaine de mètres de dénivelée, ce téléski a été réalisé avec des éléments de l’ancien Grand Col 1. Toutefois l’existence de cet appareil n’aura été que très brève puisque un an après, la SMA va le remplacer par une piste. Une grande tranchée sera réalisée pour permettre un accès direct depuis le Transarc et le télésiège des Plagnettes.

En 1999 avec l’installation de la télécabine du Varet, ce sont les appareils du Lac Marlou qui sont démontés. Toutefois un accès est aménagé pour que l’on puisse rejoindre directement cet appareil depuis la télécabine. Désormais ce secteur autrefois isolé est parfaitement desservi. De nos jours on rejoint donc cet appareil par les appareils Transarc, Plagnettes, Arcabulle et Varet. Désormais tout le monde pourra profiter de ce secteur bien enneigé dominé par la Pointe de l’Arandelières et l’Aiguille du Saint Esprit. La venue du télésiège aura permis de grandement faciliter les rotations sur ce spot. Il propose du ski assez technique avec une piste rouge et une piste noire desservie. A cela s’ajoute plusieurs spots hors-pistes qui sont accessibles depuis son sommet. Aux alentours du télésiège on peut fréquemment voir de nombreux skieurs ou surfers sauter les nombreuses corniches présentes dans le coin. Il ne dessert donc que du ski propre. Pour reprendre une autre remontée sur le secteur d’Arc 2000/1950, il faut sortir de ce cul-de-sac et repasser par les appareils plus en aval.

Au sommet de cet appareil, on compte deux pistes accessibles :
- La piste noire Refuge qui rejoint le bas de la piste Grand Col
- La piste rouge Grand Col qui redescend au bas de cet appareil. Elle donne accès à la piste Vallée de l’Arc pour rejoindre les appareils du bas d’Arc 2000.

Situation sur le plan des pistes
Image


Les Caractéristiques de l’installation

Caractéristiques Administratives

TSF-Télésiège à attache fixe : GRAND COL
Maître d’Ouvrage : SMA
Maître d’Œuvre : DCSA
Exploitant : SMA
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1995

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personne(s)
Débit à la montée : 2000 personnes/heure (100%)
Vitesse d'exploitation : 2.3 m/s
Temps de Trajet : 10min21


Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 2446 m
Altitude Amont : 2831 m
Dénivelée : 385 m
Longueur développée : 1429 m
Pente Maxi : 72 %
Pente Moyenne : 28 %


Caractéristiques Techniques

Type de Gare : ALPHA 350
Sens de montée : Gauche
Tension : Aval
Type de Tension : Hydraulique
Motrice : Aval
Type de Motorisation : Courant Continu
Puissance Développée : 489 KW
Réducteur : PK
Dispositif d'accouplement : Mono2100
Nb Pylônes : 17
Nombre de véhicules : 174
Type de véhicules : Arceau
Espacement : 16.56 m


Caractéristiques du Câble

Fabricant du Câble : Trefileurope
Diamètre du câble : 40.5 mm
Câblage : Lang à droite
Ame : Textile


Ligne et Infrastructures du télésiège du Grand Col

Le télésiège du Grand Col a été installé par la société Française Pomagalski. Il s’agit d’un télésiège Alpha quadriplace tout à fait classique. Motrice et tension sont regroupées en aval de l’installation. Par conséquent, la gare amont assure uniquement le renvoi des sièges. Le débit installé sur cet appareil est de 2000 personnes par heure avec 174 sièges à la vitesse de 2.3 mètres par seconde. Vingt des sièges présents sur la ligne de Grand Col proviennent du télésiège du Jardin Alpin qui est installé sur Arc 1800.


  • La Gare Aval

La gare aval est située à 2446 mètres d’altitude à la place des gares de départ des deux anciens téléskis. Elle est positionnée en contrebas du Lac Marlou et du Col de la Chal. Etant la station motrice, c’est ici que se trouve le poste de conduite de l’installation.

Vues sur la gare aval
Image

Image

Image

Image

L’un des deux vérins hydraulique assurant la tension du câble
Image

Poulie motrice, freins de poulie et DT
Image

L’embarquement
Image


  • La Ligne

La ligne monte rapidement après la gare aval pour passer les premières pentes. Après ce passage, la ligne va reprendre un profil quasiment plat. Après une longue portée survolant la piste Grand Col, la ligne va reprendre de l’inclinaison pour passer un autre flanc de montagne. De nouveau après avoir passer cette difficulté, le profil va redevenir quasiment plat. Elle va ensuite enchaine rapidement deux phases montantes. La deuxième de ces phases est la montée finale qui est imprimée par le P5. Au terme de cette montée, la ligne est remise sur un plan horizontal par le passage successif sur trois pylônes support. La numérotation des ouvrages de ligne est inversée comme c’est le cas sur la plupart des téléportés des Arcs

La ligne de cet appareil comporte au total 17 pylônes ancrés sur des massifs en béton
Dans l’ordre de la montée cela donne :

P18 (Intégré Gare Aval) : 8C/8C
P17 : 8C/8C
P16 : 6S/6S
P15 : 6S/8S
P14 : 6S/4S
P13 : 8S/4S
P12 : 16C/16C
P11 : 6S/4S
P10 : 8S/8S
P9 : 6S/4S
P8 : 6S/4SC
P7 : 12C/-
P6 : 12S/8S
P5 : 12C/12C
P4 : 8S/6S
P3 : 6S/6S
P2 : 6S/6S
P1 : 8S/8S

Ligne depuis le bas
Image

En avant sur la ligne
Image

La pointe d’Arandelières sur la gauche
Image

L’aiguille du Saint Esprit sur la droite
Image

Partie plate
Image

Une longue portée pour passer la piste Grand Col
Image

Zoom sur P13
Image

On remonte
Image

P11
Image

Le profil se radoucit de nouveau
Image

On croise de nouveau la piste Grand Col
Image

Petite partie ou le brin n’est supporté que coté montée
Image

P6
Image

On s’apprête à franchir la montée finale
Image

On poursuit
Image

L’arrivée est proche
Image

Le dernier pylône
Image

Arrivée en gare amont
Image


  • La Gare Amont

La gare amont se trouve au même niveau que les poulies de retour des deux anciens téléskis. De type retour-fixe elle se fait très discrète dans l’environnement.

Vues sur la gare amont
Image

Image

Image


Véhicules et pinces

Une Pince fixe Poma
Image

Passage de la pince sur un balancier de type support
Image

Passage de la pince sous un balancier de type compression
Image

L’un des 174 sièges Arceau
Image


Diverses photos

Haut de la ligne avec le Beaufortain au fond
Image

Montée finale depuis la piste Grand Col
Image

Ligne avec l’Aiguille du Saint Esprit au fond
Image

Ligne depuis le bas de la piste Grand Col
Image


Pour conclure

Nettement plus accessible, ce télésiège permet désormais à tous les clients de bénéficier d’un accès performant et confortable sur ce spot du domaine des Arcs. Le Grand Col remplace avantageusement ses deux prédécesseurs, faisant de cet appareil un investissement réussi.

Image

Ainsi se termine ce reportage de cette installation
A Bientôt

Sources Historique www.espace-arcadien.fr



Suivre la discussion sur le forum


Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.0897 secondes. 24 requete(s).
68 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés