Remontées-Mécaniques.net




Nouveaux reportages
- TSD6 des Crozats - Montchavin - La Plagne
- TSD6 Grizzly Express - Björnrike
- TCD6 de l'Essert - Abondance
- TKE Teknik I-II-III - Tandådalen
- TKF J-Bar - Otis Ridge
- TCD8 Bansko - Bansko
- TKE2 T-Bar - Otis Ridge
- TSF4 des Bauches - Montchavin - La Plagne

Discussions sur le forum
- Construction TCD10 Orelle et TCD10 Orelle-Caron (2019/2021)
- Saas-Fee (Valais)
- [France] Les projets pour 2020
- Construction TSD6 Olympique (2020/2021)
- Les 3 Vallées, Les Belleville : Les Menuires/Saint-Martin-de-Belleville

Appareils récents
- 3S Eiger Express (Grindelwald - CH)
- TCD12 Linéa P (Medellin - CO)
- TCD10 AeroVia (Guayaquil - EC)
- TCD10 CableBus Linéa-1 (Mexico - MX)
- TCD10 CableBus Linéa-2A (Mexico - MX)
- TCD10 CableBus Linéa-2B (Mexico - MX)
- TCD10 L'Eau d'Olle (Oz-en-Oisans - FR)
- TCD10 Megacable (Pereira - CO)
- TCD10 Kumme (Zermatt - CH)
- TCD10 Tlalpexco (Mexico - MX)
- TCP Citadelle de Namur (Namur - BE)
- TSD6B Freienalp (Wildhaus - CH)
- TSD4 Luys-Pas de Maimbré (Anzère - CH)
- TSF4 Falcon (Whiteface Mountain - US)
- TSF4 High Peaks (Gore Mountain - US)
- TSF4 Quadruple (Lévis - CA)
- TSF4 Le Rotsé (Chandolin - CH)
- TSF4 Sno (Oslo - NO)
- TSF4 Sunway (Gore Mountain - US)
- TSF3 Yellow (Bousquet Mountain - US)
- TKD Sno (Oslo - NO)
- TKE Hotellknappen (Stöten - SE)
- TKE Ravinliften (Stöten - SE)
- TKE Stora Knappen (Branäs - SE)
- TKE Torgliten (Björnrike - SE)



Réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

Partenaires

Funivie.org : site italien dédié aux remontées mécaniques devient partenaire de remontees-mecaniques.net.

Atelier Pierre Novat
Panoramas et plans des pistes : Atelier Pierre Novat


Association du grand Thiervoz

A l'actualité sur le site


Sélection de reportages

TSD6 Kolarski / Bansko (BG)

Doppelmayr - 2010
Après une transformation et un développement très important au début des années 2000, Bansko a effectué une modernisation de son domaine skiable en 2010.

A l’image du télésiège Kolarski, situé sur le front de neige d’altitude à proximité de l’arrivée de la télécabine en provenance du village : l’ancien télésiège à pinces fixes ne répondait pas à la forte demande de skieurs débutants.

Ainsi au bout de six saisons, un appareil télésiège débrayable six places avec un débit important a été installé répondant bien mieux aux besoins.

> Découvrez la présentation détaillée de Bansko.

TSD6 Todorka / Bansko (BG)

Leitner - 2015
2015 est la date de la dernière modernisation du domaine skiable de Bansko.

Leitner a construit un long télésiège de 2300 mètres qui permet de rejoindre rapidement la partie haute du domaine skiable et aux skieurs de se diriger vers le secteur du Plato qui est la zone la plus recherchée du domaine skiable.

Le nouveau Todorka a remplacé le plus ancien télésiège de Bansko qui datait de 1986. A noter que cette appareil central est le premier équipement disposant d’une motorisation Direct Drive de Bulgarie.

> Parcourez le forum Reportages Péninsule Balkanique.

TSD4 Plato / Bansko (BG)

Doppelmayr - 2010
Découvrez les derniers reportages publiés sur le site, qui montrent la variété de notre Base de Données. Aujourd’hui gros plan sur Bansko : la plus grande station de ski de Bulgarie et des Balkans.

Le télésiège Plato, installé lors de la saison 2010/11 par Doppelmayr, est un appareil qui a permis de remplacer deux anciens téléskis sur la zone la plus haute du domaine skiable, là où l’enneigement est le meilleur et où de larges pistes bleues sont les plus recherchées de Bansko.

En raison d’un vent violent et fréquent sur ce secteur le télésiège Plato est équipé de sièges à trous.

> Découvrez l'ensemble des reportages de la Bulgarie.


Afficher les archives des actualités

Dernières nouveautés/actualités remontées mécaniques

Pierre Montaz s'en est allé

Pierre Montaz s\'en est allé
Pierre Montaz avec Victor Mautino

Le pionnier des remontées mécaniques Pierre Montaz est décédé ce mardi 3 août, à l'âge de 97 ans.
Pierre Montaz débuta sa carrière en 1943 comme perchman à l'Alpe d'Huez avant d'être embauché l'année suivante comme monteur de téléskis pour le compte de Jean Pomagalski. En 1950, il mit au point, avec son collègue Victor Mautino, ouvrier serrurier chez Poma, une gare légère et démontable de téléski débrayable : la gare B (comme Baby).

Le goût de l'entreprise conduisit les deux hommes à créer en 1952 leur propre société de métallerie serrurerie : la SARL Montaz Mautino, dans les environs de Grenoble. Montaz Mautino profita des plans neige de l'état français et de l'explosion des sports d'hiver durant les décennies 1950 et 1960. Le constructeur livra des centaines d'exemplaires de téléskis sur toutes les montagnes de France, et équipa quasi exclusivement certaines stations !

Au début des années 1960, Pierre Montaz se lança sur le marché du télésiège fixe biplace. Dès 1970, il installa un premier télésiège débrayable biplace aux Ores, en collaboration avec l'ingénieur Pierre Goirand de chez Neyrpic. Un appareil précurseur des télésièges débrayables "légers" actuels !

Pierre Montaz diversifia plus encore la gamme de sa société en investissant en 1976 le marché des télécabines. Montaz Mautino livra notamment en 1979 la télécabine de Planpraz à Chamonix, en réemployant les imposants pylônes en béton de 1928 !

Pour se positionner sur le marché du bicâble, Pierre Montaz noua en 1978 un accord avec Saunier Duval et le téléphériste allemand PHB (Pohlig Heckel Bleichert). A l'aube des années 1980, l’entreprise Montaz Mautino employait 130 personnes.

Pierre Montaz quitta la société qu'il avait fondée en 1984. Toujours investi par la passion des remontées mécaniques, il répondait volontiers aux sollicitations et donnait occasionnellement des conférences. Il a écrit quelques livres mêlant histoire du câble et souvenir personnels, notamment Les pionniers du téléski, un ouvrage que l'on ne peut que conseiller à qui souhaite se plonger dans l'aventure des précurseurs du remonte-pente dont il fut un des principaux protagonistes !

Pour aller plus loin : histoire de Montaz Mautino

 
Rencontre au Musée Suisse des Transports par Câble à Kandersteg (Suisse)

Le 25 juillet dernier, une traditionnelle rencontre estivale a été organisée au nouveau Musée des Transports par Câble à Kandersteg. A cette occasion, la direction de ce beau musée nous offrit l'entrée et Hansruedi Kallen nous fit la visite guidée.

L'histoire et le patrimoine des remontées mécaniques sont documentés grâce à une large collection de sièges, cabines, pinces, perches, plaques et encore d'innombrables objets historiques. Le Musée des Transports par Câble regorge de trésors et est tout à fait palpitant même pour les initiés. Entre les explications détaillées et explicites du passionné Hansruedi, les panneaux explicatifs et surtout les innombrables reliques exposées, nos membres ont passé des enrichissantes heures au musée !

Du premier téléski au 3S de Saas Fee, vous découvrirez toute l'histoire des remontées mécaniques et leur fonctionnement détaillé dans une approche qui se veut avant tout ludique.

N’hésitez pas à visiter le musée ! Il n’attend plus que vous !
https://www.seilbahnmuseum.ch/?lang=fr

 
Interview de Patrick Schibli : Directeur de Baco AG (Suisse)
Photo Jubiproduction

Après la fin de saison hivernale Patrick Schibli, directeur de Baco AG, nous a accordé une longue interview permettant d'évoquer l'histoire et la situation de Baco AG, entreprise suisse du groupe Poma.

Nous avons pu aborder la spécificité du marché des remontées mécaniques en Suisse, en évoquant la situation actuelle et en se projetant sur les prochaines années.

L'entretien a également évoqué les tendances du marché helvétique concernant les appareils urbains, la motorisation Direct Drive ainsi que l'automatisation des remontées mécaniques.

Pour aller plus loin :
- Découvrez la fiche du constructeur dans la Base de Données du site Baco.
- Le site internet de Baco AG.

 
Une cagnotte participative pour financer une remontée
Un des fil-neiges de Prabouré à remplacer

Depuis plusieurs années la petite station de Prabouré, dans les monts du Forez (Auvergne), souhaite remplacer ses deux fils-neiges par un tapis roulant, l’outil idéal pour pouvoir consacrer toute son énergie à apprendre à descendre. Malheureusement, un hiver 2019-2020 sans neige et l’interdiction d'ouverture de cette saison ont grevé le budget de la petite SEM qui gère le site. La station, qui a déjà renouvelé deux de ses trois téléskis et investi dans la neige de culture, compte cependant bien continuer de jouer son rôle de « petite manufacture de skieurs » foréziens.

« Après deux hivers sans ski, l'apprentissage sera la clef des saisons futures afin que les jeunes générations puissent pratiquer ce sport et ses plaisirs » indique François Philibert, responsable de la structure. Prabouré a donc lancé l’idée originale d’un financement participatif par une cagnotte internet ! Le but est de récolter les 200.000 euros nécessaires au financement de ce nouvel équipement. En contrepartie ? La gratuité de la remontée assurée pour tous !

« Plutôt que d'acheter un forfait de ski nous vous proposons de financer un morceau de remontée mécanique » assume François Philibert. « Vous pourrez ainsi venir à Prabouré avec vos enfants et leur faire découvrir les plaisirs du ski sans payer de forfait. Pour nous le but de l'opération est de relancer l'apprentissage du ski, ainsi ils pourront plus tard utiliser nos téléskis et aller dans d'autres stations. »

- La cagnotte en ligne lancée par Prabouré sur Leetchi ;
- Nos reportages sur Prabouré dans notre base de données ;
- Fil de discussion sur Prabouré sur notre forum.