En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Remontées-Mécaniques.net




Nouveaux reportages
- TKE Baciver - Baqueira - Beret
- TSD4B de Lärchfilzen - Fieberbrunn
- TKF du Villard-dessus 1 & 2 - Alex
- TSD4 Thunder Wolf - Big Sky
- TSF2 Outpost - Pico Mountain

Discussions sur le forum
- Téléphérique du Pibeste
- Photos insolites de remontées mécaniques...
- Uni G Vision et sièges Garaventa
- Base moteur téleski Poma
- Les bornes automatiques de contrôle des forfaits

Appareils récents
- 3S Hòn Thơm (Phú Quốc - VN)
- 3S Matterhorn Glacier Ride (Zermatt - CH)
- 2S Sacheon Ocean (Sacheon - KR)
- FUNI Sapa (Sapa - VN)
- TSCD8-10 Plattenkar (Obertauern - AT)
- TSCD6-8 American Eagle (Copper - US)
- TSCD6-8 Express du Village (Bromont - CA)
- TCD10 Alpe Express (L'Alpe d'Huez - FR)
- TCD10 Kohlmais (Saalbach - AT)
- TCD10 Möslbahn (Mayrhofen - AT)
- TCD10 Raintal (Kitzbühel Horn - AT)
- TCD10 Sonnberg (Maria Alm - AT)
- TCD10 The Gondola (Winter Park - US)
- TCD6 Montfrais (Vaujany - FR)
- TSD8B Mulden (Leogang - AT)
- TSD8B Sonntagskogel II (Wagrain - AT)
- TSD8B Ramcharger (Big Sky - US)
- TSD6B American Flyer (Copper - US)
- TSD6B Brunelle (Kitzbühel Horn - AT)
- TSD6B Snowdon (Killington - US)
- TSD6 Inversens (La Plagne - FR)
- TSD6 Pierre Longue (Châtel - FR)
- TSD4 Chet's Dream (Loveland - US)
- TSD4 Homestake (Deer Valley - US)
- TSD4 Lowell Thomas (Tremblant - CA)
- TSD4 Snow Bowl (Stratton - US)
- TSF4 Face (West Mountain - US)
- TSF4 Snow Pine (Alta - US)
- TKE Baciver (Baqueira / Beret - ES)



Réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

Partenaires

Funivie.org : site italien dédié aux remontées mécaniques devient partenaire de remontees-mecaniques.net.

Atelier Pierre Novat
Panoramas et plans des pistes : Atelier Pierre Novat

A l'actualité sur le site


Sélection de reportages

TKD de la Savatte (†) - Le Bouchet-Mt-Charvin (FR)

Duport - 1969
Partez cette semaine à la découverte de téléskis inexploités qui ont marqué leur temps. Commençons par le téléski de la Savatte, probablement l'unique téléski débrayable construit par les ateliers haut-savoyards de Guy Duport. À cause de problèmes fonciers, cet appareil, n'a jamais pu ouvrir et continue de trôner sur les hauteurs de la commune du Bouchet-Mont-Charvin, de même que des pylônes d'un télésiège qui n'a également jamais été terminé.

Partez à la découverte de ce téléski historique et unique en son genre.

> Le reportage d'alspace et l'Alexois.

TKD du Chabataron (†) - Aiguilles-en-Queyras (FR)

Alta-Dandelot - 1938 > 1969
Monument historique s'il en est un, le téléski du Chabataron est l'un des tous premiers téléskis conçus par Jean Pomagalski et Georges Dandelot. Installé sur des pentes isolées au-dessus du petit village d'Aiguilles dans la vallée du Queyras, on peut encore y accéder à pied et observer sa mécanique dans un état de conservation remarquable. C'est l'un des derniers appareils du domaine de ski alpin original encore en place avec les téléskis de l'espace débutant situé à proximité du village.

(Re)-découvrez ce téléski-musée des Hautes-Alpes dans un état de conservation remarquable.

> Le reportage de François05 sur l'installation.

TKD 3000 (†) - Val-d'Isère (FR)

Montaz-Mautino - 1962 > 2012
Encore un téléski mythique des Alpes françaises : les 3000, dont le tracé a été étudié par Pierre Montaz lui-même. Doté d'une très forte pente, il montait jusqu'à la crête des Leissières et desservait deux pistes noires dont celle du Tunnel, permettant de traverser une crête avant de basculer au-dessus du col de l'Iseran. Il ouvrait très rarement et son exploitation s'est terminée en 2012 suite à de « graves problèmes de sécurité ». Qu'à cela ne tienne, il a été rénové à l'été 2018 et a depuis réouvert pour le plus grand bonheur des skieurs de la station avaline.

(Re)-découvrez ce téléski mythique de Montaz-Mautino, modernisé et réouvert depuis le début de l'année 2019.

> Le reportage d'alspace, j'ib et remontees sur l'installation.


Afficher les archives des actualités

Dernières nouveautés/actualités remontées mécaniques

 Chamonix : pas de reconstruction du téléphérique des Grands Montets avant au moins trois ans
photo : remontees

La gare intermédiaire des téléphériques de Lognan - Grands Montets dans la vallée de Chamonix a été touchée le 11 septembre 2018 par un incendie déclenché lors de travaux d'étanchéité sur la toiture du bâtiment. Les téléphériques sont, depuis, hors d'usage. Les cabines et les câbles ont été démontés et évacués.

Il faudra plusieurs années pour espérer remonter à l'aiguille des Grands Montets (3295 m) en téléphérique, profiter de son panorama extraordinaire et de son espace de ski mondialement réputé. Matthieu Dechavanne, directeur général de la Compagnie du Mont-Blanc (CMB), exploitant des différents sites touristiques de la vallée de Chamonix, l'a ainsi annoncé au journal régional Le Messager. Les problèmes se concentrent sur la reconstruction d'une gare au sommet de l'aiguille des Grands Montets où il faudrait prendre en compte les nouvelles normes environnementales et bâtir un nouveau dossier administratif afin d'assurer la protection de cet espace naturel grandiose.

En attendant, l'accès au sommet se fait exclusivement en ski de randonnée grâce à des itinéraires aménagés à l'arrivée de la télécabine de Bochard et du télésiège de la Herse. Un forfait spécial aller-simple par la télécabine de Plan Joran et l'un des deux appareils pré-cités serait même proposé à ces skieurs en quête de grand ski.

Pour aller plus loin :
- le reportage du téléphérique des Grands Montets sur le site,
- la discussion à propos de l'incident sur le forum.
- l'article sur le Messager : « Chamonix: la gare de téléphérique des Grands Montets ne rouvrira pas avant trois ans ».

 
Zermatt : Accord trouvé pour la liaison Italie-Suisse via un téléphérique 3S

La Fondation Suisse pour le paysage (FP) renonce à recourir contre l'attribution d'une concession et l'approbation des plans par l'Office Fédéral des Transports (OFT) du téléphérique 3S devant relier Testa Grigia au Petit Cervin. Après plusieurs séances, les remontées mécaniques de Zermatt (ZBAG) et la FP ont trouvés un accord pour permettre la réalisation de ce téléphérique 3S, construit par Leitner Ropeways, qui ouvrira "l'Alpin Crossing", la traversée des Alpes en remontées mécaniques.

En contrepartie, les ZBAG «s’engagent, à promouvoir un tourisme de qualité, une expérience de niveau élevé à la montagne et dans la nature, ainsi qu’une approche respectueuse de l’environnement». Une fois les travaux de construction terminés, ils démonteront intégralement le téléphérique de chantier entre Laghi Cime Bianche et le Petit Cervin, déjà installé pour le montage du 3S entre Trockener Steg, ainsi que le téléski Grenzlift faisant doublon avec la nouvelle installation 3S.

Une fois les plans terminés et validé par la fondation Suisse pour le paysage, les travaux de construction débuteront sans délais pour permettre une mise en service de la nouvelle installation dans l'année 2021. Il sera ainsi possible en tant que piétons de rejoindre Zermatt à Cervinia en passant par le Petit Cervin.

Pour aller plus loin :
Découvrez le domaine skiable de Zermatt (CH) et celui de Cervinia (IT).

 

Val Cenis (Savoie) : Inauguration des nouveautés 2018 !

Val Cenis (Savoie) : Inauguration des nouveautés 2018 !

Le jeudi 31 janvier 2019 a eu lieu l'inauguration des nouvelles remontées mécaniques de Val Cenis : la nouvelle télécabine 10 places du Vieux Moulin, construite par Leitner, qui vient remplacer un équipement datant de 1983 sur un axe important du domaine skiable permettant à la clientèle à la journée d'accéder rapidement à un secteur d'altitude. Autre nouveauté 2018, le téléski à enrouleurs du Plan des Champs, de GMM, qui offre une liaison directe pour les résidences en front de neige vers la télécabine du Vieux Moulin et permet la création d'un secteur débutants en basse altitude.

Après le traditionnel coupé de ruban et les discours au pied de la nouvelle télécabine du Vieux Moulin, les invités ont pu rejoindre la station amont dans un voyage inaugural au milieu des clients, pour assister à la remise des trophées (tronçons de câble). Le champagne a été sabré dans les règles de l'art avec un ski.

Parmi les invités autour de la SEM du Mont-Cenis et son directeur Yves Dimier : Leitner France représenté par Denis Ribot, GMM et son directeur Gilles Kraan, les entreprises Verniers Frères, Sigma Cabins, la SEMER, sans oublier tout le personnel des stations environnantes qui ont pu faire le déplacement, ainsi qu'un représentant de RMnet.

Pour aller plus loin :
> Le fil de discussion des chantiers de Val Cenis de l'été 2018.

 
Remontees-mecaniques.net invité aux 80 ans de Val d’Isere

Au cours de la saison 2018/2019, la Société des Téléphériques de Val d'Isère (STVI - groupe de la Compagnie des Alpes), plus connue sous le nom commercial de Val d'Isère Téléphériques, va fêter les 80 ans de la création de sa station de ski.

Pour cette occasion, la société exploitante a créé une exposition retraçant 80 ans d'histoire de remontées mécaniques : du téléphérique de Solaise en 1937 en passant par celui de Bellevarde peu après jusqu'à aujourd'hui sans oublier le Funival en 1988 et le premier téléphérique débrayable "3S" de France, celui de l'Olympique, en 2002.
C'est toute une histoire qui fait qu'aujourd'hui Val-d'Isère est l'un des domaines skiables les plus réputés de France et avec des remontées mécaniques modernes.
Cette exposition, placée au sommet de la télécabine de Solaise, au "Lounge Bar", à plus de 2500 mètres d'altitude est accessible gratuitement durant toute la période d'ouverture de la station.

Le week-end d'ouverture de la quatre-vingtième saison d'hiver, celui des 24 et 25 novembre 2018, la STVI a organisé l'inauguration de cette nouvelle exposition le dimanche 25.Le week-end était placé sous le signe de la festivité dans la station avallaine.
Si comme chaque année elle accueille durant les deux jours le Ski Force Winter Tour qui permet à tous les mordus de ski de tester les nouvelles planches de la saison, de nombreux acteurs des domaines skiables en France étaient également présents afin d'assister à ce vernissage : les stations de Val-d'Isère, Tignes, Val Thorens, des 3 Vallées, et d'autres encore en Savoie étaient présentes ; également des constructeurs, la Compagnie des Alpes, des médias, les anciens qui ont contribué au développement de la station de Val-d'Isère, moniteurs de ski, mais aussi remontees-mecaniques.net qui a contribué à cette exposition en permettant la réutilisation de quelques unes de ses photos.

Deux membres de notre site ont été invités et se sont déplacés à Val-d'Isère : l'Alexois et J'ib. Sur place, un discours du Directeur Général de Val-d'Isère et du maire de Val-d'Isère accompagné d'un film retraçant toute l'histoire de la station ont permis d'introduire cette inauguration. Ensuite, tous les participants étaient conviés à un repas bien garni.

Nos membres ont également pu emprunter la nouvelle télécabine Poma de la Daille (équipée pour la première fois en France des cabines Symphony de Sigma) et ont profité durant deux jours de conditions d'enneigement remarquables en haute altitude au vu du début de saison, sous un soleil radieux pour tracer leurs premières courbes.

Voir le reportage sur l'évènement, sur notre forum

Pour aller plus loin, la station de Val-d'Isère dans notre base de données

 

Hommage à Victor Mautino

Hommage à Victor Mautino
Pierre Montaz et Victor Mautino

Hommage à Victor Mautino qui s'est éteint le 10 novembre 2018 à l'âge de 94 ans.

Victor Mautino et Pierre Montaz s'étaient rencontrés par l'entremise de Jean Pomagalski. Victor était ouvrier serrurier chez Poma, Pierre monteur de téléskis pour le compte de la société Fontainoise. Le goût de l'entreprise conduit les deux hommes à créer en 1952 leur propre société de métallerie serrurerie avec la bienveillance de Jean Pomagalski : la SARL Montaz Mautino...

Cette petite société deviendra par la suite le deuxième constructeur français de remontées mécaniques.
Avec lui, c'est un pan de l'histoire industrielle des remontées mécaniques qui disparaît.

Nous vous proposons de (re)découvrir toute l'histoire de Montaz Mautino

 
Andorre : évolution du domaine skiable de Grandvalira
Piste de la Coupe du Monde de ski en Andorre (J'ib)

Pour la nouvelle saison de ski, le plus grand domaine skiable des Pyrénées, Grandvalira en Andorre, top 15 des meilleurs chiffres d'affaires du monde en terme de domaines skiables, va s'étendre en englobant la station d'Arcalis Ordino.

Pour information, Grandvalira est regroupé sous une seule entité, la NEVASA (NEus del VAlira Societat Anonyma), composée de deux sociétés : la SAETDE (Societat Anonyma Esportiva i Turistic de la Paroquia d'Encamp) réunissant les stations du Pas de la Case, de Grau Roid et d'Encamp, ainsi que la ENSISA (Esports de Neu Soldeu Incles Societat Anonyma) pour Soldeu, El Tarter et Canillo.

Les choses auraient pu se passer autrement car depuis plus d'une année Francesc Viladomat, actionnaire majoritaire de la SAETDE, a rendu publique sa volonté de dissoudre Grandvalira et de former deux domaines skiables indépendants. En effet en mars 2019, la ENSISA accueillera sur ses pistes à Sodeu et El Tarter, les finales FIS de la Coupe du Monde de ski alpin hommes et femmes, toutes disciplines confondues. Pour accueillir cet événement international, l'ENSIDA aurait perçu des subventions de la part du gouvernement andorran et des fédérations sportives concernées (FAE et FIS), chose qui n'a pas été le cas pour la SAETDE et provoquer la brouille.

Avec les retombées économiques que cela allait engendrer, Francesc Viladomat a rebondi en achetant la station endettée d'Arcalis Ordino, enclavée au bout d'une vallée d'Andorre, et a proposé un grand plan d'investissement pour cette dernière. Après des mois de négociations entre le gouvernement andorran, qui s'opposait à la dissolution de Grandvalira, et la SAETDE un accord a été trouvé sur une nouvelle concession de 12 années entre les deux exploitants formant la NEVASA. Ainsi la marque Grandvalira est préservée et elle va intégrer, commercialement, la station d'Arcalis Ordino grâce à la création d'un forfait commun.

Pour aller plus loin :
>
La fiche des stations de Grandvalira dans notre Base De Données.
> La station d'Arcalis Ordino dans notre Base De Données.
> Article de presse, en espagnol, sur la signature de la nouvelle concession.

 

Tignes : modernisation du téléphérique de la Grande Motte

Tignes : modernisation du téléphérique de la Grande Motte
La nouvelle cabine (François05)

Dans l'optique de redynamiser touristiquement le glacier de la Grande Motte, la station de Tignes (France) a décidé de procéder à la rénovation de son téléphérique afin d'assurer un accès plus confortable au sommet du domaine skiable. L'objectif était également de donner une nouvelle image de ce téléphérique, alors vieillissant, qui est l’un des symboles de la station savoyarde.

La première étape de la rénovation de ce gros porteur vient de s'achever. L'opération a consisté notamment au remplacement des cabines par de nouveaux modèles du carrossier CWA. Ces véhicules ont la particularité d'être équipés d'un balcon pouvant accueillir 20 personnes permettant de profiter pleinement de la vue sur la montagne et le glacier. Ces balcons seront accessibles durant l'exploitation estivale.

Les câbles ont en outre été remplacés, ainsi que la motorisation et la partie électrique. Les deux gares bénéficieront d'un lifting l'été prochain.




Pour aller plus loin :
>
Le reportage du téléphérique de la Grande Motte.
> Le fil de discussion qui présente l’inauguration de l’appareil rénové.
> La fiche station de Tignes Espace Killy.

 

Remontées Mécaniques - Haute Savoie - Snowhall et Ski - Telecabine - Lamoura Puigmal - Téléphérique - Surf vtt - Alpes Ski - Téléskis - Ropeways - Gondola - Station de Ski - Télésiege - Telecabine Soleil - Montagnes Neige - Ski Snow Surf - Téléphérique funiculaire - Transport public - TSF3 - Ski Montagne - Station de Ski
Remontées Mécaniques - Snowhall et Ski - Montagnes Neige