En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Les actualités de janvier 2015




Nouveaux reportages
- TSD4 de la Girarde - Val Cenis
- TKE de Ripaille 1 & 2 - Champéry - Les Crosets
- TPH V Skyway Monte Bianco 1 & 2 - Courmayeur (Monte Bianco)
- TSD8B Strassalm - Alpendorf
- TSD6B Obergassalm - Alpendorf

Discussions sur le forum
- TSD6 des Envers - La Plagne (Paradiski)
- TPH Skyway Monte Bianco 1 & 2 - Courmayeur / Monte-Bianco (Val d'Aoste)
- Les Deux Alpes
- [Projets] Montgenèvre
- Invitation au Vernissage de l'Exposition "80 ans de Val-d'Isère"

Appareils récents
- 3S Hòn Thơm (Phú Quốc - VN)
- 2S Sacheon Ocean (Sacheon - KR)
- FUNI Sapa (Sapa - VN)
- TCD10 Air Cruise (Busan - KR)
- TCD10 Bordeaux-Louvre (BàNà - VN)
- TCD10 Eichenhof (St-Johann - AT)
- TCD10 HoiAn-Marseille (BàNà - VN)
- TCD10 IGA Gärten der Welt (Berlin - DE)
- TCD10 Linéa Azul (El Alto - BO)
- TCD10 Moraine (Val Thorens - FR)
- TCD10 New Yên Tu I (Yên Tu - VN)
- TCD9 New Yên Tu II (Yên Tu - VN)
- TCD8 Ariondaz (Courchevel - FR)
- TCD8 Chimelong Safari Park (Canton - CN)
- TCD8 Enversin (Vaujany - FR)
- TCD8 Schatzberg (Wildschönau - AT)
- TCD6 Chamois (Megève - FR)
- TSD8B Seekarspitz (Obertauern - AT)
- TSD6B Eichenhof (St-Johann - AT)
- TSD6 Coulouvrier (Samoëns - FR)
- TSD6 Crêt du Merle (La Clusaz - FR)
- TSD6 Crozats (Montchavin - FR)
- TSD6 Envers (La Plagne - FR)
- TSD6 Épaule (St-Nicolas-de-Véroce - FR)
- TSD6 Gigante (Bardonecchia - IT)
- TSD6 Hatsvali (Mestia - GE)
- TSD6 Stafel (Lauchernalp - CH)
- TSD4 Datcha (Val d'Isère - FR)
- TSD4 Plattja (Grächen - CH)
- TSF4 Culivillas (Formigal - ES)
- TSF4 Rocher Blanc (Briançon - FR)
- TSF4 Sunshine (Sugarbush - US)
- TSF4 Village (Sugarbush - US)
- TKE2 Llac del Cubil (Grau Roig - AD)
- TKE2 Twenty-Fives (Bakuriani - GE)
- TKE Aigle (Le Semnoz - FR)
- TKE Bambi (Le Semnoz - FR)
- TKE Mitarbi III (Bakuriani - GE)
- TKE Nant (La Clusaz - FR)
- TKE Pierre Fendue (Bonneval... - FR)
- TKE Plan Bois (Montchavin - FR)
- TKE Pré du Vas (Bonneval-sur-Arc - FR)
- TKE Twenty-Fives (Bakuriani - GE)



Réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

Partenaires

Funivie.org : site italien dédié aux remontées mécaniques devient partenaire de remontees-mecaniques.net.

Atelier Pierre Novat
Panoramas et plans des pistes : Atelier Pierre Novat

5 actualités parues ce mois

Invitation au Vernissage de l'Exposition "80 ans de Val-d'Isère"
Télésiège du Prodkamm, à Flumserberg (Kilano18)

Après avoir contenu la hausse du franc suisse à la valeur de 1,20 franc pour 1 euro depuis 2011, la Banque Nationale Suisse a créé la surprise en annonçant le 15 janvier dernier qu'elle laisserait flotter sa devise. Le franc suisse s'est apprécié en une journée pour atteindre la parité, soit 1 franc pour 1 euro environ.

Cette décision a porté un coup sévère à l'attractivité des stations suisses. Déjà pénalisées par le faible enneigement du début de saison et la désaffection de la clientèle russe touchée par la chute du rouble, elles sont devenues du jour au lendemain 20% plus chères pour les skieurs de la zone euro. Pour skier une journée à Zermatt, un Allemand déboursait 66 euros : il lui en coûte désormais 79 euros.

Le rapport qualité/prix pèse maintenant fortement en faveur des pays limitrophes, alors que les exploitants helvétiques accusent encore un retard sur les Autrichiens dans la modernisation de leurs infrastructures, la rationalisation des remontées ou la solidité financière des sociétés d'exploitation. Le nombre annuel de journées-skieurs a chuté en 25 ans de 34 à 24 millions, un mouvement qui pourrait s'accentuer cette saison. Les stations de taille moyenne risquent d'être fortement impactées, car leurs tarifs deviennent hors de portée pour la clientèle familiale, déjà touchée par la crise en Europe. Seules les destinations prestigieuses comme Zermatt ou la région de la Jungfrau devraient résister à l'envolée de la devise.

A l'inverse, le franc fort augmente le pouvoir d'achat des skieurs suisses à l'étranger, qui commencent à délaisser les pistes du Valais ou des Grisons pour la Haute-Savoie ou le Vorarlberg. Certains domaines skiables ne peuvent baisser leurs tarifs et en appellent au patriotisme des Suisses. A l'inverse, les stations des Portes du Soleil, contraintes par la double tarification euros/francs, ont été obligées de rogner sur leurs marges et de baisser leur grille tarifaire en francs : le forfait journée passe ainsi de 61 à 52 francs.

 
Invitation au Vernissage de l'Exposition "80 ans de Val-d'Isère"
Funiculaire de Montmartre (Rodo Af)

Poma et la RATP, exploitant du métro et des bus parisiens, ont annoncé la signature le 20 janvier d'un accord de coopération de 3 années dans le domaine du transport urbain par câble. Le partenariat concerne le développement de projets communs, mais surtout la volonté de répondre de manière conjointe à des appels d'offres en France comme à l'étranger.

Poma apporte naturellement son expertise de constructeur et ses références dans les remontées urbaines, comme à Medellin ou New York. La RATP, dont le groupe exploite le funiculaire de Montmartre et le téléphérique du Salève, est reconnue pour ses compétences dans l'exploitation des réseaux urbains ferrés et routiers. Alors que les projets de transport par câble se multiplient dans les grandes métropoles, les collectivités recherchent souvent un délégataire unique pour la construction, l'exploitation, la maintenance et l'interface avec le réseau de transport public existant, ce que ni la RATP ni Poma ne pouvaient proposer séparément.


Pour aller plus loin :
- le reportage sur le funiculaire de Montmartre
- le reportage sur le téléphérique du Salève
- le sujet du forum consacré au transport urbain par câble.

 
Invitation au Vernissage de l'Exposition "80 ans de Val-d'Isère"
DR

A une encablure de Lourdes, à l'entrée de la vallée d'Argelès, le pic du Pibeste offre un panorama exceptionnel sur la chaîne des Pyrénées. Ce site d'un intérêt touristique majeur a été équipé dès 1935 d'un téléphérique, construit par Heckel, qui se distinguait par l'architecture originale de ses gares, véritables petits manoirs. En particulier, en amont, la machinerie était dissimulée dans la tour d'un petit château-fort. Le public pouvait admirer le tour d'horizon depuis la terrasse située au-dessus de la gare, ou depuis la salle d'attente au niveau des quais.

L'exploitation du téléphérique a définitivement cessé en 1969, la mise aux normes de l'appareil étant devenue trop coûteuse. Les gares n'ont pas été détruites, et pourraient être revalorisées dans le cadre d'un projet de reconstruction du téléphérique, monté à l'initiative de professionnels du tourisme locaux. La proximité de la ville de Lourdes, la complémentarité avec l'offre ski des stations avoisinantes, la bonne desserte routière de la gare aval et surtout le panorama étendu au sommet figurent parmi les atouts majeurs de ce projet.


Pour aller plus loin :
- les projets pyrénéens sur notre forum
- le reportage sur le funiculaire voisin du Pic de Jer
- le sujet de France 3 consacré au projet

 

Le 2S du Zwölferhorn va tirer sa révérence

Invitation au Vernissage de l'Exposition "80 ans de Val-d'Isère"
DR

Au bord du Wolfgangsee, dans le Pays de Salzbourg (Autriche), le 2S du Zwölferhorn est l'un des derniers exemplaires de téléphériques débrayables primitifs équipés de pinces à vis Pohlig. L'administration autrichienne vient de refuser une nouvelle prolongation de la concession au-delà de 2017 : l'appareil, mis en service en 1957, sera démonté à l'automne 2016 et remplacé par une télécabine monocâble.

Il restera encore deux téléphériques utilisant la même pince : un en Allemagne et un en Argentine.

Les cabines quadriplaces rouges et jaunes, dont les portes sont encore manœuvrées manuellement, seront mises en vente pour 3000 euros chacune.

Pour aller plus loin : reportage sur le 2S de Bariloche (Argentine) utilisant des pinces du même principe.

 

Une fièvre de liaisons inter-stations en Autriche

Invitation au Vernissage de l'Exposition "80 ans de Val-d'Isère"
Téléphérique G-Link, à Wagrain (Monchu)

Après une décennie consacrée aux remplacements d'appareils obsolètes, les exploitants autrichiens disposent d'un parc de remontées mécaniques parmi les plus jeunes d'Europe et commencent à réorienter leurs investissements vers les liaisons entre domaines. Le pays a vu germer ou réactiver plus d'une dizaine de projets de gros porteurs destinés à relier plusieurs massifs ou stations, à des stades plus ou moins avancés :

Projets réalisés :

- en 2012 : Alpbach <=> Wildschönau par une télécabine 8 places en 2 tronçons, pour 13,5 millions d'euros ;
- en 2013 : Lech-Zürs <=> Warth-Schröcken par une télécabine 10 places pour 12 millions d'euros ;
- en 2013 : les 2 massifs de la station de Wagrain par un téléphérique 130 places pour 14,5 millions d'euros ;

Projets planifiés et autorisés :
- en 2015 : Saalbach-Hinterglemm <=> Fieberbrunn, par une télécabine 10 places en 2 tronçons, pour 20 millions d'euros ;
- en 2015 : Zell am See <=> Viehhofen, par une télécabine 10 places en 2 tronçons pour 20 millions d'euros, première étape avant une liaison vers Saalbach ;

Projets en phase d'études :
- en 2016 : St. Anton <=> Kappl, projet en cours d'approbation, avec une télécabine 8 places en 2 tronçons et un télésiège débrayable 6 places à bulles, pour 45 millions d'euros ;
- à l'horizon 2016 au plus tôt : Lech-Zürs <=> Stuben-St. Anton, projet au stade des études, avec 4 tronçons de télécabines pour 35 millions d'euros ;
- à l'horizon 2017 au plus tôt : Flachau <=> Zauchensee, projet en phase d'études, avec 2 tronçons de 3S pour 60 millions d'euros
- Sans échéance : Neustift <=> Schlick 2000 <=> Axamer Lizum <=> Mutters, projet au stade des études, avec un 3S et 3 tronçons de télécabines 10 places, pour 65 millions d'euros ;

Projets sans échéance :
- Hinterstoder <=> Wurzeralm par un funiculaire souterrain de 4,5 km ;
- Sölden <=> glacier du Pitztal par une télécabine ;
- Sportgastein <=> glacier de Mölltal par un funiculaire souterrain.

Pour aller plus loin : les futurs projets de remontées en Autriche, sur notre forum.