En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Remontées-Mécaniques.net

A l'actualité sur le site


Nouveautés sur le site
04/01/2018 : Le reportage du 3S Penkenbahn à Mayrhofen est le 700e appareil présenté en Autriche dans la BDD du site.
28/12/2017 : Découvrez le premier reportage technique d'un appareil de la gamme D-Line de Doppelmayr.
10/10/2017 : Ouverture du forum Constructions 2018 qui aborde l'ensemble des projets et réalisations de l'année à venir.
23/08/2017 : Vous pouvez maintenant participer au soutien financier de notre site désormais supporté par notre association loi 1901


Sélection de reportages

TPH Tiroler Zugspitzbahn (Ehrwald - AT)

Bleichert - 1926 / Garaventa - 2003
Pionnier du transport par câble, l’Autriche a développé ses premiers téléphériques dans les années 20 sous l’impulsion de l’ingénieur Louis Zuegg associé à l’industriel allemand Bleichert.

Ainsi, le téléphérique de la Zugspitze aux 4 records mondiaux lors de son ouverture, resta longtemps le témoin de cette époque, avant d’être remplacé par un appareil tout aussi extraordinaire.


-> reportage technique de Lolo42

TCD8 Wildspitzbahn (Pitztal - AT)

Doppelmayr - 2012
Encouragées par une réglementation souple concernant les espacements ou les hauteurs de survol, les stations autrichiennes se sont fortement développées à partir des années 80.

Sur le glacier du Pitztal, la plus haute télécabine d’Autriche est marquée par des survols dépassant parfois 100 mètres et des gares à l’architecture moderne en haute montagne.


-> reportage technique de monchu

TCD10 Giggijochbahn (Sölden - AT)

Doppelmayr - 2016
L’ère des extensions de domaine est terminée. Les exploitants privilégient les liaisons entre stations ou les remplacements d’appareils pour augmenter au maximum le débit et le confort.

La course au gigantisme a ainsi poussé Sölden à remplacer une télécabine récente par un appareil débitant 4500 personnes/heure avec une puissance de 1600 kW et un quai de débarquement spécial.


-> reportage technique de Rodo_Af


Afficher les archives des actualités

Dernières nouveautés/actualités remontées mécaniques

Edouard Philippe inaugure officiellement le nouveau site de Poma à Gilly sur Isère, en Savoie
DR

Le premier ministre a inauguré officiellement le nouveau site de Poma à Gilly sur Isère (Savoie) le 19 janvier dernier.

Opérationnel depuis mars 2017, le nouvel ensemble regroupe sur 70 000 m² (dont 12 000 m² en intérieur) des activités autrefois éclatées :

- les productions de la SACMI, filiale spécialisée dans la fabrication mécano-soudée d'éléments tels que les poulies ou les châssis, ainsi que dans le pré-montage de la mécanique de gare. Ses 62 employés étaient installés anciennement à Montmélian dans un site devenu trop exigu.
- les activités de Comag, filiale spécialisée dans le montage, représentant 49 employés basés jusqu'alors à Bourg-Saint-Maurice,
- le futur site d'assemblage d'éoliennes produites par la filiale Leitwind de Leitner sur la base de la technologie DirectDrive,
- et une plateforme logistique globale, qui bénéficie d’un emplacement plus central, notamment pour desservir les stations de Tarentaise.

Le site de Gilly-sur-Isère dispose d'une réserve foncière permettant une extension ultérieure à 100 000 m². Le nombre d'emplois devrait être porté de 120 actuellement à 150 à terme.


Pour aller plus loin :
- l'actualité de Poma sur notre forum,
- l'histoire de la SACMI, ancien constructeur indépendant.

 

INTERVIEW - Aux Contamines-Montjoie

INTERVIEW - Aux Contamines-Montjoie
Didier Mollard - SECMH

La SECMH, exploitant historique du domaine skiable des Contamines-Montjoie / Hauteluce étalé entre la Haute-Savoie et la Savoie, est partenaire avec Remontées-Mécaniques.net depuis de nombreuses années. L’entreprise, qui a fêté ses 70 ans d’existence en 2016, exploite un parc de 24 remontées mécaniques dont quatre télécabines, qui desservent 120 kilomètres de pistes situées principalement sur un vaste plateau d’alpage entre 1500 et 2500 mètres d’altitude. Économiquement, la SECMH a effectué un chiffre d’affaire de 9,4 millions d'euros en 2016, ce qui la situe autour de la 25e place des exploitants de domaine skiable de France.
Depuis 2000, la SECMH est également présente au sein de la STBMA qui exploite le domaine skiable de Saint-Gervais et de Saint-Nicolas-de-Véroce. Afin de regrouper l’ensemble de ces activités la marque Val Montjoie Développement a été récemment créée.

Dans la série des interviews RM.net que nous avons débutée il y a quelques mois, Didier Mollard - Directeur Général de la SECMH - a accepté de répondre à nos questions.

 

La tempête Eleanor s'abat sur les Alpes

La tempête Eleanor s\'abat sur les Alpes
Photo ORF

La tempête Eléanor a traversé les Alpes avec des rafales atteignant parfois 250 km/h. De nombreux domaines skiables français ont fermé complètement. La chute d'un arbre sur une piste a fait un mort à Morillon et provoqué des dégâts matériels, comme au Devoluy où la cabane d'arrivée du télésiège du Jas a été soufflée.

En Suisse et en Autriche, les vents ont endommagé des appareils en exploitation, provoquant des évacuations verticales. Au Pizol, dans le canton de St-Gall, des arbres se sont abattus sur la télécabine principale. A Kitzbühel, au Tyrol, une rafale a balayé une cabine en entrée de gare intermédiaire, causant d'importants dégâts au ralentisseur.

 
Inauguration du téléphérique record de la Zugspitze
crédit BZB

Le nouveau téléphérique du versant bavarois de la Zugspitze à Garmisch-Partenkirchen (Allemagne) a été inauguré et ouvert au public le 21 décembre 2017, après 3 ans d'études et 3 ans de travaux. Le chantier a été compliqué par l'extrême exiguïté du site, l'altitude élevée avec des conditions météorologiques difficiles, et un immense défi logistique.

L'appareil à va-et-vient présente des caractéristiques techniques exceptionnelles :
- Il franchit une dénivelée de 1945 mètres, la plus grande du monde pour un appareil commercial. Toutefois c'est légèrement moins que l'ancien appareil de 1963 qu'il remplace, et qui rachetait une dénivellation de 1952 mètres.
- La portée entre l'unique pylône et la gare amont atteint 3213 mètres, ce qui en fait la plus longue du monde
- Avec 127 mètres de hauteur, le pylône de ligne est le deuxième plus haut du monde, après celui du téléphérique de la baie d'Halong au Vietnam.

Sur le plan d'esthétique, l'appareil fait la part belle au verre. Le plancher de chaque cabine est partiellement vitré pour offrir une vue plongeante aux clients. La façade et les quais de la gare aval s'ouvrent largement sur le sommet, tandis que la gare amont toute vitrée est placée en surplomb de 35 mètres sur la paroi nord de la Zugspitze.

Ce téléphérique, construit par Garaventa, représente un investissement de 50 millions d'euros.

Pour aller plus loin découvrez la station de Garmisch-Partenkirchen (Zugspitze).

 
Inauguration du TSD8B Seekarspitzbahn - Obertauern (AUT)
Remontées-mécaniques.net

La "saison" des inaugurations des appareils construits cet été débute dans les stations de ski. A l'image d'Obertauern, dans le Länder de Salzbourg en Autriche, qui vient d'inaugurer le nouveau télésiège Seekarspitzbahn : appareil débrayable de huit places, construit par Leitner Ropeways, disposant de nombreuses options (assises chauffantes, bulles de protections, assises en cuir, barres de sécurité automatique...) qui remplace une installation datant de 1991.

Cette journée était également l’occasion de fêter le 60e anniversaire de l’entreprise Krings Bergbahnen GmbH qui exploite quatre télésièges sur le domaine skiable d’Obertauern. Parmi les invités on notait la présence du gouverneur du Länd de Salzbourg, Wilfried Haslauer, venu notamment remercier la famille Krings dans sa participation au développement d'Obertauern, village alpin installé au col de Tauern à 1740 mètres d'altitude.

Reportage technique du nouveau TSD8B Seekarspitz.
Pour aller plus loin : le listing des constructions de remontées mécaniques en Autriche durant l'été 2017.

 

Gros contrat entre la Compagnie des Alpes et Poma

Gros contrat entre la Compagnie des Alpes et Poma
Cabine Symphony de la TCD10 de La Daille (Poma)

La Compagnie des Alpes et Poma ont officialisé la signature d'un contrat de 38 millions d'euros pour la livraison de cinq appareils structurants à Val-d'Isère, Tignes, Méribel, La Plagne et Serre Chevalier.

A Val-d'Isère, la mythique remontée de la Daille, première télécabine construite par Poma en 1966, sera remplacée par un nouvel équipement qui recevra les cabines Sigma Symphony 10 places en finition premium avec sièges chauffants.

A Tignes une nouvelle télécabine reliera les Brévières aux Boisses. Elle remplacera trois appareils et disposera d'un fonctionnement automatique avec des horaires élargis sans personnel à quai en gare aval.

A Méribel, le nouveau télésiège du Plan de l'Homme sera équipé de 104 sièges chauffants à bulles. Il disposera d'un moteur direct drive (motorisation à entraînement direct), tout comme le futur télésiège à gros débit des Inversens à la Plagne (3. 600 personnes par heure).

Enfin, à Serre Chevalier, le télésiège de Côte Chevalier va relier deux secteurs du domaines skiable à la place d'un télésiège et d'un téléski.

La fabrication sera assurée sur le site de Sigma à Veyrins-Thuellin (Isère) pour les cabines et sur le tout nouveau site de Poma à Gilly (Savoie) pour les systèmes de transport par câble.

- Accédez à la liste des projets de construction de remontées 2018-2019 sur notre forum

 
Poma va construire la première télécabine urbaine de la Réunion.
© Groupement FILAO

Le groupement Filao conduit par Poma a remporté ce 1er décembre le marché de conception, réalisation, exploitation, entretien et maintenance de la première télécabine urbaine de la région-département de la Réunion.

Cette ligne, à l'initiative de la Cinor (Communauté Intercommunale du NOrd de la Réunion), reliera à Saint-Denis les quartiers du Chaudron / Bois-de-Nèfles et du Moufia par l'intermédiaire de cinq stations. Le trajet de 2,7 kilomètres sera réalisé en 13 minutes. Elle disposera de 46 cabines de 10 places assises.

L'installation, d'un coût de 45 M€, devrait être opérationnelle à la fin 2019. Elle sera connectée au réseau de transport existant, exploitée de 6 à 20 heures et accessible avec un titre de transport classique. En outre, son implantation tient compte du futur projet Réseau Régional de Transport Guidé (RRTG) de la Région et du projet de Réseau Intégré de Transport Moderne (RITMO) porté par la commune de Saint-Denis.

A terme, plusieurs lignes de transport par câble devraient équiper l'île française, à l'image des télécabines urbaines que l'on trouve déjà dans plusieurs pays d'Amérique du Sud, en particulier en Colombie (voir notre BDD). Un second projet, qui prévoit de relier Bellepierre à La Montagne, est désormais à l'étude.

Selon la Cinor, au delà de fluidifier le trafic et d'apporter une solution de transport douce, la télécabine devrait « attiser la curiosité » et devenir « une attraction touristique qui devrait avoir de belles répercussions sur le développement des mi-pentes et des Hauts de Saint-Denis ».

 

Remontées Mécaniques - Haute Savoie - Snowhall et Ski - Telecabine - Lamoura Puigmal - Téléphérique - Surf vtt - Alpes Ski - Téléskis - Ropeways - Gondola - Station de Ski - Télésiege - Telecabine Soleil - Montagnes Neige - Ski Snow Surf - Téléphérique funiculaire - Transport public - TSF3 - Ski Montagne - Station de Ski
Remontées Mécaniques - Snowhall et Ski - Montagnes Neige

Faire un don
Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 2102592
Page générée en 0.01823 secondes. 51 requete(s).
147 membres connectés sur les forums
Valid HTML 5.0 
©2003-2018 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés