Forums Remontées Mécaniques: Retrait de sièges tous les étés, pourquoi ? - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 3 Pages +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Retrait de sièges tous les étés, pourquoi ?

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Nonoremontées 

  • TCD8 de la Kedeuze
  • Groupe : Membres
  • Messages : 511
  • Inscrit(e) : 20-octobre 06

Posté 05 juin 2008 - 17:14

Bonsoir

En regardant la webcam d'Avoriaz , dont une capture d'écran est ci-dessous, j'ai pu constater que les sièges avaient été retirés du câble. J'avais d'ailleurs fait la remarque dans un autre topic mais je ne l'ai pas retrouvé.


Image IPB

Pourquoi retirer tous les étés les sièges des RM ? Est-ce à cause du vent qui pourrait souffler ou pour une raison de maintenance ?

Nonoremontées

#2 L'utilisateur est hors-ligne   KoUiToU 

  • TPH du Vanoise Express
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 067
  • Inscrit(e) : 14-mai 05

Posté 05 juin 2008 - 17:44

Oui maintenance, exemple l'an dernier en maintenance j'ai bossé sur un tsf Montaz, les 140 sièges étés à terre, les pinces retirées pour contrôle magnétoscopique.

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Monts-Jura 

  • TPH du Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 149
  • Inscrit(e) : 09-février 08

Posté 05 juin 2008 - 17:54

Cet été il y a le TSF4 des bergers à Lelex-Crozet/Monts-Jura, pour ses 20 ans tous les sièges ont été enlevés pour une radiographie du cable...

Ce message a été modifié par Monts-Jura - 05 février 2010 - 20:55 .


#4 L'utilisateur est hors-ligne   Nonoremontées 

  • TCD8 de la Kedeuze
  • Groupe : Membres
  • Messages : 511
  • Inscrit(e) : 20-octobre 06

Posté 05 juin 2008 - 21:16

Bonsoir

Voir le messageMonts-Jura, le 5 06 2008, 18:54, dit :

Cet été il y a le TSF4 des bergers à Lelex-Crozet/Monts-Jura, pour ses 20 ans tous les sièges ont été enlevés pour une radiographie du cable...
Webcam :
Image IPB


Comment font-il une radiographie? Est-ce que les techniciens viennent sur la remontée pour y greffer une machine à rayons X pour ensuite faire défiler le câble pour voir s'il y a des défauts ?

Bonne soirée

Nonoremontées

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Geofrider 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 8 257
  • Inscrit(e) : 01-août 05

Posté 05 juin 2008 - 21:32

oui, on place un appareil et on fait tourner l'installation pour faire le contrôle :)
Vive la neige et la montagne

#6 L'utilisateur est hors-ligne   dj_jean_jean 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 5 309
  • Inscrit(e) : 29-janvier 06

Posté 06 juin 2008 - 00:23

alors il y a un gros aimant (je ne sais plus si c'est un permanant ou un électroaimant) qui vient former un petit tunel où passe le câble, on fait défiler le câble et un capteur va mesurer la déviation créé par le métal du câble passant dans le champ magnétique créé par le tunel. Cette déviation étant proportionnel a la quantitée de matière qui le traverse, si à l'intérieur du câble un fil est cassé sur le graphe il apparaitera une déviation différente du reste de la ligne. Ce système permet également de repérer l'épissure.

un galet palpeur est également présent et permet de mesurer très exactement la longueur du câble et ainsi détecter un alongement trop important.
reportages prévus :
- Valloire : TKD Chateau ripaille, TKD Sea, TKD Verneys, TC8 Crêt de la Brive (Refonte)
- Courchevel : TKD Pyramide 1 & 2

#7 L'utilisateur est hors-ligne   rider aussois 

  • FUN du Bouquetin
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 290
  • Inscrit(e) : 05-novembre 05

Posté 06 juin 2008 - 14:44

Dans certains domaine le sièges sont retirer de la ligne pour raison d'esthétique non?

