Le groupement Filao conduit par Poma a remporté ce 1er décembre le marché de conception, réalisation, exploitation, entretien et maintenance de la première télécabine urbaine de la région-département de la Réunion.

Cette ligne, à l'initiative de la Cinor (Communauté Intercommunale du NOrd de la Réunion), reliera à Saint-Denis les quartiers du Chaudron / Bois-de-Nèfles et du Moufia par l'intermédiaire de cinq stations. Le trajet de 2,7 kilomètres sera réalisé en 13 minutes. Elle disposera de 46 cabines de 10 places assises.

L'installation, d'un coût de 45 M€, devrait être opérationnelle à la fin 2019. Elle sera connectée au réseau de transport existant, exploitée de 6 à 20 heures et accessible avec un titre de transport classique. En outre, son implantation tient compte du futur projet Réseau Régional de Transport Guidé (RRTG) de la Région et du projet de Réseau Intégré de Transport Moderne (RITMO) porté par la commune de Saint-Denis.

A terme, plusieurs lignes de transport par câble devraient équiper l'île française, à l'image des télécabines urbaines que l'on trouve déjà dans plusieurs pays d'Amérique du Sud, en particulier en Colombie (voir notre BDD). Un second projet, qui prévoit de relier Bellepierre à La Montagne, est désormais à l'étude.

Selon la Cinor, au delà de fluidifier le trafic et d'apporter une solution de transport douce, la télécabine devrait « attiser la curiosité » et devenir « une attraction touristique qui devrait avoir de belles répercussions sur le développement des mi-pentes et des Hauts de Saint-Denis ».