En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Remontées-Mécaniques.net

A l'actualité sur le site


Nouveautés sur le site
02/11/2018 : L'histoire du constructeur Applevage est à découvrir sur sa page dédiée, récemment mise à jour.
25/10/2018 : Le Népal, 15e pays du continent asiatique présenté dans la Base De Données du site.
04/10/2018 : Ouverture du forum Constructions 2019, pour aborder les projets et réalisations de l'année à venir.
23/08/2018 : Aujourd'hui nous accueillons le 5000e membre de Remontées-Mécaniques.net ! Merci à tous, pour votre participation aux forums et au site.


Sélection de reportages

TSD8B Mulden - Leogang (AT)

Doppelmayr - 2018
Depuis plusieurs semaines des reportages des nouveautés 2018 sont publiés sur RMnet. Petite revue des nouveautés des principaux constructeurs mondiaux.

Doppelmayr a poursuivi le développement des installations de la gamme D-Line. Tel que le télésiège Mulden à Leogang qui long de 548 mètres est équipé de toutes les options de conforts et sécurités actuel. En remplaçant d'un ancien télésiège, le Mulden est un axe important dans la liaison avec la station voisine Saalbach.

> La fiche de la station de Leogang dans notre BDD.

TSD6 des Inversens - La Plagne (FR)

Poma - 2018
Premier reportage nous présentant un investissement réalisé dans les montagnes françaises : découvrez le télésiège des Inversens construit par Poma à La Plagne en remplacement d'un ancien appareil datant de 1987.

Ce télésiège, qui présente la particularité d'être équipé de gares XL et d'un contour tronqué en gare aval, est l'un des accès à la Roche de Mio, un secteur d'altitude très réputé de la station savoyarde.

> La fiche de la station de La Plagne dans notre BDD.

TCD10 Raintal - Kitzbühel Horn (AT)

Leitner - 2018
L'entreprise italienne Leitner a notamment livré deux appareils sur le domaine skiable de Kitzbühel Horn. Ces constructions sont effectuées dans le cadre du renouveau de cette petite station isolée du reste de l'immense Kitzski.

Équipée des nouvelles cabines Symphony, produites par Sigma, la télécabine Raintal remplace un ancien télésiège fixe de deux places dont le confort et le débit étaient devenus insuffisant.

> La fiche de la station de Kitzbühel dans notre BDD.


Afficher les archives des actualités

Dernières nouveautés/actualités remontées mécaniques

Remontees-mecaniques.net invité aux 80 ans de Val d’Isere

Au cours de la saison 2018/2019, la Société des Téléphériques de Val d'Isère (STVI - groupe de la Compagnie des Alpes), plus connue sous le nom commercial de Val d'Isère Téléphériques, va fêter les 80 ans de la création de sa station de ski.

Pour cette occasion, la société exploitante a créé une exposition retraçant 80 ans d'histoire de remontées mécaniques : du téléphérique de Solaise en 1937 en passant par celui de Bellevarde peu après jusqu'à aujourd'hui sans oublier le Funival en 1988 et le premier téléphérique débrayable "3S" de France, celui de l'Olympique, en 2002.
C'est toute une histoire qui fait qu'aujourd'hui Val-d'Isère est l'un des domaines skiables les plus réputés de France et avec des remontées mécaniques modernes.
Cette exposition, placée au sommet de la télécabine de Solaise, au "Lounge Bar", à plus de 2500 mètres d'altitude est accessible gratuitement durant toute la période d'ouverture de la station.

Le week-end d'ouverture de la quatre-vingtième saison d'hiver, celui des 24 et 25 novembre 2018, la STVI a organisé l'inauguration de cette nouvelle exposition le dimanche 25.Le week-end était placé sous le signe de la festivité dans la station avallaine.
Si comme chaque année elle accueille durant les deux jours le Ski Force Winter Tour qui permet à tous les mordus de ski de tester les nouvelles planches de la saison, de nombreux acteurs des domaines skiables en France étaient également présents afin d'assister à ce vernissage : les stations de Val-d'Isère, Tignes, Val Thorens, des 3 Vallées, et d'autres encore en Savoie étaient présentes ; également des constructeurs, la Compagnie des Alpes, des médias, les anciens qui ont contribué au développement de la station de Val-d'Isère, moniteurs de ski, mais aussi remontees-mecaniques.net qui a contribué à cette exposition en permettant la réutilisation de quelques unes de ses photos.

Deux membres de notre site ont été invités et se sont déplacés à Val-d'Isère : l'Alexois et J'ib. Sur place, un discours du Directeur Général de Val-d'Isère et du maire de Val-d'Isère accompagné d'un film retraçant toute l'histoire de la station ont permis d'introduire cette inauguration. Ensuite, tous les participants étaient conviés à un repas bien garni.

Nos membres ont également pu emprunter la nouvelle télécabine Poma de la Daille (équipée pour la première fois en France des cabines Symphony de Sigma) et ont profité durant deux jours de conditions d'enneigement remarquables en haute altitude au vu du début de saison, sous un soleil radieux pour tracer leurs premières courbes.

Voir le reportage sur l'évènement, sur notre forum

Pour aller plus loin, la station de Val-d'Isère dans notre base de données

 

Hommage à Victor Mautino

Hommage à Victor Mautino
Pierre Montaz et Victor Mautino

Hommage à Victor Mautino qui s'est éteint le 10 novembre 2018 à l'âge de 94 ans.

Victor Mautino et Pierre Montaz s'étaient rencontrés par l'entremise de Jean Pomagalski. Victor était ouvrier serrurier chez Poma, Pierre monteur de téléskis pour le compte de la société Fontainoise. Le goût de l'entreprise conduit les deux hommes à créer en 1952 leur propre société de métallerie serrurerie avec la bienveillance de Jean Pomagalski : la SARL Montaz Mautino...

Cette petite société deviendra par la suite le deuxième constructeur français de remontées mécaniques.
Avec lui, c'est un pan de l'histoire industrielle des remontées mécaniques qui disparaît.

Nous vous proposons de (re)découvrir toute l'histoire de Montaz Mautino

 
Andorre : évolution du domaine skiable de Grandvalira
Piste de la Coupe du Monde de ski en Andorre (J'ib)

Pour la nouvelle saison de ski, le plus grand domaine skiable des Pyrénées, Grandvalira en Andorre, top 15 des meilleurs chiffres d'affaires du monde en terme de domaines skiables, va s'étendre en englobant la station d'Arcalis Ordino.

Pour information, Grandvalira est regroupé sous une seule entité, la NEVASA (NEus del VAlira Societat Anonyma), composée de deux sociétés : la SAETDE (Societat Anonyma Esportiva i Turistic de la Paroquia d'Encamp) réunissant les stations du Pas de la Case, de Grau Roid et d'Encamp, ainsi que la ENSISA (Esports de Neu Soldeu Incles Societat Anonyma) pour Soldeu, El Tarter et Canillo.

Les choses auraient pu se passer autrement car depuis plus d'une année Francesc Viladomat, actionnaire majoritaire de la SAETDE, a rendu publique sa volonté de dissoudre Grandvalira et de former deux domaines skiables indépendants. En effet en mars 2019, la ENSISA accueillera sur ses pistes à Sodeu et El Tarter, les finales FIS de la Coupe du Monde de ski alpin hommes et femmes, toutes disciplines confondues. Pour accueillir cet événement international, l'ENSIDA aurait perçu des subventions de la part du gouvernement andorran et des fédérations sportives concernées (FAE et FIS), chose qui n'a pas été le cas pour la SAETDE et provoquer la brouille.

Avec les retombées économiques que cela allait engendrer, Francesc Viladomat a rebondi en achetant la station endettée d'Arcalis Ordino, enclavée au bout d'une vallée d'Andorre, et a proposé un grand plan d'investissement pour cette dernière. Après des mois de négociations entre le gouvernement andorran, qui s'opposait à la dissolution de Grandvalira, et la SAETDE un accord a été trouvé sur une nouvelle concession de 12 années entre les deux exploitants formant la NEVASA. Ainsi la marque Grandvalira est préservée et elle va intégrer, commercialement, la station d'Arcalis Ordino grâce à la création d'un forfait commun.

Pour aller plus loin :
>
La fiche des stations de Grandvalira dans notre Base De Données.
> La station d'Arcalis Ordino dans notre Base De Données.
> Article de presse, en espagnol, sur la signature de la nouvelle concession.

 

Tignes : modernisation du téléphérique de la Grande Motte

Tignes : modernisation du téléphérique de la Grande Motte
La nouvelle cabine (François05)

Dans l'optique de redynamiser touristiquement le glacier de la Grande Motte, la station de Tignes (France) a décidé de procéder à la rénovation de son téléphérique afin d'assurer un accès plus confortable au sommet du domaine skiable. L'objectif était également de donner une nouvelle image de ce téléphérique, alors vieillissant, qui est l’un des symboles de la station savoyarde.

La première étape de la rénovation de ce gros porteur vient de s'achever. L'opération a consisté notamment au remplacement des cabines par de nouveaux modèles du carrossier CWA. Ces véhicules ont la particularité d'être équipés d'un balcon pouvant accueillir 20 personnes permettant de profiter pleinement de la vue sur la montagne et le glacier. Ces balcons seront accessibles durant l'exploitation estivale.

Les câbles ont en outre été remplacés, ainsi que la motorisation et la partie électrique. Les deux gares bénéficieront d'un lifting l'été prochain.




Pour aller plus loin :
>
Le reportage du téléphérique de la Grande Motte.
> Le fil de discussion qui présente l’inauguration de l’appareil rénové.
> La fiche station de Tignes Espace Killy.

 

Nouvelle cabine CWA : OMEGA V

Nouvelle cabine CWA : OMEGA V
Photo CWA Construction SA

Le carrossier suisse CWA, membre du groupe Doppelmayr-Garaventa, vient de présenter son nouveau produit pour les installations à mouvement continu : la cabine OMEGA V.

Si les lignes principales reprennent celles de la cabine OMEGA IV, plusieurs nouveautés viennent s'ajouter au produit. Le modèle présenté, d'une capacité de 10 places assises, est conçu pour équiper les nouvelles installations de la gamme D-Line. Un large choix d'assises individuelles est disponible, allant de la version en textile, au bois pour une application urbaine, en passant par une version Sport. De larges assises de 46 cm chacune apportent un confort supplémentaire.

L'ouverture des portes est réalisée soit mécaniquement, soit électriquement comme sur les grandes cabines Taris. La ventilation naturelle de la cabine est réalisée par des ouvertures au sol, dans le fond des façades, par les vitres sur les portes et à l'aide de plusieurs fenêtres, jusqu'à trois étages en option, ouvrantes vers l'extérieur.

Un éclairage indirect est disponible sous les assises et en direction des portes, ainsi que dans la toiture. Un éclairage extérieur est également possible, intégré dans les tampons aux quatre coins de la cabines. Ceux-ci sont livrés dans deux designs différents.

D'un point de vue extérieur, les portes-skis peints en noir existent en deux modèles en fonction des désirs de l'exploitant. Une nouveauté sur l'OMEGA V se trouve au niveau de la suspente, dont la fixation au niveau de la cabine est intégrée dans la toiture, ce qui change l'aspect visuel de la cabine. les panneaux photovoltaïques habituellement fixés sur le toit des véhicules, sont désormais intégrés sur le sommet des faces amont, intérieur et aval.

En résumé, CWA a réactualisé avec succès son modèle OMEGA et permet une adaptation individuel pour chaque projet de télécabines.

Pour aller plus loin :
> Fil de discussions sur les cabines CWA
> Lien vers la page du constructeur CWA

 

Interview - Poma Korea

Interview - Poma Korea
Gilles Genoux -Poma Korea- à Séoul

L’interview Remontées-Mécaniques.net estivale nous amène à Séoul rencontrer Gilles Genoux directeur de la filiale Poma Korea. Cette rencontre nous permet d’évoquer l’activité du groupe Poma en Asie, où une grande partie du chiffre d’affaire export est réalisée.

L'entreprise iséroise est présente en Asie depuis les années 1960 sur tous les grands marchés de la zone. Les aléas de ces marchés lointains seront évoqués, ainsi que leurs particularités et l'avenir du transport par câble dans la région.

 

Incendie aux Grands Montets, Chamonix (France)

Incendie aux Grands Montets, Chamonix (France)
Dauphiné Libéré 74

Sur le domaine skiable des Grands Montets, le plus réputé de la vallée de Chamonix-Mont-Blanc, un incendie terrible a ravagé la gare de la Croix de Lognan, intermédiaire des téléphériques des Grands Montets. Cet incendie s'est déclaré dans les environs de 13 h 30, ce 11 septembre. S'il n'a fait aucun blessé, les dégâts sont considérables sur le bâtiment : la toiture est partie en fumée et a fondu (pour la partie en cuivre). Le restaurant, certains bureaux de l'exploitant et les gares du téléphérique ont été lourdement endommagées. Dès 15 heures, des hélicoptères bombardiers d'eau sont entrés en action. L'incendie n'a été maîtrisé que vers 19 heures ce soir. Selon toute vraisemblance, l'incendie s'est déclaré dans le cadre de travaux d'étanchéité sur la toiture du bâtiment.

Les câbles porteurs du téléphérique de Lognan ont lâché, entraînant la cabine amont au sol. Les câbles porteurs de la voie effondrée ont atteint la ligne de la télécabine de Plan Joran, second ascenseur vers le domaine skiable. On peut néanmoins estimer que, au vu des dégâts, la télécabine pourra ouvrir pour l'hiver. Le secteur entre le village d'Argentière (où se situe la gare aval du téléphérique de Lognan) et la Croix de Lognan (où se situe la gare amont) est actuellement interdit aux randonneurs en raison du risque de chute de câble qui n'est toujours pas à exclure.

Le second tronçon du téléphérique, reliant la Croix de Lognan au sommet de l'Aiguille des Grands Montets, est également fortement endommagé. Vers 18h30, deux câbles ont rompu sous l'effet de la chaleur et la cabine située en gare amont s'est fracassée sur le glacier. L'autre cabine tient encore sur les câbles.

Mathieu Dechavanne, président directeur général de la Compagnie du Mont-Blanc, l'exploitant du domaine skiable des Grands Montets, explique qu'il faudra certainement de nombreux mois pour remettre en service les téléphériques, en particulier le second tronçon où les travaux seront plus difficiles puisqu'il évolue dans un secteur de haute-montagne, entre pitons rocheux et glaciers. Il attend également que l'incendie soit parfaitement éteint pour aller constater les dégâts réels et en particulier pour juger de l'endommagement des machineries des deux téléphériques qui s'y trouvent en sous-sol.

→ Suivi du sujet sur le forum : TPH Grands Montets 1 & 2 - Chamonix-Mont-Blanc (Les Grands Montets)

 

Remontées Mécaniques - Haute Savoie - Snowhall et Ski - Telecabine - Lamoura Puigmal - Téléphérique - Surf vtt - Alpes Ski - Téléskis - Ropeways - Gondola - Station de Ski - Télésiege - Telecabine Soleil - Montagnes Neige - Ski Snow Surf - Téléphérique funiculaire - Transport public - TSF3 - Ski Montagne - Station de Ski
Remontées Mécaniques - Snowhall et Ski - Montagnes Neige