En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 26Bannière 20Bannière 23Bannière 34
Reit im Winkl

Reit im Winkl


Description rapide :
Aux confins de la Bavière, la station de Reit im Winkl occupe un angle (« Winkl ») de territoire allemand s’enfonçant entre le Tyrol et le Pays de Salzburg. Le village est implanté en limite orientale d’un large bassin séparant la chaîne du Zahmer Kaiser, au sud, et les Alpes du Chiemsee, au nord.

Son alpage de Winklmoosalm a été équipé dans les années 50 pour la pratique du ski alpin. Relié depuis 1973 à la Steinplatte, en Autriche voisine, et accessible depuis 2009 par une télécabine depuis le fond de vallée, le domaine skiable est devenu l’un des plus fréquentés de Bavière par la clientéle familiale et débutante. C’est aussi un des rares exemples de domaines skiables transnationaux. (Monchu)
Reit im Winkl
Photo DR – coll. Monchu




    Afficher les appareils : |


    Liste des reportages de cette station :


    • La base de données contient 1 reportage pour cette station
      Appareil : Vues : Constructeur :
      TSD6BA Scheibelberg Pas de photos Video PDF vu 2911 fois Leitner
    Auteur de cette description : monchu
    Section écrite le 24/07/2013
    (Mise en cache le 19/10/2014)

    Image


    Image


    Aux confins de la Bavière, la station de Reit im Winkl occupe un angle (« Winkl ») de territoire allemand s’enfonçant entre le Tyrol et le Pays de Salzburg. Le village est implanté en limite orientale d’un large bassin séparant la chaîne du Zahmer Kaiser, au sud, et les Alpes du Chiemsee, au nord.

    Image
    Reit im Winkl et la chaîne du Zahmer Kaiser, à droite.


    Bien avant le lancement du tourisme de masse, le village de Reit im Winkl bénéficia d’une forte notoriété après le séjour du roi de Bavière Maxililien II en 1858, qui entraîna dans son sillage les premiers visiteurs, encore peu nombreux au XIXème siècle.

    Il fallut attendre la fin de la deuxième guerre mondiale pour assister à l’éclosion d’un véritable tourisme dans la localité. Autour du village, les pistes de ski nordique se sont progressivement développées pour constituer un réseau de 80 kilomètres relié avec ceux des stations voisines. Le ski alpin connut des débuts plus timides en raison d’une topographie moins adaptée. Un téléski à enrouleurs et un télésiège isolés furent mis en service depuis le fond de la vallée, au cœur du village.

    Image
    Premier téléski au-dessus du village.


    Ce n’est qu’à la fin des années 50 qu’un véritable domaine skiable émergea, sur les alpages de Winklmoos au-dessus du hameau de Seegatterl. Ces champs de neige aux pentes modérées et bien ensoleillées, furent reliés au fond de la vallée par un service d’autocars empruntant une route au tracé sévère.

    Image
    Depuis 2009, la télécabine de Winklmoos, qui donne accès au plateau, a remplacé le service de navettes.


    Le domaine skiable s’étend aujourd’hui sur 300 hectares, et propose des pistes de ski alpin destinées à un public familial et débutant. Les clients peuvent aussi pratiquer sur le plateau des activités nordiques ou de la luge.

    Dans les années 50, la remontée des skieurs était assurée par des ratracks remorquant les clients. Le premier appareil fixe ne fut installé qu’en 1959 : PHB livra un TSF1 qui amène les skieurs au sommet du Dürrnbachhorn, tandis qu’un petit téléski à enrouleurs équipa les pentes faciles du bas du plateau, sur lequel la skieuse Rosi Mittermaier, native de Winklmoos, fit ses débuts, avant d’embrasser une brillante carrière sportive qui connut son apogée à l’occasion des Jeux Olympiques d’Innsbruck en 1976 : Rosi Mittermaier y enleva l’or en descente et en slalom, ainsi que l’argent en géant.

    Lien vers la vidéo présentant la jeune Rosi Mittermaier sur les pistes du plateau : http://mediabox.br-online.de/boxen/sport_2010_rosi-mittermaier/html/station_2.html

    Image
    Rosi Mittermaier, l’enfant du pays, avec ses 3 médailles glânées à Innsbruck en 1976.


    La Winklmoosalm est reliée depuis 1973 à la Steinplatte, au-dessus de Waidring, constituant avec le Kleinwalsertal et Ischgl l’un des rares exemples de domaines skiables transnationaux en Autriche. Un seul exploitant gère les remontées des deux côtés de la frontière, conférant une bonne cohérence à un ensemble constitué d’un secteur familial en Allemagne et d’un autre plus sportif en Autriche.

    Image
    Plan des pistes du domaine Winklmoos-Steinplatte.





    Remonter en haut de la page.
    Retourner à l'index de "Au Coeur des remontées mécaniques.


    Mentions Légales - Cookies
    Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
    Page générée en 0.08662 secondes. 22 requete(s).
    131 membres connectés sur les forums
    Valid XHTML 1.0 Transitional 
    ©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés