En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Les actualités de novembre 2015




Nouveaux reportages
- TSD4 de la Girarde - Val Cenis
- TKE de Ripaille 1 & 2 - Champéry - Les Crosets
- TPH V Skyway Monte Bianco 1 & 2 - Courmayeur (Monte Bianco)
- TSD8B Strassalm - Alpendorf
- TSD6B Obergassalm - Alpendorf

Discussions sur le forum
- TSD6 des Envers - La Plagne (Paradiski)
- TPH Skyway Monte Bianco 1 & 2 - Courmayeur / Monte-Bianco (Val d'Aoste)
- Les Deux Alpes
- [Projets] Montgenèvre
- Invitation au Vernissage de l'Exposition "80 ans de Val-d'Isère"

Appareils récents
- 3S Hòn Thơm (Phú Quốc - VN)
- 2S Sacheon Ocean (Sacheon - KR)
- FUNI Sapa (Sapa - VN)
- TCD10 Air Cruise (Busan - KR)
- TCD10 Bordeaux-Louvre (BàNà - VN)
- TCD10 Eichenhof (St-Johann - AT)
- TCD10 HoiAn-Marseille (BàNà - VN)
- TCD10 IGA Gärten der Welt (Berlin - DE)
- TCD10 Linéa Azul (El Alto - BO)
- TCD10 Moraine (Val Thorens - FR)
- TCD10 New Yên Tu I (Yên Tu - VN)
- TCD9 New Yên Tu II (Yên Tu - VN)
- TCD8 Ariondaz (Courchevel - FR)
- TCD8 Chimelong Safari Park (Canton - CN)
- TCD8 Enversin (Vaujany - FR)
- TCD8 Schatzberg (Wildschönau - AT)
- TCD6 Chamois (Megève - FR)
- TSD8B Seekarspitz (Obertauern - AT)
- TSD6B Eichenhof (St-Johann - AT)
- TSD6 Coulouvrier (Samoëns - FR)
- TSD6 Crêt du Merle (La Clusaz - FR)
- TSD6 Crozats (Montchavin - FR)
- TSD6 Envers (La Plagne - FR)
- TSD6 Épaule (St-Nicolas-de-Véroce - FR)
- TSD6 Gigante (Bardonecchia - IT)
- TSD6 Hatsvali (Mestia - GE)
- TSD6 Stafel (Lauchernalp - CH)
- TSD4 Datcha (Val d'Isère - FR)
- TSD4 Plattja (Grächen - CH)
- TSF4 Culivillas (Formigal - ES)
- TSF4 Rocher Blanc (Briançon - FR)
- TSF4 Sunshine (Sugarbush - US)
- TSF4 Village (Sugarbush - US)
- TKE2 Llac del Cubil (Grau Roig - AD)
- TKE2 Twenty-Fives (Bakuriani - GE)
- TKE Aigle (Le Semnoz - FR)
- TKE Bambi (Le Semnoz - FR)
- TKE Mitarbi III (Bakuriani - GE)
- TKE Nant (La Clusaz - FR)
- TKE Pierre Fendue (Bonneval... - FR)
- TKE Plan Bois (Montchavin - FR)
- TKE Pré du Vas (Bonneval-sur-Arc - FR)
- TKE Twenty-Fives (Bakuriani - GE)



Réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

Partenaires

Funivie.org : site italien dédié aux remontées mécaniques devient partenaire de remontees-mecaniques.net.

Atelier Pierre Novat
Panoramas et plans des pistes : Atelier Pierre Novat

9 actualités parues ce mois

Invitation au Vernissage de l'Exposition "80 ans de Val-d'Isère"
skibanff.com

La station de Sunshine Village, dans le parc national de Banff au Canada, vient de mettre en service un télésiège débrayable 4 places équipé de bulles et de sièges chauffants, livré par Doppelmayr. Curieusement, malgré les conditions climatiques parfois extrêmes qui règnent dans le pays, aucun télésiège canadien n'avait encore bénéficié d'un système de chauffage des assises.

Développé pour la première fois en 2004 sur 5 télésièges de Lech et Schröcken par Doppelmayr, le système de sièges chauffants a ensuite été installé sur une télécabine par Leitner dès 2008 et sur un téléphérique par Garaventa en 2013. Aujourd'hui, plus de 200 appareils dans le monde en seraient équipés.


Pour aller plus loin :
- le sujet consacré au système de sièges chauffants sur notre forum,
- le reportage consacré au télésiège du Schlegelkopf, à Lech am Arlberg, premier appareil équipé du système de chauffage des sièges.

 
Invitation au Vernissage de l'Exposition "80 ans de Val-d'Isère"
Image Brest métropole

Le Journal Officiel du 20 novembre a publié une ordonnance destinée à simplifier le cadre juridique des servitudes de passage pour les remontées mécaniques en milieu urbain. Jusqu'à présent, les projets de transport par câble en ville ne bénéficiaient pas des dispositions prévues dans la loi montagne : le survol des propriétés privées était difficile et ne pouvait s'envisager que par une expropriation dès lors que le terrain était bâti et la hauteur de survol prévue inférieure à 50 mètres, autrement dit dans presque tous les cas.

Désormais, la loi autorise la création en ville de servitudes d'utilité publique pour permettre à une ligne de survoler un terrain privé, et au futur exploitant d'en assurer le fonctionnement, la maintenance ou l'évacuation.

Le seul téléphérique urbain en chantier à l'heure actuelle, à Brest, a pu se monter sans ce cadre juridique, car la ligne survole principalement un fleuve. Mais les autres projets à l'étude à Grenoble, à Créteil ou à Toulouse devraient voir leur réalisation facilitée par cette ordonnance, car les tracés envisagés doivent survoler des propriétés privées.

Enfin, ce texte fixe à 10 mètres la hauteur minimale de survol d'une propriété.


Pour aller plus loin :
- le sujet du forum consacré au transport urbain par câble ;
- la liste des projets français de remontées urbaines ;
- le sujet du forum consacré au téléphérique de Brest.

 

Première chute de neige de l'hiver

Invitation au Vernissage de l'Exposition "80 ans de Val-d'Isère"
Visuel Snowforecast

Ce week-end, et pendant 3 jours, la première vrai chute de neige est annoncée sur tout l’arc alpin (France, Suisse, Autriche, Italie…), ainsi que dans les Pyrénées. Ceci est idéal pour les ouvertures des stations d’altitudes, et certainement de bon augure pour la préparation de la saison dans les autres centres de ski.

A noter, qu’une période de froid sur de nombreux jours est également prévue ce qui va permettre de fabriquer de la neige....

Pour plus d'informations :
- Le topic consacré à la production de neige de culture de la saison.

 
Invitation au Vernissage de l'Exposition "80 ans de Val-d'Isère"
Photo repubblica.it

Un incendie a touché quelques hectares de terrain au-dessus de la station italienne de Sestrières, le 17 novembre vers 11h, sur les pentes du Mont Fraiteve, juste au-dessus des premiers immeubles. Le feu a touché d'abord des alpages avant d'atteindre la forêt avoisinante. Il a été maîtrisé en 2 heures à l'aide de moyens importants, dont des Canadair.

L'exploitant de la Via Lattea a reconnu que des travaux de soudage sur un pylône du premier tronçon de la télécabine Fraiteve sont à l'origine de cet incendie. Des étincelles emportées par le vent ont enflammé les végétaux à proximité, en raison de la sécheresse extrême qui règne dans toute la région en ce moment.


Pour aller plus loin :
- le reportage consacré à la télécabine Fraiteve dans notre base de données.

 
Invitation au Vernissage de l'Exposition "80 ans de Val-d'Isère"
Image Sierra Nevada

L'Université de Grenade, Doppelmayr et l'exploitant de la station de ski espagnole de la Sierra Nevada ont signé en décembre dernier un accord de recherche portant sur les moyens destinés à limiter les effets du givre sur l'exploitation des remontées mécaniques. Domaine skiable culminant à plus de 3000 mètres d'altitude, à proximité de la Méditerranée, la Sierra Nevada est en effet particulièrement exposée au givre en raison de son climat très humide et des gelées nocturnes importantes.

Un des axes de recherche concerne une peinture de grande capacité hydrofuge, destinée à empêcher l'eau de s'accumuler et de givrer sur les pylônes et les balanciers de télésièges. Un premier essai en conditions réelles a lieu cet hiver sur un des pylônes du télésiège débrayable Veleta, qui sera peint à moitié avec ce nouveau liquide. L'exploitant espère ainsi mesurer visuellement l'effet de la peinture et tester sa tenue dans le temps, le produit présentant l'inconvénient d'être très sensible aux rayons ultraviolets.

L'expérience durera une ou deux saisons. Si elle est concluante, l'exploitant envisage de généraliser cette peinture sur les autres installations, et Doppelmayr se dit prêt à livrer de futurs appareils avec le produit déjà appliqué en usine.

La collaboration porte aussi sur l'expérimentation de capteurs météo déclenchant automatiquement une marche de dégivrage la nuit, le remplacement des barrettes cassantes par des capteurs inductifs, l'isolation hermétique des gares pour éviter l'accumulation de neige ou de glace, le chauffage de certains éléments, l'introduction de matériaux antiadhésifs et le développement de modèles de prévision météo.

Pour aller plus loin :
- le sujet consacré aux remontées par grand froid
- le reportage sur le télésiège Veleta.

 

Une télécabine touristique à Moscou

Invitation au Vernissage de l'Exposition "80 ans de Val-d'Isère"
Photo BMF

BMF Bartholet a obtenu un contrat pour la construction d'une nouvelle remontée mécanique à Moscou. Celle-ci reliera le point culminant de la ville, Sparrow Hills, au stade Olympique en franchissant la rivière Moskova. La remontée aura une longueur limitée de 700 mètres, pour 63 mètres de dénivellation. Il s'agira d'une télécabine 8 places équipée de cabines panoramiques Porsche Design Studio, qui comportera une station intermédiaire avec, sur la seconde section, l'incorporation de sièges 4 places. La vitesse ne sera que de 3 m/s, l'important étant le rôle touristique de l'appareil plus que le débit horaire.

Les travaux devraient débuter l'été prochain pour une mise en service en décembre 2016.

Pour plus d'information :
Les listings des constructions de remontées mécaniques en 2016
La fiche du constructeur BMF Bartholet

 
Invitation au Vernissage de l'Exposition "80 ans de Val-d'Isère"
Bovinant

La page Facebook de Remontées-mécaniques.net vient d’atteindre le chiffre symbolique de 2000 fans !
Merci @ tous, pour ce suivi qui nous aide à nous développer.

En parallèle à ceci, nous avons décidé de rejoindre le réseau Instagram qui permet de partager ses photos et nous semble être adapté à faire connaitre Remontées-mécaniques.net à tous les passionnés du transport par câble.

Ainsi, continuez à nous suivre via les réseaux sociaux.

Sur Facebook...

Sur Instagram...

 
Invitation au Vernissage de l'Exposition "80 ans de Val-d'Isère"
DR

Une clinique au sommet d'une montagne accessible en téléphérique, c'était le décor du film "Au service secret de sa majesté", premier James Bond tourné en montagne, en 1969. Plus de la moitié des scènes furent filmées aux alentours de la station suisse de Mürren, dans l'Oberland bernois, et notamment dans la gare amont du téléphérique du Schilthorn et son restaurant panoramique caractéristique. L'appareil fut mis en service en 1967 et sa gare amont ne fut achevée qu'en 1969 grâce au tournage du film.

Près d'un demi-siècle plus tard, une scène du film "Spectre" reprend et modernise le même thème. La technologie ayant évolué, ce n'est plus le téléphérique à va-et-vient de Von Roll alors flambant neuf qui sert de décor à l'intrigue, mais le 3S du Gaislachkogl à Sölden. De même, la clinique n'est plus logée dans un chalet panoramique, mais dans le restaurant d'altitude tout en verre qui jouxte la gare du 3S à l'architecture très moderne.

Les scènes de montagne de ce nouveau James Bond ont été tournées principalement dans deux stations tyroliennes, Sölden et Obertilliach. Elles espèrent bénéficier des mêmes retombées touristiques que Mürren, qui commercialise toujours le téléphérique du Schilthorn sous le nom de "Piz Gloria", dénomination imaginaire du sommet dans le film.

Pour aller plus loin :
- le reportage consacré au téléphérique du Schilthorn,
- le reportage consacré au 3S du Gaislachkogl

 
Invitation au Vernissage de l'Exposition "80 ans de Val-d'Isère"
Image BZB

Le chantier du nouveau téléphérique bavarois de la Zugspitze est entré le week-end dernier dans sa pause hivernale. Le remplacement de l'actuel appareil de 44 places par un téléphérique de 120 places avait débuté en avril dernier et s'achèvera en décembre 2017. Il représente un immense défi logistique en raison de l'exiguïté du sommet, des parois abruptes de la Zugspitze, des conditions climatiques très changeantes et parfois extrêmes, et de la poursuite de l'exploitation de l'ancien appareil jusqu'en mai 2017 alors même que les gares d'arrivée se superposent.

La première saison du chantier a été consacrée à l'installation de la ligne de service, au montage de la grue au sommet, et à une partie du génie civil en amont. Pour préparer la construction des 4 piliers en béton qui soutiendront la future gare, d'imposantes fouilles ont été creusées dans le rocher, dont une entre les voies du téléphérique existant. Le béton de propreté a commencé à être coulé. Il s'agit maintenant de protéger ces excavations pour éviter l'accumulation de neige en hiver et permettre un redémarrage rapide du chantier au printemps prochain.

A l'arrière de l'arête sommitale, les ancrages des porteurs ont été déjà coulés. Ils vont aussi être mis sous abri, de même que l'ensemble du matériel et des matériaux, acheminés par le téléphérique de chantier ou l'hélicoptère, et qui ne seront pas redescendus dans la vallée pendant l'intersaison.

Dès le printemps prochain, le chantier reprendra avec le génie civil du pylône et de la gare aval. Ce n'est qu'à partir de 2017 que les bâtiments existants seront rasés, que le pylône sera construit et que le montage de l'appareil débutera réellement. La partie la plus spectaculaire du chantier sera sans conteste le tirage des 4 porteurs pesant chacun 145 tonnes.


Pour aller plus loin :
- le reportage consacré au téléphérique bavarois de la Zugspitze,
- le reportage consacré au téléphérique tyrolien de la Zugspitze,
- le reportage consacré au téléphérique du glacier.