En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 19Bannière 16Bannière 35Bannière 44

 TSF4 Marin Pascal

Val d'Allos - La Foux (La Foux-Pra Loup)

Skirail

T2 ES
Description rapide :
Seul télésiège skirail du domaine skiable. Motrice amont, tension avale.

Mise en service en : 1986



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : fredo_chato
Section écrite le 02/03/2009 et mise à jour le 30/01/2012
(Mise en cache le 23/08/2013)

Bonjour à tous et à toutes, pour mon cinquième reportage je vais vous présenter un appareil d'un constructeur relativement rare, qui est de Skirail :
Voici donc le Télésiège quatre places à pinces fixes de Marin Pascal.

Image

Historique & situation

Ce téléporté à été construit à la Foux d'Allos pendant l'été de l'année de 1986, soit pendant les "grandes années" de Skirail.
Avant sa construction il y avait un Télésiège bi-places à pince fixes Poma des années 1970, voire même antérieur.

Avant d'épiloguer sur cet appareil, il faut savoir que Marin Pascal était l'employé municipal chargée du bon état de la route du col d'Allos. Cette route, fermée l'hiver, permet de faire la liaison entre Allos et Barcelonette, sous préfecture du département, en 45min (35KM) au lieu de 2H50(165KM). Comme le télésiège que je vais vous présenter coupe à plusieurs reprises la route et arrive à mi-hauteur de celle-ci, il as repris le nom du vaillant employé.

Ce télésiège par du second front de neige de la station et s'arrête environ à mi-hauteur du domaine skiable.
Cet appareil ne dessert pas réellement de piste à proprement parler, en fait du haut de cet appareil un chemin nous amène sur une rouge qui est également desservie par le Téléski de l'Ubac, ce Télésiège présente l'avantage qu'il n'y ait jamais d'attente par rapport au TKD, de plus il est plus fiable que le TKD. De ce Télésiège on as un accès direct sur le TKD du Signal et le TSF4 du Vescal, qui mène à la station de Pra Loup et ce ski aux pieds. Du TSF de Marin Pascal, en marchant vraiment peu, on peu rejoindre la route du col d'Allos et skier sur la route qui est fermée et non denneigé en hiver, ce qui consiste un bel itinéraire pour les piétons et les personnes en raquettes. Les gens qui redoutent la piste rouge descendent également par là en ski.

Cet appareil est autorisé aux piétons souhaitant se rendre au restaurant "Altitude 2050", à la descente il est autorisé aux piétons, au personnes dont le matériel est endommagé, et tout cas exceptionnel(blessés avec secouristes ou autres).

Il faut savoir que le télésiège à été construit en deux fois. Lors de sa construction, en 1986, il été prévu de le rallonger en déplaçant la gare aval, d'ou le choix d'une motrice amont, ce qui était chose rare à l'époque. Le projet visait à remplacer un TK par un appareil gros débit, ce sera donc un TSF4, et détruire le Télépulsé appelé le Téléverdon. Car la gare amont du télépulsé se trouvait dans la l'axe de la ligne du TSF4 de Marin Pascal. Les travaux de rénovations ne s'effectueront qu'en...2004, comprenant le remplacement du Téléski des Chauvets par un TSF4 et la construction d'un pont sur la route ainsi qu'une télécorde. Les travaux ayant pris du retard, le télésiège ne sera rallongé que 19 ans plus tard, c'est à dire en 2005 par la société MBTM.

Actuellement, l'accès du Télésiège est très pratique en ski, ce qui n'était pas le cas avant, car l'embarquement se trouvait derrière un restaurant. Par contre la nouvelle gare est moins accessible pour les piétons, ce qui pénalise un peu le restaurant "Altitude 2050".

voici donc sa situation sur le plan des pistes:

Image


Caractéristiques technique & particularité du télésiège

Selon le FIRM:

* Nom de l'installation : Télésiège de Marin Pascal
* type : Télésiège à pinces fixes
* Constructeur : Skirail
* Année : 1986
* Exploitant : VALD (Val d'Allos Loisir Développement)
* Exploitation : Hiver

* Véhicule :Sièges à pinces fixes
* Capacité à la montée : 4 Personnes / siège
* Capacité à la descente: 2 Personnes / siège
* Nb véhicules : 124 (109 d'origine et 15 de 2005)
* Sens d'exploitation : Montée et descente
* Sens de montée: Droite
* Débit à la montée : 1500P/H
* Débit à la descente: 750 P/H
* Vitesse :2.3m/s
* Temps de Trajet :env 10Min

* Altitude Aval :1812
* Altitude Amont :2065
* Dénivelée :253
* Longueur développée : 1355M (1205M selon le FIRM, mais la donnée date d'avant le rallongement)
* Pente Moyenne : 13%
* Pente Maximale: 45%

