En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 27Bannière 36Bannière 21Bannière 13

 TSF4 du Tremplin

Le Mont-Dore (Le Grand Sancy)

Doppelmayr

T2 ES
Description rapide :
Télésiège Fixe Doppelmayr dans le massif du Sancy

Mise en service en : 2006



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : vercors
Section écrite le 24/04/2007 et mise à jour le 14/03/2012
(Mise en cache le 23/08/2013)

    Image
Située au cœur de la vallée de la Haute Dordogne, le Mont-Dore est une station thermale et touristique d’Auvergne réputée, mais également une des premières stations de ski Française. Le domaine skiable se développe jusqu’à 1846 mètres d’altitude sur les pentes du Sancy, point culminant du Massif Central. Il contentera aussi bien les familles avec des pistes faciles que les skieurs confirmés avec de beaux itinéraires hors-pistes. C’est à l’offre ski familiale du Mont-Dore que nous nous intéressons aujourd’hui avec ce reportage sur le télésiège du Tremplin.


Historique de l’investissement :

La construction de cette remontée s’est inscrite dans le cadre d’un programme de restructuration de la partie basse du domaine du Mont-Dore qui s’est réalisé durant l’été 2006, suite à une avalanche ayant eu lieu l’hiver précédant.
En effet, une terrible coulée de neige lourde c'était déclenchée du secteur du val d'enfer, quelques minutes seulement avant l'ouverture des pistes, entraînant, fort heureusement (si l’on peut dire) uniquement des dégâts matériels.... Malheureusement pour la station, ça n’est pas moins de trois téléskis qui ont été emportées dans l’avalanche!!!
En effet, celle-ci a totalement broyée la fin de ligne des deux téléskis du val d’Enfer et le téléski du Tremplin, qui lui s'enfonçait en ligne droite dans ce vallon.
La coulée de neige c'est terminée au pieds du télésiège de la Dore et sur le parking de la station.
Après l'avalanche, les pisteurs avaient relevé par endroit plus de 7 mètres de neige! On ne voyait d'ailleurs plus que le départ des téléskis du val d'Enfer, le reste étant quasi totalement ensevelie.
Voici un plan des pistes de la saison 2005/2006 permettant de comprendre l’organisation précédante du domaine :
    Image

    Le val d'Enfer, d'où est parti l'avalanche :
    Image
Face a l'étendu des dégâts, la station a donc décidé de "profiter" de cette catastrophe pour réorganiser cette partie de son domaine.
Auparavant, il y avait un problème de communication entre la partie basse située en dessous du parking (secteurs val de Courre et Longes ) et la partie située au dessus : la liaison s’opérait grâce à une petite "piste" parfaitement plate qui contournait le parking à droite sur le plan des pistes. Bref, cela ne donnait pas envie aux skieurs!
L'idée a donc été de réaliser une liaison directe entre les deux parties du domaine. Cependant, construire une remontée directe signifiait passer au dessus du parking, car il était hors de question de le supprimer, et il fallait le réduire au minimum: un téléporté était donc idéal.
Le télésiège du Tremplin venait de naitre!! C’est le constructeur autrichien Doppelmayr qui va remporter l’appel d’offre. L’appareil aura couté 2,9 millions d’Euros.


Rôle sur le domaine :

Le télésiège est donc implanté sur la partie basse du domaine.. Voici sa situation sur un plan des pistes (remontée surlignée en rouge) :
    Image

Son départ est situé au pieds du téléski du val de courre et son arrivée a été implantée approximativement au même endroit que celle de l'ancien téléski du Tremplin, permettant ainsi d’éviter la reconstruire de cet appareil, et du fait du débit élevé, de se contenter d’un seul téléski à la place des deux précédant du val d'Enfer.
Il dessert directement la piste verte des Chamois entièrement équipées d’enneigeurs, créée pour l’occasion, avec un passage sous la voirie. Il est donc une remontée cohérente assurant une communication facile entre les deux parties du domaine situées de part et d’autre du parking.


Caractéristiques :

  • Nom de l'installation : Télésiège du Tremplin
  • type : Télésiège à attaches fixes avec tapis d’embarquement
  • Constructeur : Doppelmayr
  • Année de construction : 2006
  • Exploitant : SEM Mont-Dore
  • Saison d'exploitation : Hiver


  • Véhicule : siège Doppelmayr arceau coudé
  • Capacité : 4 personnes /siège
  • Nb véhicules : 112 sièges
  • Sens d'exploitation : montée
  • Sens de montée : droite
  • Temps de Trajet : 6min50s
  • Débit à la montée : 2000 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 2,3 m/s


  • Altitude Aval : 1287 m
  • Altitude Amont : 1419 m
  • Dénivelée : 132 m
  • Longueur développée : 907 m
  • Pente Maxi : 21 %
  • Pente Moyenne : 15 %


  • Emplacement motrice : aval
  • Emplacement tension : aval
  • Type tension : hydraulique
  • Tension nominale : 20000 daN
  • Pression nominale : 157 bar


  • Nb pylônes : 9
  • Nb pylônes compression : 1
  • Nb pylônes support/compression : 1

La gare Aval :

La station aval assure la motricité et la tension du télésiège. C’est une gare de type compacte récemment développée par Doppel, reposant sur un unique pilier.
Le treuil, avec son moteur électrique, est directement suspendu à l'aplomb de la poulie motrice. L'ensemble treuil-poulie est directement fixé sur la poutrelle maitresse horizontale, désolidarisé du pilier par des essieux lui permettant de coulisser, et maintenu en tension à 20000 daN de façon hydraulique, grâce à un unique vérin situé à l'avant de la gare.
Pour assurer la stabilité des véhicules en gare, des rails-guides fixés de part et d’autre de la station maintiennent les suspentes, et la poulie est équipée d’une couronne haute et basse de part et d’autre de la gorge bloquant ainsi toute prise de mouvement du siège.
Le cadencement d’embarquement est de 8 secondes entre chaque véhicule et facilité par la présence d’un tapis Emegi.
    Image

    Le tapis d'embarquement :
    Image

    Vue sur le vérin hydraulique :
    Image

    La moteur électrique principal, suspendu sous la poulie :
    Image

    Le moteur termique assurant la marche de secours :
    Image
Les armoires de commande de l'appareil sont de marque Seirel.
En premier lieu, l’armoire de commande principale qui gère la mise en route et le fonctionnement courant de l’appareil. On trouve sur son pupitre les choix de mise en marche particuliers (thermique/électrique, exploitation/maintenance...), mais aussi les options courantes, la vitesse de ligne, le cadencement (manu/auto, débit…). A cela viennent s’ajouter les informations relatives la vitesse du câble, la tension, l’état motrice ou l’embarquement. En bas à droite, se situent les boutons poussoirs des commandes de freins
    Image

    Vue sur l'écran de contrôle :
    Image

    L'armoire secondaire pour les alertes et la marche de secours :
    Image

La ligne :

D'une longueur de 907 mètres, la ligne, avec ses 132 mètre de dénivelée, est relativement plate (15 % de pente moyenne et 21% de pente maximum) et ne possède pas de difficulté particulière. De fait on trouve un seul pylône de compression, le P1 en sortie de gare, un 12C. Elle longe dans sa partie basse la retenue d'eau servant à alimenter le parc d'enneigeurs, passe au dessus du parking puis se prolonge jusqu'au pied du val d'Enfer.

    La partie basse, longeant la retenue :
    Image

    Le P1 :
    Image

    Image

    Image

    le P4 4s/4c :
    Image

    Plus en détails :
    Image

    Image

    La seconde partie de la ligne, après le passage du parking :
    Image

    Image

    Image

    Image

    Image

    Image

La gare amont :
Erigée sur un pilier béton, la station amont est une simple poulie de retour. On notera ici encore la présente de rails-guide destiné à assuré la stabilité du véhicule durant de débarquement.

    Image





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09764 secondes. 39 requete(s).
127 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés