En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 24Bannière 26Bannière 31Bannière 30

 TSF4 du Vallonnet

Vaujany (Alpe d'Huez Grand Domaine Ski)

Poma

T2 ES
Description rapide :
un TSF4 Poma avec deux demi-pylônes en ligne

Mise en service en : 1989



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : benj
Section écrite le 21/05/2009 et mise à jour le 20/09/2009
(Mise en cache le 23/08/2013)

Image




Vaujany : présentation et historique

Vaujany est une station de sport d'hiver et d'été située en Isère, dans la partie nord de l'Oisans. Elle est reliée à l'Alpe d'Huez et fait donc partie du domaine skiable du massif des Grandes Rousses.
Historiquement et géographiquement, l'espace de ski de Vaujany est toujours associé à celui d'Oz-en-Oisans et s'étend donc du hameau de l'Enversin d'Oz (1160m d'altitude) au Dôme des Petites Rousses (2800m d'altitude) soit 1640m de dénivelé qu'il est possible de dévaler d'une traite sans reprendre de remontées mécaniques.
L'altitude et l'orientation de Vaujany font la particularité de la station. En effet, l'espace de ski de Vaujany est décentralisé en 2 fronts de neige : Montfrais et l'Alpette qu'il faudra rejoindre en empruntant les remontées de liaison au départ de la station.
Depuis l'installation du réseau de remontées mécaniques entre 1987 et 1989, le domaine skiable de Vaujany n'a quasiment pas été modifié.

Le domaine skiable de Vaujany représente une petite partie du territoire de la commune. En effet, Vaujany s'étend du massif des Grandes Rousses au massif de Belledonne sur plus de 64 km².
La commune se partage les plus hauts sommets des Grandes Rousses : le Pic de la Pyramide (3382m d'altitude) avec Oz et le Freney ; le Pic Bayle (point culminant du massif des Grandes Rousses à 3465m d'altitude) avec le Freney et Clavans ; et le Pic de l'Etendard (3464m d'altitude) avec Clavans et St Sorlin d'Arves en Savoie.
Vaujany se partage aussi quelques hauts sommets de Belledonne : le Rocher Blanc (2927m d'altitude) et la Pyramide (2912m d'altitude) avec la commune de la Ferrière.

Comme beaucoup de petites communes de montagne, Vaujany a longtemps été victime de l'exode rural et son faible budget ne lui permettait pas de développer des projets qui auraient pu limiter cet exode. L'histoire de Vaujany et des villages de la vallée de l'Eau d'Olle a pourtant radicalement changé en 1978, lors du démarrage des travaux titanesques de l'ensemble hydroélectrique de la vallée de l'Eau d'Olle. Les travaux dureront 10 ans et donneront naissance à ce qui reste encore aujourd'hui l'un des barrages les plus importants de France.

Cet ensemble est constitué de deux retenues d'eau : le barrage de Grand'Maison en amont (situé en grande partie sur la commune de Vaujany, entre les massifs des Grandes Rousses et de Belledonne) et le barrage du Verney en aval partagé entre Vaujany, Oz et Allemond.
Grâce au barrage de Grand'Maison et à la centrale EDF implantée sur le territoire de la commune, Vaujany bénéficie d'une manne financière importante correspondant pour l'essentiel à la taxe professionnelle payée par EDF. Dans une moindre mesure, les communes d'Allemond et d'Oz-en-Oisans en profitent aussi.
Réunies dans le Syndicat Intercommunal d'Etudes et de Programmation pour l'Aménagement de la Vallée de l'Eau d'Olle (le SIEPAVEO), ces trois communes vont monter un projet de création d'un domaine skiable relié à la prestigieuse station de ski de l'Alpe d'Huez. En 1986, le préfet de l'Isère donne son accord pour la création des stations de Vaujany et d'Oz-en-Oisans.
Les revenus importants que génèrent les barrages à la commune de Vaujany vont lui permettre de financer elle-même les installations de remontées mécaniques, la création des pistes, et la création d'une station au coeur du village historique de Vaujany.

Dans ce projet, la préservation de l'authenticité, du patrimoine et de l'identité de la commune va être déterminant pour la conception de la station. Aujourd'hui encore, à travers ses différents projets d'extension, Vaujany s'efforce de respecter sa devise : "grandir sans se dénaturer".
En janvier 2009, la station de sport d'hiver et d'été de Vaujany a fêté ses 20 ans.



Le télésiège du Vallonnet : présentation et situation

Situé sur le front de neige de Montfrais, à l'extrémité nord du domaine skiable, le télésiège du Vallonnet dessert du ski propre.

Construit par Pomagalski en 1989, ce télésiège fait partie de la longue lignée des TSF4 Poma à gare alpha avec motrice et tension en aval et retour fixe en amont. La ligne de cet appareil présente la particularité d'être équipée de 2 demi-pylônes.

Le télésiège du Vallonnet dessert 2 pistes :
- edelweiss, enneigée artificiellement et qui permet le retour sur le front de neige de Montfrais ;
- et roche melon, très peu ouverte dans la saison car fortement dépendante des conditions d'enneigement, elle a été déclassée en "parcours de neige" en 2006 ; elle rejoint la piste vaujaniate au niveau du lieu-dit Roche Melon et permet de poursuivre sur le hameau de la Villette duquel on choisira de remonter sur Montfrais ou de redescendre sur Vaujany par l'intermédiaire de la TCD6 de Montfrais.

Voici la situation du TSF4 du Vallonnet sur le plan des pistes saison 2008/2009 :

Image




Les caractéristiques de l'appareil

Caractéristiques administratives :

  • TSF-Télésiège à attache fixe : VALLONNET
  • Exploitant : SATA
  • Constructeur : POMA
  • Année de construction : 1989
Caractéristiques d'exploitation :

  • Saison d'exploitation : hiver
  • Capacité : 4 personnes
  • Débit : 1600 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 2,2 m/s
  • Temps de montée : 8,5 minutes
Caractéristiques géométriques :

  • Altitude gare aval : 1652m
  • Altitude gare amont : 2029m
  • Dénivellation : 377m
  • Longueur développée : 1118m
  • Pente moyenne : 36%
  • Pente maxi : 67%
Caractéristiques techniques :

  • Type de gare : Alpha 210 "pieds écartés"
  • Station motrice : aval
  • Station de tension : aval
  • Type de tension : hydraulique
  • Sens de montée : droite
  • Nombre de pylônes : 14
  • Nombre de sièges : 103
  • Espacement entre les véhicules : 22m


La gare aval (photos prises le 29 décembre 2008)

La gare aval du télésiège du Vallonnet est une gare alpha de type 210 à 6 vitres. Les pieds sont écartés pour permettre le passage des sièges 4 places.
C'est dans cette gare que se font la motorisation et la tension de l'appareil.

Image

Image



La ligne

La ligne du télésiège du Vallonnet traverse un relief accidenté enchaînant des passages plus ou moins raides et quelques dévers. Un parcours parfois aérien survolant de jolies petites cascades de glace, parsemé de quelques sapins et bouleaux et offrant sur toute la ligne une vue magnifique sur les crêtes nord des Grandes Rousses. Une montée très agréable donc.

Le risque avalancheux est particulièrement important dans ce secteur et la ligne du télésiège survole d'ailleurs plusieurs couloirs d'avalanche. La présence de plusieurs gazex en amont et de deux lignes de catex à proximité contribuent à la sécurisation des pistes desservies par les télésièges du Vallonnet et de Montfrais.

Ces deux particularités du terrain se ressentent sur la ligne du télésiège du Vallonnet.
Une première impulsion est marquée en sortie de gare aval jusqu'au P1 qui est commun à la ligne d'un des catex. La montée se poursuit à ce rythme jusqu'au P3 à partir duquel la pente faiblit. Une forte impulsion sera marquée avec P6, le premier demi-pylône de la ligne. Puis la pente fléchit doucement jusqu'au P11, deuxième demi-pylône de la ligne, qui va marquer une deuxième forte impulsion avant d'atteindre la gare amont.

La ligne du télésiège du Vallonnet est asymétrique et se décompose comme suit (informations données dans le sens de la montée : brin descendant / brin montant) :
Gare aval : 12C / 12C
P1 : 8S / 4S
P2 : 4SC / 4SC
P3 : 6S / 6S
P4 : 6S / 6S
P5 : 4SC / 6S
P6 : - / 16C
P7 : 2S 8C 2S / 4S
P8 : 4S / 6S
P9 : 4S / 6S
P10 : 6S / 8S
P11 : - / 16C
P12 : 4S / 8S
P13 : 8S / 8S
P14 : 8S / 8S

En route sur la ligne.

A l'approche de P1, également support de la ligne d'un des catex, et la piste edelweiss sur la gauche :
Image

On reconnait la ligne d'un des catex sur la gauche :
Image

A l'approche de P2 et la piste edelweiss sur la gauche :
Image

La montée se poursuit calmement au milieu d'une forêt éparse de sapins et bouleaux :
Image

Image

Image

Image

A l'approche de P6 et d'une première forte impulsion :
Image

Entre P6 et P7 :
Image

La pente reste marquée et se poursuit en dévers :
Image

Au milieu des cascades de glace :
Image

Un paravalanche protégeant P10 :
Image

La pente s'est un peu adoucie, la végétation se fait plus rare :
Image

A l'approche de P11, deuxième demi-pylône et deuxième forte impulsion :
Image

Entre P11 et P12 :
Image

La gare amont est en vue :
Image


Deux photos plus détaillées du P1 et du P6 :
Image Image

Zoom sur une potence de demi-pylône :
Image



La gare amont

La gare amont est une poulie retour fixe classique :
Image



Véhicule

Le télésiège du Vallonnet est équipé de sièges 4 places de type Arceau :
Image



Conclusion

De part sa situation sur le domaine et le peu de piste qu'il dessert, le télésiège du Vallonnet attire assez peu de monde et permet un ski tranquille, à l'abri des foules de l'Alpe d'Huez, au milieu d'un paysage préservé dans un secteur du domaine qui mériterait d'être mieux mis en valeur.





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10094 secondes. 29 requete(s).
117 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés