En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 20Bannière 26Bannière 23Bannière 7

 TSF4 du Tremplin

Montgenèvre (Via Lattea)

Poma

T2 ES


Localisation(s)
Photo

Partie 1
Auteur de ce reportage : Clément05
Section écrite le 10/02/2013 et mise à jour le 27/02/2013
(Mise en cache le 22/08/2013)

Bonjour, je vous présente un reportage sur le...

Image

Au sommaire :


  • Montgenèvre
  • Le télésiège du Tremplin : la liaison avec le Chalvet dans le sens Chalvet > Aigle
  • Caractéristiques
  • La gare aval
  • La ligne
  • La gare amont
  • Sièges et pinces
  • Conclusion et remerciements


Montgenèvre

Montgenèvre est une station de ski des Hautes-Alpes. Elle est la doyenne des stations françaises. Le ski y fit son apparition en 1907.
Montgenèvre se situe dans le nord-est des Hautes-Alpes, au nord du Queyras, à la frontière avec l'Italie. La station a su se développer tout en gardant l'aspect d'un village de montagne.
Après la fermeture de son domaine, la station propose une palette d'activités : ski nocturne, restaurants, spas, boîtes de nuits...

Le domaine skiable de Montgenèvre est une étendue de 83 kilomètres de pistes reparties sur deux principaux versants :
-En face sud, le Chalvet. On y trouve des pistes faciles comme techniques.
-En face nord : les Chalmettes, l'Aigle et les Gondrans proposent une grande variété de pistes tous niveaux.
Ces pistes sont desservies par 22 appareils : 1 télécabine, 2 télémix, 1 télésiège débrayable, 8 télésièges à pinces fixes, 8 téléskis et 2 tapis roulants.
Le domaine est relié avec la Voie Lactée (ou Via Lattea en italien). Le domaine forme un ensemble de 400 kilomètres de pistes reliées skis aux pieds !

Image
Montgenèvre.

Le télésiège du Tremplin : la liaison avec le Chalvet dans le sens Chalvet > Aigle

Le télésiège du Tremplin est un appareil de liaison clé sur le domaine skiable de Montgenèvre. En effet, grâce à lui, la liaison entre les secteurs du Chalvet et de l'Aigle a pu être facilitée. Avant de développer l'actuel télésiège, revenons à la saison 2002-2003...
Cette saison est la dernière pour le téléski du Tremplin. Cet appareil dessert un vallon assez pentu. La gare aval est située un peu en dessous d'un croisement avec une piste de ski de fond. La gare amont est placée au-dessus du croisement entre les pistes Office et Tremplin.
La ligne de cet appareil est très difficile. Sa principale tâche est d'accéder au télésiège du Brousset ou au front de neige depuis le parking situé au bord d'une route nationale reliant Clavière à Montgenèvre. De part sa difficulté et son débit obsolète devant la tâche demandée d'autre part, ce téléski sera remplacé par un télésiège à pinces fixes quatre places Pomagalski.

On peut observer sur cette image la saignée de l'ancien téléski sur la droite :

Image

Le téléski a donc été remplacé au cours de l'été 2003. Le nouveau venu est un télésiège quatre places à pinces fixes. La gare aval sera positionnée plus bas pour un accès à l'appareil plus aisé, la ligne, décalée légèrement sur la gauche, et la gare amont sera positionnée sur une aire d'arrivée commune aux télésièges du Prarial, montant du front de neige et au nouveau télésiège du Tremplin, montant depuis le vallon. Les principaux avantages du nouvel appareil sont que le débit est augmenté, le confort est amélioré (par rapport au téléski difficile, il y a du changement !) et le croisement dangereux entre la piste de ski de fond et l'ancien téléski n'est plus présent, améliorant la sécurité des skieurs de fond. Cependant, la faible vitesse (2, 2m/s) de l'appareil et le temps de montée assez long (environ 8 minutes) ont poussé la régie des remontées mécaniques de Montgenèvre a rajouter un tapis d'embarquement afin d'augmenter légèrement la vitesse et diminuer le temps de trajet.

Avant d'avoir le rôle de liaison entre les secteurs du Chalvet et de l'Aigle, le télésiège servait principalement d'ascenseur depuis le petit parking et de retour vers Montgenèvre depuis les Monts de la Lune (Clavière). A ce moment, la connexion entre les versants sud et nord est assurée par une passerelle qui enjambe la route nationale. A partir de la saison 2008-2009, le télémix de Serre-Thibaud est en fonctionnement. La piste Pharo a, pour l'occasion été prolongée jusqu'aux gares de départ du télémix de Serre-Thibaud et du télésiège du Tremplin. Ceci induit la nouvelle responsabilité pour le télésiège du Tremplin d'assurer la liaison entre les secteurs du Chalvet et de l'Aigle.

Récapitulons les fonctions du télésiège du Tremplin :
- Ascenseur depuis le parking situé un peu en amont de la gare aval
- Assurer la liaison entre les secteurs de l'Aigle et du Chalvet dans le sens Chalvet > Aigle
- Desservir des pistes agréables
- Accéder au télésiège du Brousset d'où il est possible de basculer sur les Gondrans.

Le télésiège dessert deux pistes noires, six rouges (dont cinq indirectement) et une verte (indirectement) :
- Tremplin : Piste noire technique, la piste du Tremplin est accessible par la piste de La Doire. Cette piste noire reste proche de la saignée créée lors de la construction du télésiège du Tremplin.
- Chauvet : Cette courte piste difficile est la première partie du stade de slalom de Montgenèvre. Le tracé de la piste est situé à gauche du télésiège du Prarial. Le nom vient de Patricia Chauvet, grande skieuse montgenèvroise.
- La Doire : La piste de La Doire donne accès à deux pistes (Office et Tremplin). Le début est composé d'une descente, puis après une bifurcation sur la droite et après avoir desservi les deux pistes qui sont accessibles depuis son tracé, la piste de La Doire descend en chemin pour se terminer sur la piste du Vallon. A noter que si on a assez de vitesse, et après avoir un peu remonté, le télésiège du Brousset est accessible.
- La Jauffret : Cette courte piste rouge rejoint la piste du Vallon.
- La Mandarine : La piste de la Mandarine est composée de deux murs souvent ponctués de bosses. Ces deux murs sont reliés par un chemin. La piste descend jusqu'au front de neige, d'où il est possible de remonter à son départ via le télésiège du Prarial.
- L'Envers : Cette piste est accessible par la piste de la La Mandarine. Le tracé rejoint la fin de la piste des Mélèzes. De là, on peut accéder au télémix des Chalmettes ou au télésiège du Prarial.
- L'Office : La piste de l'Office descend au front de neige jusqu'au téléski du Col et au télésiège du Prarial. A noter que depuis cette piste, les clubs de ski peuvent accéder à la partie rouge du stade Patricia Chauvet.
- Chauvet : Cette piste compose les deux tiers du stade Patricia Chauvet. Elle est essentiellement occupée par des clubs de ski.
- Le Bois : Piste quasiment plate, la piste du Bois permet d'accéder aux pistes vertes Durance et des Mélèzes descendant au front de neige.

Caractéristiques de la ligne :
P0 : 8C/8C
P1 : 8S/8S
P2 : 4SC/4SC
P3 : 8S/6S
P4 : 6S/6S
P5 : 6S/6S
P6 : 8S/8S
P7 : 8S/8S
P8 : 6S/4S
P9 : 6S/6S
P10 : 6S/6S

Situation sur le plan des pistes :

Image

Plan du secteur (remontées mécaniques uniquement) avec Google Earth :

Image
En rouge : les remontées actuelles
En bleu : le tracé de l'ancien téléski du Tremplin.


Caractéristiques

Voici les caractéristiques de l'appareil :

- Caractéristiques administratives

TSF – Télésiège à pinces fixes : TREMPLIN
Exploitant : Régie des remontées mécaniques de Montgenèvre
Constructeur : :Poma:/>
Année de Construction : 2003

- Caractéristiques d'Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personnes
Débit : 2000 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2,3 m/s
Tapis d'embarquement : Oui

- Caractéristiques Géométriques

Altitude gare Aval : 1819 m
Altitude gare Amont : 2048 m
Dénivelé : 229 m
Longueur développée : 956 m
Pente Moyenne : 25 %
Pente Maximale : 51 %
Temps de Trajet : 7min35

- Caractéristiques Techniques

Type de Gare Aval : Poulie retour-tension
Type de Gare Amont : Orion
Emplacement gare de Tension : Aval
Type de Tension : Hydraulique
Emplacement gare Motrice : Amont
Type de motorisation : Électrique
Puissance développée : 250Kw
Sens de montée : Droit
Type d'embarquement : Sur tapis roulant
Nombre de Pylônes : 10
Largeur de la voie : 4,6 m
Dispositif d'accouplement : Pinces fixes
Nombre de véhicules : 125

La gare aval

La gare aval de cet appareil est de type retour-tension. La tension est effectuée par un vérin bleu situé à l'aval de la poulie retour. La gare est implantée à proximité de la gare aval du télémix de Serre-Thibaud. Deux principales pistes atteignent les gares avals des deux appareils : la piste bleue Pharo, descendant du Chalvet, et la piste bleue du Vallon, arrivant depuis les secteurs de l'Aigle et du Front de neige. La gare de départ de ce télésiège est équipée d'un tapis de positionnement. A noter que le P0 est intégré à la gare, du fait du plat où est implanté le départ de cette remontée.

Image
La gare aval et le P1.

Image
Gare aval et P0.

Image
La gare de départ depuis le bout de la file d'attente.

Image
Dans l'axe de la ligne.

Image
Portique de présentation.

Image
La gare depuis les bornes à forfaits.

Image
La poulie depuis les portillons de cadencement.

Image
Vue sur le tapis de positionnement.

La ligne

La ligne est longue de 956 mètres. Composée de dix pylônes, la montée est constante tout au long du trajet. La ligne évolue dans un environnement boisé. Le P0 fait grimper la ligne de quelques mètres. Le premier ouvrage de la ligne remet le câble à l'horizontale provisoirement. Après le passage d'une grande portée, la ligne attend le pylône deux, de type support compression. Ce pylône accentue légèrement la pente. Après une petite montée, les pylônes trois et quatre adoucissent la pente. La portée entre les ouvrages quatre et cinq est assez plate. Le pylône cinq, assez haut est situé au bord de la piste noire du Tremplin. Le pylône six, un peu plus haut que le pylône cinq en altitude, est aussi au bord de la piste noire. La portée entre les ouvrages six et sept est la plus longue de la ligne. Les pylônes sept et huit, rapprochés sont sur une petite crête boisée. Après le pylône numéro huit, la ligne franchit une courte dépression. Les ouvrages neuf et dix, les deux derniers de cette ligne, remettent le câble à l'horizontale.

Image
La ligne vue depuis la gare aval.

Image
P1.

Image
Portée entre le P1 et le P2.

Image
P2, seul pylône de type support compression de la ligne.

Image
Vue arrière.

Image
P3.

Image
P4.

Image
Portée entre P4 et P5.

Image
P5, pylône le plus haut de la ligne.

Image
Dans la portée entre les pylônes cinq et six, vue sur la piste noire du Tremplin. En arrière-plan, vous pouvez apercevoir le mur de la piste noire des Rhodos, avec, à sa droite, le télésiège du Brousset.

Image
P6.

Image
Portée de P6 vers P7. Celle-ci est la plus longue de la ligne.

A partir de cet endroit, le matin, la ligne passe au soleil.

Image
P7.

Image
P8.

Image
Portée de P8 à P9.

Image
P9.

Image
P10, à noter que son fût est assez court. Il s'agit du dernier pylône de la ligne.

La gare amont

La gare amont est de type Orion. C'est ici qu'est effectuée la mise en route de l'appareil. La gare abrite toute la motrice de l'appareil. La gare sommitale est implantée sur une petite plate-forme commune aux télésièges du Prarial et à celui qui est présenté dans ce reportage. En réalité, la plate-forme est en fait le sommet du Prarial, culminant à 2048 mètres d'altitude. Du débarquement, deux pistes noires, six pistes rouges et une piste verte sont accessibles. Les secteurs du Front de neige (pistes du Bois, de la Mandarine et de l'Office) ainsi que le secteur de l'Aigle (pistes du Tremplin, de La Doire et de la Jauffret) sont faciles d'accès.

Image
La gare amont depuis le P10.

Image
La gare amont au petit matin depuis l'arrivée du télésiège montant du front de neige.

Image
En s'approchant.

Image
La gare de type Orion vue depuis la plate-forme commune aux deux télésièges (Prarial et Tremplin).

Image
Derrière de la gare.

Image
De l'autre côté.

Image
Zoom sur la poulie motrice. En jaune, on aperçoit les deux freins de poulie.

Image
Un siège dans la gorge de la poulie.

Sièges et pinces

Le télésiège à pinces fixes du Tremplin est équipé de cent-vingt cinq sièges de type arceaux Doudouk4. Les sièges peuvent accueillir jusqu'à quatre personnes. Les véhicules sont reliés au câble grâce à des pinces fixes.

Image
Un des cent-vingt cinq sièges.

Image
Gros-plan sur une pince fixe.

Image
Passage sur un balancier support.

Conclusion et remerciements

Le télésiège du Tremplin assure bien ses différentes tâches au sein de deux liaisons stratégiques, au cœur d'un domaine skiable international. De part sa jeunesse et son assurance pour ses tâches, d'autre part, cet appareil a encore de beaux jours devant lui. Ses seuls points faibles sont sa vitesse (donc le débit réduit et le temps de montée plus long) et sa saturation lorsque le télémix de Serre-Thibaud est en panne (voir les photos de la gare aval) et que les skieurs sont obligés de l'emprunter pour sortir de ce cul de sac.

Je remercie chaleureusement :
- Raphaël B pour m'avoir prêté deux photos de la gare aval qui me manquaient.
- à un ami pour le redressement d'une photo.

Texte et bannière : Clément05
Photos : Clément05 (29 Décembre 2012 et 23 Févrirer 2011), monchu (historique) et Raphaël B.

Je vous dis à bientôt par le biais de cette image montrant le télésiège du Tremplin pris depuis la piste éponyme.

Image



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10018 secondes. 39 requete(s).
121 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés