Lors de sa séance du 11 octobre 2017, le Conseil fédéral a décidé de porter la durée des concessions des installations à câbles de 25 à 40 ans. Des modifications mineures des installations pourront également être réalisées sans autorisation. En outre, certains professionnels comme les chefs techniques et d’autres spécialistes n’auront désormais plus besoin d’être reconnus par la Confédération.

Cette décision attendue par les professionnels vise à alléger les charges administratives pesant sur les exploitants de remontées mécaniques, qui rencontrent souvent des difficultés financières.

La construction de remontées mécaniques en Suisse est soumise à la procédure de concession fédérale, sauf pour les petites installations et les téléskis nécessitant une simple autorisation cantonale.