En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 21Bannière 1Bannière 43Bannière 6

 TSF4 Les Ravières

La Toussuire (Les Sybelles)

Poma

T2 HS
Description rapide :
Premier Téléporté quadriplace de la station. Le télésiège a été démonté en 2013 pour laisser place à un télésiège débrayable six places.

Mise en service en : 1987
Fin de service en : 2013

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 09/08/2009 et mise à jour le 29/12/2009
(Mise en cache le 07/11/2014)

Image


La Toussuire est une station située dans la vallée de Maurienne. Son domaine comprenant celui des Bottières s’étend de 1300 mètres à 2300 mètres d’altitude. Le domaine offre un espace de 55 kilomètres de pistes desservies par 22 remontées mécaniques. Depuis 2003, le domaine de la Toussuire est relié skis aux pieds au domaine des Sybelles. Le Télésiège des Ravières construit en 1987 est le premier télésiège fixe quadriplace à avoir été installé sur le domaine skiable.

La Toussuire station située sur un vaste plateau d’altitude se trouvant à 1700 mètres d’altitude commence à aménager ses pentes en 1937 avec la réalisation par les frères Augert du Téléski de Comborcière. En 1947, un autre pionnier de la station Louis Buisson, installe un deuxième téléski, le Téléski des Plans. Ce dernier est le constructeur du premier grand téléski de la station, le téléski de la Grande Verdette qui sera achevé en 1953. De la fin des années cinquante à la fin des années soixante plusieurs autres remontées seront réalisées et les premières remontées installées sur la station seront modernisées. En 1972 la station installe son premier télésiège biplace. Les aménagements suivants se concentrent sur le secteur de la Tête de Bellard avec la réalisation des appareils du Petit Coin et Grand Coin. Après la réalisation du téléski du Marolay en 1983 une étape importante est passée en 1984. En effet à cette date s’ouvre la liaison première liaison entre la Toussuire et le Corbier. Trois ans plus tard la station améliore son domaine avec la réalisation du premier télésiège fixe quadriplace de la station.

Construit en 1987 le télésiège Le Ravières est venu suppléer le télésiège des Gorges dans sa fonction d’accès principal au domaine. Gorges étant un télésiège biplace au débit forcément limité, la SOREMET se devait d’investir dans un appareil plus performant afin de pouvoir attirer plus de clientèle. Afin d’implanter cette installation, la gare aval du Téléski de la Grande Verdette a du être remontée de quelques mètres. Le tracé de cet appareil est complètement nouveau par rapport aux installations déjà existantes. Il se situe entre ceux des téléskis Grande Verdette et Tête de Bellard. Ce télésiège monte suffisamment haut en altitude pour que plusieurs appareils soient accessibles de son sommet. A l’époque de sa réalisation on peut rejoindre les télésièges Gorges et Grand Coin ainsi que les Téléskis Marolay, Petit Coin et Tête de Bellard. On rejoint également par les pistes desservies les remontées présentes sur le front de neige. De nos jours en plus des remontées du front de neige on rejoint les remontées Gorges et Marolay ainsi que le Télésiège Débrayable de la Tête de Bellard.

Bien qu’il joue un rôle d’accès important sur le domaine cet appareil à également eu dès le début une large vocation débutante. En effet la piste bleue Ravières est large et présente une pente pas trop prononcée pour l’apprentissage du sports de glisse. Ce télésiège est très fréquemment utilisé par les écoles de ski pour monter leurs élèves et rejoindre facilement les autres remontées desservies. Depuis la réalisation du Télésiège Débrayable de la Médaille d’Or en 2004, Ravières a perdu de son rôle d’accès au domaine d’altitude puisque Médaille d’Or permet de rejoindre les mêmes remontées que Ravières. Désormais le rôle de Ravières est recentré sur la clientèle débutante. Toutefois cette installation permet d’offrir une alternative au Télésiège de la Médaille d’Or pour rejoindre le domaine en cas de panne de ce dernier ou de fortes affluences.

Au sommet du Télésiège Les Ravières trois pistes dont une bleue et une rouge sont accessibles

- La piste rouge Flèche qui rejoint la piste Ravières
- Le bas de la piste rouge Bellard qui rejoint la piste Ravières.
- La piste bleue Ravières qui redescend au pied de cet appareil.

Le télésiège installé a été fourni par le constructeur français Pomagalski. Construit en 1987, le constructeur de Voreppe a mis en place un appareil avec une gare de type Alpha. Cette gare fut commercialisée depuis 1982 et est encore au catalogue de son concepteur. La configuration de ce téléporté est classique pour ce type d’appareil. La gare aval est l’endroit où se trouvent la partie motrice et le système de tension du câble de l’appareil. La marche normale de l’appareil est assurée par un moteur à courant continu développant 251 KW. Ce moteur donne mouvement à un arbre qui fait tourner la poulie motrice par le biais d’un réducteur. La marche de secours est assurée par un moteur thermique qui entraine la poulie motrice via une seconde entrée sur le réducteur. L’appareil offre avec ses 147 sièges un débit de 1920 personnes par heure à la vitesse nominale de 2.3 mètres par seconde.


