Trois incendies se sont déclarés en Autriche sous des lignes de télésièges ou de télécabines, à partir desquelles des clients inconscients ont lancé des pétards et des feux d’artifice à l’occasion du Nouvel An. En raison de l’absence de manteau neigeux à basse altitude et de la sécheresse extrême qui règne actuellement, le tapis végétal s'est rapidement embrasé.

Le 30 décembre dans l’après-midi, un pétard lancé depuis la télécabine de liaison entre les stations d'Alpbach et de la Wildschönau (Tyrol) a provoqué un départ de feu dans la forêt. L’incendie s’est déclaré à proximité de la gare intermédiaire : prévenu par des clients, le personnel de la gare intermédiaire a pu intervenir rapidement et maîtriser l'incendie.

Le 31 décembre, plusieurs pétards jetés par un adolescent depuis le télésiège Stafelalpe dans la station de Fontanella (Vorarlberg) ont mis le feu à 1000 m2 d’alpages. L’intervention de l’exploitant à permis de limiter l'incendie avant l’arrivée des pompiers.

Enfin, le 31 décembre, un enfant de 10 ans a lancé un feu d’artifice depuis la télécabine Almbahn I à Finkenberg (Tyrol). L’incendie s'est déclaré dans une zone très difficile d’accès et s'est rapidement propagé. Il n’a pu être maîtrisé que grâce à l’intervention durant tout l'après-midi d'une centaine de pompiers, d’un hélicoptère et de moyens terrestres alimentés par les retenues collinaires destinées à l'enneigement artificiel. Le feu a ravagé une surface d'un hectare et demi.

La télécabine a été évacuée, puis les véhicules ont été décyclés. Ces opérations prennent cependant plus d'une vingtaine de minutes en raison de la longueur de la ligne (1,8 km). C’est pourquoi les dernières cabines rentrées au garage ont été endommagées par les flammes.



Pour aller plus loin :
le reportage consacré à la télécabine Alpbach - Wildschönau.