Le 11 novembre 2000, un violent incendie dans le funiculaire souterrain de Kaprun (Autriche) causait la mort de 155 personnes.

Le feu s’est déclaré dans le véhicule montant, au niveau du chauffage d'appoint installé dans la cabine de conduite aval, juste sous les manomètres indiquant la pression dans le système hydraulique de freins parachute. Sous l'effet de la chaleur, le liquide de freins s'est enflammé et a provoqué l’embrasement général. Seules 12 personnes ont survécu en s’échappant par l'aval. L'effet de cheminée a entraîné la mort des autres occupants, y compris ceux qui ont essayé de fuir vers l’amont, ainsi que 3 personnes présentes dans la gare amont.

L’accident a été causé par une succession d’erreurs de conception et de maintenance. Le chauffage installé lors de la rénovation de 1994 n’était pas adapté à un montage dans un véhicule. Une fuite d’huile au niveau des manomètres n’a pas été détectée lors des contrôles périodiques. Les portes sont restées bloquées et les cabines étaient dépourvues de marteaux et d’extincteurs. Les escaliers de secours étaient trop étroits pour pouvoir évacuer rapidement 160 personnes. Enfin, le rideau de fer à l’entrée aval du tunnel, destiné à éviter l’appel d’air en cas d’incendie, n’a pas fonctionné.

L’accident fut à l’origine d’un durcissement de la réglementation relative aux tunnels en Europe et en France, et pour les funiculaires en tunnel, de nouvelles mesures de sécurité, dans le domaine de l’exploitation, de la formation du personnel, de la maintenance périodique, des matériels incendie, des câbles et matériels électriques et de la liaison téléphonique. En France, 11 funiculaires circulent totalement ou partiellement en tunnel.

Pour aller plus loin :
- les reportages consacrés aux funiculaires français totalement en tunnel : le Dôme Express aux Deux-Alpes et la Grande Motte à Tignes,
- les reportages consacrés aux funiculaires français partiellement en tunnel : Évian-Neuvecelle, St-Hilaire du Touvet et le Pic du Jer à Lourdes,
- les reportages consacrés aux autres remontées de Kaprun.