Situation sur le plan des pistes
Image

Vue Globale du tracé
Image


Les Caractéristiques techniques de l’installation


Caractéristiques Administratives

TSF-Télésiège à attache fixe : RAVIERES
Exploitant : SOREMET
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1987

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personne(s)
Débit à la montée : 1920 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2.3 m/s
Tapis d'Embarquement : Non
Temps de Trajet : 10min44


Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 1710 m
Altitude Amont : 1985 m
Dénivelée : 275 m
Longueur développée : 1263 m
Pente Maxi : 71 %
Pente Moyenne : 22 %


Caractéristiques Techniques

Type de Gare : ALPHA 210
Tension : Aval
Type de Tension : Hydraulique
Motrice : Aval
Type de motorisation : Courant continu
Puissance Développée : 251 KW
Sens de montée : Droite
Dispositif d'accouplement : Monopince à attache fixe
Embarquement : Sens de la ligne
Nb Pylônes : 19
Largeur de la voie : 4m60
Nb Sièges : 147
Espacement : 17.25 m


Caractéristiques du Câble

Fabricant du câble : TREFILEUROPE
Diamètre du câble : 40.5 mm
Ame : Compacte
Type de Câblage : Lang à droite


Les photos de l’installation

La Gare Aval

La gare aval est située à l’extrémité droite du front de neige de la Toussuire non loin des caisses pour les forfaits et du poste de secours. C’est ici que se trouve toute la partie motrice de l’appareil ainsi que le dispositif assurant la tension du câble de l’installation. On retrouve également le poste de conduite dans cette gare.

Diverses vues sur la gare aval :
Image

Image

Image

Image

Image

La poulie motrice et le frein de poulie :
Image

Zoom sur le frein de poulie. Egalement visible l’un des deux vérins assurant la tension du câble :
Image

L’embarquement
Image


La Ligne

Après être sorti de gare, le tracé de cet appareil monté régulièrement et doucement jusqu’au pied d’une petite falaise. Les P8 et P9 vont donner l’inclinaison nécessaire au câble afin de franchir cette difficulté. Le profil de ligne se radoucit au fur et à mesure des pylônes suivants. Au P12 qui est commun avec la ligne de Tête de Bellard, le profil redevient quasiment horizontal. La ligne va remonter au niveau du P15 qui imprime la montée finale de cet appareil. La fin du tracé s’effectue sans difficultés.

Au total la ligne comporte 19 pylônes répartis comme suivant : 4 compressions, et 15 supports

Dans l’ordre de la montée cela donne :

P0 : 16C/16C
P1 : 16C/16C
P2 : 8S/8S
P3 : 4S/4S
P4 : 4S/4S
P5 : 6S/4S
P6 : 6S/4S
P7 : 6S/4S
P8 : 16C/16C
P9 : 16C/16C
P10 : 8S/8S
P11 : 6S/4S
P12 : 8S/8S
P13 : 6S/6S
P14 : 6S/6S
P15 : 16C/16C
P16 : SS/4S
P17 : 6S/4S
P18 : 4S/4S
P19 : 8S/8S

La ligne depuis le bas de l’installation :
Image

En avant sur la ligne :
Image

Vue sur le Télésiège des Gorges sur la gauche et le Télésiège de la Médaille d’Or sur la droite :
Image

Le tracé du Télésiège Médaille d’Or sur la gauche ainsi que l’usine à neige :
Image

On monte tranquillement sur cette première partie du tracé :
Image

Le télésiège de la Tête de Bellard sur la droite :
Image

Passage au dessus du bas de la piste Grande Verdette :
Image

Le sommet de la Grande Verdette sur la gauche :
Image

Vue globale sur la partie la plus raide du tracé de cet appareil :
Image

P8 et P9 qui imprime la forte inclinaison du câble pour la montée à suivre :
Image

Partie la plus raide du tracé :
Image

En approche du P10 :
Image

P11 avant le croisement :
Image

En approche du croisement avec Tête de Bellard :
Image

Vue globale sur le pylône commun :
Image

P12 et P13. A noter que la tête du P12 de Ravière est une tête Doppelmayr :
Image

Longue portée pour atteindre P14 :
Image

P14 et la piste Marmottes à son pied :
Image

P15 qui imprime la montée finale :
Image

Passage au dessus d’un goulet fréquemment emprunté en hors-piste :
Image

On arrive au P16 :
Image

On longe de nouveau la piste Ravières :
Image

Le sommet du Télésiège de la Tête de Bellard sur la gauche :
Image

Arrivée en gare amont :
Image


La Gare Amont

La gare amont est située au point de départ des pistes Flèche et Ravières. Il s’agit d’une simple poulie de type retour-fixe ce qui fait que cette dernière ne prend pas beaucoup de place.

Image

Image


Véhicules et pinces

Vue sur la pince :
Image

Passage de la pince sur un balancier de type support :
Image

Passage de la pince sous un balancier de type compression, :
Image

Siège Arceau :
Image


Diverses Photos

Haut de la ligne depuis la piste Ravières :
Image

Ligne avec la station depuis la même piste :
Image

Vue sur la ligne et la piste Maromottes :
Image

Croisement avec Tête de Bellard depuis la piste Grande Verdette :
Image

Ligne avant le croisement avec Tête de Bellard :
Image

Partie basse de la ligne depuis le bas de la piste Ravières :
Image

En conclusion un appareil qui offre un accès facile au domaine skiable de la Toussuire tout en desservant plusieurs remontées pour la clientèle débutante et ceux qui ne sont pas pressés. Ce télésiège a encore quelques années devant lui avant que la SOREMET ne pense à son éventuel remplacement.

Ainsi se termine ce reportage
A Bientôt



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09875 secondes. 39 requete(s).
120 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés