En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 43Bannière 19Bannière 4Bannière 10

Les téléphériques, les variantes

Le téléphérique possède plusieurs variantes qui restent des téléphériques parce qu'on a séparé les tâches de portance et de traction.

Les téléphériques pulsés

Un téléphérique pulsé utilise des trains de cabines de petite capacité. Ces cabines sont en boucle continue sur le câble porteur. Grâce à la petite dimension des chariots de chaque cabine, il est possible que ces cabines fassent demi tour en gare autour de la poulie du câble tracteur. En gares le câble tracteur ralentis et permat ainsi de pouvoir embarquer dans les cabines. Ce système permet de placer plus de deux trains de cabines. Il y a un nombre pair de trains de cabines. lorsqu'un train est en gare (et on s'arrange bien évidemment pour que pendant qu'un train est en gare aval, le train opposé soit en gare amont), toute la ligne ralenti. la montée est donc discontinue. En france, il y a quelques installations de ce type donc les téléphériques des Glaciers de la Meije à la Grave et le téléphérique pulsé de la Vallée Blanche.
Voici deux vidéo du pulsé de la Vallée Blanche :


Cliquez sur l'image ci-dessus

Cliquez sur l'image ci-dessus


Gare aval du pulsé de la Grave

Petite information à propos du téléphérique des Glaciers de la Meije.
Sur la photo, on voit nettement que les cabines, en sortie de gare aval, ne viennent rouler sur le câble porteur qu'après le long sabot en compression... A l'origine, cette installation se voulait évolutive, c'est à dire capable d'être transformée en téléphérique débrayable. C'est pour cela que les gares sont si longues. Toutefois, pour cause de problèmes financiers (fermeture en 1983, reprise en 1991 par son concepteur, Denis Creissels), les pinces débrayables, lanceurs et contours n'ont jamais été installés, d'où une durée de trajet sur les sabots particulièrement longue.

Les téléphériques débrayables 2S et 3S

La, on rentre dans le domaine du High-Tech ! Les téléphériques débrayables sont le must en matière de remontées mécaniques. En effet, ils ont un fort débit, et possèdent toutes les caractéristiques d'un téléphérique et notamment des portées très importantes, des hauteurs de survol non contraintes, et une consomation électrique limitée car sur un téléphérique, il ne s'agit pas de porter en tirant, mais juste de tirer.

Au lieu que les cabines soient liées de manières fixes au câble tracteur, elle le sont de manière débrayables grâce à un chariot spécial muni de pinces débrayables :


Chariot du 3S de Val d'Isère

J'ai prononcé le mot "3S", mais qu'est-ce donc ? Il s'agit de la dénomination du téléphérique débrayable. 3S, S comme "Seile" qui veut dire câble en allemand (le 3S est allemand). 3 câbles car deux câbles porteurs et un câble tracteur. Un téléphérique débrayable possedant deux câbles est un 2S.


Les cabines ne sont pas en trains sur un TPH débrayable, elles sont espacées de manière régulières sur la ligne permettant une très bonne fluidité à l'embarquement. Les cabines se débrayant en gare, elles font demi tour dans un contour semblable à ceux des télésièges débrayables :


3S de Val d'Isère

Voici une vidéo du 3S de l'Olympique à val d'Isère :


Cliquez sur l'image ci-dessus

Il n'y a que trois 3S au monde (4 tronçons) : par ordre chronologique : le 3S Von Roll Alpin Express à Saas Fee (2 tronçons), le 3S Doppelmayr de l'Olympique à Val d'Isère et le 3S Doppelmayr du Safari Express à Kitzbühl.


cabine du 3S de Val d'Isère


Les 2S sont bien plus anciens et ont été dévellopés à partir des années 40. Mais pas à un niveau de technicité similaires aux 2S d'aujourd'hui.

Les 2S et 3S sont des remontées mécaniques chères mais prestigieuses. le confort sur les 2S/3S modernes est très très bon. Bref, ce sont des installations exceptionnelles.

Les funifors

Le funifor est un téléphérique, mais un téléphérique très spécial. en effet, tout comme les funitels, les câbles sont espacés d'une distance supérieure à la largeur de la cabine. Mais ce sont les câbles porteurs et les câbles tracteurs qui sont espacés de cette façon. En fait, il y a deux câbles porteurs et deux câbles tracteur. enfin, pour etre plus précis, il n'y a qu'un câble tracteur mais en deux boucles. Un funifor ne dispose que d'une seule cabine, alors si on veut avoir un fonctionnement en va et vient, on doit installer deux funifors côte à côte. Voici quelques photos de funifors (il n'y a que 4 funifors installés à l'heure actuelle, et tous en Italie. En fait, il n'y a que deux lignes de funifor).


gare aval d'un Funifor

Sur la photo, on remarque bien que les deux funifors sont indépendants, puisque les deux cabines sont en gare aval en même temps. Les cabines sont d'assez grosse capacité, environ 60-70 places.


cabine grande capacite (70 places), suspente et chariot du funifor d'Alagna en italie

Les suspentes des cabines possèdent quatre poulies (ici en jaune sur la photo ci-dessus), disposées deux par deux. il s'agit de poulies d'équilibrage des tension du câble tracteur. le schéma suivant devrait vous aider à comprendre ces boucles de câbles tracteur :


Schéma de princnipe d'un Funifor

Les cabines fonctionnant seules, il est nécessaire de faire redescendre le câble tracteur en bas. Ces câbles font le parcours inverse au dessus de la ligne. Des mini pylônes peuvent etres installés en milieu de ligne pour soutenir ces câbles tracteurs sui redescendent et ainsi éviter qu'ils entrent en contact avec les autres câbles qui passent en dessous.
Lorsque deux funifors sont installés côte à côte, comme c'est le cas à Alagna en Italie, ils fonctionnent la majorité du temps en va-et-vient comme les téléphériques classiques. Pour économiser de l'énergie, le funifor qui descends redonnera de l'énergie à celui qui monte.
Le funifor est une instalation de grande ampleur. Même si les gares et les cabines sont moins grosses que les téléphériques (les gares moins grosses car la suspente est courte comme sur les funitels donc les gares n'ont pas besoin d'être très grosses), mais cela reste une installation de grande ampleur. Les pylônes, s'il y a sont très gros, il y a énormément de câbles ... la photo suivante témoigne de la taille des pylônes. Il s'agit du funifor d'Alagna en Italie en construction, donc sans les câbles. on distingue bien les galets servant à soutenir le câble tracteur.


Funifors en construction à Alagna

Deux constructeurs se sont partagés équitablement les deux séries de deux funifors construits : Holtz et Doppelmayr, Holtz étant devenu Doppelmayr Italia ...


<< les TPH,présentation et fonctionnement --- Les Funiculaires, présentation générale >>


Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.00402 secondes. 1 requete(s).
87 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés