En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 33Bannière 4Bannière 43Bannière 38

Construire une R.M., procédures de test

De nombreux essais sont nécessaires avant de pouvoir autoriser une remontée mécanique à fonctionner. On va tout d'abord faire tourner le câble de la remontée à vitesse réduite pendant une trentaine d'heure à vide, sans aucun véhicule sur la ligne.
On monte ensuite quelques sièges (ou cabines) (3 sièges par exemple). On vérifie que tout se passe bien dans les gares ...
On doit faire tourner la ligne au minimum 100 heures avant de pouvoir rajouter les sièges ou cabines supplémentaires (les remontées en phase d'essai peuvent tourner tout un week end sans surveillance particulière. Une personne vient vérifier généralement matin, midi et soir si tout se passe bien, et redémarer l'installation si une sécurité s'est enclenchée (ce qui peut arriver souvent sur des R.M. en phase de test.


(Premiers sièges sur le TSD6 de Clot Gauthier)

Il y a généralement beaucoup de bruit en gare car des élements ne sont pas fixés encore correctement, de même que sur les pylônes, les paserelles sont fixées de manières provisoire, elles vibrent donc énormément.
Voici en vidéo la rentrée du premier siège du télésiège de Clot Gauthier à Serre Chevalier :


Cliquez sur l'image ci-dessus.

On teste également la marche de secours, et des centaines de points critiques sur la remontée.
On fait en suite les essais en charge, c'est à dire qu'on va faire tourner à plein régime. Il y a après cela un nombre de tests très importants avant de faire venir la commision pour le certifier conforme à l'ouverture au public. Ils délivrent une autorisation de fonctionnement.

Les installations ne sont pas toujours utilisées à 100% dès la première année d'exploitation, elles sont en débit provisoire. Le passage en débit définitif se fait pas l'ajout de sièges ou de cabines.

Voila, vous savez maintenant tout sur les principales étapes qui permettent de construire une remontée mécanique. Pour un télésiège à pince fixe, le saprties sont exactement les mêmes si ce n'est un montage des gares plus facile et des essais allégés. Pour un téléski c'est encore plus simple.


<< montage des gares --- Conclusion >>


Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.0053 secondes. 1 requete(s).
90 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés