En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 42Bannière 10Bannière 28Bannière 12
Megève - Rochebrune-Mont d'Arbois (Arbois-Rochebrune)

Megève - Rochebrune-Mont d'Arbois (Arbois-Rochebrune)


Description rapide :
Megève est une commune de Haute-Savoie située sur un col ouvert à la façon dʼun plateau, qui sépare les bassins versants de lʼArly au sud-ouest de celui de lʼArbon au nord-est. Le bourg est cerclé par des montagnes dʼaltitude moyenne : le mont dʼArbois, Rochebrune, et le christomets, belvédères de choix sur le mont Blanc, toutes équipées en remontées mécaniques. Grâce à son architecture traditionnelle préservée, Megève a conservé son âme savoyarde, saupoudrée dʼune pointe de chic avec la présence de boutiques de luxe et de restaurants gastronomiques renommés.
Lancée par la baronne de Rotschild au lendemain de la Première Guerre, la station a rapidement développé un appareil touristique puissant. Terre dʼEmile Allais, champion et premier moniteur français, elle a équipé pour la pratique du ski ses pentes modérées et ensoleillées dès 1933, avec la mise en service du téléphérique de Rochebrune, construit par Heckel sur une commande de Charles Viard.

Aujourdʼhui, on pratique le ski à Megève sur deux grands domaines (cliquez sur les massifs ou les stations énoncés pour accéder leur page respective) :
- les massifs du Mont dʼArbois et de Rochebrune, connectés lʼun lʼautre par le funitel à va-et-vient Rocharbois, et reliés aux stations de Saint-Gervais-les-Bains et Saint-Nicolas-de-Véroce;
- le massif du Jaillet, relié ski aux pieds aux stations de Combloux et de La Giettaz (domaine des Portes du Mont Blanc).

Megève fait commercialement partie du regroupement de stations Evasion Mont Blanc, qui, outre les domaines et stations mentionnées ci-dessus, intègre également le domaine des Contamines-Montjoie - Hauteluce (non relié skis aux pieds).

Cette page présente les remontées des massifs du mont d’Arbois et de Rochebrune, pour les accéder à la page présentant les remontées du massif du Jaillet, cliquez ici.
Megève - Rochebrune-Mont d'Arbois
Photo Raphael Billey




    Afficher les appareils : |


    Liste des reportages de cette station :


    Liste des appareils sans reportage :


    • La base de données contient 2 appareils sans reportage pour cette station
      Appareil : Constructeur : Mise en service : Fin de service :
      TKF des Mandarines Duport 1971
      TKF de la Plaine Joux Duport 1976
    Auteur de cette description : j'ib
    Section écrite le 15/06/2013 et mise à jour le 17/06/2013
    (Mise en cache le 19/10/2014)

    Bienvenue à Megève

    La station de ski de Megève est située entre 1 100 et 2 014 mètres d'altitude, dans le département de la Haute-Savoie, dans le Val-d'Arly. Megève est habituellement ouvert de début décembre à fin Avril et fait partie du domaine skiable « Evasion Mont-Blanc » regroupant huit stations de ski entre deux départements : Megève, Combloux, La Giettaz, Cordon, Saint-Gervais-les-Bains, Saint-Nicolas-de-Véroce, Les Contamines-Monjoie et Hauteluce. L'ensemble regroupe environ 450 kilomètres de pistes non reliés.

    A Megève, le ski commence en 1933 avec la commande à Heckel par Charles Viard du premier téléphérique de France pour skieur. Il s'agit du téléphérique de Rochebrune, installation toujours en exploitation.

    Le téléphérique de Rochebrune durant ses premières années d'exploitation.
    Image


    En 1934, la Baronne Maurice de Rothschild équipe le secteur du Mont-d'Arbois avec un téléphérique du même nom fourni par le constructeur allemand Adolf Bleichert. L'installation permet de desservir un nouveau secteur de glisse.

    L'ancien téléphérique du Mont-d'Arbois, aujourd'hui remplacé par une télécabine dix places
    Image


    Dès 1952 les pentes du Jaillet sont équipées avec la construction par Applevage de la mythique télécabine du Jaillet. Deux ans plus tard, en 1954, le premier téléski du Christomet prend place.

    L'ancienne télécabine du Jaillet
    Image


    En 1962, le secteur de la Cote 2000 est créé sur le massif de Rochebrune avec deux téléskis positionnés entre 1 400 et 2 014 mètres d'altitude. Ces appareils auront permis la création d'un nouveau secteur de ski propre ainsi que d'une piste de coupe du monde toujours utilisée à l'heure actuelle. Il s'agissait des téléskis du Radaz (téléski du bas) et de la Cote 2000 (téléski du haut).

    L'ancien téléski du Radaz
    Image


    En 1978, la première télécabine du Jaillet est remplacée sur un tracé identique par une nouvelle télécabine 6 places Poma toujours en activité. Un an plus tard, le premier téléski du Christomet est démonté et est remplacé par un télésiège fixe biplace Montaz-Mautino. Ce dernier est démonté et remplacé en 2004 par un télésiège débrayable six places.
    On assiste en 1982 à la construction du télésiège fixe du Chamois, appareil permettant de relier le centre-ville de Megève jusqu'à la Caboche. Il est transformé en 1983 en télécabine. 1985 est une date clé pour les secteur du Mont-d'Arbois et de Rochebrune car c'est à cette année que ces deux derniers secteurs sont reliés skis aux pieds grâce au DMC-funitel du Rocharbois. A cette date, les remontées mécaniques des trois secteurs ne cesseront de se développer.

    A noter qu'à partir 1996 le massif de Rochebrune fut équipé d'un dispositif d'enneigement artificiel. 2001 est la date à laquelle toutes les remontées mécaniques de Megève ont été équipées de billetteries électroniques.
    Enfin, en 2004, le secteur du Jaillet se relie avec la petite station Savoyarde de la Giettaz.

    Le centre de ski de Megève compte donc aujourd'hui trois massifs de ski : Rochebrune, Mont-d'Arbois et Jaillet. Ils sont tous les trois équipés de 65 remontées mécaniques partant du petit tapis roulant jusqu'au DMC-funitel. Toutes ces installations desservent un total de 158 pistes réparties sur 250 kilomètres. Pour combler le manque d'enneigement lors des mauvaises saisons, les deux exploitants ont su s'équiper d'un dispositif d'enneigement artificiel qui est équipé de 406 canons à neige.
    L'altitude basse de la station donne une ambiance montagnarde agréable car la majorité des pistes est située entre les sapins et l'on dispose de certaines d'une vue imprenable sur le majestueux mont Blanc culminant à 4 810 mètres d'altitude.

    Les massifs du Rochebrune et du Mont-d'Arbois

    Les massifs de Rochebrune et du Mont-d'Arbois sont les plus grands secteurs de ski de la station. Ils sont tous les deux reliés skis par remontée mécanique et sont exploités par la SEM de Megève. Ils regroupent 31 remontées mécaniques (1 DMC-funitel, 1 téléphérique, 4 télécabines, 3 télésièges débrayables, 5 télésièges fixes, 13 téléskis et 2 tapis roulants) et 150 kilomètres de pistes orientées nord-est (Rochebrune) et ouest (Mont-d'Arbois). Le secteur du Mont-d'Arbois est directement relié aux stations de Saint-Gervais-les-Bains et de Saint-Nicolas-de-Véroce.
    Enfin, en été, trois remontées mécaniques sont ouvertes : le téléphérique de Rochebrune, le télésiège de l'Alpette et la télécabine du Mont-d'Arbois.

    Le plan des pistes du domaine
    Image


    Quelques photos du massif de Rochebrune :

    Le massif de Rochebrune vu depuis le massif du Jaillet
    Image

    Le grand bâtiment de la Caboche abritant de nombreuses remontées importantes pour le domaine
    Image

    Les pentes de la Caboche
    Image

    La Cote 2000 vue depuis son front de neige
    Image

    L'arrivée de la piste de coupe du monde « Stade de Descente »
    Image

    L'Aiguille Croche (2487 mètres d'altitude) qui domine tout le secteur de la Cote 2000
    Image


    Quelques photos du massif du Mont-d'Arbois :

    Le DMC-funitel du Rocharbois qui effectue la liaison des deux massifs
    Image

    Le massif du Mont-d'Arbois au centre vu depuis le secteur du Christomet dans le massif du Jaillet
    Image

    Le massif du Mont-d'Arbois vue depuis la piste rouge « Fontaines » sur le massif de Rochebrune
    Image


    Photos : J'ib
    Texte et mise en page : J'ib
    Dates des photos : 22 Février 2012 & 4,9 et 10 Mars 2013





    Remonter en haut de la page.
    Retourner à l'index de "Au Coeur des remontées mécaniques.


    Mentions Légales - Cookies
    Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
    Page générée en 0.20242 secondes. 108 requete(s).
    65 membres connectés sur les forums
    Valid XHTML 1.0 Transitional 
    ©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés