Le téléphérique de Brest est entré en service ce samedi 19 novembre. Inauguré par la ministre de l'Environnement Ségolène Royal, le téléporté commandé par Brest Métropole relie le boulevard Jean-Moulin au plateau des Capucins en franchissant la Penfeld.

Le téléphérique des Capucins est le premier véritable exemplaire urbain de l'hexagone, inscrit dans un schéma de réseau de transport en commun. Selon la ministre, cet équipement "illustre la place importante que donne la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte au développement des transports urbains propres". Elle rappelle que "d’autres téléphériques sont en projet à Boulogne, Orléans et Toulouse..."

Le transport par câble tend en en effet à se développer au cœur des villes. On trouve ainsi quelques exemples mondiaux célèbres comme les Metrocable de Medellín, les Cable Aéreo de Manizales (Colombie), la télécabine du Complexo do Alemão à Rio, le Roosevelt Island Tramway de New York ou même, plus proche, les téléphériques, télécabines et funiculaires de Barcelone...

Techniquement, l'appareil de Brest est un téléphérique bicâble à va-et-vient dont l'espacement des câbles permet un fonctionnement même par grand vent. Un pylône central assure le franchissement de la Penfeld. Les deux voies sont superposées au passage du pylône (et non implantées côte à côte comme habituellement) et se rejoignent en gares, permettant un embarquement au niveau d'un même quai pour les deux véhicules.

Les cabines ont été dessinées par Eric Rhinn de l'agence de design lyonnaise Avant Première, comme les véhicules du tramway de l’agglomération brestoise. Elles peuvent chacune accueillir jusqu'à 60 passagers. Elles sont équipées d'un hublot au sol et d'un vitrage avec une feuille de cristaux liquides qui permet, par impulsion électrique, d'opacifier la parois pour éviter les vues intrusives de quelques bâtiments militaires.

Le téléphérique a été construit par le groupement BMF et Bouygues constructions sous la maîtrise d'œuvre de DCSA. Son coût s'élève à 12,9 millions d'euros, pour un montant global du projet de 19,1 millions d'euros.

Pour aller plus loin :
- Sujet dédié au téléphérique de Brest sur notre forum
- la liste des projets de remontées urbaines en France sur notre forum
- Le dossier de presse du téléphérique