La nouvelle équipe, élue en juin dernier, à la tête de la métropole d'Orléans a annoncé l'abandon pour raisons financières du projet de téléphérique urbain, qui devait relier la gare des Aubrais au nouveau quartier d'affaires Interives. L'appareil envisagé devait franchir les voies SNCF à une hauteur maximum de 25 mètres. La solution retenue était un téléphérique à va-et-vient, à deux cabines de 56 places, qui devait offrir un débit de 1500 personnes par heure et par sens.

En 2017, le marché de construction avait été attribué à un groupement d’entreprises autour de Vinci et du groupe Poma. Le chantier devait démarrer fin 2017 pour une mise en service à la fin de l'année 2018. Mais les travaux avaient été repoussés et la mise en service décalée à 2021, en raison du manque d’investisseurs pour le quartier d'affaires. Le projet a déjà coûté 4 millions d'Euros en études, auxquels il faudra ajouter les pénalités qui pourraient se monter à 2 millions d'Euros.


Pour aller plus loin : le sujet consacré au projet sur notre forum.