#8 L'utilisateur est hors-ligne   daphnis 

  • DMC du Pontillas
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 180
  • Inscrit(e) : 28-octobre 07

Posté 06 juin 2008 - 16:06

Au niveau de l'épissure on évite en général de mettre des véhicules dessus.

Ex au TCD6 Perdrix à Super-besse, il y avait un capteur et qui détectait l'arrivée de l'épissure. Lorsque qu'elle arrivait en gare aval ou amont, une petite sonnerie retentissait et le trainage des cabines était stoppé pendant que l'épissure passait dans la gare, pour éviter qu'une cabine n'embraye sur l'épissure.
Ce systême était composé de 2 capteurs situés de chaque coté du câble.

#9 L'utilisateur est hors-ligne   Thomas 

  • -.-
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 8 212
  • Inscrit(e) : 05-décembre 04

Posté 07 juin 2008 - 08:28

Voir le messageTCD6 Perdrix, le 6 06 2008, 17:06, dit :

Au niveau de l'épissure on évite en général de mettre des véhicules dessus.

Ex au TCD6 Perdrix à Super-besse, il y avait un capteur et qui détectait l'arrivée de l'épissure. Lorsque qu'elle arrivait en gare aval ou amont, une petite sonnerie retentissait et le trainage des cabines était stoppé pendant que l'épissure passait dans la gare, pour éviter qu'une cabine n'embraye sur l'épissure.
Ce systême était composé de 2 capteurs situés de chaque coté du câble.

sur un tsf l'épissure peut mesurer une quarantaine de mètres, on a le droit de placer des véhicules sur l'épissure mais on évitera les noeuds d'épissure tout de même (qui sont au nombre de 6 pour la majorité des câbles)
Working together keeps our ropeways in motion

#10 L'utilisateur est hors-ligne   fufu 

  • FUN des Marmottes III
  • Groupe : Moderateurs Globaux
  • Messages : 1 595
  • Inscrit(e) : 21-septembre 05

Posté 07 juin 2008 - 08:56

Voir le messagedj_jean_jean, le 6 06 2008, 01:23, dit :

alors il y a un gros aimant (je ne sais plus si c'est un permanant ou un électroaimant) qui vient former un petit tunel où passe le câble, on fait défiler le câble et un capteur va mesurer la déviation créé par le métal du câble passant dans le champ magnétique créé par le tunel. Cette déviation étant proportionnel a la quantitée de matière qui le traverse, si à l'intérieur du câble un fil est cassé sur le graphe il apparaitera une déviation différente du reste de la ligne. Ce système permet également de repérer l'épissure.

un galet palpeur est également présent et permet de mesurer très exactement la longueur du câble et ainsi détecter un alongement trop important.


C'est une bobine, lieu d'un champ magnétique dans laquelle on fait circuler le câble que l'ont peut alors assimiler à un noyau. Si la composition du câble n'est pas constante (fil cassé, et j'en passe...), le flux à l'intérieur de la bobine change. C'est là que Lenz et Faraday arrivent en nous disant que cette variation de flux a pour effet de produire une tension ( e = - d(phi) / dt )

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • FUN des Marmottes III
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 487
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 07 juin 2008 - 14:40

Dans certaines anciennes RM il y avait une pastille de marquage radioactif (isotope radioactif) dans le câble pour permettre la détection de l'épissure. Je ne sais pas si ce genre de système est toujours en service. Des isotopes radioactifs sont utilisés dans l'industrie p.ex. pour des mesure de niveaux, mesures d'épaisseurs automatiques en continu de produits fabriqués en bandes minces et dans divers autres domaines.
Frey AG à Stans (Suisse) a développé un système de marquage inductif basé sur une magnétisation locale rémanente du câble, il doit y avoir un PDF sur le site de Frey AG, de mémoire le marquage et la détection se font avec une bobine assez rudimentaire bobinée sur place autour du câble. Le nombre de spires n'est pas très élevé et le fil n'est pas non plus très fin (isolation conventionnelle, ce n'est pas du fil verni). C'est utilisé pour les TPH.

