Si Brest dispose sans conteste du premier téléphérique urbain de France, le Havre possède en revanche une des premières remontées urbaines du pays : le funiculaire reliant la ville haute et la ville basse, l’un des plus vieux funiculaires de France encore en fonctionnement. Construit par les établissements Cail en 1890, électrifié en 1910, transformé en 1928, endommagé par les bombardements de 1944, il fut remis en service en 1946. De 1969 à 1972, il fut profondément transformé par Neyrpic, puis rénové en 2010 par LST.

L'appareil a repris lundi 12 décembre ses rotations, après plus de 4 mois de fermeture. Le 22 août dernier, la Grande Inspection décennale avait en effet conclu à la nécessité de travaux d'infrastructure, notamment au niveau de la voûte et du tunnel, nécessitant la fermeture de l'installation.

L'exploitant en a profité pour devancer d'autres travaux sur le viaduc prévus initialement en 2017 et 2018, ce qui devrait permettre d'éviter la fermeture initialement prévue à l’été 2017

Les travaux achevés fin novembre ont été suivis d’une période de tests et d’essais. A la suite, l’inspection menée par le Service Technique des Remontées Mécaniques et des Transports Guidés (STRMTG) a autorisé sa réouverture au public.

La prochaine étape devrait être le remplacement des cabines en 2018 ou 2019.



Pour aller plus loin :
- le sujet du forum consacré au transport urbain par câble ;
- la liste des projets français de remontées urbaines .