En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 26Bannière 9Bannière 27Bannière 37
Terakoya - Higashidateyama (Shiga Kogen)

Terakoya - Higashidateyama (Shiga Kogen)


Description rapide :
Shiga Kogen est une grande station de sports dʹhiver du Japon située au nord-est de la préfecture de Nagano qui forme une partie du parc national de Joshinetsu.
Ce parc se présente comme un plateau accidenté constitué par une coulée de lave provenant du Mont Shiga. Le parc est entouré par des montagnes dont le point culminant est à 2337 mètres d’altitude et présente une topographie changeante avec plusieurs lacs importants. Le parc national de Joshinetsu est également connu pour ces stations d’eaux thermales et par la présence dans ces forêts des célèbres macaques du Japon.
Le domaine skiable, à une vingtaine de kilomètres de la ville de Nagano, est composé de 21 stations de ski qui proposent un ensemble d’environ 70 remontées mécaniques : soit le plus grand domaine skiable au Japon.
La majorité des stations sont reliées entre elles skis aux pieds. Toutefois un important réseau de ski-bus, gratuit pour les personnes disposant d’un forfait de ski, permet de passer d’une vallée à l’autre, et de relier les quelques centres de ski isolés.

L’histoire de Shiga Kogen commença dans les années 1940, avec la création du premier télésiège en 1946. Il est connu comme étant le centre de ski favori de la famille impériale du Japon qui dispose d’un palais à Nagano.
Le domaine skiable se développa progressivement avec la création de nombreux petits centres de ski indépendants et leurs rattachements progressifs.
En 1998, lors des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver organisés au Japon dans la ville de Nagano, Shiga Kogen eu l’honneur d’abriter les épreuves de ski alpin des slaloms géants et slaloms féminins et masculins.

L’après JO fût une période difficile pour Shiga Kogen à l’image du ski alpin au Japon. En effet, la pratique du ski par les japonais diminua fortement et les stations durent s’adapter en fermant les installations périphériques ou peu utilisés du domaine skiable, et en limitant les investissements. Ainsi sur Shiga Kogen le dernier équipement de remontées mécaniques remonte à 2002.

Shiga Kogen est également connu pour présenter l’un des plus longues saisons de ski sur l’île principale de l’archipel. Ainsi, en fonction de l’enneigement naturel la station ouvre classiquement mi-novembre et ferme durant la première semaine de mai.
Terakoya - Higashidateyama
Photo Rodo_Af




    Afficher les appareils : |


    Liste des reportages de cette station :


    Auteur de cette description : rodo_af
    Section écrite le 24/11/2013 et mise à jour le 24/11/2013
    (Mise en cache le 19/10/2014)

    Terakoya et Higashidateyama

    Les stations de Terakoya et Higashidateyama sont voisines l’une de l’autre et placées au centre du vaste domaine skiable de Shiga Kogen.
    Terokoya est une petite station qui permet de rejoindre l’un des trois sommets de Shiga Kogen. Aujourd’hui composée de deux télésièges, la station a dû abandonner, il y’a quelques années, un secteur et un téléporté par manque de rentabilité.
    Higashidateyama est la station principale de cette zone. Equipé de 5 remontées mécaniques, dont une télécabine, la station a eu l’honneur d’accueillir une partie des épreuves de ski alpin, lors des Jeux Olympique et Paralympique de 1998.

    Localisation de Shiga Kogen :
    Image

    Image

    Localisation de Terakoya et Higashidateyama :
    Image

    La porte d’entrée du secteur de Terakoya pris dans la neige,
    Image

    Vues du secteur principal de Terakoya,
    Image

    Image

    Image

    Les indications de directions, communes à l’ensemble du domaine de Shiga Kogen, sont simples, et facile à comprendre,
    Image

    A l’entrée d’Higashidateyama…
    Image

    …un petit hôtel en souvenir aux Jeux Olympiques et Paralympiques de 1998,
    Image

    La télécabine d’Higashidateyama,
    Image

    Une piste simple d’Higashidateyama,
    Image

    Et les sous-bois d’Higashidateyama,
    Image

    Pour le midi, je conseille les petits snacks, avec d'excellentes soupes…
    Image


    Image





    Remonter en haut de la page.
    Retourner à l'index de "Au Coeur des remontées mécaniques.


    Mentions Légales - Cookies
    Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
    Page générée en 0.11797 secondes. 47 requete(s).
    124 membres connectés sur les forums
    Valid XHTML 1.0 Transitional 
    ©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés