Le groupe HTI devient l’actionnaire majoritaire du constructeur Suisse Bartholet

Le groupe HTI devient l’actionnaire majoritaire du constructeur Suisse Bartholet Maschinenbau AG

Ce mois-ci, un événement majeur a lieu dans l’industrie des remontées mécaniques. Le fonds d’investissement chinois détenant 70% des parts du constructeur suisse Bartholet Maschinenbau AG a revendu ses parts au groupe HTI comprenant les entreprises Leitner et Poma. HTI devient ainsi co-actionnaire avec la famille Bartholet.

Bartholet était le seul constructeur de remontées mécaniques non affilié aux deux grands groupes mondiaux à posséder une gamme complète allant du téléphérique au téléski, en passant par les téléportés débrayables, et à proposer son propre fournisseur de cabine Gangloff.

Cette acquisition, due à une opportunité d’achat, permettra au groupe HTI de mieux s’implanter en suisse et d’y disposer d’un constructeur local. Le groupe HTI réservait globalement la zone suisse-alémanique à Leitner et la zone suisse-romande à Baco (revendeur de Poma et GMM en suisse).

Il est prévu que Poma, Leitner et Bartholet, aujourd’hui concurrents, cohabitent au sein du groupe HTI. La stratégie commerciale et industrielle sur les différents marchés mondiaux évoluera à long terme et il sera intéressant d’observer son développement futur, notamment en France et en Suisse.

À l’avenir, est-ce que les trois constructeurs du groupe HTI seront concurrents sur les marchés helvétique et français ?
Que deviendra la collaboration stratégique entre Bartholet et MND Group débutée en 2018 et prévue jusqu’à décembre 2023 ? La filiale suisse Baco sera-elle conservée ?
Verra-t-on une uniformisation technologique entre Leitner-Poma et Bartholet ? Le carrossier Gangloff sera-t-il intégré au sein de l’entreprise Sigma ?

Ces interrogations retiendront toute notre attention dans les mois à venir. Vous pouvez en suivre l’évolution et en débattre sur notre sujet réservé à Bartholet.