Edition:
Voici deux photos (source: Frey AG, Stans http://www.freyag-stans.ch):

Image IPB

Image IPB

PDF en allemand: http://www.freyag-stans.ch/fileadmin/downl...tisierung_D.pdf

Ce message a été modifié par Velro - 07 juin 2008 - 14:48 .


#12 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • FUN des Marmottes III
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 487
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 07 juin 2008 - 15:08

Le contrôle inductif des câbles est une technique assez ancienne qui a été constamment affinée surtout grâce aux possibilités de traitement numérique des données de mesure.

Le galet de mesure n'a pas pour rôle principal de mesure l'allongement du câble, il sert à acquérir la référence de position pour l'enregistrement des données de façon à permettre la localisation d'un défaut à un endroit précis du câble.

Exemple de contrôle magnéto-inductif avec un appareil portable:
Image IPB
Source: http://www.lift-world.info

L'appareil s'ouvre un peu comme un livre pour entourer le câble à contrôler (on voit les charnières en laiton sur la photo), après soit le câble se déplace dans l'appareil (p.ex. câble de TS, sans sièges évidemment ou câble tracteur de TPH, funiculaire...) soit on déplace l'appareil le long du câble (p.ex. câble porteur, aux appuis (sabots) des pylônes on doit enlever et remettre l'appareil, la mesure est donc localement interrompue). L'interprétation des données de mesures demande de l'expérience car il y a pas mal de subtilités et malgré l'électronique et les logicieles il faut de bons spécialistes.

Bon, ça sort un peu du sujet mais disons que c'est pour la "culture générale". :)

Ce message a été modifié par Velro - 07 juin 2008 - 16:10 .


#13 L'utilisateur est hors-ligne   Monts-Jura 

  • TPH du Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 149
  • Inscrit(e) : 09-février 08

Posté 18 juin 2008 - 10:12

Les sièges sont entrains d'être remis...
http://www.webcam-ski.com/interfaces/lelex...p;r=panoramique
:(

#14 L'utilisateur est hors-ligne   i love ski 

  • TSD4 du Sairon
  • Groupe : Membres
  • Messages : 266
  • Inscrit(e) : 13-juin 08

Posté 18 juin 2008 - 10:23

Pour les sièges, ça ne serait pas que si on les garde sur le TS, le câble va se détendre, non ? :(

Ce message a été modifié par fufu - 18 juin 2008 - 11:26 .
Raison de l'édition : Orthographe

Songez-vous, en dévalant les pistes, à l'inventivité déployée pour que vous puissiez remonter la pente ? Colonne vertébrale d'une station, les remontées mécaniques sont passées en cinquante ans d'un débit de 12 à plus de 4000 personnes à l'heure !

#15 L'utilisateur est hors-ligne   MécaRide 

  • TK du Mont-Cenis
  • Groupe : Membres
  • Messages : 49
  • Inscrit(e) : 21-septembre 08

Posté 22 septembre 2008 - 18:28

Voir le messagerider aussois, le 6 06 2008, 15:44, dit :

Dans certains domaine le sièges sont retirer de la ligne pour raison d'esthétique non?


T'as raison rider_aussois, il arrive fréquemment que les sièges d'un TSF soient retirés de la ligne en été par pur soucis esthétique :
- en montagne pour préserver le coup d'œil des randonneurs (y'a aussi une saison d'été),
- en vallée quand les riverains sont suffisamment influents et nombreux...

Comme quoi y'a pas qu'la maintenance dans les RM !

MécaRide.

Ce message a été modifié par MécaRide - 22 septembre 2008 - 18:43 .


