Après avoir repris les rênes du groupe Leitner en juin 2016, Anton Seeber a présenté devant le personnel de Sterzing le bilan de son premier exercice annuel. Le chiffre d'affaires est passé de 726 millions d'euros en 2015 à 773 millions d'euros en 2016, soit une hausse de près de 50 millions d'euros.

Dans ce groupe qui inclut aussi les dameuses Prinoth ou les enneigeurs Demaclenko, le transport par câble reste prépondérant, générant une activité de 521 millions d'euros pour les marques Leitner et Poma. Les projets de remontées urbaines et touristiques connaissent une phase de croissance et représentent désormais 38% du chiffre d’affaires. Certains projets comme à Berlin (Leitner) ou au Pérou (Poma) génèrent des revenus de long terme grâce aux prestations d'exploitation et de maintenance qui sont incluses après la construction.

Sur le plan technique, la saison écoulée a été marquée par la fin d’un chantier majeur : le 3S de Stubai en 2 tronçons. Par ailleurs, Leitner et Poma ont réussi à placer 85% d'entrainements directs (Direct Drive) dans les débrayables construits cette année, une motorisation sans réducteur produite en interne dans l’usine de Telfs (Autriche). Enfin le système de commande LeitControl développé en 2015 a été largement déployé.

Le groupe a investi 30 millions d'euros, notamment dans la nouvelle usine de Gilly sur Isère regroupant en un même site Poma, SACMI et COMAG, ainsi que dans l’extension du site de Telfs. Au second semestre 2017, les investissements devraient se poursuivre avec l’extension de l’usine d’Unterackern sur le site historique de Sterzing (Italie).


Pour aller plus loin : l'historique de la société et les reportages de remontées Leitner sur notre base de données