En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 15Bannière 30Bannière 40Bannière 18

 TSF4 du Grand Huit

Tignes (Espace Killy)

Skirail

T2 ES
Mise en service en : 1997

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : remontees
Section écrite le 29/05/2014 et mise à jour le 30/11/2014
(Mise en cache le 30/11/2014)

Image


Au sommaire du reportage :

  1. Tignes
  2. Direction le sommet du font de la Tourne
  3. Grand Huit, un télésiège de liaison
  4. Ligne et infrastructures du télésiège fixe Grand Huit
  5. Grand Huit, un appareil en passe d'être inutile



Tignes

Tignes est une station de ski située en vallée de Haute-Tarentaise, entre 1550 m. aux Brévières et 3430 m au sommet du téléphérique de la Grande Motte. C'est donc un domaine très varié tant au niveau de l'altitude que des reliefs et des paysages (forêt, glacier, haute-montagne, lacs).

On y trouve 57 remontées mécaniques dont de nombreux appareils à particularités (le télésiège de Bollin-Fresse, les télécabines de la Sache et de Tovière pour ne citer que celles-ci). Elles desservent 64 pistes dont 10 noires, 18 rouges, 35 bleues et une verte. Grâce à l'Espace Killy, il est possible de rejoindre skis aux pieds le domaine voisin de Val d'Isère.

Image
^^ Découvrez une introduction plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^



Direction le sommet du font de la Tourne

L'accès à l'Aiguille Percée ouvre en 1963 avec la construction d'un premier téléski. C'est le début de l'exploitation du secteur que l'on appelle aujourd'hui "Aiguille Percée". On y accède depuis Tignes-Le Lac par le télésiège fixe biplace du Palafour, puis par le télésiège de la Tourne en 1976. Ce télésiège offre un nouveau potentiel skiable très important en complément du télésiège du Palafour, sur des pentes agréables et accessibles pour toute la clientèle. Il reste néanmoins particulièrement long avec plus de dix-huit minutes de montée a minima.

Image
La gare aval du télésiège de la Tourne ainsi que l'ancien téléski des Almes au cours de l'hiver 1987.

Image
Le début de la ligne du télésiège de la Tourne depuis le front de neige de Tignes-Le Lac, toujours en 1987.

Dans le but de compléter l'accès aux pistes d'altitude de Tignes-Le Lac, la STGM a installé en 1980 un nouveau télésiège plus court, reliant le départ du télésiège Merle Blanc à un point situé sous l'arrivée du télésiège de la Tourne. Ce nouveau télésiège a déjà pour vocation de permettre le retour vers Tignes-Le Lac depuis le secteur du Palet, ainsi que d'accéder au télésiège Aiguille Percée pour basculer vers le secteur des Brévières-Boisses.

Le télésiège de la Tourne, plus long télésiège du domaine skiable de Tignes, est démonté en 1996 faute d'utilité propre. En conséquence, il est décidé en 1997 de réhabiliter l'accès aux pistes de la Tourne, via la construction d'un nouveau télésiège fixe.

La desserte de ce nouveau tracé passe ainsi par le remplacement de l'ancien télésiège biplace du Grand Huit par un nouveau télésiège 4 places. Le débit a été doublé en passant de 1200 personnes/heure à 2400 personnes/heure, assurant ainsi de manière plus aisée la liaison. À l'origine, ce nouveau télésiège devait monter jusqu'au Grapillon des Merles, mais pour des raisons techniques l'arrivée a été placée au niveau de celle du télésiège de la Tourne évoqué précédemment.

Image
Vue Google Earth afin d'illustrer le projet du télésiège du Grapillon (en rouge) par rapport au tracé finalement retenu (en vert).

Pour construire ce télésiège, la STGM a fait appel à la société Doppelmayr pour réutiliser les gares et les futs de la ligne du télésiège du Bollin. Les têtes de pylônes sont issues de Doppelmayr (partie grise différente des fûts blancs). Les sièges ont quant à eux été récupérés du télésiège du Replat, transformé la même année en télésiège triplace !

Image
Publicité montrant la gare amont de l'ancien TSF4 Bollin (source inconnue, peut-être Aménagement&Montagne).



Grand Huit, un télésiège de liaison

Le télésiège du Grand Huit a été construit en 1997 grâce à la réutilisation des gares du télésiège du Bollin. En revanche, les sièges ont été récupérés du télésiège du Replat. Il est situé entre les lacs du Chardonnet sur une plaine d'altitude et l'Aiguille du Fond de la Tourne. Le trajet, à l'écart du domaine skiable, est très agréable : on a l'impression d'être en haute-montagne et non sur le domaine skiable. La vue est également magnifique sur les sommets environnants depuis la ligne.

Image
Vue d'ensemble du télésiège depuis la piste du Lac.


Le télésiège du Grand Huit a pour rôle de relier le secteur du Palet au secteur de l'Aiguille Percée. En pratique, il permet ainsi de relier le Val Claret à Tignes-Le Lac sans emprunter les difficiles pistes du versant Tovière en empruntant au préalable les télésièges du Tichot et du Grattalu. De même, il est possible de rejoindre ensuite rapidement le secteur Brévières-Boisses via l'Aiguille Percée en empruntant le télésiège éponyme plutôt que par le télésiège des Chaudannes. Le trajet est ainsi plus agréable car l'offre ski est de meilleure qualité, tout en évitant de devoir redescendre au Lac par des pistes « boulevards ». Depuis 2012, le télésiège du Grand Huit a perdu sa vocation de desserte de ski propre avec la suppression de la piste bleue Centaurée. Il est donc clair que la STGM le réserve uniquement pour de la liaison.

Le télésiège fixe du Grand Huit offre l'accès à des pistes à première vocation de liaison très agréables :

  • La piste bleue Perce-Neige, qui descend vers la piste de la Combe jusqu'à Tignes-Le Lac. Il est également possible de bifurquer par la piste Beau Plan vers le télésiège Aiguille Percée ou par la piste du Lys vers celui des Merles.
  • La piste rouge Ancolie, piste de liaison de grande qualité, à l'écart du domaine et permettant d'accéder au télésiège Aiguille Percée.


Image
Situation du télésiège fixe du Grand Huit sur le plan des pistes de Tignes.


On retrouve donc un télésiège fixe Skirail à gare aval tripode tension et à motrice monopode, offrant ainsi un appareil discret ayant peu d'emprise au sol. Ce télésiège n'a pas particulièrement de particularités à signaler, si ce n'est qu'il réutilise des éléments de l'ancien télésiège fixe du Bollin dont la gare motrice (sans le massif en béton), la gare retour (sauf les pieds de portique et le massif arrière) ainsi que les véhicules. Doppelmayr a ensuite juste déplacé le télésiège en effectuant les études de ligne et de terrain, en utilisant le matériel d'origine. On notera néanmoins que la poulie motrice est signée Doppelmayr.

Récapitulons les caractéristiques techniques de ce télésiège fixe :

Caractéristiques administratives

TSF-Télésiège à attache fixe : GRAND HUIT
Maître d'œuvre : DCSA
Maître d'ouvrage : STGM
Exploitant : STGM (Société des Téléphériques de la Grande Motte)
Constructeur : Skirail
Installation électrique : SEIREL
Année de construction : 1997

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personnes
Débit à la montée : 2400 personnes/heure (100 %)
Débit à la descente : 0 personne/heure (0 %)
Vitesse d'exploitation maximale : 2,3 m/s
Embarquement : Dans le sens de la ligne
Tapis d'embarquement : Non

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2383 m
Altitude amont : 2599 m
Dénivelée : 216 m
Longueur horizontale : 825 m
Longueur développée : 853 m
Portée la plus longue : 164 m
Hauteur de survol maximale : 22 m
Pente maximale : 81,39 %
Pente moyenne : 26,18 %
Temps de trajet : 6 minutes 11 secondes

Caractéristiques techniques

Emplacement motrice : Amont
Type de motorisation : Courant continu
Puissance développée : 210 kW
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Tension nominale : 17 000 daN
Pression nominale : 85 bars
Nombre de pylônes : 14
Sens de montée : Gauche
Nombre de véhicules : 124
Espacement : 6 s
Dispositif d'accouplement : Pince fixe Yan

Caractéristiques du câble (1997)

Fabricant : TREFILEUROPE
Composition : 6×17 fils
Type de câblage : Lang à droite
Diamètre du câble : 40,5 mm
Type d'âme : Compacte
Résistance à la rupture : 114 720 daN
Section du câble : 644 mm²
Pas de câblage : 284 mm



Ligne et infrastructures du télésiège fixe du Grand Huit


La gare aval

La gare aval du télésiège fixe du Grnad Huit se situe à 2383 mètres d'altitude au milieu d'une plaine d'altitude où la pente est quasiment nulle. L'accès au télésiège depuis la piste du Lac est donc parfois laborieux. On notera qu'en hiver, les lacs du Chardonnet environnants sont recouverts par la neige.
On retrouve en aval une gare retour-tension tripode qui effectue son rôle grâce à un court vérin de tension relié à la poulie montée sur lorry.

Image
Zoom sur la gare aval depuis le télésiège des Merles.

Image
Vue en plongée sur la gare aval depuis le télésiège des Merles.

Image
Vue opposée depuis la piste bleue du Lac.

Image
Vue arrière.

Image
L'embarquement avec le vérin de tension relié à la poulie tension de l'installation.



La ligne

La ligne du télésiège fixe du Grand Huit est peu pentue jusqu'au pylône 5 puisqu'il survole l'un des lacs du Chardonnet. S'en suit une première courte montée jusqu'au pylône 8 avant un deuxième court replat, suivi au pylône 10 de la montée principale jusqu'en gare amont.
À noter que le premier pylône est directement intégré à la gare aval.

Skirail a ainsi équipé la ligne de quatorze pylônes dont 1 compression, 2 supports-compressions et 11 supports :

  • P1 : 8C/8C
  • P2 : 8S/6S
  • P3 : 8S/4S
  • P4 : 6S/4S
  • P5 : 4SC/4SC
  • P6 : 4SC/4SC
  • P7 : 6S/4S
  • P8 : 8S/6S
  • P9 : 8S/4S
  • P10 : 8C/8C
  • P11 : 4S/4S
  • P12 : 8S/6S
  • P13 : 8S/6S
  • P14 : 8S/6S



Image
Vue d'ensemble sur la ligne depuis la fin de la piste bleue du Lac.

Image
Demi-tour sur le pylône 2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
P5.

Image
P6.

Image
Portée vers le pylône 7.

Image
P7.

Image
P8.

Image
P9.

Image
Portée vers le pylône 10.

Image
P10.

Image
P11.

Image
Portée vers le pylône 12.

Image
P12.

Image
P13.

Image
P14.



La gare amont

La gare amont est située à 2599 mètres d'altitude au pied du Grapillon des Merles, à l'endroit où arrivait feu le télésiège fixe de la Tourne. Cette situation stratégique permet l'accès à deux pistes menant au télésiège Aiguille Percée et au reste du domaine de Tignes-Le Lac.
On retrouve la gare motrice monopode Skirail récupérée du télésiège du Bollin, donc relativement récente et s'intégrant bien au paysage de haute-montagne grâce à son volume réduit.


Image
Gare amont vue depuis la ligne.

Image
Vue de trois-quarts.

Image
Vue de face.

Image
Vue sur la gare amont avec le sommet de la Grande Motte en arrière-plan.



Véhicules et pinces

Le télésiège fixe du Grand Huit est équipé de 124 sièges 4 places Skirail dont 106 provenant de l'ancien appareil du Bollin construit en 1984 et 18 autres provenant du télésiège du Replat construit en 1989. Comme sur son voisin, l'Aiguille Percée, les sièges du Grand Huit sont très inconfortables avec leurs dossiers à lattes métalliques.
Les véhicules sont reliés au câble par des pinces fixes Yan.

Image
Siège 4 places Skirail.

Image
Pince fixe Skirail.


Grand Huit, un appareil en passe d'être inutile

Depuis plus de quinze ans, le télésiège du Grand Huit permet de revenir rapidement depuis le secteur du Palet vers Tignes-Le Lac, et par extension à l'Aiguille Percée et le secteur des Brévières-Boisses en enchaînant par le télésiège fixe éponyme. Néanmoins, l'ouverture pour l'hiver 2014/2015 d'une piste de liaison entre le départ du télésiège des Merles et la piste bleue Anémone devrait permettre de retourner à Tignes-Le Lac sans emprunter le télésiège du Grand Huit. Le télésiège perdrait alors sa clientèle principale, reste à savoir s'il sera suffisamment fréquenté pour assurer un maintien en l'état.

Image
La Tourne, secteur en passe d'être définitivement abandonné.



Photos : remontees (sauf mention contraire)
Texte, bannière et mise en page : remontees
Date des photos : 4 mars 2013 et 18 février 2014.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.087 secondes. 34 requete(s).
132 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés