Aujourd’hui, nous vous présentons le Chili, ce long pays d’Amérique du Sud qui dispose d’une quinzaine de centres de ski ouverts entre juin et octobre. Géographiquement, les stations sont divisées en deux blocs aux conditions diverses. Un groupe dans la région métropolitaine autour de Santiago, la plus grosse agglomération urbaine, qui dispose d’un climat froid et assez sec. Les chutes de neige y sont peu nombreuses mais peuvent être de grosse quantité. On y skie sur un terrain montagneux assez escarpé, découvert de toute végétation car à une altitude importante. Une grande partie de la clientèle est journalière en provenance de Santiago.
Un second groupe comprend des centres de ski situés dans une zone à partir de 400 kilomètres au sud de la capitale. Ce sont des stations présentes sur les flancs des nombreux volcans de la région. On y skie à des altitudes plus basses dans un environnement volcanique très dépaysant, avec souvent une partie de sous-bois. La météo y est plus humide et très changeante. Les précipitations peuvent y être très abondantes pendant plusieurs jours.

Après un séjour de plusieurs semaines à parcourir les stations du pays, une rencontre avec Francisco Sotomayor, directeur général de l’ACESKI (Asociacion de Centros de Ski de Chile A.G), permet de mieux comprendre les spécificités du ski chilien.