* Emplacement motrice : amont
* Emplacement tension : aval
* Type de tension: vérin hydraulique avec lorry
* Motorisation principale: moteur électrique
* Motorisation de secours: moteur thermique diesel, V6 turbo de 150 chevaux
* Réducteur: réducteur épicycloïdal à deux étages
* Nb pylônes : 14
* Configuration:
P0 : 12C/12C
P1 : 6S / 6S
P2 : 6S / 6S
P3 : 8C / 8C
P4 : 8S / 6S
P5 : 8S / 4S
P6 : 4S / 4S
P7 : 8S / 6S
P8 : 6S / 4S
P9 : 6S / 4S
P10 : 6S / 4S
P11 : 4S-4C / 4S-4C
P12 : 8S / 6S
P13 : 8S / 6S
P14 : 8S / 6S

Comme je l'ai dit plus haut la ligne du TSF a été rallongé, à la place de l'ancienne gare se trouve maintenant un pylône compression (le seul de la ligne). Le télésiège a été rallongé de 3 Pylônes (150M), 15 sièges et 300.000€. Les nouveaux éléments du TSF ont été acheté chez Skirail pendant l'été de 2004. Lors des "grands travaux", qui n'ont rien d'extraordinaire, qui ont permis de mieux raccorder les deux rives du Verdon qui présentent chacune une partie du domaine. Les travaux ayant pris du retard, les nouveaux pylônes et balanciers sont restés stockés tout l'hiver le printemps et l'été pour être posé pendant l'automne 2005 par MBTM.
Les massifs en béton ont, eux, été coulés pendant l'été de 2004. Les sièges sont restés stockés a l'abri dans un garage pendant tout ce temps. Lors du rallongement, le câble a été des-épissuré, une "rallonge" d'environ 3000M a été acheté, le câble comporte donc deux épissures à 300M l'une de l'autre. La première année après le rallongement, les nouveaux sièges se trouvaient donc sur le câble neuf (ce qui n'est plus le cas car les sièges ont été enlevés pour la radioscopie du câble). Contrairement à toute attente les nouveaux sièges ne sont pas des Doudouks ou de sièges arceaux, mais exactement les même qu'avant à la seule différence, c'est que les repose skis sont plus long et permettent réellement de poser les skis.
En effet lors de l'achat du TSF, les gardes corps originaux ne comprenaient pas de repose skis, ils ont été remplacé vers 2002 par des gardes corps avec repose skis, mais ceci étant trop court, peu de personnes ne peuvent poser les skis dessus, ce qui en fait un TSF assez peu confortable, car les dossiers des fauteuils sont en fer et les assises peu rembourrés.
Les sièges d'origine étaient prévu pour se "replier" en avant (en cas de chute de neige), c'est à dire comme les sièges arceaux ou goutte d'eau de chez Poma, ceci ont ensuite été soudés, car le danger était que si un enfant se penchait trop en avant, avec le porte a faux, le siège pouvait se replier et pousser l'enfant dans le vide, les sièges ont donc été soudés. Les nouveaux sièges se replient en arrière (comme les doudouks) pour éviter se problème.
Les siège "vieux" et "neufs" se différencient juste par la peinture qui est plus brillante sur les neufs, sinon niveau technique, les neufs se replient en arrière et les repose skis sont à la bonne longueur.
Les nouveaux poteaux sont, à ma connaissance, les même que les anciens, même balanciers, même potence.

Photos de l'installation

Voici l'appareil de la gare aval à la gare amont:

D'avance je m'excuse pour la mauvaise qualité des photos, dont certaines donnent des impressions de "courbes".

Pour commencer une photo de quasiment l'intégralité de la ligne de bas en haut:
Image

De plus près le "plan" de la ligne et des pistes de ce TSF:
Image

La G1 vue de droite:
Image


Vue sur le lorry de tension qui supporte donc la poulie retour il est monté sur quatre roulette, la tension est effectué par un vérin hydraulique:
Image

La G1 de l'autre coté, on devine bien les cadençeurs, en arrière plan le chalet, et le gabarit (zone d'embarquement) et devant le vérin principal de tension:
Image

Le départ, avec le P0 intégré et le P1, premier pylône de la ligne juste avant la traversée du Verdon:
Image

Une vue explicite sur laquelle apparait le bas de la ligne,en premier plan à gauche le TK de l'Ubac (Montagner), juste derrière la télécorde du Verdon (2004) et le ponton sur la route (2004), au premier plan à gauche le restaurant "tête noire" derrière lequel se trouvait l'ancien départ du TSF. En arrière plan on voit le TSF4 des Chauvets Poma, unifix (2004)
Image

Le P2 et le P3, entre c'est deux pylônes se trouve le deuxième front de neige de la station de la Foux, celui du quartier des étoiles, au pied du P3 se trouve donc l'ancienne aire d'embarquement, le chalet que vous voyez n'est pas l'ancien chalet opérateur, celui-ci étant accolé au restaurant, il en fait désormais partie.
Image

En approche du P3, le seul pylône compression de toute la ligne:
Image

Le P4, les difficultés majeur sont passés, la montée s'annonce monotone, en effet le TSF survole un vallon pendant presque toute la montée.
Image

Le P5 en vue inversée, remarquez que les rattrapes câbles sont "intégrés" aux balanciers, et les galets sont supportés des deux cotés:
Image

Entre le P7 et le P8, on aborde la grande portée, en effet la ligne va rester aérienne pendant près de 230M!! La hauteur de flèche du câble est impressionnante, et lorsque le TSF s'arrête ou ralentie, sur cette portée le câble tangue énormément, c'est assez impressionnant!
Voici donc les photos de la grande portée, du TSF et de la piste:

Image

Image
Au bout de la grande portée on as deux pylônes espacés d'environ 12M, donc très proches pour reprendre au mieux les efforts liés à cette grande portée

Voici les pylônes 8 et 9 qui se trouvent donc dans une boucle du col d'Allos (voir ci-dessus aussi) :
Image

Le P14, dernier de la ligne avant la station motrice:
Image

Maintenant les sièges, les deux générations, neuf et vieux:
Image

La pince du siège vue de dessous:
Image

La pince d'un siège vue de dessus
Image

Cette pince offre un bon confort dans les compressions, ce qui n'est pas le cas des appareils de Poma de même génération.
A noter que sur les deux générations de sièges, les pinces sont sensiblement identiques.

La ligne depuis la gare motrice
Image

Les supports des barrettes cassantes, qui détectent tout déraillement du TSF:
Image

Les rattrapes câbles avec dessus une barrette cassante:
Image

Une vue de la G2 dans son environnement:
Image
A gauche le TKD1 du Signal, à Droite le TSF4 du Vescal, juste en dessous de la G2 du Marin Pascal le restaurant d'altitude "altitude 2050" et on devine la route du col d'Allos au fond

La G2 de plus près:
Image

La gare vue du bout:
Image

Trois vues de la G2:
Image

Image

Image

Dans le (très) petit chalet opérateur il y as deux armoires électrique: armoire de commande et un tableau, celui de l'anémomètre:

Image

Grosso modo de haut en bas de gauche à droite on as:
Le groupe de sécurité (il beuge, la valeur théorique est 9.70), le tableau des correspondance des valeurs/défaut, l'ampèremètre, l'indicateur alpha-numérique de défaut, l'anémomètre (en panne), le compteur horaire, la vitesse du câble, un variateur de vitesse pour la grande vitesse, une horloge numérique, le variateur de vitesse pour le petite vitesse, differents voyant qui indique le sens de marche (avant ou arrière), si les sécurités sont établies ou non, le sens des cliquets, si le moteur thermique est près à tourner....
ET en bas on as: chauffage cabine, voyant de je-ne-sais-quoi, télécommande en service, hors-service, PV/GV, réarmement frein d'urgence, voyant, acquit klaxon, test lampes. Dernière ligne:, je-ne-sais-quoi, électrique/thermique, Exploitation/entretien,réarmement, marche, arrêt électrique, arrête frein service et en bas frein poulie, c'est à dire frein d'urgence.
Image

Le tachymètre qui permet de mesurer la vitesse du câble:
Image


La poulie motrice, avec au centre le robinet de purge de l'huile du réducteur:
Image

Le frein de poulie du TSF4, appelé communément "arrêt d'urgence" (en rouge):
Image

Et bien sur des photos d'intérieur de gare:

La chaine cinétique avec en vert le moteur électrique et en bleu le réducteur et devant la pompe de réarmement du frein d'urgence:
Image

Le moteur du ventilateur du moteur électrique :Poma: :
Image

Le réducteur:
Image

Le vérin pour relever le frein de service, le frein de service s'applique sur le volant d'inertie qui se trouve avant l'entrée du réducteur:
Image

La pompe du vérin du frein de service:
Image

Le moteur thermique est "inversée" par rapport au moteur électrique, le voici par le coté de la poulie:
Image

Et coté radiateur avec les commandes:
Image

Image
(un V6 turbo quand même)

La pompe pour remonter le frein d'arrêt d'urgence:
Image

Et le réservoir d'huile:
Image

Grâce au site de MBTM deux photos du rallogement du TSF.

Travaux sur le pont sur la route:
Image

Remontage de la G1:
Image

Voilà pour ce reportage sur un appareil Skirail, certes vieillot (mais pas trop) et qui rempli parfaitement ses fonctions, même si certains regrettent qu'il ne soit pas débrayable car 12min de montée c'est assez long et ennuyeux. Il n'y as aucun projet de remplacement prévu, car il y as d'autre priorité.

Pour les photos de gare merci au conducteur (qui est aussi mon père :cwa: )

J'espère que cela vous as plus, n'hésitez pas à poster vos question commentaires/ suggestions.





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.11405 secondes. 32 requete(s).
89 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés