Le fabricant de câbles autrichien Teufelberger vient d'annoncer le rachat de son concurrent italien Redaelli. L'entreprise était entrée en négociations en avril 2016 avec le câblier russe JSC Severstal-Metiz, qui détient l'entreprise italienne depuis 2008.

En dehors des remontées, Redealli est présent dans les câbles pour l'exploitation pétrolière et minière ou les grues. Il dispose de 2 usines dans le nord de l'Italie, ainsi qu'au Brésil, aux USA et en Chine. Son volume de production de câbles métalliques dépasse celui de Teufelberger, mais l'autrichien atteint une taille supérieure car il produit des câbles textiles en plus des câbles métalliques, dans ses deux usines autrichiennes et ses filiales en République Tchèque, en Suède, aux USA et en Thaïlande.

Sur le segment des remontées, les deux entreprises se complètent. Teufelberger livrait principalement les installations situées au nord des Alpes, et Redealli au sud. Les deux câbliers n'ont qu'une faible part du marché français dominé par Arcelor Mittal et Fatzer. Cette saison, Redaelli a ainsi livré les câbles des deux nouveaux télésièges du Corbier, tandis que Teufelberger avait équipé l'ascenseur incliné de Chamonix-Planpraz l'an passé.