Forums Remontées Mécaniques: Variations du débit théorique - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Variations du débit théorique

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Nicolas LMA 

  • TK de Mickey
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2
  • Inscrit(e) : 05-novembre 10

Posté 12 novembre 2010 - 16:08

bonjour, je le demandais quels etaient les facteurs qui influent sur le debit theorique d'un TSD, il ya certes le vent, le givre, l'economie d'energie pour la station, mais y en a t il d'autres?
merci, bonne soiree

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Yann83 

  • 3S de l'Olympique
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 301
  • Inscrit(e) : 31-octobre 05

Posté 12 novembre 2010 - 16:44

Même s'il n'est pas tout à fait théorique, je dirais le temps nécessaire à l'embarquement correct d'un skieur

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Geofrider 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 8 244
  • Inscrit(e) : 01-août 05

Posté 12 novembre 2010 - 17:04

Le débit théorique maximal est fonction du nombre de véhicules, de leur capacité, de l'espacement de ces derniers et de la vitesse d'exploitation, sachant que d'un point de vue règlementation, un intervalle minimal est à respecter.

Si tu décides de ne pas exploiter avec tous tes véhicules ou de réduire la vitesse d'exploitation, tu abaisses ton débit théorique.

Toutes les perturbations d'exploitation (ralentissements, arrêts) et les véhicules non remplis à leur capacité maximale viennent baisser la valeur du débit réel.
Vive la neige et la montagne

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Nicolas LMA 

  • TK de Mickey
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2
  • Inscrit(e) : 05-novembre 10

Posté 12 novembre 2010 - 17:10

et du point des solutions? il y a les brosses en entree de gare pour evacuer le givre des pinces, des materiaux speciaux sont ils utilisés pour diminuer la formation de givre? y a t il d'autres solutions envisageables?

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Geofrider 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 8 244
  • Inscrit(e) : 01-août 05

Posté 12 novembre 2010 - 18:47

Les seuls équipements spéciaux sont les galets avec des flasques anti-givre.
Vive la neige et la montagne

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Sid 

  • TCD10 de Plan Champ
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 640
  • Inscrit(e) : 21-mai 08

Posté 12 novembre 2010 - 19:44

Il y a bien des brosses en entrée de gare. Des systèmes actifs de prévention existent aussi : par exemple, mise en rotation du câble automatique à intervalles de temps réguliers (ligne bien évidemment décyclée). Il y a aussi un système de chauffage du câble il me semble (et cela devait concerner une TCD et non un TSD, mais je ne suis vraiment pas sûr).

Un autre paramètre important : le remplissage des véhicules (si on parle de la différence entre le débit théorique et le débit constaté d'un appareil, et non de la variation de débit théorique).

Ce message a été modifié par Sid - 12 novembre 2010 - 19:47 .


#7 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • FUN des Marmottes III
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 428
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 12 novembre 2010 - 21:27

Le moyen le plus simple est la marche de dégivrage automatique, elle se fait soit périodiquement avec l'entraînement principal, soit, mais rarement, avec un moteur d'entraînement auxiliaire spécial tournant en permanence (marche très lente). La marche lente permanente au moyen de l'entraînement principal n'est pas recommandée en raison de la consommation d'énergie. Parfois le dégivrage se fait avec l'entraînement hydrostatique de secours car son couple maximum est généralement supérieur à celui de l'entraînement principal.

On trouve toutes sortes d'idées concernant le dégivrage par chauffage de câbles mais très peu d'entre elles ont été mises en oeuvre en pratique. Je suppose que la mise en mouvement du câble porteur-tracteur ou les courses de dégivrage d'installations à va-et-vient restent la solution la plus simple et la plus fiable (il existe même des brevets de câbles porteurs avec corps de chauffe intégrés mais comme on peut breveter à peu près n'importe quoi...).

Le débit maximal pour lequel l'exploitation est autorisée ne peut souvent pas être atteint en pratique et ce pour diverses raisons. Une des plus courantes est le taux de remplissage qui n'atteint généralement pas 100%. La vitesse d'exploitation des remontées mécaniques à mouvement continu n'est pas toujours au maximum autorisé (celles des RM à va-et-vient d'ailleurs non plus). Les cabines à grand volume sont fréquemment remplies à moins de 100% des places, principalement pour des raisons de confort. Le débit horaire maximum atteignabe en pratique par certaines RM à va-et-vient est limité par la configuration des accès et des sorties.

En été les RM à mouvement continu sont fréquemment exploitées à vitesse réduite, pour les télésièges en partie en raisons des prescriptions, le débit maximal autorisé pour un TS donné n'étant pas forcément le même pour les skieurs et les piétons.

Il existe bien sûr des RM à mouvement continu qui sont exploitées au maximum de leur capacité et des TPH à va-et-vient qui effectuent des aller-retours non-stop, en s'arrêtant juste le strict temps nécessaire pour le débarquement/embarquement (le Schilthorn durant les heures de pointe en est un exemple).

Techniquement il serait possible d'augmenter légèrement le débit de nombreuses RM à va-et-vient modernes car les zones d'approche des stations sont souvent inutilement longues mais cela nécessiterait une modification des prescriptions. Parfois les temporisations d'ouverture des portes pourraient être raccourcies (une exemple extrême non lié aux RM est celui du métro automatique m2 de Lausanne où la gestion des portes est aberrante).

Ce message a été modifié par Velro - 12 novembre 2010 - 21:34 .


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)