En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 23Bannière 15Bannière 27Bannière 25

 TSF4 du Mont Pelat

Aillon-Station (Les Aillons - Margériaz)

GMM

T2 ES
Mise en service en : 1991

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 03/07/2015 et mise à jour le 15/07/2015
(Mise en cache le 15/07/2015)

Image



Au sommaire de ce reportage :

  1. Aillon le Jeune
  2. A la conquête du Mont Pelat
  3. Un accès direct au sommet du domaine
  4. Ligne et infrastructures du télésiège du Mont Pelat
  5. Mont Pelat, un accès facile et efficace vers le sommet du mont éponyme


Aillon le Jeune

Aillon-station est une station de ski située dans le massif des Bauges. Implantée sur la commune d’Aillon le Jeune, elle propose un forfait commun avec le stade de neige du Margériaz, distant de 12 kilomètres.
Ce regroupement propose un domaine skiable d'une taille raisonnable composé de 40 pistes et de 20 remontées mécaniques entre 945 et 1800 mètres d'altitude au sommet du téléski du Golet au Margériaz reliées entre elles par un service de navettes gratuites.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^



A la conquête du Mont Pelat

En 1964, le conseil municipal d'Aillon le Jeune décida de construire le téléski de la Croisette et un télécorde au lieu-dit de la Correrie afin de développer une activité ski sur la commune. Ces deux appareils desservaient quelques pistes faciles. Le télécorde fut démonté quelques années plus tard pour être remplacé par le téléski des Ginets sur un tracé différent et plus long.

Image
Le secteur de la Croisette. Au premier plan le téléski de la Croisette et juste derrière le téléski des Ginets (DR).


Quatre ans plus tard, en même temps que les travaux de construction des premières résidences et de la route touristique de la station, les pentes du versant nord du Mont Pelat ont été équipées. Depuis le pied de la station naissante, le téléski de la Combe aux Biches desservait un grand nombre de pistes ainsi que le téléski de l'Aigle. Le téléski de la Crête était situé en prolongement de celui de l'Aigle afin d'accéder au sommet du Mont Pelat. Cette chaîne, bien qu’assez longue, était très appréciée des clients qui pouvaient skier sur des pistes plutôt difficiles.

Image
Vue sur la ligne du téléski de la Combe aux Biches (DR).

Image
La ligne du téléski de la Crête (DR).

Image
La piste bleue des la Crête. En face, nous distinguons la gare amont du téléski de l'Aigle (DR).


Après avoir beaucoup développé le front de neige de la station à partir de la fin des années 1960 jusqu'au début des années 1980, la station avait besoin d'un axe efficace pour gagner le sommet du domaine. En effet, les débits des téléskis de la Combe aux Biches, de l'Aigle et de la Crête n'étaient pas suffisants, sans parler de la difficulté de montée vers le Mont Pelat.
C'est pourquoi la commune d'Aillon le jeune se lança dans l'amélioration de l'accessibilité de son domaine skiable. En 1985, le premier télésiège de la station voit le jour : le télésiège fixe des Rochettes. Partant du bas du front de neige de la station, il permettait de grimper sur un plateau intermédiaire d'où il était possible de rallier par gravité le départ du téléski de l'Aigle. Dans le même temps, le téléski du Guillotet fut construit pour desservir du ski tranquille accessible très facilement depuis le télésiège des Rochettes.

En 1991, afin de supprimer le téléski de l'Aigle, la commune d'Aillon le Jeune a investi dans un nouveau télésiège avec un tracé direct vers le sommet du Mont Pelat depuis l'arrivée du télésiège fixe des Rochettes. A partir de cette année-là, le téléski de la Crête n’était utilisé que pour faire des rotations rapides sur la piste panoramique qu'il desservait.
En 2012, le téléski de la Crête qui était de moins en moins fréquenté et de plus en plus vétuste fut entièrement démonté, à l'exception de la gare amont.

Image
La gare amont du téléski des Crêtes en 2015.



Mont Pelat, un accès direct au sommet de la station

Le télésiège du Mont Pelat est donc le second tronçon permettant d’accéder au sommet du domaine depuis le front de neige de la station. Accessible depuis la station grâce au télésiège des Rochettes et au téléski de la Combe aux Biches, Mont Pelat est l’axe principal de la partie supérieure du domaine skiable d’Aillon-station. Il est donc un appareil incontournable sur la station car il permet d'atteindre le sommet du Mont Pelat et ses pistes difficiles, desquels le paysage est magnifique.
Jusqu’en 2012, le télésiège du Mont Pelat desservait confortablement le téléski des Crêtes. Ce dernier permettait d’effectuer des rotations sur la piste bleue éponyme, d’où un panorama sur les sommets des environs était à observer.

Le télésiège du Mont Pelat dessert donc les pistes suivantes :
  • La piste bleue de la Sciaz. C'est une longue piste qui s'éloigne beaucoup du domaine, avant de revenir vers le départ du téléski du Guillotet. Cette piste se prolonge jusqu'à l'arrivée du téléski du Cabri.
  • Le Chemin du Rocher qui est une variante de la piste noire du Golet permettant de rejoindre la piste rouge du Guillotet.
  • La piste noire du Golet. Débutant au sommet du télésiège du Mont Pelat et finissant son chemin à proximité de la gare amont du téléski de la Combe aux Biches, c’est un tracé très difficile totalement en forêt.
  • La piste noire des Massines, une variante très difficile de la piste bleue de la Sciaz.

Image
Situation du télésiège du Mont Pelat sur le plan des pistes d'Aillon-Station.


En été, le télésiège du Mont Pelat ouvre ses portes pour permettre l'accès à des sentiers pédestres ainsi qu'à des pistes de VTT.


Voici donc les caractéristiques de ce télésiège :

Caractéristiques administratives

TSF-Télésiège à pinces fixes : MONT PELAT
Maître d'œuvre : CETARM 73
Maître d'ouvrage : AILLON LE JEUNE
Génie civil/montage : SOCOTEC
Exploitant : SAEM DES BAUGES
Constructeur : GIMAR-MONTAZ-MAUTINO
Année de construction : 1991

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et été
Capacité : 4 personnes
Débit à la montée : 1400 personnes/heure (* 900 personnes/heure)
Débit à la descente : 350 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 2,3 m/s
Sens de la montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1140 m
Altitude amont : 1540 m
Dénivelée : 400 m
Longueur développée : 1040 m
Longueur horizontale : 960 m
Portée la plus longue : 185 m
hauteur de survol maximum : 16 m
Pente moyenne : 42 %
Pente maximale : 65 %
Temps de trajet : 7 minutes et 32 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : Tripode GMM
Diamètre de la poulie motrice : 3400 mm
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Courant continu
Puissance développée : 197 kW
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Nombre de vérin : 1
Pression nominale : 155 bars
Tension nominale : 17500 daN
Type de gare amont : Retour-fixe
Diamètre de la poulie retour : 3500 mm
Nombre de pylônes : 11

Caractéristiques des véhicules

Nombre de véhicules : 87 (*56)
Type de véhicules : Arceau central 4 places
Espacement : 23,6 s
Dispositif d'accouplement : MONO 4
Masse à vide : 145 kg

Caractéristiques du câble (1991)

Fabricant : TREFILEUROPE
Diamètre : 38 mm
Type de câblage : Lang à droite
Composition : 6x17 fils
Type d'âme : Compacte
Section du câble : 567 mm²
Section du toron : 94 mm²
Pas de câblage : 268 mm
Pas de toronnage : 111 mm
Résistance à la rupture : 99870 daN

*Chiffres avant l'augmentation de débit en 2004


Ligne et infrastructures du télésiège du Mont Pelat

La gare aval

La gare aval du télésiège du Mont Pelat est située à 1140 mètres d'altitude, au cœur du front de neige d’altitude d’Aillon-Station en contrebas de l'arrivée du télésiège fixe des Rochettes et du départ du téléski du Guillotet. La gare est très facile d'accès, malgré une petite montée avant la file d'attente. On retrouve une gare motrice-tension de type tripode conçue par G.M.M. Le bloc moteur coulisse d'avant en arrière grâce à un vérin hydraulique.

Image
Vue en plongée sur la gare aval depuis l’arrivée du télésiège des Rochettes.

Image
Vue depuis la ligne du télésiège des Rochettes.

Image
Vue de profil.

Image
Vue depuis la piste d'accès à la gare.

Image
Vue de trois-quarts avant.

Image
Vue de profil.

Image
Vue de trois-quarts arrière.

Image
La poulie motrice.

Image
L’embarquement.



La ligne

En sortie de gare, la pente augmente afin de survoler les pistes de la Sciaz et de Sainte Anne ainsi que le départ du téléski du Guillotet. A partir du pylône 1, la ligne survole puis longe le tracé de la piste rouge du Guillotet jusqu’au quatrième pylône. Le pylône suivant imprime une pente très importante qui constitue la montée principale de l’appareil. La pente est à peu près constante jusqu’aux pylônes 9 et 10 qui commencent à rabaisser l’inclinaison du câble. Le pylône 11 remet le câble sur le plan horizontal pour l’entrée en gare amont.

Gimar Montaz Mautino a équipé la ligne de 11 pylônes, dont 8 supports, un support-compression et deux compressions (dont un en sortie de gare aval) :

  • G1 (P0) : 8C/8C
  • P1 : 4S/4S
  • P2 : 6S/6S
  • P3 : 6S/6S
  • P4 :6S/6S
  • P5 : 8C/8C
  • P6 : 6S/6S
  • P7 : 6S/6S
  • P8 : 2C+4S+2C/2C+4S+2C
  • P9 : 6S/6S
  • P10 : 8S/8S
  • P11 : 8S/8S


Image
Portée vers le pylône 1.

Image
P1. Le départ du téléski du Guillotet est sur notre gauche.

Image
Portée vers le pylône 2 et survol de la fin de la piste rouge du Guillotet.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3. Nous longeons à présent la piste rouge du Guillotet.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5 et survol de la piste bleue Chemin du Rocher.

Image
P5.

Image
Portée vers le pylône 6.

Image
P6.

Image
Portée vers le pylône 7.

Image
P7.

Image
Portée vers le pylône 8.

Image
P8.

Image
Retour sur le chemin parcouru. La pente est vertigineuse !

Image
Portée vers le pylône 9.

Image
P9 et le P10 juste derrière.

Image
P11.



La gare amont

La gare amont est située à 1540 mètres d'altitude, à proximité du sommet du Mont Pelat et du lâcher sous poulie d'arrivée de l’ancien téléski des Crêtes, démonté en 2012.
Cette station joue le rôle de retour-fixe du câble intégrant deux galets supports en entrée et sortie de gare afin d’aligner le câble dans la poulie retour.

Image
Gare amont depuis la ligne.

Image
Vue arrière.

Image
Vue de trois-quarts.

Image
Vue de côté.

Image
La gare amont dans son environnement.

Image
En descendant sur la piste bleue de la Sciaz.



Les véhicules

Le télésiège du Mont Pelat est équipé de 87 sièges 4 places G.M.M, reliés au câble par une pince fixe MONO 4.

Image
Un siège G.M.M en ligne.

Image
Un siège dans la poulie motrice.



Autres vues...

Image
Les deux derniers pylônes.

Image
Vue vers l'aval.

Image
P11.

Image
Portée vers le pylône 8.

Image
Portée vers le pylône 6.

Image
Survol de la piste bleue du Chemin du Rocher.

Image
Portée vers le pylône 1. Sur la gauche le téléski du Guillotet et sur la droite le télésiège fixe des Rochettes.

Image
Vue arrière de la gare aval.

Image
Ligne depuis la gare aval.



Mont Pelat, un investissement réussi

Le télésiège du Mont Pelat est l’un des appareils essentiels sur le domaine puisqu’il est le seul à permettre de hisser les clients été comme hiver au sommet du Mont Pelat. Le débit de l'appareil est suffisant, sauf peut-être durant les vacances scolaires où une petite file d'attente se crée à son départ. De plus, l’accès au sommet du Mont Pelat avec ce nouvel appareil est grandement facilité grâce à un tracé direct vers ce dernier. En effet, le confort est bien meilleur par rapport à l'ancien téléski de l'Aigle.
Aujourd’hui, ce télésiège est un véritable atout pour la station.

Image
Mont Pelat, un appareil majeur été comme hiver d'Aillon-station.



Je tiens à remercier l’alexois pour les photos et Bovinant pour la bannière.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : l'alexois
Date des photos : 25 janvier 2015.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10959 secondes. 36 requete(s).
71 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés