Remontées-Mécaniques.net




Nouveaux reportages
- TKE Kaninen - Lindvallen
- TKE Haren - Lindvallen
- TSF4 North Peak - Caberfae Peaks
- TCD8 Muttersberg - Bludenz
- TCD8/10 Metrocable Ligne M - Medellín
- TKE2 Falken - Lindvallen
- TSF3 Vista 1561' - Caberfae Peaks
- TKE Kajan - Lindvallen

Discussions sur le forum
- TCD4 Skyway (Dream World) - Bangkok (Thaïlande)
- Construction TCD10 Mélezet (2022)
- TKE Haren - Lindvallen / Sälen (Suède)
- TSF4 North Peak - Caberfae Peaks (Michigan)
- TCD8 Muttersberg - Bludenz

Appareils récents
- 2S Nebelhorn (Oberstdorf - DE)
- TCD12 Linéa P (Medellin - CO)
- TCD10 AeroVia (Guayaquil - EC)
- TCD10 CableBus Linéa-1 (Mexico - MX)
- TCD10 CableBus Linéa-2A (Mexico - MX)
- TCD10 CableBus Linéa-2B (Mexico - MX)
- TCD10 Médran IV (Verbier - CH)
- TCD10 Megacable (Pereira - CO)
- TCD10 Söllereck (Oberstdorf - DE)
- TCD10 Super Venosc (Les 2 Alpes - FR)
- TCD10 Tlalpexco (Mexico - MX)
- TCD10 Valisera (Silvretta Montafon - AT)
- TCD10 Weissseejoch (Kaunertal - AT)
- TCD10 Zugerberg (Lech - AT)
- TCP Citadelle de Namur (Namur - BE)
- TSCD6B-6 Marmottes 1 (L'Alpe d'Huez - FR)
- TSD6B Madloch (Zürs - AT)
- TSD6 Belvédère (Morzine - FR)
- TSD6 Bois Noir (Vars - FR)
- TSD6 Castanesa (Cerler - ES)
- TSD6 Chalvet (L'Alpe d'Huez - FR)
- TSD6 Clòt der Os (Baqueira - ES)
- TSD6 Gaston Express (Le Corbier - FR)
- TSD6 Jouvenceaux (Les Rousses - FR)
- TSD6 Lanuza (Formigal - ES)
- TSD6 Olympique (Les Contamines - FR)
- TSD4 Choulet (Leysin - CH)
- TSD4 Sweet Express (Bittersweet - US)
- TSD4 Tracui-Mt Major (Vercorin - CH)
- TSF4 Alfred-Desrochers (Mont Orford - CA)
- TSF4 Chair n°2 (Trollhaugen - US)
- TSF4 des Dappes-Tuffes (Les Rousses - FR)
- TSF4 Pico Royo (Formigal - ES)
- TSF3 Chickory (Bittersweet - US)
- TKE du Col (St Gervais - FR)
- TKE de la Cry (Megève - FR)
- TKE Pla de Beret (Baqueira - ES)
- TKE des Planards (Nax - CH)
- TKD Puig Falcó (Boí Taüll - ES)



Réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

Partenaires

Funivie.org : site italien dédié aux remontées mécaniques devient partenaire de remontees-mecaniques.net.

Atelier Pierre Novat
Panoramas et plans des pistes : Atelier Pierre Novat


Association du grand Thiervoz

A l'actualité sur le site


Sélection de reportages

Étape 7 : Tomblaine > La Planche des Belles Filles


Après un départ du Danemark et un passage par le Nord de la France, une incursion en Belgique et la traversée des Ardennes, le Tour de France arrive dans le massif des Vosges avec une étape vallonnée passant par la station de ski de Gérardmer, où aura lieu un sprint intermédiaire.

L'occasion de redécouvrir le reportage sur la remontée principale du domaine skiable de Gérardmer construite en 2015 par Doppelmayr : le télésiège débrayable du Grand Haut.
Ouvert en été, l'appareil est accessible aux piétons mais également aux personnes équipées d’un vélo ou d’une trottinette.

Un reportage de fan2montagne73

Étape 8 : Dole > Lausanne (Suisse)


Place au Jura avant une arrivée difficile à Lausanne en Suisse, au bord du lac Léman où se trouve le musée olympique.
L'étape passe par la station des Rousses, où le premier télésiège débrayable de la station côté français a été implanté en 2020 : Les Jouvenceaux.

L'appareil permet d'atteindre le sommet des Tuffes à 1420 mètres d'altitude.
En raison de l'épidémie de Covid-19, il a fallu attendre l'hiver 2021 pour voir les premiers skieurs sur cette installation.

Un reportage de j'ib

Étape 9 : Aigle (Suisse) > Châtel


La première étape des Alpes se déroule presque intégralement en Suisse, avant de rejoindre la France en passant le Pas de Morgins juste avant d'arriver à Châtel.
La station retrouve ainsi le Tour de France pour une seconde arrivée d'étape dans l'histoire de la grande boucle après 1975.
La ligne d'arrivée sera disposée à proximité du départ des remontées mécaniques sur le lieu dit "Pré la Joux", où est disposé le télésiège de Pierre Longue construit en 2018 par Poma, ouvert en été.
Cet appareil a remplacé un télésiège débrayable Leitner sur un tracé équivalent.

La capacité de la remontée a ainsi été augmentée, passant de 4 à 6 places par siège.
Les coureurs observeront une journée de repos bien méritée à l'issue de cette étape.

Un reportage de Cookie


Recherche de reportages

Recherchez rapidement des reportages dans notre base de données




Afficher les archives des actualités

Dernières nouveautés/actualités remontées mécaniques

BACO a inauguré son nouveau siège à Salgesch

BACO a inauguré son nouveau siège à Salgesch
Le nouveau siège Baco à Salgesch

BACO a inauguré son nouveau siège à Salgesch (Suisse)

Ce vendredi 3 juin 2022, le constructeur BACO, filiale du groupe HTI en Suisse, a inauguré ses nouveaux locaux communs à Prinoth à Salgesch près de Sierre dans le Canton du Valais. La société était précédemment basée à Steffisburg et proposait également des solutions d’ascenseurs, activité vendue au 1er janvier 2021 à Högg Liftsysteme. Ce déménagement permet de réunir en un lieu les activités de BACO, Prinoth, Leitner et Poma pour la Suisse.

Plusieurs acteurs de la montagne, fournisseurs, collaborateurs du groupe HTI, direction de Poma et des médias (dont, Remontées-mécaniques.net) furent conviés à un apéro dînatoire. Les collaborateurs des stations de Nax, Crans-Montana, La Berra, Zermatt, Lenk, Gstaad, Villars-sur-Ollon, Champéry, Verbier et autres purent se rencontrer tout en découvrant le nouveau siège de BACO.

Entre le mot d’accueil, le sabrage d’un Salmanazar de Champagne à l’aide d’une barrette de chenille et les discussions autour d’un bon fendant et une assiette valaisanne cette journée fut en somme l’opportunité pour BACO de mettre en avant ses services tout en montrant son développement à ses partenaires et clients.

 

Nicolas Chapuis - Directeur de MND Ropeways

Nicolas Chapuis - Directeur de MND Ropeways
Nicolas Chapuis au show room du MND Group

Peu de temps après le salon Mountain Planet 2022, qui s'est déroulé à Grenoble, Nicolas Chapuis directeur du pôle MND Ropeways & Leisure nous a accordé une entrevue pour nous présenter l'entreprise et faire le point sur la situation économique, stratégique et entrevoir les années à venir.


Pouvez-vous nous présenter MND Ropeways : quelle est la taille de l’entreprise, le nombre de collaborateurs, la gamme de produits ?

- MND Ropeways, aujourd’hui, est l’un des quatre pôles d’activités du groupe MND. Le groupe MND dans son ensemble, c’est une équipe de 300 collaborateurs de par le monde, dont une partie est dédiée au pôle Ropeways (remontées mécaniques) bien que ces dernières années nous avons mutualisé de nombreux métiers au sein du groupe.
Le nombre de personnes vraiment dédiées au pôle Ropeways, que cela soit au bureau d’études, sur la phase commerciale ou sur la phase de projets, c’est une grosse centaine de collaborateurs. Aujourd’hui, le pôle Ropeways de MND propose une gamme complète de produits, l’une des plus grandes du marché, puisque nous allons du tapis skieurs (avec ou sans galerie) qui est une grosse activité, aux téléskis avec un fort historique en Scandinavie. (...)

 
Alexandre Maulin - Président de Domaines Skiables de France
A. Maulin aux Sybelles

Lors du salon Mountain Planet 2022, Alexandre Maulin (Président de Domaines Skiables de France, et du groupe Maulin Ski) nous a accordé une interview pour évoquer la situation actuelle des domaines skiables de France, la saison 2021/22 et son regard sur le marché actuel des remontées mécaniques.



Bonjour Mr Maulin et merci d'accepter notre demande d'interview.
Après une saison blanche administratives êtes-vous satisfait de la saison 2021/22 qui vient de se terminer ?


- On est déjà satisfait car on a pu ouvrir. Certes, avec des conditions compliquées : comme devoir appliquer le Pass, ce n’était pas de gaîté de coeur, comme le masque sur les remontées mécaniques -même sur les télésièges- pendant une longue partie de la saison. De plus, il y’a eu des travel-bans pour certains clients étrangers, et l’absence des classes de neige. En fait, il y’a eu beaucoup de défis pour relancer le ski et cette saison, on l’a fait.
Concrètement les résultats sont corrects, même voir bons. On ne peut que se réjouir car pendant 18 mois on nous a fait comprendre que le ski c’était fini, que le ski n’était pas le moteur du territoire. Toutefois, on a eu la chance de voir que nos clients ont répondu présents, en grande quantité, et ça cela a été juste génial.

 

LIFE : La nouvelle gamme débrayable du groupe Poma

LIFE : La nouvelle gamme débrayable du groupe Poma

Le salon Mountain Planet, à Grenoble, a été l’occasion pour le groupe Poma de présenter sa nouvelle gamme d’appareils débrayables nommée LIFE (Low Impact For Environnement).
Cette nouvelle gamme, commercialisée à partir de 2022, répond à une démarche industrielle éco-responsable dont le but est d’atteindre le moindre impact environnemental sur l’ensemble du cycle de vie d’une remontée mécanique. De la conception, à la construction, à l’exploitation et à son recyclage, la gamme LIFE va utiliser l’ensemble des meilleurs matériaux et techniques du groupe Poma.

Ainsi les gares seront des structures allégées, équipées de moins de pièces issues de la pétrochimie (-25 % de caoutchouc) et de moins de pièces de soudures et de galvanisation.
Dans la phase de fabrication le pré-assemblage, le pré-cablage seront optimisés au maximum réduisant la durée de construction.
Durant le chantier, les travaux de terrassement seront limités, l’emprise au sol des gares sera réduite, et les surfaces de béton réduites jusqu’à 50 %.
En exploitation, les appareils de la gamme LIFE auront une sobriété énergétique importante utilisant uniquement des motorisations Direct Drive, utilisant moins de motorisation dans les voies, moins de pièces tournantes.
La toiture des gares LIFE intègrera des panneaux photovoltaïques semi-rigides de nouvelle génération permettant de produire jusqu’à 9 KW d’électricité par face latérale (soit une augmentation de 28 % par rapport à une toiture classique). La gestion des eaux de récupération sera complètement repensée et les accès aux étages sont améliorés évitant aux opérateurs de croiser le trajet des véhicules, sécurisant leurs déplacements.
Enfin, la majorité des équipements de la gamme LIFE seront conçus pour être recyclables, ou bien récupérés et revalorisés à leur fin de vie.

Cette nouvelle gamme est aujourd’hui annoncée pour équiper uniquement les télésièges Poma en déclinaison 4, 6, 8 places. Le tout premier appareil de la gamme LIFE sera construit lors de l’été 2023 à Megève (Le futur TSD6 du Lac) en Haute-Savoie (France).
A terme, Poma prévoit de développer la gamme LIFE pour les télécabines.
En fonction de la réaction des différents marchés mondiaux, il est envisagé que le groupe Leitner et l’entreprise LPOA, sur l’Amérique du Nord, puissent également commercialiser la gamme LIFE dans les futures années.

Donc, actuellement le catalogue Poma présente deux gammes d’appareils débrayables. La classique gamme Multix utilisée pour les télésièges et télécabines, avec différentes motorisations possible ou la gamme LIFE (limitée actuellement aux TSD) avec son approche environnementale spécifique. Point commun des deux gammes Poma elles utilisent des pinces débrayables LPA.

Pour aller plus loin et suivre les actualités du groupe Poma.