#16 L'utilisateur est hors-ligne   MécaRide 

  • TK du Mont-Cenis
  • Groupe : Membres
  • Messages : 49
  • Inscrit(e) : 21-septembre 08

Posté 22 septembre 2008 - 18:43

Voir le messagei love ski, le 18 06 2008, 11:23, dit :

Pour les sièges, ça ne serait pas que si on les garde sur le TS, le câble va se détendre, non ? :)


Le poids d'une ligne vide, même tout un été, est dérisoire sur l'allongement du câble...
Côté maintenance/mécanique, le retrait des sièges n'est justifié que par la radio du câble, ou plus rarement par son remplacement...
Mais c'est vrai qu'un câble neuf s'allonge beaucoup, d'ailleurs il faut systématiquement prévoir un raccourcissement dès sa première saison.

MécaRide.

#17 L'utilisateur est hors-ligne   dj_jean_jean 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 5 309
  • Inscrit(e) : 29-janvier 06

Posté 22 septembre 2008 - 21:28

Voir le messageMécaRide, le 22 09 2008, 19:43, dit :

Côté maintenance/mécanique, le retrait des sièges n'est justifié que par la radio du câble, ou plus rarement par son remplacement...
Mais c'est vrai qu'un câble neuf s'allonge beaucoup, d'ailleurs il faut systématiquement prévoir un raccourcissement dès sa première saison.

MécaRide.

il faut aussi les retirer pour les contrôles des pinces, maintenance sur une/les poulie(s) extrème (Bandage, roulements, ...), déplacement d'élément(s) de ligne, maintenance sur certains systèmes de tension, ...
reportages prévus :
- Valloire : TKD Chateau ripaille, TKD Sea, TKD Verneys, TC8 Crêt de la Brive (Refonte)
- Courchevel : TKD Pyramide 1 & 2

#18 L'utilisateur est hors-ligne   antidote 

  • TPH du Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 203
  • Inscrit(e) : 02-mai 08

Posté 23 septembre 2008 - 18:28

Si les sièges sont posés à terre à côté de l'installation, on peut effectivement s'interroger. En revanche, s'ils sont stockés, j'imagine que cela permet de les protéger des intempéries d'automne et de printemps, et d'allonger ainsi leur durée de vie. Un peu comme pour les perches des Tk, finalement, même si le stockage de ces derniers "véhicules" est plus facile.

#19 L'utilisateur est hors-ligne   jacky carlingue 

  • TCD10 de Plan Champ
  • Groupe : Membres
  • Messages : 615
  • Inscrit(e) : 30-avril 06

Posté 23 septembre 2008 - 21:51

Salut à tous,

J'ai lu à plusieurs reprises dans ce topic le terme "radio du câble" ce vocable est à banir de notre vocabulaire au profit de "contrôle magnétoscopique du câble". Les professionnels dans leurs jargons parlent de "magnéto du câble"

Autre modif de dépose des sièges: le traitement des câbles contre la corosion par application d'un vernis spécial nommé "brézine".
Nous en avons déjà parlé ici:
http://www.remontees-mecaniques.net/forums...c=537&st=20
Attention, cela ne concerne que les câbles non galvanisés.

Concernant la présence de pastille radio active pour localiser les epissures voir ici:
http://www.remontees-mecaniques.net/forums...p;hl=Tchernobyl
Bien cordialement.

JC

#20 L'utilisateur est hors-ligne   KoUiToU 

  • TPH du Vanoise Express
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 067
  • Inscrit(e) : 14-mai 05

Posté 23 septembre 2008 - 22:36

Citation

ce vocable est à banir de notre vocabulaire au profit de "contrôle magnétoscopique du câble".


Pas magnétoscopique mais magnétographique. La magnétoscopie, c'est lors de l'utilisation de peinture blanche, de l'eau avec du pétrole et le passage d'un courant dans la soudure pour faire la vérification. (Autres solutions possibles pour les mors des pinces, etc...)
http://gondolaproject.com/

  • 3 Pages +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)